You are on page 1of 217

21:23 / 29:03

Abus en psychiatrie: je témoigne


127 147 vues
2,5 k
109
Partager
Voyage En Psychiatrie
Ajoutée le 2 juin 2015

J'ai découvert en psychiatrie un univers violent où les menaces, les contraintes, les traitements
chocs et les privations de liberté mènent la danse. Ces HP (hopitaux Prisons) sont à mon sens
extrêmement dangereux et parfaitement irrespuecteux et contraires à ma conception du respect
des droits de l'homme. Jamais je n'aurais cru qu'il se passait cela dans ces services publics.
Aujourd'hui j'ose témoigner à visage découvert, car pourquoi me cacher... Je souhaite dénoncer
les dérives et les abus psychiatriques, l'inadéquation des méthodes pratiquées, les privations de
libertés, le manque total d'écoute, de respect et d'humanité de ces services. Danger psychiatrie:
cette discipline est en carton et fait beaucoup de dommages! Maintenant je sais, je le dis à qui
voudra bien l'entendre. PRIMUM NON NOCERE, merci aux psychiatres.

Catégorie
People et blogs
Licence
Licence YouTube standard
1 578 commentaires
Vivovi Stef
Ajouter un commentaire public en tant que Vivovi Stef
Guillaume 若いフリーク にコカイン
Guillaume 若いフリーク にコカイン
il y a 6 mois
Ma parole c'est eux les fous!! Ton témoignage m'a touché.
124
saly reglisse
saly reglisse
il y a 6 mois
de plus en plus de gens se méfie aussi de leurs médecins traitent il n on plus confiance en eux ils
savent que se sont des nazis s'est 30 derniers années les gens ont constaté qu'ils vendent des
bonbons du commercer pour faire marcher les labos et vendre au maximum de cacher pour faire
marcher les labos et avoir des avantages des cadeaux pour ses médecins a qui ils leurs offrent
des voyages et d'autre avantage les gens le savent
13
Le Cambrioleur Romantique
Le Cambrioleur Romantique
il y a 6 mois
Ce qu'elle dit est bien décrit et confirmé dans un ouvrage : Jorg Blech - Les inventeurs de
maladies.
12
Ben G
Ben G
il y a 4 mois
Donc si on a un soucis on fais comment ??
Correcteur Orthographique
Correcteur Orthographique
il y a 3 mois
http://franceegalasile3.skyrock.com/3291101994-Reedition-La-france-est-un-pays-a-majorite-
de-personnes-mentalement.html
Je n'ai rien à ajouter.
Vibrationnel
Vibrationnel
il y a 2 mois
Thierry Casasnovas une bonne source
Kira Kiki
Kira Kiki
il y a 1 mois
Comment des parents peuvent enferme leur propre enfant
2
pov' tip
pov' tip
il y a 3 semaines
+ Ben
Y'a pas de souci !
solid snake
solid snake
il y a 2 semaines
il y à même des gynécologues qui sont financés pour créer de faux cancer à leurs patientes, en
leur conseillant de suivre rapidement un traitement de chimiothérapie en hôpital ! une belle
mafia $
harkros
harkros
il y a 3 jours
Comme je te comptent dit toi que 2ans après ces pareille mais en pire ces une garderie chimique
pour adulte qui rapport en trouent la secu il devrait utiliser cette argent en recherche pour
trouver des traitements non médicamenteux a longue durer comme l'amdr qui soigne des
traumatisme du à dès choc psychologique pour certaine pathologie aux lieux de dyanostiquer
skyso quand il ne save pas se que tu as mais bon ces pas trop de leur faute puisque le
gouvernement supprime et rédui leur effectif car trop coûteux préf si un vrai scientifique fait une
étude sur la schizophrènie j'aurais beaucoup à lui apprendre par ma pathologie si cela en es une
car je sait qu'avec beaucoup de travail sur soit on en guérie sans médicament qui nous abrutie
attention je parle pour moi ce n'es pas un cas générale mais bon j'aimerai vraiment faire évoluer
la compréhension humaine sur se sujet je suis dispos pour tous question qui voudrons j'ai des
réponse pas forcément toute sen 'sait mais bon il faux envisager toute les possibilités dans
certain cas puis procéder par élimination en fais ent des teste doux ma demande d'un
scientifique chercheur merci
Marcel Ducon
Marcel Ducon
il y a 6 mois
salut... c'est courageux de témoigner pour ceux qui ne peuvent pas le faire
94
David MELLINA
David MELLINA
il y a 4 mois
Encore là ? ... Combien vous êtes ?... C'est une franchise ?... Franchement. ;)
Vibrationnel
Vibrationnel
il y a 2 mois
Pareil j'ai été ramassé parce que je pleurais et j'étais mal, ils m'ont forcé à prendre des gellules
avec violences, je ne sentais aucune empathie voir de la cruauté envers ces gens, résultat je me
suis enfuis
1
Vivian Cassimally
Vivian Cassimally
il y a 1 mois
À tous les patients, demandez vos dossiers médicaux,il existe des lettres types relatives à ce sujet
sur Internet car il faut mentionner dans la dite lettre un article de loi (l'article L 1111-7 du code
de la santé publique).De plus, demandez impérativement vos feuilles de consentement éclairé
(qui n'existent pas !), vous pourrez ainsi démontrer qu'aucune information claire et loyale
concernant les effets secondaires fréquents des traitements psychotropes ne vous a été
communiqué (je rappelle qu'un défaut d'information constitue une faute medicale). Si vous
voulez agir en justice, rapprochez vous des associations d'aide aux victimes d'abus psychiatrique.
1
Geoffrey vdd
Geoffrey vdd
il y a 4 semaines
je suis d accord
Cécilia Pascal
Cécilia Pascal
il y a 5 mois
Ta vidéo m'a tenue jusqu'à la fin. J'ai toujours du mal à imaginer tout cela. J'ai été interné
l'année dernière, à ma demande. J'étais trop dangereuse pour moi-même. Mais mon hôpital
psychiatrique était super. Le personnel était merveilleux. Et à part 2/3 exceptions dangereuses,
personne n'était shooté. Cela dépend vraisemblablement vraiment des hôpitaux..
34
Truth Hurts
Truth Hurts
il y a 5 mois (modifié)
Salut Cécilia,j''ai regardé ta vidéo où tu parles de tout ça. Tu dis à plusieurs reprises "mais qu'est
ce que je fous là?"...Pour reprendre tes termes exacts tu disais "c'était un bordel monstre, les
infirmiers hurlaient sur les patients"... que tu as testé des dizaines de traitements inefficaces,
que ton psychiatre ne se rendait pas compte de l'intensité de ta souffrance, ne mesurait pas ton
mal etre... Egalement que tu en avais marre de rabacher les memes paroles, que tu voulais des
solutions pas des blablas inutiles comme ce fut le cas...que les médicaments rendent zombies et
"déchets"....que sont des conneries..Un autre point tu es restée une dizaine de jours, ça peut
etre gérable, heureusement aussi comme tu l'as précisé que tu t'étais fait un ami, qui a sans
doute contribué à alléger l'hospitalisation..En retires tu réellement un grand bénéfice? Car à
t'écouter j'ai l'impression que tu appréciais uniquement le fait de ne pas etre seule, surveillée,
que ça "brasse" en permanence autour, pour résumer de la garderie pour grand enfant...mais le
soin concret il est ou honnêtement?....J'ai davantage l'impression que tes proches et ton chéri
t'ont bien plus apporté que cette parenthèse de "professionnels"...lol. En tous les cas, on sent
que tu es une battante, ta manière de décrire tes ressentis est touchante...je te souhaite
d'accéder à cette sérénité à laquelle tu aspires tant. Bises!
9
tezzr zertyre
tezzr zertyre
il y a 5 mois
cela dépend surtout des unités dans lesquels les patients sont envoyés .
une HL (hospitalisation libre) n'est pas considéré comme une unité difficile , car les gens qui
viennent de leur propre volonté sont vues par les psy comme des gens conscient de leur
problèmes.
en HO (hospitalisation d'office , généralement mise par un préfet) là par contre , ce n'est pas la
même musique , les patients sont vus comme des malades et qui refuse de l'admettre qu'ils le
sont , se qui complique tous les rapports avec le corps médical .
j'ai vu des choses en psychiatrie et vécu des choses que personnes ne peut deviner sans l'avoir
vécu.
interdit de communiquer avec le monde extérieur , pas de téléphone , pas de courrier , pas
d'avocat , vous n'êtes plus personne a par Monsieur ou Madame machin chose .
j'ai refusé de signer des documents de reconnaissance handicapé et ils m'ont gardé jusqu'a ce
que j'accepte de les signés.
j'ai vu des patients être traité comme des moins que rien , car elle voulais sortir et le refus d'un
psy (un gros con il faut le dire , moi j'avais un psy sympa , pas elle) elle était entré en psy sur sa
demande et elle s'est retrouvé en HO par la demande du psy au prefet. elle a disjonctée et les
renforts sont venu et l'on démonté .
1
Matou Vu
Matou Vu
il y a 4 mois
bonsoir cecilia; :) certains hôpitaux sont en délabrement et le personnel soignant fatigué car non
reconnu. Des effectifs manquent......c'est pas le cas dans tous les hôpitaux bien sûr.:) bonne
continuation. :)
2
THE BLACKBIZON
THE BLACKBIZON
il y a 3 mois
Cécillia Pascal, personne ne devrait se retrouver dans un hôpital psychiatrique, un hôpital
psychiatrique n'est pas un espace naturel, mais coupé du monde, reproduisant le monde dans
une réalité à huit clos, répliquant artificiellement un espace illimité à des fins de confinement. Ce
sont des structures nazies à l'origine, qui n'ont rien à envier aux camps de concentration. S'isoler
dans un hôpital psychiâtrique signifie fuire la réalité, car c'est le système dans lequel nous vivons
qui est dégénéré, les HP ne sont que des pansements désespérés colmatant des murs craquelés
jusqu'à l'effondrement imminent. Dans une société stable, il n'y a pas d'HP, car c'est la qualité
des relations humaines qui équilibre le rapport à l'individu, quelques soient ses angoisses et ses
troubles psychiques, ce qui n'est pas le cas dans cette société.

