You are on page 1of 26

Le Rseau RNIS

INTRODUCTION
La numrisation du rseau ncessite une conversion analogique/numrique en
entre du rseau et numrique/analogique en sortie. Un usager qui dsire utiliser
n communications tlphoniques simultanes doit tre raccord par n lignes
(lignes groupes, les lignes groupes sont vues, pour le rseau, sous un mme
numro). La numrisation autorise le multiplexage, do lide de raliser des
liaisons numriques de bout en bout, une seule ligne physique peut alors
acheminer plusieurs communications tlphoniques

PLAN
I. Avant RNIS
II.Fondements du RNIS
III.La numrisation de la parole
IV.Mode de raccordement RNIS
V. Technologies ,Architectures ,Norme et
protocoles

Avant RNIS

Avant RNIS

Numrisation de la parole
Les 2 grands changements par rapport la tlphonie numrique :
une numrisation complte des lignes tlphoniques de bout en
bout.
une signalisation sur canal smaphore (hors bande)
Choix contribuant figer les caractristiques du rseau :
le RNIS est une tape dans un processus dvolution du rseau
tlphonique.
la dcision de nacheminer que 4KHz du spectre de la frquence
de la parole.
la dcision de coder suivant la loi A le signal vocal do un canal
64Kbps.

Numrisation de la parole
Thorme de Shannon : un signal dont le spectre de
frquence est limit une valeur F max peut tre
reconstitu partir de ses chantillons condition que
Fe 2.F max
Cas de la tlphonie : F max = 4KHz do un Fe = 8KHz
suffisante
La rgularit de lchantillonnage est un lment
important pour la reconstitution du signal

Numrisation de la parole

G.711 est un standard de codage de la voix utilis principalement dans les


rseaux tlphoniques commuts .

Le G.711 reprsente une modulation d'impulsion code (PCM - Pulse Code


Modulation) logarithmique des chantillons de voix une frquence de 8
kHz.
Deux algorithmes de compression sont dfinis par le standard :
Loi-, utilise en Amrique du Nord et au Japon
Loi-A, utilise en Europe et dans le reste du monde.
Ces algorithmes sont tous deux logarithmiques mais la Loi-A a t
spcifiquement conue comme tant plus simple du point de vue le la
puissance de calcul requise.
Les algorithmes de la Loi- et de la Loi-A encodent des chantillons
respectivement de 14 et 13 bits en chantillons de 8 bits. Le dbit du codec
G.711 est donc de 64 kbits/s avec une frquence d'chantillonnage de 8
kHz.