Start Reading

La Retraite aux séminaristes 1853

Ratings:
219 pages3 hours

Summary

Monseigneur de Brésillac prit un intérêt personnel à l'éducation spirituelle et intellectuelle des séminaristes ; il promulgua un règlement clair et sage pour leur formation. Il donna la tonsure au premier groupe de cinq étudiants en 1849, puis les ordres mineurs en 1853, juste avant de partir à Rome. Tous ont persévéré et devinrent les premiers piliers du clergé indien dans le vicariat de Coimbatore.
La retraite qu'il donna, en latin, aux séminaristes de Carumattampatty juste avant de s'en aller à Rome, manifeste un ample témoignage du grand amour qu'il portait dans son cœur pour les séminaristes. Cette retraite est basée sur les trois vertus théologales de "Foi, d'Espérance et de Charité" qui, à dire vrai, forment les vraies fondations de la vie spirituelle. Tout en parcourant le texte, on ne peut pas ne pas remarquer le profond amour et la connaissance que Monseigneur de Brésillac avait des Saintes Ecritures. Ses méditations sont basées sur l'Ecriture et les très nombreuses citations scripturaires que nous trouvons à chaque page prouvent la facilité avec laquelle il pouvait manier les différents livres de la Parole révélée.
Qu'il ait non seulement prêché sur la Foi, l'Espérance et la Charité, mais qu'il les ait vécues lui-même pourrait être facilement reconnu dans le fait que ce fut les trois derniers mots qu'il prononça avant sa mort.

Read on the Scribd mobile app

Download the free Scribd mobile app to read anytime, anywhere.