Le pire n'est donc pas les HP déshumanisant, le pire est les HP soit-disant merveilleux, qui se
présentent avec des prétendus bien-faits, et qui dans le même temps, légitiment l'existence des
HP tout court et donc en parallèle, les HP déshumanisants. Une prison dorée, reste une prison.
Elisabeth Ollivier
Elisabeth Ollivier
il y a 2 mois
j'ai connu cela aussi avec respect!
Vivian Cassimally
Vivian Cassimally
il y a 1 mois
À tous les patients, demandez vos dossiers médicaux.Il existe des lettres types relatives à ce sujet
sur Internet car il faut mentionner dans la dite lettre un article de loi (l'article L 1111-7 du code
de la santé publique).De plus, demandez impérativement vos feuilles de consentement éclairé
(qui n'existent pas !), vous pourrez ainsi démontrer qu'aucune information claire et loyale
concernant les effets secondaires fréquents des traitements psychotropes ne vous a été
communiqué (je rappelle qu'un défaut d'information constitue une faute medicale). Si vous
voulez agir en justice, rapprochez vous des associations d'aide aux victimes d'abus psychiatrique.
Truth Hurts
Truth Hurts
il y a 1 an
Un grand merci à toi Justine d'avoir partagé ton témoignage avec autant de justesse et sincérité!
J'ai vécu cet enfer pendant 5 mois, ils m'ont drogué, j'ai purement servi de cobaye, j'ai eu droit à
la totale: Zoloft, Imovane, Nozinan, Tranxene, Tercian, Stilnox, Deroxat, et d'autres.. Je peux te
dire qu'à 16 ans ingurgiter tout cela t'achève littéralement et laisse des traces indélébiles! Non
seulement ça n'apporte rien, nos problèmes initiaux restent inchangés mais pire c'est une
destruction à petits feux! Tu sens intérieurement que tu sombres et que tu t'enfonces de plus en
plus, mais tes paroles sont ignorées, tout est pris pour une non coopération, un refus de soin, un
caprice! Ils réduisent les patients en légumes et osent appeler cela soins, "protocoles"! Ces gens
sont des fumistes de haut niveau à qui l'on a accordé une crédibilité d'action, une légitimité, qui
n'ont aucune compétence alors qu'ils ont des vies entre leurs mains! Une honte! Tout comme toi
je n'ai pas cessé de dénoncer, d'aborder cela, d'avertir...voir chaque année des faits divers qui
relatent des suicides en tout genre, des morts suspectes, et que tu sais ce qui se déroule entre
leurs murs clos à l'abri des regards, tu boues, cette sensation d'impuissance, d'injustice est
insupportable. Le temps passe et les victimes s'accumulent...se taire c'est condamner d'autres à
subir cet enfer! Pour nous le mal est fait, mais se dire que ça continue des années après c'est
très douloureux..Tu vois Justine, toi et moi, on se sentirait presque plus "coupables", concernées,
touchées par tout ce qui se trame s'en pouvoir agir, que les bourreaux eux memes! Ces sous
êtres n'ont aucun remord, rentrent chez eux avec la sensation du travail accompli, tout cela
m'écoeure au plus au point....Encore merci à toi pour la qualité de retranscription de cet enfer..
249
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 1 an (modifié)
Un grand merci pour ton commentaire que j'ai adoré. Nous sommes des centaines de milliers de
témoins et de victimes de cette discipline honteuse, mais les rescapés, dénonciateurs, têtus et
acharnés qui comme toi et moi prennent ce combat à bras le corps ne courent pas les rues. Je
comprends bien pourquoi : se remémorer ces expériences d'internements en psychiatrie est
extrêmement pénible, douloureux et on s'expose en témoignant comme je le fais là à visage
découvert aux jugements, critiques et autres stigmatisations faciles. Perso je m'en fiche bien,
ceux qui me jugeront je les écoute et les remercie d'avoir pris le temps d'en faire de même.
Pourquoi devrais-je me cacher et utiliser des pseudos pour témoigner (comme je le faisais au
début)? Dans ce système de dingue, je préfère mille fois avoir été du côté de la patiente que du
côté des bourreaux qui attachent, étiquettent, maltraitent et finalement déshumanisent. 1000
fois!!! Du coup je dénonce leur discipline en carton mais je resterai ouverte à toute réponse
instructive. Je redemande du coup: Pourquoi ai-je eu à subir un tel traumatisme et une telle
privation de liberté pour avoir été super malheureuse à un moment T de ma vie?... Le dogme de
médecins "Primum non nocere" ne s'applique donc t-il pas à la psychiatrie? Lisez-vous parfois les
témoignages de vos patients qui dénoncent? N'y voyez-vous là que des pathologies, dénis,
rechutes et troubles cérébraux? Dommage, pour ma part, j'ai rencontré bien plus de personnes
inspirantes, clairvoyantes, humaines, sensibles et rayonnantes du côté des patients que du côté
des "soignants"... Merci encore à toi pour ton commentaire, ne lâche rien, tes témoignages
servent une cause juste et je sais que ce n'est pas facile. Pas sûre que ça aboutisse, mais faut
continuer ;) Moi, je n'ai pas encore dit mon dernier mot!
26
Individu Suspect
Individu Suspect
il y a 1 an
Voyage En Psychiatrie salut si tu voulais t'échapper pourquoi tu les a pas tous tuer ?
3
Individu Suspect
Individu Suspect
il y a 1 an
Voyage En Psychiatrie et t'es rester combien de temp la ba ?
2
ludovic cagnac
ludovic cagnac
il y a 1 an
bonjour Truth Hurts j"ai vecu la meme chose que toi j'ai pris aussi du zoloft du tercian du
Risperdal du lysanxia mais tu vois ils nous enferme dans leurs spirales ils essaie de nous rabaisser
j'en prenais 3 fois par jour b c'est honteux et g vu pire dans un hôpital sur YouTube y'avais un
patient qui demander a laver du linge et ils refuser de le laisser laver son linge et d'aller aux
toilettes et il etais obligé de defequer dans ses draps ca me donne envie de vomir des que tu va
pas bien ca y'ets on te colle une etiquette!!! bon courage a tous ces gens!!!
12
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 1 an
5 semaines
5
Individu Suspect
Individu Suspect
il y a 1 an
+Voyage En Psychiatrie 5 semaines c'est pas énorme
1
Individu Suspect
Individu Suspect
il y a 1 an
+Voyage En Psychiatrie j'ai cru que tu y était plusieurs années
1
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 1 an
Ces 5 semaines (42 jours pour être précise) m'ont pourtant semblé interminables. Les patients
qui y restent des années se comptent à la pelle et je me sens bien impuissante face à leur sort.
14
Truth Hurts
Truth Hurts
il y a 1 an
Merci pour ton témoignage Loulou...je comprends ta situation, ils te font descendre dans les
tréfonds de l'enfer, te rendes plus malade que ce que tu étais, et tu te retrouves avec ton calvaire
sur les bras, ton impuissance et ton sentiment d'injustice...et tes problèmes de base non réglés!
Il faut un sacré mental pour faire face à tout cela, c'est un combat sournois qui dure, un tunnel
dont tu te sens prisonnier... Je t'envoie tout mon courage...enfin le peu qu'il me reste ;).
Si tu veux en parler je suis à ton écoute, ayant subi la même chose je peux mesurer l'ampleur
des dégâts...
11
Truth Hurts
Truth Hurts
il y a 1 an
Je t'ai cherché sur google+ mais trop de pseudos identiques au tien ^^...Si tu peux me
transmettre ton mail ou alors m'ajouter sur google+....
4
Truth Hurts
Truth Hurts
il y a 1 an
Ok je prends note! Merci à très vite!
2
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 1 an
Nous sommes nombreux à avoir ressentis ce que tu décris là Loulou lou, c'est exactement ça!
Moi aussi, en sortant de là-bas, j'ai dû faire un vrai travail de mémoire pour me retrouver et pour
réaliser tout comme toi que NON, je n'avais jamais été avant une personne triste, ni assistée, ni
dépendante, ni encore moins dépressive. Bien au contraire! Notre essence même reprend le
dessus dès lors qu'on lui en laisse la possibilité ... et le temps nécessaire. Le fait d'avoir
conscience de qui tu es et de ce qu'ils ont fait de toi, de voir que tu n'es pas (du tout) le seul
dans ce cas, le fait de chercher à te faire entendre et à faire revivre le Loulou lou, le vrai, le
joyeux passionné emphatique et jovial que tu es, te fera, j'en suis convaincue, retrouver ton état
d'avant si bien! La vie et la recherche d'authenticité l'emportent toujours sur le mensonge et sur
la haine. Plein de courage, tu vas te retrouver, je n'en doute pas une seconde :) (et un jour il
perdrons face à nous, perso je ne lâche pas l'affaire et j'y crois) :)
6
Katia Buemi
Katia Buemi
il y a 1 an (modifié)
Truth Hurts C'est horrible vraiment l’enfer ce que tu as vécu...En plus tellement jeune mon
Dieu...bien qu'il n'y as pas d'âge pour être traité d'une manière aussi destructrice en plus des
conséquences que ça représente sur la personne et sur sa personnalité...mais qu'elle horreur
c'est honteux...Le pire c'est qu'encore aujourd’hui c'est comme ça ...aucun changement de pire
en pire ...Catastrophique et répugnant...tu en sort pire de comme tu en rentre !!! Comme tu le
dit...tu es transformé en vrai légumes, bourré de médicaments à être complètement hors de
toi!!! Ça c'est ce qui s'appelle un personnel complètement incompétent qui mettent tellement
de vies en danger. Les psy ??? Non mais changer de métiers!!!
5
MICKAEL JOHNNY HALLY
MICKAEL JOHNNY HALLY
il y a 1 an
Voyage En Psychiatrie TU A DU COURAGE MOIS JE SUIS SOUS TERCIAN J'ET DES VERTIGE TU
CONNAIS RÉPOND SILE TE PLE
1
François Albertini
François Albertini
il y a 1 an (modifié)
Katia Buemi moi aussi j ai vécus ça et je peut te dire que j'ai du mal à m en remettre à seulement
17 ans à l'époque !!
2
Katia Buemi
Katia Buemi
il y a 1 an
François Albertini Si je doit être sincère avec toi je ne crois pas qu'on puisse oublier une telle
abomination, sache que je te comprend parfaitement ...en ce qui me concerne je continue de
dénoncer pas seulement pour nous...mais pour toutes ces personnes qui souffrent dans cette
enfer!!!
3
François Albertini
François Albertini
il y a 1 an
Katia Buemi oui tu a raison... moi j ai connus la psychiatrie militaire et là bas j'ai eu un accès de
colère et ils m'ont mit directe en chambre d isolement pendant 1 semaine tous ça a quelques
mètres de mes parents à qui ont disais finalement vous ne verrez pas votre fils ont l'interne car il
est violent il étais à quelque mètres de moi et ont ne les a même pas laisser me voir...
6
François Albertini
François Albertini
il y a 1 an
Katia Buemi toute cette histoire à durée 2 mois dans l'attente de mon transfert. ça été infernal
2
Katia Buemi
Katia Buemi
il y a 1 an
François Albertini Mon Dieu c'est affreux tu vois ce qui me dégoûte c'est que tu peux même pas
t'énerver que tout de suite pour eux les psy la solution ... injection chambre d'isolement honteux
inhumain abominable...en plus ils n'ont aucun droit de ne pas te faire voir tes parents mais
qu'elle horreur , j'espère que tes parents les ont dénoncé!!! Après faut pas s'étonner des
marques qui reste sur la personne qui subit de tel acte. Personnellement ça me met hors de
moi!!!
6
François Albertini
François Albertini
il y a 1 an
Katia Buemi tu sais je veut te dire plusieurs choses 1: déjà les psy de Toulon ont dis à l'autre
hosto où ils m on fait transféré que mes parents habitais à Toulon alors qu'ils savaient
pertinemment qu'ils habitait à Paris tous ça pour pas que je sois transférer chez moi ( Paris) 2: le
matin où l'on m'a transférer , déjà ils m'ont juste dis la veille qu'ils n acceptais pas ce genre de
propos et le matin ils m on juste dis "il y a l'ambulance qui est là" et l'un de leurs infirmiers à
oser me sourire et me dire au revoir François alors qu'ils savait très bien que j allais à l'isolement.
3: après 1 semaine d isolement je suis sortie en service ouvert où l'on m'a voler mon portable
sinon ce n'est pas drôle hein! 4: l'hôpital où j avais été transféré à dis à mes parents vous ne
verrez pas votre fils quand j étais à l'isolement alors qu ils s' étais déplacer de Paris à Toulon pour
me voir et quand je dis isolement je dis bien couper complètement de l'extérieur !!! 5: j ai été au
tribunal et les juges ont laisser cette mascarade continuer !!! 6: je suis enfin aller au bout de 6
semaine d'internement à Paris dans l'hôpital de mon secteur et la j ai enfin retrouvé mes parents
et là je suis tombé dans leur bras et dans ceux de ma sœur et là je peut te dire qu'ont à tous
pleurer comme des bébé . dès mon arrivée les psy ont dis qu'il ne avais jamais vus un tel
acharnement de la part de psy et ont immédiatement demander la libération aux préfet 3
semaines plus tard j'étais enfin dehors... aujourd'hui (1 ans après ) j ai encore énormément de
haines envers ces nazis et j essaie tant bien que mal de m en remettre . je vois que je ne suis pas
tous seul à avoir vécu ça après renseignement pris... et j essaie d'en parler un maximum avec des
gens qui m'entendent... comme toi par exemple
3
François Albertini
François Albertini
il y a 1 an
Katia Buemi tu sais je veut te dire plusieurs choses 1: déjà les psy de Toulon ont dis à l'autre
hosto où ils m on fait transféré que mes parents habitais à Toulon alors qu'ils savaient
pertinemment qu'ils habitait à Paris tous ça pour pas que je sois transférer chez moi ( Paris) 2: le
matin où l'on m'a transférer , déjà ils m'ont juste dis la veille qu'ils n acceptais pas ce genre de
propos et le matin ils m on juste dis "il y a l'ambulance qui est là" et l'un de leurs infirmiers à
oser me sourire et me dire au revoir François alors qu'ils savait très bien que j allais à l'isolement.
3: après 1 semaine d isolement je suis sortie en service ouvert où l'on m'a voler mon portable
sinon ce n'est pas drôle hein! 4: l'hôpital où j avais été transféré à dis à mes parents vous ne
verrez pas votre fils quand j étais à l'isolement alors qu ils s' étais déplacer de Paris à Toulon pour
me voir et quand je dis isolement je dis bien couper complètement de l'extérieur !!! 5: j ai été au
tribunal et les juges ont laisser cette mascarade continuer !!! 6: je suis enfin aller au bout de 6
semaine d'internement à Paris dans l'hôpital de mon secteur et la j ai enfin retrouvé mes parents
et là je suis tombé dans leur bras et dans ceux de ma sœur et là je peut te dire qu'ont à tous
pleurer comme des bébé . dès mon arrivée les psy ont dis qu'il ne avais jamais vus un tel
acharnement de la part de psy et ont immédiatement demander la libération aux préfet 3
semaines plus tard j'étais enfin dehors... aujourd'hui (1 ans après ) j ai encore énormément de
haines envers ces nazis et j essaie tant bien que mal de m en remettre . je vois que je ne suis pas
tous seul à avoir vécu ça après renseignement pris... et j essaie d'en parler un maximum avec des
gens qui m'entendent... comme toi par exemple
3
Katia Buemi
Katia Buemi
il y a 1 an (modifié)
François Albertini Combien de combat et de souffrance et surtout tous ces mensonges mais
qu'elle horreur!!! Je suis très heureuse que tu sois sorti de cette enfer et c'est tellement beau
quand tu as revu ta famille j'imagine des larmes de joie c'est très fort ça me touche beaucoup, tu
es courageux et de tout cœur je te souhaite une restauration totale dans ton corps et dans tout
ton être!!! Soit abondamment béni toi et ta famille ainsi que toutes personnes qui vivent ou qui
ont vécu cette enfer�✨
5
François Albertini
François Albertini
il y a 1 an
Katia Buemi merci infiniment de m avoir écouter et surtout de m'avoir compris !!!!! pour ma part
je vais mieux aujourd'hui... pendant cette enfer à vrais dire j'ai toujours fais en sorte de rester
fort moralement et mentalement . de garder mon calme et d être patient.. voilà les les seule
armes que j'avais pour tenir le coup.... je suis sorti de tout ça éprouvé mais plus fort et j essaie
de dénoncer tout ça le plus possible avec le peu de moyen que j ai et surtout avec des personnes
qui me comprennent parce que y a certaines personnes qui m'ont déjà narguer et qui ce sont
moquer de moi à cause de cette incarcération je t en parle car j ai rarement l'occasion d'en
parler alors j en profite �
3
François Albertini
François Albertini
il y a 1 an
Katia Buemi et encore merci !!!!
3
Katia Buemi
Katia Buemi
il y a 1 an (modifié)
François Albertini Sache que je suis entièrement d'accord avec toi non seulement tu es fort mais
en plus tu comprends et tu aides avec les armes puissantes que tu as en Toi...je te le dis parce
que je fais exactement comme Toi ... les gens qui ne te comprennent pas ou qui se permettent
de juger laisse tomber et va de l'avant!!! Tu sais c'est triste à dire mais certaines choses il faut les
vivre pour y croire...Je te souhaite une excellente nuit et Merci pour ton témoignage ��
3
François Albertini
François Albertini
il y a 1 an
Katia Buemi oui tu a entièrement raison !!! Amen ��au passage sache que j ai eu la chance de
connaître un moine qui a dit une messe pour moi à ce moment . Ça m'a fait beaucoup de bien
de discuter avec toi ��
3
François Albertini
François Albertini
il y a 1 an
Katia Buemi et j espère que toi aussi tu vas mieux...
3
Katia Buemi
Katia Buemi
il y a 1 an
François Albertini Je peux te dire que la vie est un combat de chaque jour...et tout ce que j'ai vu
et vécu dans cette clinique m'a beaucoup changée, je ne peux pas oublier ces deux mois d'enfer
je ne parle pas seulement pour moi mais aussi pour les personnes que j'ai connu...tellement de
souffrance d'incompréhension de solitude ça m'attriste beaucoup c'est pour ça que je continue
de dénoncer avec la force que Dieu me donne, moi j'ai eu la chance d'avoir ma maman qui est
venue me chercher alors que j'étais hors de moi dans un état pitoyable, et toutes ces personnes
qui sont seul qui n'ont personnes je ne peux pas être insensible et me taire, je déteste les
injustices surtout quand ils s'agit de personnes qui souffrent terriblement. Je suis sûr que tu me
comprends!!!
4
François Albertini
François Albertini
il y a 1 an
Katia Buemi je te comprends parfaitement et en plus je trouve ça très bien et très respectable le
fait que tu dénonces tous ça....
3
Katia Buemi
Katia Buemi
il y a 1 an
François Albertini Merci Seigneur que je ne suis pas seule il y en as beaucoup qui dénonce et toi
aussi tu en fait partie parce que tu comprends parfaitement. Tout ça doit changer et ça
changera!!! Amen
3
François Albertini
François Albertini
il y a 1 an
Katia Buemi moi je TE remercie encore une fois et infiniment de m avoir écouté et compris sans
me juger . alléluia
3
Katia Buemi
Katia Buemi
il y a 1 an
François Albertini Merci à Toi et Sache que OUI je te comprends parfaitement, qui suis-je pour te
juger ou de juger qui que ce soit!!! Seul Dieu est le juste juge!!! Soit béni restauré et fortifié dans
tous les domaines de ta vie� �✨ ✨
2
Truth Hurts
Truth Hurts
il y a 1 an
Merci de ton petit mot de soutien Katia...J'ai également lu tes coms sur d'autres vidéos, ça fait
du bien de voir que certains sont impliqués, se sentent profondément touchés et concernés pas
de telles horreurs et injustices, ne peuvent fermer les yeux. Et souhaitent que cette machine à
broyer soit stoppée même si ce combat est un peu celui de David contre Goliath! Trop de destins
gâchés, de vies chamboulées, de décès également...à cause de personnes sans scrupules, payer
pour nuire et détruire! En sortant de cet enfer beaucoup n'ont pas la force, les moyens de se
défendre, de s'exprimer, dénoncer cela, c'est pour tous ces gens là aussi que ce combat est vital.
Les psys n'ont aucun compte à rendre, jouent avec l'abstrait, se dédouanent en claquant des
doigts...il est difficile d'agir concrètement contre eux...alors là où il est important d'intervenir
c'est de divulguer au maximum ce que l'on sait, afin que les gens qui seraient amenés à côtoyer
cet univers aient un autre son de cloche, soient au courant de ce qu'ils risquent de subir entre
ces murs, s'inquiéter par exemple d'une "mise en quarantaine" interminable s'étalant sur des
mois, que les proches qui souhaitent faire interner de force, pensant le faire "pour le bien", y
réfléchissent à deux fois et mesurent davantage les dramatiques conséquences d'un choix si
radical..
12
Katia Buemi
Katia Buemi
il y a 1 an (modifié)
Truth Hurts Merci De tout cœur pour ton message, je suis entièrement d'accord avec toi et
comme tu dis il faut t'avoir beaucoup de force et de courage pour dénoncer et je sais
parfaitement que quand tu sort de ce lieu d'enfer( pour ceux qui s'en sortent) tu es sans force,
humilié, affaibli et choqué...nous sommes en pleins combats et ça touchent énormément de
vies...brisées, manipulées, rejetées...donc OUI ils faut en parler et dénoncer toutes ces horreurs,
je ne finirai jamais de dénoncer jusqu'à ce que je vois un réel changement. J'aime cet expression
qui est tout à fait VRAI David contre Goliath...Si Dieu est avec nous qui sera contre nous?
Personne!!!Nous sommes en plein combat et ce combat est très très sérieux. Nous savons
pertinemment que l'union fait la Force. Encore mille Merci tu es fort courageux j'aime la
compassion que tu as pour les personnes qui souffrent. Je te souhaite de tout cœur tout le
meilleur pour ta vie.
7
Pierre Fabre
Pierre Fabre
il y a 1 an
Moi il me donaient pas d'eau quand gt en chambre d'isolement chui resté 3 semaine gt obliger
de boire l'eau des chiotte..
3 semaine sans rien mm pas un livre.
c des fous sérieu il méritent tous d'etre en taule ou en chambre d'isolment gavé de
neuroleptique ya que comme sa qu'il comprendrai loL...
Il faut faire monter sa aux oreil du gouvernement.Porter plainte écrire des letre au président de
la république en parler autour de vous.
Actuelemnt je suis encore sous neuroleptique sa me fait bcp soufrir je ressent pasl a faim ni la
soif jai des douleurs au coeur je suis tout le tps fatigué.
J'ai faili crever un bon nombre de fois a cause des douleurs au coeur mais il s'en foute.
7
Katia Buemi
Katia Buemi
il y a 1 an (modifié)
Pierre Fabre Mon Dieu comme ça me touche c'est horrible affreux, tu as totalement raison il
faudrait les enfermer sans eau ni nourriture pour comprendre l'énorme souffrance des autres. Si
tu savait combien je te comprend et Sache une chose c'est que Mon combat n'a fait que
commencer pas seulement en Parole mais aussi en actes. Ma prières et que justice et vérité
surgissent dans tout ce qui est caché dans ces horribles hôpitaux psychiatriques de MERDE!!! Et
je vais me battre jusqu'au bout, je ne supporte pas tout ce que je vois, et tout ce que j'entends
comme atrocités que subissent les personnes, je ne parle pas seulement pour les personnes de
ce site mais aussi pour des personnes que je connais, là sa va beaucoup trop loin!!!
Je te souhaite de tout cœur une guérison divine dans ton esprit, ton âme et ton corps que tu sois
complètement restauré et libérer De toutes douleurs�
4
Pierre Fabre
Pierre Fabre
il y a 1 an
Les gens sont completement désinformer a ce sujet ...on leur raconte n'importe koi..et ils y
croie.IL fo penser a informer les gens
8
clarine faure
clarine faure
il y a 7 mois
Bonjour, moi aussi j'ai été hospitalisée en Psychiatrie, il y a 20 ans, mes 33 ans, en 1997.
Depuis j'ai écrit toute ma vie + 70 auto-biographies de personnes qui ont pour point commun
d'avoir été hospitalisées en psychiatrie en France.
39 témoignages sont prêts, je n'ai pas changé une virgule à leurs propos depuis l'an 2000.
J'ai connu ensuite une inimaginable traque et ai faillit mourir à répétition…
Tout cela peut-être pour m'empêcher de publier…
Ma famille a été manipulée contre moi je pense : ma mère est toubib retraitée, et une de mes
soeurs travaille à Sanofi SynthéLabo-Aventis, la Multinationale industrie pharmaceutique qui
fabrique les neuroleptiques, entre autre saloperies chimiques et destructrices…
Ma soeur est même chef de labo et virologue là-bas, et elle en est toute fière… C'est elle qui,
avec mon autre soeur (très riche), a signé à l'époque (97) l'HDT pour me faire enfermer du jour
au lendemain par Les Urgences Psychiatriques…
J'ai été comme enlevée de chez moi… sans avertissement.

