Start Reading

L'eau qui dort

Ratings:
114 pages1 hour

Summary

« Quand il voyait Berthe dans ses phases – dans ses lunes, disait-il gaiement – de silence et de calme, son père avait coutume de menacer du doigt en riant quiconque essayait de l’en tirer par des agaceries ou des supplications. – Ne réveillez pas l’eau qui dort ! répétait-il – De cette locution familière, on avait fait un surnom qui était resté à Berthe. »
La destinée de Berthe, femme admirable, gardant toute son existence le secret d’un amour partagé mais rendu impossible par les circonstances, nous émeut, du commencement à la fin du roman, un peu comme la vie de Madame Bovary (1857). Même si Amédée Achard n’est pas Flaubert, il y a des ressemblances dans leur manière, réussie, de fouiller le fond de l’âme de leurs héroïnes.
L’Eau qui dort, paru en 1859, est un roman à découvrir...

Read on the Scribd mobile app

Download the free Scribd mobile app to read anytime, anywhere.