Start Reading

J'aime pas mourir

Ratings:
88 pages1 hour

Summary

Un auteur qui dérange — Il arrive ainsi, que, dans certaines bibliothèques, les livres de cet ancien libraire aient du mal à trouver leur place, entre littérature jeunesse et littérature adulte (sauf Dommage pour moi, premier roman “adulte” paru chez Actes Sud). L‛univers, plus douloureux que noir, de cet écrivain en effraie plus d‛un. Pourtant, il suffit de lire ses romans, pour constater l‛incroyable densité de l‛amour qui s‛y trouve.(...) On l‛a compris : Serge Perez ne vise pas à l‛éducation de ses lecteurs. Il cherche seulement à rendre compte d‛une réalité inaudible, impartageable, interdite et pourtant presque quotidiennement vécue par les jeunes.
Serge Perez a l‛âge d‛avoir connu enfant les jeudis et les deux-chevaux comme il sait -landais qu‛il est- ce qu‛est la mer à Capbreton où se déroule le deuxième tome de la trilogie : J‛aime pas mourir. C‛est dire que l‛écriture que l‛on a sous les yeux n‛est pas le fruit d‛une construction extérieure, mais qu‛elle prend racine, au moins, dans un univers intime. On entre donc d‛autant plus facilement dans la peau de Raymond que la phrase qui nous y conduit emprunte une voix juste. La réalité qui nous est donnée à voir n‛est pas celle, immuable, des adultes mais bien, celle, plus déstabilisante, changeante, de l‛enfant qui ne comprend pas le monde. Ainsi Raymond n‛est-il heureux qu‛avec les enfants : avec sa sœur ou avec les pensionnaires de l‛école “spéciale” où il finit par atterrir. Il comprend leur univers et l‛amitié et la tendresse deviennent alors possible; tout en restant très fragiles.
Thierry Guichard, Le Matricule Des Anges

Read on the Scribd mobile app

Download the free Scribd mobile app to read anytime, anywhere.