Je publierai dès que possible mon propre témoignage, je n'ai rien oublié de tout ce que j'ai vécu
alors depuis 20 ans ! Je me souviens des moindres détails, et ai tout écrit.
Ensuite je déposerai plainte avec les 40 autres personnes et tous-ceux qui souhaiteront le faire.

Le pire c'est que ce complot familial contre moi était dans le but de me prendre mon fils pour
des raisons financières… Son père marchait avec ma mère contre moi, comme dans l'histoire de
Camille Claudel…
Par L'Esprit Saint, j'ai tout compris au fur et à mesure et ai pu arrêter net les neuroleptiques que
10 infirmiers m'avaient injectés : du Clopixol (c'est pour "les délirants mystiques"). Retiré des
ventes depuis tellement il a fait de victimes…

J'affirme que je n'ai jamais "déliré". Je suis toujours restée lucide et je suis même connue
maintenant comme shamane/médium "de haute énergie", "de haute conscience"…, je suis
parfois "claire-voyante" (visions) ou "claire-entendante".

Sortie d'HP, j'ai parlé devant 500 psy à La Mutualité à Paris.


J'ai rencontré le Professeur Zarifian.
Je me suis rendu aux Université d'été des Verts où j'ai fait une conférence d'1/2 H pour dénoncer
la chimie psychiatrique.

Surtout, j'ai rencontré des centaines d'ex-patients, et des dizaines de psychiatres, des centaines
de thérapeutes divers… magnétiseurs, énergéticiens, naturopathes, médiums, chamans, etc.

Bref, je connais très très bien ce sujet : j'ai même participé à la rédaction de La Charte du Patient
qui est affichée dans tous les pavillons psychiatriques de tous les hopitaux de France. Et qui n'est
toujours PAS respectée !!!

En 2012, mon père (le seul de ma famille qui m'aimait) est décédé sans aucun soins palliatifs…
Et EN 2013, ma famille d'enfoirés a fait hospitaliser MON FILS !
Il a donc été drogué de force par 10 infirmiers musclé à son tour !!!
J'ai été voir gendarmerie, police, j'ai téléphoné aux pompiers pour lui éviter cela à tout prix !
J'ai reçu alors un coup de fil du Samu car ma mère essayait de me faire hospitaliser moi !
J'ai très bien expliqué ce qu'il se passait à la médecin-urgentiste au téléphone qui m'a dit que
tout était enregistré et serait présenté au tribunal dès que je pourrais déposer plainte contre ma
mère, mes 3 soeurs et le père de mon fils.

J'ai tout écrit à la CAF … l'A.S. a fait suivre à la direction de la CAF et j'ai vu un contrôleur de la
CAF qui est venu me dire, ma lettre de 15 pages à la main, que tout ce que j'avais écrit là est vrai.
Il avait tout vérifié !!!
Maintenant La CAF, La Police et La Justice attendent que je réussisse à déposer plainte…

Mais, maintenant, je m'occupe en non-stop de mon fils qui est chez moi.
Maintenant qu'ils l'ont à moitié tué devant mes yeux, ils me l'ont rendu…
Ma famille n'en n'a rien à faire de lui, et ils m'ont volé MA FILLE.
Ma fille a été reconnue précoce puis surdouée, elle est super !
Ma fille est chez eux… chez ma soeur qui a laissé mourir mon père chez elle, ma soeur qui a
cherché à me faire tuer par la psychiatrie, ma soeur qui a tué mon fils devant mes yeux…
Ma fille voit aussi ma mère qui est responsable de la mort de son père, de mon père et de ma
flamme-jumelle en 1996.
S'ils m'ont fait hospitaliser en 1997, c'est parce que je voulais les dénoncer pour le décès de mon
meilleur ami… mort suite à une erreur médicale faite sous dénonciation de ma mère, de mes
soeurs et du père de mon fils.

Voilà… le drame de MA VIE.


Ainsi va la vie va !
Bye…

Clarine
4
clarine faure
clarine faure
il y a 7 mois
merci à tous de prendre un Google+ qu'on puisse entrer en contact par Hangout !
1
jerome balard
jerome balard
il y a 7 mois
clarine faure Un autre Ange en psychiatrie ?/ le monde a l'envers.
1
Truth Hurts
Truth Hurts
il y a 7 mois
Clarine,
votre histoire est vraiment bouleversante...tellement de points sur lesquels j'aimerai
rebondir...c'est vraiment une traque...ils ne nous lachent pas tant qu'ils ne nous ont pas
déglingué, mis KO. Les simulacres de soins ne sont que des assujettissements et injonctions pour
mettre la personne à terre.
On ressent votre lutte sans merci et sans relache à travers vos propos...et pas uniquement contre
le monde psychiatrique mais également des proches...Moi aussi mon père est dans la médecine,
en un claquement de doigt il m'a envoyé là bas...il ne m'a jamais écouté, ni cru lorsque je relatais
cet enfer...il rabachait en boucle "c'est toi qui ne sais pas prendre le soin"...!! Quel culot!! Quel
aveuglement indicible! C'est très dur d'etre détruite à un tel niveau et de voir ses propres
proches inertes et si peu concernés...On se sent en quarantaine, la continuité de la chambre
d'hosto finalement...seul dans con combat et sa souffrance, incompris.
Vous avez vécu un réel acharnement, et c'est vraiment immonde qu'ils aient fait trinqué votre
fils à son tour..J'imagine qu'il garde des séquelles de tout ça également..Vous devez vous sentir
terriblement impuissante...

C'est vraiment une excellente initiative d'avoir regroupé autant de témoignages, si seulement
toutes les victimes pouvaient s'unir pour dénoncer cet enfer...Malheureusement cet machinerie
est surpuissante et face à ces "docteurs" intouchables, on pèse pas lourd..notre discours peine à
etre entendu voir ne serait ce qu'écouté et cru..
Et pendant ce temps le rouleau compresseur continue et laisse des zombies derrière lui voir des
cadavres..

Bravo à vous pour votre courage et implication.

Je vais vous ajouter via google on pourra en rediscuter si vous le désirez.

A bientot.
5
Kira Kiki
Kira Kiki
il y a 7 mois
Voyage En Psychiatrie ma pauvre si mes parents avait fais sa j'aurais jamais pardonne
2
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 7 mois (modifié)
Kira Kiri : Moi j'adore mes parents, ils sont au top! Ne vous trompez pas de cible....
3
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 7 mois (modifié)
Clarine : Merci et bravo! Je soutiens ton combat de tout coeur, mes témoignages sont les tiens,
pourvu qu'on se fasse entendre!
4
Maelhen Des
Maelhen Des
il y a 6 mois
je suis attérée par ces comportements des médecins... c'est l'inverse de ce qu'il faudrait pour
soigner les gens...c'est choquant...être droguée et attachée alors qu'ils ne connaissent pas la
personne..c'est juste histoire de dire on les traite à la chaîne et c'est tout... comme quoi quand
on est pas bien faut vraiment pas aller la dedans...essayer d'aller mieux seul...pfffff ... limite il
faudrait porter plainte contre ses médecins...
4
Maelhen Des
Maelhen Des
il y a 6 mois
ba oui moi aussi en ce moment je suis tombée en dépression depuis un mois et j'ai failli prendre
des médicaments puis je me suis dit non je vais me prendre en main seule....ca a l'air d'être
n'importe quoi les prise en charge par les psychiatres enfin ceux cités en tout cas... du moins ca
fait peur...avoir l'inverse de ce qu'on attend en retour de nos problèmes c'est pas vraiment ce
qu'on souhaite
2
Charles Dupont
Charles Dupont
il y a 6 mois
éxact Truth et la liste est non exhaustive et longue pour te rendre completement dingue et
certains médocs qui te poussent au suicide si on en prend un peu trop ,les tristes effets
collateraux de toutes ces merdes dont raffoles les psychiatres
pour bousiller les gens normaux qui ont simplement de petits problemes éxistenciels normaux
car tout le monde a ses soucis quotidiens !! L"HEURE EST GRAVE TRUT mais il y as des
responsables ,çà c'est sur ,faut les crever ces
baltringues de services ,ces bons à nibs ,ces bons à riens !!! mort aux vaches !!
4
wimanatoruce PAROLE
wimanatoruce PAROLE
il y a 6 mois
Tout a fait d'accord avec vous! J'ai une amie qui a eu le même problème, ils ont drogué et elle a
perdus la tète elle reconnaissais plus ces amis. Ce son des criminels des malade! comment l'état
peux accepter ce genre de crime, c'est très grave
2
Kira Kiki
Kira Kiki
il y a 6 mois
wimanatoruce PAROLE j'espère que votre amie cest remise
1
Helene PIARULLI
Helene PIARULLI
il y a 6 mois
Truth Hurts i
Caroline Lecoyer
Caroline Lecoyer
il y a 6 mois
Truth Hurts bonjour merci pour tout
2
Truth Hurts
Truth Hurts
il y a 6 mois
Maelhen: oui c'est le but, avertir pour que les gens prennent du recul et ne gobent pas tout cru
ce que des prétendus spécialistes ordonnent, car les conséquences sont souvent irréversibles. il
y a un vrai tabou autour de ce domaine, les gens se sentent incompris et non crédibles, pourtant
il est plus que vital de faire exploser la vérité car des vies se jouent, et beaucoup y sont
restés...Justine, moi et d'autres avons essuyé les platres, qu'au moins ça serve pour d'autres.
Bon courage à toi pour ta dépression...mais c'est certain qu'il vaut mieux rester loin de tout
psychotrope...
3
Truth Hurts
Truth Hurts
il y a 6 mois
Charles: merci à toi pour ton message si juste! Comme tu le dis l'heure est très grave, cette
fumisterie dure depuis bien trop longtemps! Passée sous silence et leur donnant des boulevards
pour faire perdurer leurs crimes en toute impunité! Une honte! Ils se croient au dessus des lois
car les victimes ne sont souvent pas en mesure de mener le combat, plus la force, ne se sentent
pas prises au sérieux, discréditées, la peur aussi, ect...et ça fait leurs choux gras à ces raclures!
Exact oui les médocs rendent dingue! Moi en pleine adolescence ils m'ont obligé à prendre des
doses de fou et je n'avais pas mon mot à dire, meme en demandant calmement de revoir un
traitement, ça passait pour une rébellion! La phrase "tout ce que vous direz sera retenue contre
vous" n'a jamais été aussi vraie qu'en psychiatrie! Ils m'ont fragilisé la santé, bousillé sur divers
plans, et rien apporté de positif! Mais ils se dédouanent toujours et invectivent le patient
comme unique responsable de sa situation et des résultats. Beaucoup de haine et d'amertume
me restent dans la gorge...pour mon histoire et pour tout ce dont j'ai été témoin...
On a besoin de leur faire revenir en boomerang tout ce qu'ils ont commis!
2
Kira Kiki
Kira Kiki
il y a 6 mois
Truth Hurts un jour et j'espère que la psycatrie les hôpital seront plus la car beaucoup de
personnes ce pleindront
Truth Hurts
Truth Hurts
il y a 6 mois
Kira: j'espère qu'il y aura un soulèvement massif pour arreter cette horreur oui! Que les
témoignages de dénonciations se multiplieront et que les personnes ayant vu, subi tout cela,
oseront s'exprimer, s'unir pour contrer ces amateurs qui sont pour beaucoup des dangers
publics! On ne peut plus laisser ce carnage sans rien dire!
1
Kira Kiki
Kira Kiki
il y a 6 mois
Truth Hurts temps les gens auront pas compris que si les gens tombe cest a cause de la société
ou l'on vie
1
niten8
niten8
il y a 6 mois
Bravo pour votre Parole. Au début, il y eu le Verbe. Malheureusement parole non reliée, non
amplifiée, non absoute par le "pouvoir". C'est à peu près comme les prisons, même si dans ce
cas, on pourrait penser, que ceux qui s'y trouvent le "choisissent". Il n'y a plus de temps,
d'énergie, de volonté, d'argent pour ces "problèmes". Seul le profit compte, les protocoles, les
ordonnances, les cases à remplir. Les temps vont être violent et broyant de plus en plus, et dans
tout les domaines. Va falloir être fort et gardez la Foi.
Louve Blanchâtre
Louve Blanchâtre
il y a 6 mois
François Albertini
Merci !!
1
Louve Blanchâtre
Louve Blanchâtre
il y a 6 mois
Katia Buemi
IL faut faire interner les fichés S !!
1
Louve Blanchâtre
Louve Blanchâtre
il y a 6 mois
Katia Buemi
Sois béni et mortifiée !
Louve Blanchâtre
Louve Blanchâtre
il y a 6 mois
clarine faure
Houlà !! C est Machiavel ton histoire...
Louve Blanchâtre
Louve Blanchâtre
il y a 6 mois
Kira Kiki
Moi ça a fait "tac" dans ma tête...
Louve Blanchâtre
Louve Blanchâtre
il y a 6 mois
Charles Dupont
Vive le quebec libre !!
Vorach
Vorach
il y a 6 mois
Voyage En Psychiatrie je suis surpris que tu n'es pas rencontré de soignant plein d'empathie par
contre tout à fait certain que d'autres patients est pu t'apporter plein de réconfort et autres
choses.
J'ai travaillé dans 6 services différents et j'ai rencontré beaucoup de soignant très à l'écoute
même si il est certain que j'ai aussi rencontré certains complètement fermé d'esprit... Enfin bref
courage tu semble être entrain de remonter la pente de ta descente au enfer
Jérôme
Jérôme
il y a 6 mois
toi tu risque d'y retourner sous peu
Siobhan
Siobhan
il y a 6 mois
Totalement vrai. Aujourd'hui j'ai 14ans et j'ai eu la "joie" de connaître l'hôpital psychiatrique
l'année précédente et oui c'était un vrai enfer, un cauchemar. Pour mon cas on m'a droguer au
Tercian et deux trois autres médicaments. Quand je suis sortie mon état n'avais pas changer voir
même empirer, en plus appartement à 13ans j'étais beaucoup trop jeune pour que l'on me
prescrive du Tercian. En gros ça a été un enfer et ça n'a été en aucun cas bénéfique. (désolé pour
les fautes d'orthographe)
2
Siobhan
Siobhan
il y a 6 mois
Voyage En Psychiatrie Moi j'y suis rester 7 semaines.
1
Truth Hurts
Truth Hurts
il y a 6 mois
Salut Siobhan

