Start Listening

La matière

Ratings:
48 minutes

Summary

Si, dans l’usage courant, le mot ‘matière’ renvoie aux idées de massivité, de solidité, de consistance — bref, de ‘substance’ —, la physique a depuis longtemps étendu l’usage du vocable à des objets physiques que le profane peine à considérer comme des corps matériels. Les gaz impalpables déjà autrefois, la lumière au vingtième siècle, voire même le vide maintenant se trouvent dotés par la physique de propriétés matérielles. Mais le haut degré d’abstraction de ces propriétés, par exemple dans la théorie quantique, justifie-t-il l’usage d’un mot courant aussi chargé d’associations mentales ?

Certains ont même prétendu qu’en un certain sens, la matière aujourd’hui ‘disparaît’ de la science, au profit d’entités conceptuelles échappant à toute intuition. Mais paradoxalement, c’est à partir de ces entités ésotériques que se conçoivent et se fabriquent de nouveaux matériaux, bien réels et concrets ceux-là, qui transforment notre technologie (des composants électroniques aux matière plastiques). Aussi la science seule ne suffit-elle pas à rendre compte de l’évolution de ses propres conceptions de la matière, si elle ne s’accompagne pas d’une auto-réflexion culturelle et historique.

Read on the Scribd mobile app

Download the free Scribd mobile app to read anytime, anywhere.