pareille que toi lorsque j'avais 14 ans on a commencé à me droguer au tercian...j'ai l'impression
que cette merde est leur substance phare, surtout pour les jeunes, les entrainer dans une spirale
médicamenteuse de plus en plus lourde.
Comme tu le dis c'est l'enfer là bas dedans, on veut te dresser et non te soigner...apporter
réconfort minimum dont tu as besoin. On en ressort pire qu'avant, sans que notre problème de
base soit résolu, et on doit rajouter de nouveaux traumatismes, séquelles, qui s'étalent sur le
long terme, des choses que tu te traines à vie quand tu es déjà bien fragilisée...
J'imagine que tes parents t'ont mis la bas naivement sans se douter de l'envers du décor? As tu
eu droit au visites? J'imagine que pour toi aussi l'attente et l'oisiveté furent difficiles à
supporter...
2
Siobhan
Siobhan
il y a 6 mois
Truth Hurts Mes parents avaient des doutes sur comment sa se passerait là bas et oui, ils ont eu
tort de m'emener dans cette endroit où tu n'est même plus traité comme un humain. Et pour se
qui est des visites, je ne m'en souviens plus trop mais il me semble que la première semaine je
ne les vois pas, après je pouvais passer des appels téléphoniques de temps en temps, pour les
visites ils pouvaient rester une ou deux heures, et après je pouvais retourner à la maison que le
week-end pendant une journée et après je pouvais passer un week-end entier. Mais en tout cas
ils voulaient me tenir éloigner de ma famille le plus longtemps et le plus loin possible. C'est
vraiment cruel de leur part, ma famille c'était les seules qui me comprenais (mes parents) bien
que mes grands parents et mes oncles et tantes voulais se tenir éloigné de moi le plus loin
possible et avaient peur que je devienne vraiment violente jusqu'à "commettre l'acte". Et je me
suis vraiment sentis rejeté. Et à l'hôpital j'étais mal de l'ambiance de torture et de tristesse qu'il y
avait. Mais en tout cas, ton commentaire me fais plaisir.�
1
Kira Kiki
Kira Kiki
il y a 5 mois
Maelhen Des courage a vous
1
Kira Kiki
Kira Kiki
il y a 5 mois
Siobhan je te soutien j'espère que tes parents ce sont rendu compte de leur erreur
1
Siobhan
Siobhan
il y a 5 mois
Kira Kiki Merci beaucoup c'est gentil.�
Pop Rock
Pop Rock
il y a 5 mois (modifié)
@Maelhen Des
"limite il faudrait porter plainte contre ses médecins."
C'est nécessaire !
Comme dans toute injustice il faut la dénoncer, punir les auteurs et obtenir réparation.
C'est-à-dire obtenir justice !
Certes, qui dit réparation financière et Droit à l'oubli (car ça c'est capital !) ne rendra pas les
années perdues.
Les années parce qu'une fois que vous en êtes sorti ce n'est pas fini, comme pour les victimes de
viols et je sais de quoi je parle, il y a le temps de la compréhension parce qu'on en sort avec plein
de questions, pas avec des réponses !, le temps de la digestion et celui de la reconstruction.
Plus vous êtes entouré et soutenu plus la sortie sera douce et rapide, si c'est le contraire ça sera
plus difficile et cela prendra plus de temps évidement.
D'où la difficulté d'en parler, de témoigner et de porter plainte dès qu'on en sort.
Il faut aussi pouvoir apporter suffisamment de preuves parce que sinon ce sera votre parole
contre celle de l'autorité psychiatrique. Et là c'est effectivement plus que jamais David contre
Goliath !
D'où je pense aussi la nécessité de créer des lieux, des espaces de penser et agir autrement !
Aucune cause dans ce monde ne peut être entendue sans rien faire, sans échanges, sans
rencontres...
Toutes les causes ayant réussies à sa faire entendre sont celles où des gens à un moment donné
ce sont mis en mouvement. La psychiatrie est un groupe et pour faire front il faut en crée un ou
plusieurs selon la sensibilité de chacun. Mais tous dans un seul objectif informer, accueillir et
obtenir justice.
Ensuite la justice tranchera, le résultat sera positif ou négatif, mais un procès perdu ne signifie
pas que la cause est perdue.
D'autres seront gagnés et il faudra toujours continuer à agir parce que la psychiatrie ne
disparaîtra pas et elle continuera à faire des victimes, qui auront besoin justement de se
retourner vers des personnes ayant eu la même expérience, mais aussi avec plus de recul !
Comme pour les victimes d'autres injustices et traumatismes, il faut des lieux d'accueil et de
parole où il n'y a que des victimes ou des familles de victimes, mais pas de psy !
Il faut rester entre-nous c'est important !
D'autant que pour l'instant les médias ne nous accordent aucun espace, aucun écho.
Nous n'existons pas alors existons ! :))
1
Pop Rock
Pop Rock
il y a 5 mois
@Vorach
Votre point de vue n'est qu'extérieur, celui d'un soignant certes, mais pas victime.
Il n'est pas surprenant pour les victimes de ne pas avoir rencontré de soignants "plein
d'empathie" dans un milieu carcéral de surcroît ou d'enfermement si vous préférez.
Je rappel qu'il existe le CPT (Le Comité européen pour la prévention de la torture et des peines
ou traitements inhumains ou dégradants du Conseil de l'Europe).
Les hôpitaux psychiatriques étant des lieux de détention, ils sont visités par ce Comité afin
d'évaluer la manière dont les personnes privées de liberté sont traitées.
Ceci étant dit les dérives/abus se constatent aussi dans les CHU !
Or ce n'est pas seulement le personnel déviant qui pose problème, car le fonctionnement même
de la psychiatrie est une déviance, j'entends ici si on se base sur la Déclaration Universelle des
Droits de l'Homme !
L'enfermement d'office est en lui-même une violation des Droits fondamentaux du citoyen.
Ce qui est inquiétant c'est que cela ne n'interroge pas les soignants.
Ou pas tous, mais ceux qui restent on aimerait bien justement les entendre !
Bref, quoiqu'il en soit au regard de l'histoire de la psychiatrie tout ceci n'a rien de surprenant,
mais il n'en reste pas moins qu'au regard de ce qu'est la psychiatrie encore aujourd'hui, elle n'a
rien à faire dans une Démocratie.
Et les électrochocs n'en parlons pas...ou si rapidement :
Cela ne sert à rien de vouloir faire croire qu'entre "électochocs" et "sismothérapie" il y a un
progrès extraordinaire où on serait passé de la barbarie à un soin médical, d'un monde à un
nouvel univers alors que la seule différence est l'introduction de l'anesthésie générale !
C'est-à-dire que les électrochocs restent ce qu'ils ont toujours été avec certes hurlements en
moins des patients, mais au réveil ils comprennent leur douleur.
Pour illustrer cela autrement, les psys se sont amusés à nous dire en quelque sorte que frapper
d'une batte de baseball les genoux d'un homme et ici enfin endormi n'a rien à craindre, c'est
sans douleur et très efficace ! C'est une évidence que question destruction c'est très efficace,
sauf qu'au réveil le mec aux genoux brisés la sent sa douleur !
Et comme de surcroît il faut parfois plusieurs séance je vous laisse apprécier les souffrances et
les dangers que vous faites porter à vos patients/clients.

Je fini avec ceci, comme toutes victimes dans le monde d'injustices, de traumatismes, de
tortures, de remise en question de l'identité humaine, les victimes de la psychiatrie ne veulent
pas revenir vers vous, elles ne veulent de leurs bourreaux, de celles et ceux qui ont détruits leur
vie hein c'est logique, c'est-à-dire qu'aucun de vous soignants n'êtes les bienvenus.
Les victimes ne sont pas des malades ou masochistes, elles ne jouissent pas de la souffrance, de
la douleur, du mépris, de l'humiliation, de la tortue etc
Et quand l'adversaire ou l'ennemi est identifié, car vous n'êtes plus médecins ou soignants à
leurs yeux, il n'y a pas de retour possible.
Et dans ces cas-là comme le prouve l'histoire de l'humanité, les Humains vont voir ailleurs et
trouvent ce qui leur correspond !
Parce qu'en effet les Humains frappent parfois à la mauvaise porte !
Et ce n'est certainement pas encore une fois pour en frapper une autre en psychiatrie !
Où l'idée même d'Humains non malades entre ses mains n'existe pas !
Ce cercle vicieux, cette croyance sans porte de sortie justement, qui tourne sur elle-même est la
folie des psys et leur arrogance !
Les psys sont des croyants fondamentalistes, il n'y qu'une vérité et c'est la leur !
Sauf que dans le monde réel, il y a d'autres réalités et d'autres vérités.
En conclusion : VOUS NE NOUS N'ÈTES PAS INDISPENSABLES ! NI LES BIENVENUS !
1
Léna sur youtube
Léna sur youtube
il y a 2 mois
MICKAEL JOHNNY HALLY
Vivian Cassimally
Vivian Cassimally
il y a 1 mois
À tous les patients, demandez vos dossiers médicaux,il existe des lettres types relatives à ce sujet
sur Internet car il faut mentionner dans la dite lettre un article de loi (l'article L 1111-7 du code
de la santé publique). De plus, demandez impérativement vos feuilles de consentement éclairé
(qui n'existent pas !), vous pourrez ainsi démontrer qu'aucune information claire et loyale
concernant les effets secondaires fréquents des traitements psychotropes ne vous a été
communiqué (je rappelle qu'un défaut d'information constitue une faute medicale). Si vous
voulez agir en justice, rapprochez vous des associations d'aide aux victimes d'abus psychiatrique.
1
geneviève G
geneviève G
il y a 3 semaines
étant au top ils auraient pu se renseigner un minimum avant de vous balancer en psychiatrie
Marsa Philo
Marsa Philo
il y a 2 ans
La psychiatrie est à l'image du fonctionnement de la médecine en général: elle fabrique la
maladie, le malade et fait peser sur le contribuable les énormes bénéfices financiers de
l'industrie pharmaceutique.
194
Pierre Fabre
Pierre Fabre
il y a 11 mois
bien vu c exactement sa loL.
3
Pierre Lacoste
Pierre Lacoste
il y a 8 mois
PLUS COMPLEXE QUE CA MECCC.....C EST LES CADORS DE LA PSHYCO.....QU ON PAYE
LARGEMENT PAS LES PETITS PSHY DE VILLE?????????
1
Pierre Fabre
Pierre Fabre
il y a 8 mois
c des fous fo les faire enfermer.
1
binAdam abdAziz
binAdam abdAziz
il y a 7 mois
Pierre Fabre
ce sont souvent des PN ou des bousilliés de la vie qui se dirigent vers les etudes de
psycho,,normal que ces pros de mes burnes soit sans scrupules ensuite..
4
clarine faure
clarine faure
il y a 7 mois
Qu'ils fassent entrer les soins énergétiques et naturels en psychiatrie !

Le stress est la cause de pratiquement toutes les maladies en France par l'acidité qu'il crée dans
chaque cellule du corps.
Or, en psychiatrie en France, dans les HP de secteur, le stress est à son comble :
• pour les patients évidemment (qui sont enfermés à la merci du désir d'un psy de les piquer
d'une seringue pour leur injecter de grès ou de force ils ne savent quel produit) et les effets
secondaires sont en général désastreux…
• pour les soignants également puisque le règlement est stricte et sévère, avec peu de temps
pour le mettre en place. Cela crée une véritable paranoïa des "soignants" vis à vis des "patients".

Certains infirmiers zélés courent de l'1 à l'autre, d'autres papotent sans fin dans leur bureau, ça
dépend des services et des "soignant(e)s" …

Les "patients" sont, la plupart du temps, livrés à eux-mêmes : personne ne s'occupe d'eux !
Aucune "psychothérapie", aucune écoute en psychiatrie de secteur. C'est la triste réalité !

Certains angoissés hurlent du matin au soir qu'ils veulent mourir : c'est une ambiance horrible et
pathogène.

Tous les âges et toutes les "pathologies" sont mélangées… ce n'est pas logique !

C'est le "tout médica-ment" qui prime : tout le monde est sous traitement en psychiatrie./ C'est
ainsi… Presque personne n'échappe à Big Pharma en psychiatrie française.

Les somnifères rendent ensuite les gens insomniaques à vie… c'est connu. C'est iatrogène…
Chercher la définition de ce terme IATROGENESE.

Les neuroleptiques créent des "impatiences" (piétinement d'un pied sur l'autre) et rendent
suicidaire.
Les neuroleptiques à gogo sont souvent administrés de force et avec violence, souvent en
surdosage !
C'est inadmissible.

Ces psychotropes puissants créent donc d'atroces "crises de dystonie" très impressionnantes
pour les autres patients qui en sont effrayés… et cela laisse la victime abattue et déconnectée
d'elle même, comme en sidération…

Pourquoi PAS de Musique vibratoire apaisante en psychiatrie ??


Pourquoi pas de massage ?
Pourquoi Pas d'art-thérapie ?
Pourquoi pas d'aromathérapie ? de Phytothérapie ? De Fleurs de Bach ?
Pourquoi PAS d'écoute ? Pas de compassion ? Pas de spiritualité ?
Pourquoi pas de visite en "service fermé" ?
Pourquoi tant de mépris de la nature humaine ?
Pourquoi un tel acharnement sur les personnes les plus sensibles, les plus "vulnérable" ?

L'isolement, la ceinture de contention, des gens sanglés à un lit et piqués de force par une
dizaine d'infirmiers musclés… C'est Traumatisant !

Ils créent la maladie… pour "soigner" à tout prix !


C'est LE MAL A DIT !

Les "diagnostics" sont les mêmes pour la plupart des patients :


des étiquettes systématiques et stigmatisantes (mises à la va-vite par cochage d'items) :
"schizophrénie", "dépression", "cyclotimique", "magnaco-dépressif", "troubles de l'humeur",
rien n'est précis en psychiatrie… cela dépend de l'humeur du psychiatre absent qui lit les
indications des infirmiers dans un cahier…

Les "soignants" n'en savent RIEN.


Ils se fient au DSM : Diagnostic Statistique Manuel, ça vient des USA…
Ce livre réduit un(e) humain(e) à bien peu de choses, c'est absurde.

Les patients ne savent pas quand ils vont sortir de là, ce qui leur crée des angoisses
supplémentaires…
Bref, c'est HORRIBLE et culpabilisant, comme une haine gratuite qui crée une immense méfiance
envers la Nature Humaine. La plupart mettent donc 20 ans à se remettre quand ils s'en
remettent…

Il est urgent de faire quelque chose !


Beaucoup pensent que la psychiatrie est dirigée par des satanistes… les adorateurs du "cornu"…
Et on sait que beaucoup de membres de sociétés secrètes se font psychiatres pour avoir des
proies à disposition.
Certain(e)s patients/soignants/pompiers/policiers/gendarmes voient des "entités" ("parasites
énergétiques") à l'intérieur des hopitaux, entités vibrantes qui passent d'un patient à l'autre, ou
d'un soignant à un patient et vice-versa.

Qu'ils fassent donc entrer des shamans, des énergéticiens, des guérisseurs, des spirituels, des
artistes, des magnétiseurs, des médiums, des personnes de conscience en psychiatrie !!!
C'est URGENT.

La Psychiatrie Française détruit et divise les familles, elle crée des souffrances abominables et
durables. Elle crée des haines et des vengeances…
Tant d'injustices, ce n'est pas tolérable en France !
C'est un vrai traumatisme que d'avoir été hospitalisé dans certains services en France.

En plus, quand les patient(e)s en sortent, ils sont comme bannis de la société, ils font peur et
peine à voir, ils sont gros et "ensuqués", s'attire donc un mépris supplémentaire qui les isole
davantage… On les prend facilement pour des handicapés mentaux de naissance , c'est en réalité
"l'effet médicament" …

Les services sociaux le voient et le savent.


Pourquoi ne disent-ils RIEN ?

Les biologistes qui fabriquent ces drogues dures dans les labos (psychotropes) n'ont aucun
retour et ne vont jamais voir dans les services les effets des produits qu'ils ont mis au point.

Les infirmiers sont aux ordres des médecins.


Et les psychiatres s'écrasent et ne disent rien.
En réalité, ils nourissent leurs enfants en détruisant ceux des autres…

La psychiatrie fait-elle donc partie de ce plan luciférien de dépopularisation de La Planète Terre ?


C'est en tout cas l'idée que cela donne.
Eugénisme…

Où sont les chiffres de décès en psychiatrie ou juste après ? Les gens prennent leurs médocs (ou
on leur injecte de force) puis on les renvoit se suicider dehors… ou avoir un accident de voiture
car on ne leur dit même pas de ne pas conduire…

Certains passent à l'acte (se suicident) et d'autres tuent tout le monde tellement ils ont la haine.

Bref, cette indifférence des gouvernements successifs face à ce BIG PROBLEM est exécrable.
Cela détruit L'Espérance du Peuple Français.
Cela détruit la France depuis des dizaines d'années.
Et peu s'en aperçoive…

Clarine.
8
clarine faure
clarine faure
il y a 7 mois
Voyez cet homme Tal Schaller et son asso Santé Globale, il est super et connait les abus en
psychiatrie…
vidéo : https://youtu.be/7I991VPN2xM
son site : http://www.santeglobale.info/maladies-psychiatriques-inventees/
Très utile quand on a subi La Psychiatrie !
<3
Clarine
2
binAdam abdAziz
binAdam abdAziz
il y a 7 mois
clarine faure
Merci,je partage tout ce que vous dites,ce climat anxiogènes dans les hopitaux et ces personnels
réglés comme des machines,putain de medecins de merde!
10000 autres façons de soigner ces maux,...écoeuré comme vous madame, des destructeurs d
être humains!
5
Lil Del
Lil Del
il y a 7 mois
On va te laisser crever d'un cancer alors, ou d'un accident, ou d'autre chose si c'est ce que tu
veux. (Peut-être que ce n'était pas ce que tu voulais dire mais je le comprends comme ça, oui y'a
des abus mais dans TOUT et dans la médecine ça dépend quel domaine)
4
Clémentine Beaufreton
Clémentine Beaufreton
il y a 6 mois
La médecine a sauvé mon père de la mort, et lui permet aujourd'hui de retrouver toute sa
motricité grâce à la rééducation... donc pas de généralisation hâtive, je suis sûre que tu seras
bien content(e) si l'on sauve un jour l'un de tes proches atteint d'1 maladie grave (ce que je ne
leur souhaite évidemment pas).
5
Pete Mitchell
Pete Mitchell
il y a 6 mois
Clarine Faure. Lorsque l'on parle de vérité bien tu nous a servis la totale. C'est exactement,
exactement ça. Que rajouter de plus?

Bravo pour cet excellent commentaire! Thumbs up.


1
tonton Enslip
tonton Enslip
il y a 6 mois
+clarine faure
je pense la meme chose que toi. mise a part que les soignant n ont pas conscience de tout ça je
pense du moins pas tous..
merci pour ton commentaire bien complet ;) et ta conscience�
1
kinesin13
kinesin13
il y a 6 mois
t'as pas honte de dire ces conneries ?? Bien sûr que non on fabrique aucune maladie. Et le sida
nexiste pas cest ca ??
Un manque de respect total pour tous les malades tu devrais avoir honte
6
Pop Rock
Pop Rock
il y a 6 mois (modifié)
@kinesin
Le sida est une maladie mentale ?
Non, donc ne mélangez pas tout à votre tour non plus !
La réalité de ce monde est aussi merveilleuse que sordide.
Ce que dénonce un bon nombre de citoyens ici, ce sont les abus comme vous l'avez compris et
donc le côté sordide de la réalité de ce monde.
Et qui dit abus, dit inévitablement mensonges, souffrances et parfois morts.
Alors ? Alors si vous passez en revue l'histoire de l'humanité et de toutes les souffrances
engendrées, y figurent aussi la médecine dans le banc des accusés !
Pour combien de mort ?
BIG TABACO, le scandale des firmes du tabac, producteurs et vendeurs de cancers !
Qui trafiquait les résultats de recherches ? Des médecins !
BIG MOSANTO, le scandale des firmes agroalimentaires, producteurs et vendeurs de cancers et
je ne sais quelles autres maladies.
Qui trafiquait les résultats de recherches et ce là aussi en parfaite connaissance de cause ?
Des médecins !
BIG PHARMA, le scandale des firmes pharmaceutiques, producteurs et vendeurs de cancers et
autres maladies.
Qui trafiquait et trafique toujours les résultats de recherches des laboratoires pieds et mains liés
avec ces firmes, financés par ces firmes ? Des médecins !

Des médecins mentent et tuent ? Non, voyons ce sont tous de bons samaritains !
Encore une fois, la réalité de ce monde est aussi merveilleuse que sordide.
On pourrait faire effectivement une liste (exhaustive) de tous les humains sauvés par la
médecine.
Mais ici, le sujet est les abus et leurs conséquences !
Il faut donc aussi dresser une liste des humains détruits et morts à cause de la médecine.
Et si vous grattez un peu et faites cette liste, spécialité par spécialité, vous remarquerez que la
psychiatrie a du sang sur les mains. Et ô combien !
Lorsque la psychiatrie fini dans les mains de dictateurs d'extrême droite et d'extrême gauche,
elle exécute les ordres !
Et les ordres sont la torture et l'assassinat, dont entre 39-45 celui de milliers de patients qui ont
fini gazés au sein même des hôpitaux psychiatriques.
Faites donc une recherche à ce sujet en Allemagne pendant la guerre.
On sait aussi que dans les camps d'extermination comme dans les camps de travaux forcés en
URSS, les psychiatres, ces soi-disant gens sains d'esprit, ont participé à des crimes contre
l'humanité.

Ceci étant dit, l'anti-psychiatrie a été créée par des psychiatres.


Ce mouvement existe toujours et dénonce toujours les abus de la psychiatrie.
Dans ce mouvement il y a donc des psychiatres, d'ex-patients et des familles de patients ayant
une position modérée ou radicale, mais qui veulent tous une médecine plus juste et donc plus
égale et plus humaine.
D'ailleurs, la motivation de ces premiers psychiatres lanceurs d'alerte, était de transmettre la
voix de celles et ceux qui ne pouvaient pas être entendus, par le monde extérieur, parce
qu'enfermés.

Je comprend votre réaction, mais comprenez aussi que si vous admettez que des gens souffrent
et doivent être sauvés, alors acceptez-le pour tout le monde.
Les victimes de la psychiatrie ne sont pas d'abord des malades mentaux, mais des citoyens en
parfaite santé mentale qui n'ont rien à y faire !
Eux sont particulièrement en danger, parce qu'aucun traitements psychiatriques ne leur est
destiné, et pourtant leurs sont administrés de force, sans parler des traitements de choc qui
détruit le cerveau !
On est là, face à la violation de leurs droits les plus fondamentaux.
C'est une violation des Droits de l'Homme.
Et à ce titre nous sommes tous concernés.
La médecine sauve et tue ! (même en démocratie)
Quand elle sauve, elle fait son travail et je partage alors votre point de vue.
Mais elle tue aussi et quand elle tue, elle ne fait pas son travail et là je me range du côté de
@Clarine Faure.
Personne n'a tort ici, ce sont juste deux éclairages d'une même face, aussi belle qu'hideuse, il
faut juste faire la part des choses.
Et à l'heure où nous nous exprimons tous, les firmes, ces industries qui ont pour but comme
toute entreprise de faire de l'argent, vont beaucoup trop loin !
Et ce au détriment de la santé et donc de l'équilibre des citoyens de ce monde.
Exactement comme les banques devenues folles !
Rien de surprenant,sachant qu'il y a encore une fois des gens sans scrupules à tous les étages de
la société.
Quand ils ont le pouvoir, ils n'ont pas plus de sentiment de culpabilité que le sens des
responsabilités.
Sauf que nous avons, nous, la responsabilité de les dénoncer et de les condamner !
2
Nathalia
Nathalia
il y a 6 mois
Marsa P.......... C'est EXACTEMENT CELA, LE FRIC, LE FRIC, LE FRIC, mon Père l'a toujours dit, il
nous a toujours dis, aussi, que les Psychiatres et Psychologues, enfin ceux qui travaillent dans
les HP sont eux malades et à enfermés, et le personnel soi disant "soignant" quelle
CATASTROPHE !!!
2
Christopher Poichier
Christopher Poichier
il y a 5 mois
Je n'aurais pas dit mieux...
1
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 5 mois (modifié)
clarine faure Tout à fait d'accord! Je complète en rappelant qu'il n'y a pas qu'une médecine! Les
médecines ancestrales ont beaucoup à apporter à notre médecine occidentale qui sépare tout et
recherche le profit (rien de nouveau mais personne ne semble y voir du mal). La médecine
occidentale qu'on nous propose sépare toutes les spécialités : les maladies mentales des
maladies physiques pour commencer. Elle oppose la science au spirituel... On soigne ses
problèmes cutanés chez l'un, dentaires chez l'autre, gastriques encore ailleurs... Jamais ces
médecins spécialistes ne recoupent leurs données. C'est chacun dans son coin, chacun dans son
domaine d'expertise... dommage! Tout est lié!
Jamais un gynécologue ne m'a invité à comparer mon cycle menstruel au cycle lunaire... Jamais
non plus un dermato ne m'a parlé de l'aloe vera comme remède miracle pour soigner mes
brûlures, alors que j'ai découvert tardivement que c'était bien plus efficace que la sacro-sainte
Biafine... En HP on m'a servi de la nourriture infame et industrielle alors qu'ils devraient, avant
de nous shooter aux médocs, s'assurer que notre alimentation est fraiche, variée et saine. C'est
la base! La nature d'un côté, la science d'un autre. Quelle absurdité!

Bref, il existe d'autres médecines qui cloisonnent moins et qui pour ma part me parlent plus. Je
pense aux cérémonies de Yagé (médecine ancestrale d'Amazonie) que j'ai expérimentées à
plusieurs reprises. C'est bluffant! On traite tout, d'un coup! Le travail est à la fois physique,
psychique, spirituel, énergétique, émotionnel... Cette médecine est bien plus en avance que celle
que la sécu rembourse, c'est très inspirant! Il y en a bien d'autres encore un peu partout sur
terre que nous ferions bien d'imiter un peu.

Nous perdons peu à peu toute connaissance des plantes, de leurs usages, de leurs bienfaits,
pourtant tellement accesible à tous... Nous prenons de l'aspirine, du doliprane, du prozac ou
autre sans avoir la moindre idée de ce que ça contient, ni d'où ça vient, convaincus que c'est
bien plus élaboré et efficace que les remèdes de grands-mères d'antan... Faux! Nous ne savons
plus nous soigner sans consommer => nous nous sommes fait berner et ils ont bien
consciemment brûlé nos sorcières (pas toutes) ;) ... Preuve d'un déclin, car la médecine est là,
sous nos yeux, dans la nature et nous ne savons pas faire...Plus faire...Pfizer bonjour ...(les
dégâts!). Retournez voir ceux et celles qui savent, mangez sainement, cultivez vos fruits et vos
légumes, questionnez ce que vous ingurgitez et dont ne comprenez pas la provenance. La nature
est parfaite, accordez-lui la place qu'elle mérite, elle vous le rendra :) Promis craché!
3
Olivier Lebrotono75
Olivier Lebrotono75
il y a 4 semaines
Marsa Philo
alexandre sanchez
alexandre sanchez
il y a 2 semaines
Ne confond pas la médecine qui a une éthique et les lobbies pharmaceutiques qui eux sont
pensent qu'au fric.
solid snake
solid snake
il y a 2 semaines
Exactement, c'est un business colossal dirigé par l'industrie
pharmaceutique, exemple le marché du cancer se chiffre en milliards par an $
ils fabriquent des traitements qui à leur tour fabriquent des malades ! le monde à l'envers .
Lucky Larry
Lucky Larry
il y a 1 semaine
exemple parmi tant d'autres de la perfection de la nature ->
http://www.welovebuzz.com/wp-content/uploads/2014/10/yahya-zohra-cover.jpg
Katia Buemi
Katia Buemi
il y a 1 an
Toutes personnes qui travaille dans des établissements psychiatriques devrait se remettre en
question ...on ne traite pas les patients de malade en les droguants de médicaments et en les
enfermant dans des chambres d'isolement pendant plusieurs jours voir des semaines c'est
choquant, humiliant et inhumain et après on s'étonne que la situation s'empire...toutes
personnes qui souffrent à besoin de beaucoup de soutien , d'amour , d'écoute d'être valorisé et
encourager.
108
François Albertini
François Albertini
il y a 1 an
Katia Buemi tu vois ce que je ne comprend pas c est : pourquoi ces nazis qui sont sensés être des
gens qui ont des valeurs vus que ce sont des médecins de base, sont capables de maltraiter des
gens comme toi et moi à ce point ??? Et pour ma part pourquoi les médecins militaires ce sont à
ce point acharner sur un ado fragile que j'étais ?? Pourquoi ces gens là ne sont pas jugées pour
leur actes . Des questions qui resteront à jamais sans réponses
3
Katia Buemi
Katia Buemi
il y a 1 an
François Albertini Pourquoi !!!! Simplement pour l'argent et leurs intérêts personnels, ces
personnes si on peut les appeler des personnes??? n'ont aucune humanité ce sont des égoïstes,
hypocrites sans cœurs.... je vais être sincère avec toi, la liste du pourquoi serait interminable,
Tout d'abord ils devraient se faire soigner et surtout changer de métier!!! Quand on travail avec
des patients qui sont dans une souffrance insupportable d'une extrême sensibilité et d'une
grande intelligence...car les patients ne sont pas des fous comme pensent les psychiatres, dans
ces établissements....bref ils ne pensent qu'à eux et ne se soucie pas à un Seul moments de se
mettre à la place du patient, ça c'est ce qui s'appelle ne pas prendre soins de son prochain. Je te
souhaite beaucoup de courage et d'être puissamment fortifié pour toi et pour chacun de nous�
3
Pierre Fabre
Pierre Fabre
il y a 1 an
Il faut penser a porter plainte.
5
Pierre Fabre
Pierre Fabre
il y a 1 an
Il faut faire remonter sa au oreil du gouvernement.
2
Katia Buemi
Katia Buemi
il y a 1 an (modifié)
Pierre Fabre Absolument vrai et en ce qui me concerne c'est déjà fait, en parler ça ne suffit pas il
faut agir et comme tu l'a dit...porter plainte par écrit !!! Maintenant je veux voir ce qui se
passe...je continuerais à me battre jusqu'à ce que je vois un réel changement!!! Je sais que c'est
un combat et je le ferais jusqu'à la fin.
4
François Albertini
François Albertini
il y a 1 an
Katia Buemi tu es vraiment formidable Katia je te félicite pour ton dévouement envers nous et
tous ces pauvres gens ... moi tu vois j'aimerais (quand je serai stabiliser) écrire un livre sur mon
histoire en HP et aussi faire partie d'une association pour la défense des personnes internés sans
leur consentement et éventuellement faire infirmier militaire en psychiatrie pour aider ces
pauvres gens . mais je te dis pas ça pour me venter attention hein !!!!! en ce qui concerne ces
nazis il y a proverbe sur mon île ( Corse ) qui dit: "ùn è anchu notte in pori" ( tu ne connais pas la
fin de l'histoire) ce que je veut bien te faire comprendre c'est que ces criminels paieront ce qu'ils
nous ont fait subir et ce qu'ils font subir aux autres... avant d'être juger par le tout puissant...
3
Katia Buemi
Katia Buemi
il y a 1 an (modifié)
François Albertini Déjà j'aimerais te dire Bravo pour tes paroles très puissante et véritable et je
te remercie pour ta douceur et ta sincérité ça me touche énormément , je prie de tout mon
cœur François que tu sois complètement guéri. Nous avons beaucoup de compassion, d'humilité
et d'empathie pour les personnes qui souffrent terriblement, pas seulement nous mais aussi
toutes ces personnes qui mènent ce combat et témoignent pour ces atrocités, ces violence
ingrat, moral, physique, psychiques et j'en passe...c'est parce que nous l'avons vécu et nous
savons combien sont nombreuses les personnes qui vivent ce calvaire. Je sais que tu va te
relever et exaucé le désir que Dieu à mis dans ton cœur, tout comme moi, et tant d'autres!!! Ces
psy dans ces établissements qui sont complètement incompétent, pitoyable sans cœur et sans
pitié ne doivent et ne peuvent pas exercer un travail qui ne leurs appartient absolument pas. Je
suis sûr que notre Dieu d'amour va répondre à nos prières, faire justice dans Sa Vérité et que
tout ce qui est obscur, caché se manifeste par Sa lumière Divine dans tout ça!!! Nous on fait ce
qu'on peux et le reste je remets dans les mains du Seigneur. Prend soin de toi, Merci beaucoup
pour ton message sois abondamment béni�
1
François Albertini
François Albertini
il y a 1 an
Katia Buemi tu sais je tiens à te dire quelque chose : tout d'abord je suis très touché par ta prière
envers moi et les autres.. Je tiens vraiment à te remercier toi aussi pour cette attention que tu as
envers moi et les autres.... Je te dis ça car je veut absolument que tu sache et te montrer avec
mes mots que je suis au fond de moi un garçon extrêmement sensible sentimentalement que ça
sois avec les gens qui souffrent mais aussi avec les femmes car il faut aussi que tu sache que ma
souffrance initiale qui m'a amener en psychiatrie est aussi un manque affectif vis à vis des
femmes car je ne trouve pas de petite amie.... Et c est aussi ce qui me fait souffrir en
permanence encore aujourd'hui... J'espère de tout cœur que tu comprend cela....et je te le dis
honnêtement je rêve un jour d'avoir une femme comme toi c'est à dire une femme qui sera à
mon écoute et qui me soutiendras dans les moments les plus difficiles et qui vas m aimer comme
moi je suis capable d'aimer une femme............Amen ��
2
Katia Buemi
Katia Buemi
il y a 1 an
François Albertini T'es trop choux j'aime ta sensibilité et ta sincérité, tu verra que tu trouveras
une femme qui te respecte, te valorise et te soutiens dans les bons moments mais encore plus
dans les moments les plus difficiles et surtout ça doit être réciproque, l'un envers l'autre car
n'oublie jamais qu'une relation stable et durable se construit jour après jour. Je te le souhaite de
tout cœur que Le Seigneur exauce les désirs de ton cœur !!! Prend soin de toi et tu verra que
Dieu peut faire infiniment au delà de tout ce que nous demandons ou pensons, Il connaît ton
cœur et ce dont tu as besoin. Sois en Paix ✨Merci beaucoup pour ton message, je te souhaite
une bonne nuit � �✨ ✨
1
François Albertini
François Albertini
il y a 1 an
Katia Buemi � � ��un seul mot : MERCI
2
François Albertini
François Albertini
il y a 9 mois
Katia Buemi bonjour Katia . Comment vas tu en ce moment ? Au fait je voulais te demander si
par hasard tu pouvais me passer ton adresse email ? Pour t'écrire en priver puis pour prendre
un peu de tes nouvelles.... Amicalement.
Katia Buemi
Katia Buemi
il y a 9 mois
François Albertini Salut François comment vas tu ? J'espère que tu va bien �si tu veux me parler
en privé tu peux me laissé ton adresse email ou sur gmail comme tu préfères et je te contacte...
je te souhaite tout le meilleur pour toi et surtout que tu sois en Paix ✨
1
François Albertini
François Albertini
il y a 9 mois
Katia Buemi merci Katia.... Oui je vais mieux en ce moment.... Mais là j'ai besoin de te parler.....
Voici mon adresse email : francois.azemard@gmail.com
François Albertini
François Albertini
il y a 9 mois
Katia Buemi car je sais que à toi au moins on peux parler....
Emma Hedoun
Emma Hedoun
il y a 9 mois
Je suis infirmière,J ai arrêté de travailler en psy..pour ces raisons...zombiland..trop de médocs,iso
pr rien, infirmiers baclant le travail
3
François Albertini
François Albertini
il y a 9 mois
Emma Hedoun mon dieu c est scandaleux ça.... Mais toi au moins tu as eu le mérite et le courage
d'arrêter . Contrairement à beaucoup d'infirmiers qui se foutent royalement des patients
2
Emma Hedoun
Emma Hedoun
il y a 8 mois
Les infirmiers qui se foutent de la gueule des patients. ..deviennent des zombies ...je les
plains...un jour au l autre ça se paye
2
it
it
il y a 6 mois
Je prevois de travailler en psychiatrie mais en tant que psychologue, pour essayer de changer les
choses justement!
Taunteur
Taunteur
il y a 6 mois (modifié)
"Toutes personnes qui travaille dans des établissements psychiatriques devrait se remettre en
question"
Absolument d'accord, sauf que l'être humain se rassure et se justifie toujours de la même
manière lorsqu'on l'interroge sur les raisons qui le poussent à faire le mal en conscience : "mais
je ne suis qu'un pion, ce n'est pas moi qui décide, et puis j'ai une famille à nourrir vous savez ...".
On retrouve le même type de baratin chez les CRS accusés de tabasser des manifestants ou chez
les anciens nazis lors de leurs procès.
3
Pop Rock
Pop Rock
il y a 6 mois (modifié)
@François Albertini
Pourquoi ?
Pourquoi Hitler ?
Pourquoi l'Abbé Pierre ?
La réalité de ce monde est aussi merveilleuse que sordide !
Il y a des gens qui passeront leur temps à vouloir sauver la planète et d'autres à la détruire.
Pourquoi ces derniers ne sont-ils pas toujours jugés et condamnés ?
Parce que la vie est une loterie !
Même en ayant fourni beaucoup d'efforts, voir même en dépensant beaucoup d'argent, ni la
victoire ni l'échec ne sont jamais garantis.

Prenons le cas de policiers et militaires intègres, car il en existe aussi.


Quand ils font leur travail donc, ils sont confrontés comme vous, à des difficultés, des pressions
et des abus dont des menaces parfois aussi.
Un coup se sont les bons qui gagnent, un coup se sont les mauvais.
Des policiers et des militaires sont assassinés durant des enquêtes.
D'autres, sont des David contre des Goliaths, mais se rendent compte que le David qu'ils sont ne
peut aller au-delà d'une certaine limite, ça serait sinon du suicide et la fin définitive de leur
combat.
Alors il se raccroche à leur famille quand ils en ont une, car il leur reste encore elle à sauver.
Lorsque les bons ont la chance d'arriver enfin au tribunal pour que les mauvais soient en prison,
un coup ils gagnent, un coup ils perdent et là ça se retourne doublement contre-eux.
Et générations après générations c'est toujours la même histoire, mais cela ne veut pas dire que
tout combat est perdu d'avance.
Mais qu'un certain nombre de combattants vont vraiment en chier ! lol

Raison pour laquelle certains ne font rien dès le départ.


Et essaye à leur niveau de sauver ce qu'ils peuvent, c'est-à-dire leur peau pour commencer et
ensuite celle de leur famille sans passer par autre chose.
Alors si je suis d'accord avec @Taunteur, je mesure aussi la difficulté d'être à la hauteur de soi et
pour soi, avant d'être à la hauteur de ce que les autres exigent.
Parce que si on les écoutent, ce n'est jamais assez et je suis parfois de ceux-là.
Cela passe par la prise de conscience de son propre potentiel et donc de ses limites aussi.
Exemple, je veux être l'Abbé Pierre, mais je ne serais jamais un Abbé Pierre, sans pour autant
devenir un Hitler.

Alors où suis-je efficace, qu'elle est ma place ?


Si les mauvais ne sont pas toujours pris et condamnés, ce n'est pas toujours par lâcheté ou
incompétence, c'est aussi parce que chacun est sur un chemin de vie, plus ou moins tumultueux
et si ce chemin s'apparente à une mer déchaînée, il va être difficile de trouver très vite un
équilibre.
Et cela va avoir des répercussions sur le long terme, puisque ils auront passé une partie de leur
vie à se battre pour le rester.
Pendant que d'autres profitaient déjà de l'existence.
Alors je comprends que certaines personnes disent avoir tellement galérer dans leur vie, qu'ils
ne veulent que s'occuper d'eux-mêmes ou de leurs gosses quand ils en ont.
Ce qui ne les empêchera pas un jour de laisser un commentaire sur internet pour dénoncer des
injustices.
Nicolas Mathieu emmanuel
Nicolas Mathieu emmanuel
il y a 6 mois
Sois bénie ,après faut pardonner,faut du temps,ils ont pas Dieu ces gens et n on pas de moyens
de savoir si l on est correct d ou les mesures de protection drastiques.
choupi choupou
choupi choupou
il y a 5 mois
Katia Buemi traiter de malade? Ce n'est pas mal d'être malade.
Les maladies mentale ne sont rien d'autre que des maladies, des problème du cerveau. Je pense
que tu devrais parler avec un psychiatre ou même avec les soignants en psy qui passe leur temps
à ce remettre en questions eux
1
Katia Buemi
Katia Buemi
il y a 5 mois (modifié)
choupi choupou Je pense que tu n’a pas bien lu mon texte...quand je parle de malade ou de
maladie je me réfère à la façon dont sont traités les personnes dans ces instituts complètement
inhumain , atroce, bourré de neuroleptiques et pire encore...attachés, enfermés non mais au
secours. Ils ont besoins d’être aimer, aider, soutenus et valorisés. Je prend très aux sérieux la vie
de toutes personnes qui vivent ce cauchemar chaque jours, leurs vies sont en danger et même
en danger de mort ( pour ne pas dire chaque minute, chaque instants) Je peux te confirmer que
je suis très bien renseignée sur le sujet. Ce sont des personnes comme moi et beaucoup d’autres
qui vivent ou qui ont vécu un véritable enfer!!! Mais j’ai très bien compris tes messages vu que
tu travail dans un institut HP...franchement vu tes messages tout ce qui t’intéresse c’est d’être
applaudie avec tes sois disant nombreuses cartes, fleurs et chocolats non mais franchement sans
commentaire.
choupi choupou
choupi choupou
il y a 5 mois
Katia Buemi il y auras toujours des soignants con , qui n'on pas choisi le bon corp de métier.
Mais ce n'est pas comme ca dans tout les institut pour les avoirs vue de mes yeux vue.
Le nombre de fois ou ont a ressu des roses des chocolat et autre pour nous remercier de les
avoir sauver. Des gens qui nous envoie encore des lettres aujourd'hui.
Il ne faut pas croire tout ce qu'on entend sur les hopitaux psy. Biensur il y a des abus. Mais dans
les chu aussi.
choupi choupou
choupi choupou
il y a 5 mois
Katia Buemi whut
choupi choupou
choupi choupou
il y a 5 mois
Katia Buemi tu as oublié les chocolat
Katia Buemi
Katia Buemi
il y a 5 mois
Taunteur Je crois que tout le monde dois se remettre en question moi la première, une chose qui
est plus forte que moi et que je ne supporte absolument pas et ne peux concevoir , ce sont
toutes les atrocités que subissent les personnes qui sont très mal et veulent s’en
sortir...Comment une personne bourrée de neuroleptiques sans force ou qui sont enfermés dans
une chambre d’isolement et je peux te confirmer que c’est un vrai cauchemar trouve la Force et
le courage de s’en sortir? Et d’autant plus si ils sont seuls sans familles pour les aider!!! Sache
que je suis tout à fait d’accord avec toi quand tu dis qu’il n’y a pas que les centres psychiatriques
mais aussi toutes les horreurs qu’ils se passent dans ce monde.
1
Jetto L.
Jetto L.
il y a 2 mois
Leur but c'est pas de te valoriser, c'est de te dompter !
Correcteur Orthographique
Correcteur Orthographique
il y a 1 mois
Faut déjà pouvoir... Et vu à quel point les flics font leur travail...
http://worldometers.skyrock.com/
Correcteur Orthographique
Correcteur Orthographique
il y a 1 mois
Bonjour, moi j'ai expliqué à une psychologue tout ce qu'il m'est arrivé et elle m'a dit clairement
mais c'est la psychiatre qui devrait se faire soigner ! Sauf qu'elle m'a dit aussi que
malheureusement elle n'est "que" psychologue donc qu'elle n'a pas assez de pouvoir contre une
psychiatre complètement cinglée ou débile qui défend les violeurs d'enfants...
http://worldometers.skyrock.com/
Vivian Cassimally
Vivian Cassimally
il y a 1 mois
À tous les patients, demandez vos dossiers médicaux,Il existe des lettres types relatives à ce sujet
sur Internet car il faut mentionner dans la dite lettre un article de loi (l'article L 1111-7 du code
de la santé publique).De plus, demandez impérativement vos feuilles de consentement éclairé
(qui n'existent pas !), vous pourrez ainsi démontrer qu'aucune information claire et loyale,
concernant les effets secondaires fréquents des traitements psychotropes,ne vous a été
communiqué (je rappelle qu'un défaut d'information constitue une faute medicale).Si vous
voulez agir en justice, rapprochez vous des associations d'aide aux victimes d'abus psychiatrique.
1
Kratos 360
Kratos 360
il y a 1 an
C'est vraiment un enfer de finir en HP lorsque t'es pas dément, ça m'est arrivé il m'en gardé trois
jours et c'était vraiment horrible
78
Truth Hurts
Truth Hurts
il y a 1 an
Même en trois jours tu as eu le temps d'être chamboulé à ce que je vois...pour ma part on peut
parler en terme de mois, ils m'ont déglingué! Droguer sans scrupules, tester tout un tas de
daubes, j'ai échappé de justesse aux électrochocs, j'ai vécu un enfer, dans le questionnement
permanent, étant pire qu'en prison, n'ayant aucune date de sortie en perspective, crois moi au
bout de 5 mois t'y crois plus, tu as perdu tous tes repères, beaucoup de facultés, des choses
basiques deviennent des montagnes à réaliser...j'ai été incapable de reprendre l'école, moi qui
étais une élève brillante, je pouvais pas tenir devant un livre plus de 5 min, aucune
concentration, je lisais dans le vent, j'étais impuissante...tous ces enfoirés vivent en paix alors
qu'ils ont commis l'irréparable, puisqu'il n'y a pas de justice ici bas, j'espère qu'ils crèveront en
enfer...
24
Diwan Brexit
Diwan Brexit
il y a 1 an
+Truth Hurts moi ils m'ont gardés trois jours, j'avais 16 ans... ma mere voulait me tel et a finit par
bouger car je ne repondais pas... elle m'a trouvé shooté aux medocs.. elle a signé une sortie
contre avis medical
8
Truth Hurts
Truth Hurts
il y a 1 an
Tu peux courir dans les bras de ta mère et lui faire un gigantesque bisous pour la
remercier...grâce à elle tu as échappé à l'enfer...si seulement la mienne était pareille...pas un
signe en 5 mois...
14
Diwan Brexit
Diwan Brexit
il y a 1 an
+Truth Hurts hoo oui surtout que j'avais été enfermée parce que j'ai dis au medecin que
j'entendais des bruits, qu'il a traduit en voies, et hop schizophrène... alors que ma mere qui a
douté et fait sortir a demander une irm, j'avais en fait une tumeur au cerveau qui comprimait
mon nerf auditif.. les bruits étaient des acouphènes...
20
Kratos 360
Kratos 360
il y a 1 an
Truth Hurts Trois jours ont suffit pour ma part, ce n'est rien comparé à ce que vous avez vécu
mais mon état à empiré pendant c'est trois jours. J'étais interné à cause de tentative de suicide
et comme j'étais dépressif, se retrouvé là à ne rien faire, parler à personne et les infirmiers qui te
traitent comme un chien j'avais encore plus de volonté pour me suicider. Moi aussi mes parents
m'ont sortie de la , je leurs ai expliqué que sans activité sans personne à qui parlé j'étais encore
plus dans le mal. Et comme diwan j'avais une tumeur cancéreuses dans le lobe frontal ce qui me
rendait dépressif et jouais sur mon trouble comportemental, aujourd'hui plus de tumeurs car on
l'a enlevé mais j'ai toujours le cancer
5
Truth Hurts
Truth Hurts
il y a 1 an
Vos parcours de vie me touchent énormément...
@ Diwan: incroyable!! Faire des déductions sans pousser les recherches, poser des diagnostics
éclairs est typique des psys! Ils sont d'une assurance désarmante alors qu'ils ont des
compétences nulles! Une fois de plus ta mère a eu le réflexe salvateur! Si elle avait gobé leurs
paroles comme certains, ils t'auraient inventé une maladie, garder prisonnier et fait passer à
côté des vraies causes! Quelle honte pour eux! Je compatis pour ta maladie...J'espère que ton
combat pour ta guérison n'est pas trop éprouvant et qu'actuellement tu vas mieux..
@ Kratos: Je sais ce que c'est oui de se voir décliner entre ces murs, s'éteindre à petits feux...Moi
aussi internée pour dépression, pas de tentative de suicide....Comme tu dis comment peuvent-ils
croire que notre état puisse s'améliorer de quelconque manière dans ces trous à rat?!! Couper
de tout contact, pas de visites, pas de coup de fil, pas de courrier...RIEN pour ma part, que des
médocs surpuissants, des journées vides à mourir, des infirmiers qui n'auraient jamais du l'être,
du mépris, de la maltraitance, TOUT pour t'enfoncer et te faire perdre définitivement pied! Non
seulement ils ne guérissent pas mais t'achèvent! Et ils en profitent à fond car étant mis en
quarantaine et drogué de la sorte tu es limitée dans ta défense..
La psychiatrie est l'un des plus gros scandales de ces décennies..ils ont du sang sur leurs mains et
toujours quartier libre pour agir!
Je suis profondément désolée pour toi également concernant cette tumeur...j'imagine que sur
tous les plans, autant physique que moral, ça doit te demander énormément pour trouver la
force de puiser en toi...

Je vous souhaite vraiment de tout mon coeur, autant concernant les souffrances psychologiques
causées par ces divers traumatismes, que concernant les maladies physiques, de vous relever...
Chaleureuses pensées et grosses bises à vous deux..
8
Diwan Brexit
Diwan Brexit
il y a 1 an
+Truth Hurts c'est gentil merci.. effectivement ma mère m'a littéralement sauvée la vie, cette
tumeur me rongeait le nerf auditif, comprimait mon cerveau et enfermée quelques mois
auraient suffit a causer de graves séquelles.. mais je m'en suis sorti quand même avec un nerf
auditif détruit, donc sourde totale a gauche.. par la suite ils ont decouvert que c'était une
maladie génétique rare et depuis je développe des tumeurs un peu partout.. en 2014 la colonne
vertébrale, operation ratée donc ce sera a ré opérer, nov 2016 une utre tumeur a droite a détruit
mon second nerf auditif.. il me reste que 20 % d'audition.. mais entre temps j'ai eu un
magnifique petit garçon qui me.rappel pourquoi je me bats.. mais oui, ma maman m'a sauvée la
vie.. merci pour ce message, je vous souhaite tout le meilleur également...
7
Daniel Rabottini
Daniel Rabottini
il y a 6 mois
Kratos 360 pareils . J'ai faillit heureusement que mon médecin ces opposée à cette merde de hp .
Il leur a dit , je les entendus dire . Vous voulez qui ressorte de la complètement fou .... mon
médecin ma sauver.
1
Louve Blanchâtre
Louve Blanchâtre
il y a 6 mois
Kratos 360
Qu est ce que tu as fais pour ça ?
Sm0kusS
Sm0kusS
il y a 6 mois
3 jours...
On m'a foutu dans cette merde 4 ans, en placement HDT au départ puis placement d'office car
j'étais mineur, 14ans, dans un pavillon pour adulte car il n'y avait pas de section pour
ado/enfant. Alors mec, sérieux, 3 jours... Tu laches un commentaire pour 72 heures d'HP faut
arrêter de faire les victimes pour rien a un moment .
Louve Blanchâtre
Louve Blanchâtre
il y a 6 mois
Sm0kusS
IL témoigne de son expérience, même 3 jours, il a le droit.Si t es pas content, va voir ailleurs.
2
Sm0kusS
Sm0kusS
il y a 6 mois
+Louve Blanchâtre qu'est ce qu'elle bave l'attardée chaude du cul? Continue d'essayer de
chopper avec tes commentaires de gouine en chaleur et me calcule pas tu sera brave.
Louve Blanchâtre
Louve Blanchâtre
il y a 6 mois
Sm0kusS
Ta gueule, léche mes pompes, sous merde.Allez, supprime ton compte Youtube, ou je vais te
foutre une soupe de fallange dans ta gueule d alièné, ça va te remettre les idées d 'équer.
Sm0kusS
Sm0kusS
il y a 6 mois
+Louve Blanchâtre tiens pute, lèches mes boules, régales toi et apprends a fermer ta gueule de
sale gouine.
Louve Blanchâtre
Louve Blanchâtre
il y a 6 mois
Sm0kusS
On s en fout, pauvre enculé, tu es personne toi...tu pues la merde de la tête, alors tu penses bien
que je te chies dessus.
Sm0kusS
Sm0kusS
il y a 6 mois
+Louve Blanchâtre apprends à t'exprimer déjà ça évitera que tu passes pour une putain
d'attardée, ce que tu es déjà clairement il suffit juste d'aller voir tes 3 vidéos pour se rendre
compte que t'as pas été totalement finie. Putain de mongola.
Louve Blanchâtre
Louve Blanchâtre
il y a 6 mois
Sm0kusS
Ta gueule sous merde, je te donnes des cours de diction, sale enculé d'aigri...bon casse toi, on s
en fout de ta vie de merde, c est pas toi le sujet ici, enculé de mongolien va.Fous toi ton vélo de
merde dans le cul.
Sm0kusS
Sm0kusS
il y a 6 mois
+Louve Blanchâtre qu'est ce qu'elle bave la chienne? Apprends à t'exprimer on t'a dit grosse
dégueulasse putain de pouilleuse. Sur tes vidéos on dirait un mélange d'alcolo en manque et de
trisomie. Franchement, meurs? Stp? Meurs gros tas de chiasse.
Auriane Bahi
Auriane Bahi
il y a 5 mois
Kratos 360 quel courage.
Sa me touche beaucoup..
Jetto L.
Jetto L.
il y a 5 mois
Il m'est arrivé la même chose, tout devient difficile, passer le balai, prendre une douche, lire un
livre, même un article de magazine, c'est affreux et éthiquement intolérable pour plein de
raisons que je ne pourrais pas détailler ici, la vie devient vraiment un combat de tous les jours,
les psys vous rendent méfiants, vous apprennent à mentir etc et tout ça pour sauver votre peau,
on se croirait limite dans un film et il faut le vivre pour le comprendre, ceux qui n'ont jamais été
en psychiatrie ne peuvent pas comprendre, c'est impossible à moins qu'on leur fasse gober des
neuroleptiques...Cette situation est un véritable cercle vicieux car les neuroleptiques vous
bloquent la pensée et comment voulez-vous vous défendre si vous perdez cette faculté, seul
beaucoup de recul peut vous aider, vous n'allez que glissez vers le bas, le bas, le bas, c'est
infernal...Et, je connais hélas beaucoup de malades résignés ou qui boivent littéralement les
paroles des psys, bah, je suis désolé mais tant pis, pas le temps etc, j'ai déjà essayé d'aider mais
ça ne marche pas et eux en plus s'empressent de tout répéter au psy, bref car les psy ont cette
formule magique qui me fait beaucoup rire : " un malade ne commence à guérir que quand il a
accepté qu'il est malade " un gourou dans une secte ne ferait pas mieux mdr.........................Les
psys sont des destructeurs de rêves !!!!!
3
Emilie Meg
Emilie Meg
il y a 4 mois
triste
Elise Flick
Elise Flick
il y a 4 mois
Kratos 360 même quand t'es dément
Jetto L.
Jetto L.
il y a 2 mois
Les médicaments rendent triste.
Jetto L.
Jetto L.
il y a 2 mois
Et con.
lavieestla 000
lavieestla 000
il y a 6 mois (modifié)
J ai connus un ami qui attaché sur son lit en hopital pychyatrique est mort étouffer par un
morceau de pain qu il avait en bouche.
J ai travaillé dans une institution psychiatrique là il y a eu suicide par manque de suivis à mon
avis. La police n a posé aucune question.
Ces endroits de nom droit doivent apsolument etre denoncé.
On a besoin d un organisme qui aie incognito dans les Hp dans les institus d andicappés et de
jeunes en difficultés et aussi dans les maisons de retraittes etc...

Car là ou il y regne le plein pouvoir là il y régne les maltraittances.


48
Cathy Nounou
Cathy Nounou
il y a 6 mois
oui il y a vraiment un malaise partout en milieu hospitalier , et celui qui n" est pas d' accord avec
la coordination de la majorité se voit rejeté et subit des pressions; alors soit il démmissionne ,
soit pour des raisons pécunières , il suit le troupeau déjà en place ,alors c' est l' absentéisme,le
manque de motivation ; PAR conséquent rien ne change nulle part!! c"est terrible!!. j' aime bien
l'idée de parler aussi de gèriatrie de maisons pour handicappés, de jeunes en difficultè, et
d'installer de façon incognito (est-ce possible ) incognito: une surveillance , contre les abus et
autres brimades d' un e sauvagerie sans nom,Visitons nos amis en attendant, ET je voulais vous
féliciter; rarement participé à un forum si bien mené.Pardon j' ouliais; la psychiatrie c'est sans
doute le pire milieu; comment peut on ètre soigné de force??et avec la peur des autres plus
malades et violents jour et nuit; impensable!! ,merci pour vos témoignages, la meilleure
thérapie c' est d'en parler, d' interpeler le public , qui paie sa dette à la sociétéet aussi peut ètre
observons les commentaires sur les institutions avant de commettre l'irréparable,cela serait
mieux que rien !! bon courage à tous
3
wimanatoruce PAROLE
wimanatoruce PAROLE
il y a 6 mois
Les hôpitaux psychiatrique, les foyer pour handicapés et les maisons de retraite son des lieux a
risque danger pour ces gens qui soit disons soigner. C'est des centre de concentration des
malades traité comme des cobayes, Il faut stoppé pratique criminel. soit l'état le supprime soit le
gouvernement est complice,
7
Joktmer
Joktmer
il y a 6 mois
wimanatoruce PAROLE ca se passe mal pour ceux qui i vont contre leur gred person je suis dejas
aler plusieur fois contre mon gres demander par un tier cest comme si on te retire tous tes droit
er ta vois n'est meeme pas pris en compte ca se passer mal souvent et plusieur fois en libre et la
par contre tous ce passer bien fos conaitre les code e tous ce passe bien.
1
lavieestla 000
lavieestla 000
il y a 6 mois (modifié)
Cathy Nounou oui c est vraix deja leur rendre visite, si on connait personne nous laisserons ils
entrer ?
Pop Rock
Pop Rock
il y a 5 mois
@Cathy Nounou
"oui il y a vraiment un malaise partout en milieu hospitalier , et celui qui n" est pas d' accord
avec la coordination de la majorité se voit rejeté et subit des pressions"
La politique économique globale actuelle fait des ravages aux quatre coins du monde.
Ce dont nous sommes témoins depuis des années est une destruction de la société, de l'humain,
du monde sensible et ce à tous les niveaux.
Démocratie et humanisme s'étiolent, s'effritent sous le poids des multinationales.
Pour qui tout doit fonctionner selon une logique industrielle pure et dure.
Résultat ce n'est plus l'Entreprise qui au service de l'Homme, mais l'Homme au service de
l'Entreprise !
Et les hôpitaux effectivement sont devenus des "bandits manchots" devant fonctionner à plein
régime.
Mais les commissariats aussi où il n'est plus possible pour les policiers d'exercer sainement et
efficacement leur métier, alors qu'ils ont entre leur main la responsabilité de notre sécurité.
Et chez eux donc comme ailleurs augmentation de la pression = dépression, Burn Out, suicides !
La question est : où va t-on pouvoir être en sécurité et en bonne santé ?
Tous les citoyens payent à court ou long terme cette politique destructrice : familles, amis,
voisins, ...commerçants, médecins à qui l'on demande de ne plus considérer les patients comme
des humains, on marche sur la tête ! ...etc
Voici deux liens intéressants que je vous invite, vous et les autres, à lire si ce n'est pas déjà fait :
Pourquoi le travail rend fou ?
https://youtu.be/bsQLhwqeRL4
DSM : le manuel psychiatrique qui rend fou !
https://www.youtube.com/watch?v=q3lMwnRaMDY
1
Stelli Angel
Stelli Angel
il y a 1 an
Merci pour ton témoignage. J'ai vécu une expérience similaire il y a 10-15ans... Un véritable
traumatisme d'autant que j'étais venue de mon plein gré... J'ai beaucoup de mal à en parler
encore... On n'imagine même pas ce qui se passe en HP, les psychiatres sont tous puissants... Les
soignants maltraitants...
À ma sortie j'en ai fait des cauchemars pendant des semaines...
J'ai toujours voulu me retourner contre eux sans jamais oser sauter le pas...
Ils m'ont enfoncée au lieu de m'aider.
92
Truth Hurts
Truth Hurts
il y a 1 an
Dur de lire cela et de constater que beaucoup ont trinqué dans ces trous à rats...rajouter des
nouveaux traumatismes aux problèmes déjà existant...Se confronter à des comportements si
odieux, infames, humiliant, est extrêmement éprouvant surtout dans un état fragilisé...Moi aussi
ils m'ont enfoncé et absolument rien apporté de positif...que de la colère, injustice et
souffrances. J'ai un profond mépris pour cette corporation... Je te souhaite de te relever de tout
mon coeur...si tu veux parler n'hésite pas...
13
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 1 an
"Ils m'ont enfoncée au lieu de m'aider", c'est vraiment ce que je ressens encore aujourd'hui, et
ce longtemps après la "tempête". Moi aussi j'ai un temps voulu les poursuivre en justice mais j'ai
abandonné... Ce que j'y ai perdu, je m'assois dessus. Mais de penser aux patients actuels qui à
l'heure où nous parlons subissent ce calvaire me pousse à dénoncer encore et encore. Question
d'honneur, de dignité et de bonne conscience : en tant que victimes et/ou témoins si nous ne
l'ouvrons pas, nous validons de par notre silence. Collabo zéro envers tous ces bourreaux :P
J'espère que toi aussi tu t'en es remise, même si j'imagine, que non sans mal.
14
Graziella Noce-Molpeceres
Graziella Noce-Molpeceres
il y a 1 an
IDEM Truth Hurts, j'y suis passée aussi et comme vous, je trouve cette corporation méprisable.
Ces gens là me font vomir, ils se prennent pour Dieu tellement ils se sentent puissants. A cause
de ces gens, je n'ai pas pû travailler correctement, on se moquait de moi. ILS M'ONT POURRI LA
VIE.....
7
Jocelyn Beaudry
Jocelyn Beaudry
il y a 11 mois (modifié)
Avant de commencer Voyage En Psychiatrie, bon Dieu que tu es belle! (je serai toujours derrière
toi). À travers donc tes propos très justes ci-haut et dans la vidéo (étrangement identiques à...),
j'ai encore senti quelqu'un qui pourrait crier de ne pas savoir ce qui pourrait lui arriver, qui aurait
vécu un mélange d'indifférence, d'incompréhension profonde, de peur et d'angoisse (d'horreur),
d'injustice, de menace implicite comme de répression, de dégoût et d'anéantissement
désespéré. Ne t'en ferais donc pas car nous pourrions comprendre jusque dans une certaine
mesure ce que tu pourrais ressentir, preuve comme quoi les psy seraient totalement
déconnectés de la réalité (fous), attendant plus ou moins consciemment de nous une soumission
parfaite (petite ou grande) et comme s'ils n'avaient rien ressenti de tout le vécu des gens.

Imagine-toi donc aussi si tu n'aurais aucun proche que ce soit par ton travail, tes amies, ta
famille, etc. - ce que l'on ressentirait malgré tout -, le sentiment d'autant plus traumatisant que
tu pourrais vivre. À une certaine époque si ce ne serait encore aujourd'hui, on pouvait nous
enfermer pour un oui ou pour un non. Pour ne citer que ces exemples : une mère de famille
comme dirait... que des enfants, voire un mari voudraient se débarrasser, un vieux devenu
nécessiteux et ne donnant plus rien qu'une famille voudrait se débarrasser, une personne qui ne
serait pas en accord avec des compétences que l'on voudrait se débarrasser, quelqu'un ayant la
langue trop bien pendue dénonçant le système avec ses goulags qu'on voudrait se débarrasser,
etc.

Sans compter, bien sûr, toutes les - oui - imbécilités que l'on pourrait faire devant nous et à l'insu
du restant des autres membres du personnel soignant... Le fait de te sentir pour eux trop libre,
d'être belle ou beau, de paraître courageux, etc., ça pourrait faire aussi en sorte que ça pourrait
ne vraiment pas aller dans leur caboche (ce qui s'y rapprocherait à 17:16). Sans compter que l'on
aurait pu entendre de la psy qu'elle ne serait pas une science exacte, des personnes auraient été
abusées verbalement, sexuellement, physiquement (meurtres), qu'il y aurait les proches qui... en
plus des associations anti comme l'antipsychiatrie qui protesteraient contre, etc. (un lieu clos
fonctionnant avec des oeillères, sans Protecteur du citoyen et sans ministre de la Santé sur les
lieux pour ressentir).

Bref, un vrai enfer la psy car dans nos sociétés, elle serait en quelque sorte toute puissante
(pouvant faire affaire selon... avec plusieurs organisations comme le pharmaceutique, les
pompiers, les écoles, la police, les militaires, etc.). Si cela pourrait aussi t'intéresser, j'aurais fait
quelques commentaires sous : La Révolution de l'Esprit (sous Dourgaparsad Yoann), surtout Les
infiltrés, Hôpital psychiatrique, les Abandonnés, etc. Si tu irais voir des vidéos concernant la psy
et reliées entre autres au marketing des médicaments, tu pourrais d'autant plus te réconforter
dans tes propos, ou, plutôt, ton vécu.

Pour vraiment terminer, avouons que pour nous tous, ce serait un profond changement des
mentalités qui serait la chose la plus importante à réaliser. Dans nos sociétés où encore
l'ignorance serait trop grande pour des tas de choses, les préjugés, les discriminations, l'égo (la
libido), la morale au lieu de l'éthique, le crime organisé, etc., ce serait précisément sur ces
problématiques que nous devrions travailler, du moins ne serait-ce que pour les démystifier.
Récemment, des concepts comme le vivre-ensemble, l'ouverture sur le monde, la liberté
inexistante... seraient des choses que l'on aurait entendu plus souvent?

Merci d'avoir lu et surtout pour ton intervention nécessaire (je suis tout juste derrière toi).
1
clarine faure
clarine faure
il y a 7 mois
Voyez cet homme Tal Schaller et son asso Santé Globale, il est super et connait les abus en
psychiatrie…
https://youtu.be/7I991VPN2xM
son site : http://www.santeglobale.info/maladies-psychiatriques-inventees/
Très utile quand on a subi La Psychiatrie !
<3
Clarine
Christine Lisse
Christine Lisse
il y a 6 mois
les psychiatres sont tous puissants... Les soignants maltraitants...OUI c'est
vrai
5
Pop Rock
Pop Rock
il y a 5 mois
@Stelli Angel
"Un véritable traumatisme d'autant que j'étais venue de mon plein gré"
Vous avez frappé à la mauvaise porte et cela arrive à tout le monde !
Les peuples sont très mal informés sur le sujet, personne ne mesure à quel point cette
"médecine" est aléatoire, arbitraire, ne convient pas à beaucoup de gens.
Ôtez-vous donc tout sentiment de culpabilité, vous ne pouviez pas savoir avant d'y entrer !
Vous connaissez cette phrase : " si j'avais su, je ne serais pas venue !" ;)
1
G Mvu
G Mvu
il y a 5 mois (modifié)
C'est à se demander pourquoi ils ont choisi d'être dans la santé si c'est pour maltraiter les
patients !
psycho nine greed lust das feenreinch
psycho nine greed lust das feenreinch
il y a 3 mois
Des gens selon moi a éliminée ces ma façon pensé soyez pas choqué je suis plus humain que d
autre
pov' tip
pov' tip
il y a 3 semaines
+ G Mvu
Peut-être rapport à un système qui les nourrit, les privilégie, ...
Paul BREMARD
Paul BREMARD
il y a 2 ans
J'ai moi-même vécu une histoire similaire en août 2013, j'espère que tu t'es relevée.
Sincèrement.
30
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 2 ans
+Paul BREMARD Oui je me suis relevée : "ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort" comme on
dit! Et toi? Pas facile, mais on s'en remet, vraiment! Je ne souhaite conserver aucune haine
envers quiconque de cet épisode, mais je n'oublie pas pour autant et je dénonce. Autant que
mon expérience, ma bataille pour m'en remettre et les frais engendrés par cette hospitalisation
néfaste (car la sécu raque, c'est très cher ces conneries!) servent à quelque chose. Bonne
continuation, n'hésite pas si tu veux à me raconter ton histoire.
6
Fatiha Aiss
Fatiha Aiss
il y a 2 ans
bonjour je trouve ça courageux de ta part jai vécu la meme chose!
73
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 2 ans
+Fatiha Aiss Merci! j'espère que tu vas mieux toi aussi :)
5
raouf saadna
raouf saadna
il y a 2 ans
+Voyage En Psychiatrie moi aussi jai vecu sa meme maintens
4
ludovic cagnac
ludovic cagnac
il y a 1 an
moi aussi je l'ai vecu!!!
5
clarine faure
clarine faure
il y a 7 mois
Voyez cet homme Tal Schaller et son asso Santé Globale, il est super et connait les abus en
psychiatrie…
https://youtu.be/7I991VPN2xM
son site : http://www.santeglobale.info/maladies-psychiatriques-inventees/
Très utile quand on a subi La Psychiatrie !
<3
Clarine
1
tonton Enslip
tonton Enslip
il y a 6 mois
+clarine faure
la meme industrie pour le cancer... c est gravee
1
Univers 69
Univers 69
il y a 4 mois
Vous êtes courageuse ( dommage pour le son)
4
AnarchyA7X
AnarchyA7X
il y a 6 mois (modifié)
C'est un témoignage touchant, c'est pour ces raisons que je n'adhère pas du tout aux
psychiatres.
Tes parents se sont justifiés auprès de toi ou pas ? Pourquoi ils ont décidé de t'emprisonner
comme ça?
Et aussi, est ce que tu as porté plainte auprès de la justice contre tes parents et contre les
médecins et psychiatres de l'hôpital psychiatrique?
6
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 6 mois
J'en ai souvent reparlé avec mes parents oui, pour comprendre. Ils ne m'ont pas enfermé, ils ont
passé un coup de fil de détresse en pensant me protéger ainsi. Une fois enfermée, eux n'avaient
plus leur mot à dire. Contre les médecins et l'HP j'ai cherché à porter plainte mais ce n'est pas
une mince affaire...
3
Pilooka M
Pilooka M
il y a 6 mois
Voyage En Psychiatrie jai vécu exactement la même chose et mon '' psychiatre'' ma meme
carrément fait une proposition de prostitution oui oui... Ca parmi le reste que tu connais donc
bien.. Et je suis surtout frappé par ton intelligence et ton bon sens. Mes parents ont fait comme
toi et cela demande une grande clairvoyance pour ne pas leur en vouloir avec le recul et
comprendre qu'eux aussi ont été dépassés. Moi quand jai voulu dénoncer, bien après, a maintes
reprises ce psychiatre, on me repondait que '' oui en effet je ne suis pas la seule à avoir parlé de
cela, quil le faisait à dautres personnes (je parle là d'infirmière, medecins etc) . Mais si jen parlais
au corps médical on me disait ou sous entendais '' je ne veux pas me mettre mon collègue à dos''
en gros. Et sinon' 'portez plainte' ' mais une main courante, même additionnée à celles des
autres patientes concernées na servi a rien (à part remuer le couteau) . Il exerce toujours aux su
de tous et..... Cerise sur le gâteau = Est même expert psychiatre pour la justice... (notamment
pour les victimes... De viol entre autre) . Bref. Sur des coups comme ca il faut avoir beaucoup de
ressources personnelles pour ne pas se faire emporter. Il semblerait que toi comme moi ayons
eu la force et le recul nécessaire. Mais des personnes plus dépassées émotionnellement peuvent
facilement se faire '' croquer''. Ca devrait sameliorer avec le temps, je suis une eternlle optimiste
et jai foi en l'humanité malgré ses incohérences et ses périodes de régression, elle évolue petit à
petit . Et ton témoignage est une vraie clef vers la possibilité d'évolution. Je suis frappé par le
nombre de personnes qui ont vecu la même chose. Bref bravo pour ton bon sens. Et surtout
MERCI.
5
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 5 mois
Pilloka merci à toi, je découvre à peine ton message! Quelle histoire sordide que tu traines en
silence, j'en suis navrée et je ne peux que te croire... Il va falloir parler un jour, on va le faire,
j'espère que tu seras de nôtres car c'est trop grave, il faut stopper tout ça. Merci pour ton écoute
et pour ton témoignage. J'espère que tu vas mieux aujourd'hui! <3
2
Patrick
Patrick
il y a 1 mois
mignonne comme tu es tu as due avoir des bons moments que tu oublies de parler , n'est ce
pas !
Skin LeS
Skin LeS
il y a 2 semaines
Patrick drague pas
Patrick
Patrick
il y a 2 semaines
moi je te drague ???? Tu es très belle mais trop loin , dommage ! Bisous
Patrick
Patrick
il y a 2 semaines
dsl Skin me suis trompé de personne dans le message juste avant celui la ! J'suis pas PD promis
lol
Carole Advices
Carole Advices
il y a 2 ans
Merci pour votre témoignage
31
Max Leb
Max Leb
il y a 1 an (modifié)
Merci Papa, Merci Maman!
N'importe quels parents parano peuvent faire interner leur enfant!
En cas de dépression commencez par arreter toute forme de drogue, alcool, shit et ne prenez
aucun médoc. Bouffez la réalité et changez vos habitudes, ne prenez jamais de leurs médocs de
merde. Toute personne qui à un peu de créativité ou d'originalité passera obligatoirement par
des périodes sombres, il faut les vivre comme tel. Dans ces périodes: "l'enfer c'est les autres".
c'est le regard et le jugement de l'entourage qui détermine la variation d'avec la "normale".
Soudain vous n'êtes plus celle qu'ils connaissent, alors vous n'allez pas bien? alors vous êtes
malade! et voila; le tour est joué. Quand des évènements de vie vous tombent sur la gueule c'est
tout à fait dans l'ordre des choses de se trainer un Hiroshima dans le bide et dans la tête! dans
ces périodes il faut avant tout être très clair et pragmatique. C'est le temps et l'application a
restaurer son égoïsme ludique qui soigne le mieux. Ces périodes c'est juste de la mort qui passe.
53
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 11 mois
Merci Papa, merci Maman! C'est exactement ça que me parents auraient dû lire avant de me
faire enfermer! Cette vidéo a été vue 25000 fois, j'attends encore un peu que ça monte avant de
leur envoyer ce lien. Ils me sous-estimaient un peu je crois quand je disais haut et fort en HP "on
ne va pas en rester là, honte à ce système et honte à vous de m'y avoir mise!": D'UNE, je leur ai
expliqué mon point de vue mille fois et écouté le leur autant de fois aussi. DE DEUX, ils se sont
excusés par la suite, regrettent et me disent qu'ils ne commettraient plus cette erreur
aujourd'hui (j'apprécie). DE TROIS, tout ça est très chouette mais je dénonce, dénoncerai et
relaterai les faits tels qu'ils sont gravés dans ma mémoire et dans mon dossier médical! J'assume
ma part de responsabilité (j'ai été très malheureuse et leur ai envoyé des textos flippant et
menaçant), qu'ils assument la leur, de responsabilité => ils ont pris partie pendant LONGTEMPS
pour cette pseudo médecine en carton qui a bien failli me détruire pour de bon et m'a fait
passée pour une aliénée en crise, et ça, ça fait mal! Aujourd'hui je pense aux autres détenus en
HP et non pas aux bourreaux et autres suiveurs écervelés, qui tout comme mes parents, ont
perdu les pédales face à une dépression passagère. Je les aime encore, mais ils rayonnent moins
qu'avant. C'est peut-être finalement moi, qui les surestimais. A bonne entendeur et sans
rancune.
9
Max Leb
Max Leb
il y a 11 mois
"Un jour la médecine aura fait tellement de progrès que tout le monde sera plus ou moins
malade"
Aldous Huxley - dans: "Le meilleur des mondes" 1931
Je répondrais plus tard, je bosse.
Sachez que vous avez fait une très belle vidéo, nombre de cinéastes aimeraient atteindre ce
niveau d'intimité immédiat. Tout est juste, la couleur , la lumière, les cheveux, la voix.
A+
10
Truth Hurts
Truth Hurts
il y a 10 mois
C'est vrai Max...la sincérité de Justine, son naturel, sa façon d'être, ect...tout sonne si juste en
elle...aucun calcul juste sa spontanéité... Pas besoin de fioritures..elle a tout ;). Et c'est pour ça
que je l'adore! ^^.
5
John Herbert
John Herbert
il y a 1 mois
Pour infos sur l'arrêt de leurs merdes et les rouages du système en place voir mon Facebook.
Merci Justine votre témoignage est chouette, mais hélas trop rare par ceux qui sont abusé par la
psychiatrie. Nous avons besoin d'encourager les gens comme vous de faire pareil. Bon courage et
en plus vous êtes super belle en caractère et physiquement, bravo, bravo, bravo!
Lucie Minadeo
Lucie Minadeo
il y a 2 semaines
Max Leb � � ��
Lyèce Namaoui
Lyèce Namaoui
il y a 2 ans
C'est un crime que d'enfermer contre son gré en hôpital psychiatrique, une aussi jolie jeune
femme, seine de corps et d'esprit ! Ravie que tu t'en sois sortie seine et sauve, Justine.
54
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 2 ans
+Lyèce Namaoui Merci :)
8
wimanatoruce PAROLE
wimanatoruce PAROLE
il y a 6 mois
Des psychiatres criminels des malades des crétins assassins. Ce métier devais même pas exister.
J'avais un ami qui a été hospitaliser dans un hôpital psychiatrie a la sorti il a complètement
perdus la tète c'est émouvant
3
Quetzal sansidéefixe
Quetzal sansidéefixe
il y a 6 mois
quel rapport avec le fait qu'elle soit "jolie" ? personne ne mérite ça.
4
Pascale Sebagh
Pascale Sebagh
il y a 6 mois
Si elle avait ete mochd elle meritait d etre enferme?
1
Dam Oiseau
Dam Oiseau
il y a 2 ans (modifié)
C'est un très bon commentaires Mademoiselle, très honnête, très clair, l"idée d'une santé
physique déformé par les médicaments ; l'inactivité (et des tonnes d'aspect) qui accentuent et
qui approfondissent une dépression sous-jacente et/ou un, ou des deuils, nous ne sommes plus
des personnes, doté d'une âme ou d'émotions, ça n'existe plus, nous ne sommes que des corps,
élevés tout comme des animaux, en batterie, en usine, des psychiatres qui ne sont pas
"psychologues" vous l'avez dit ! et que c'est vrai...
50
clarine faure
clarine faure
il y a 7 mois
Qu'ils fassent entrer les soins énergétiques et naturels en psychiatrie !

Le stress est la cause de pratiquement toutes les maladies en France par l'acidité qu'il crée dans
chaque cellule du corps.
Or, en psychiatrie en France, dans les HP de secteur, le stress est à son comble
• pour les patients évidemment (qui sont enfermés à la merci du désir d'un soignant de les
piquer d'une seringue avec ils ne savent quel produit) et les effets secondaires sont en général
désastreux.
• pour les soignants également puisque le règlement est stricte et sévère, avec peu de temps
pour le mettre en place.
Certains infirmiers zélés courent de l'1 à l'autre, d'autres papotent sans fin dans leur bureau, ça
dépend des services et des "soignant(e)s" …

Les "patients" sont, la plupart du temps, livrés à eux-mêmes : personne ne s'occupe d'eux !
Aucune "psychothérapie", aucune écoute en psychiatrie de secteur. C'est la triste réalité !

Certains hurlent du matin au soir qu'ils veulent mourir : horrible.

Tous les âges et toutes les "pathologies" sont mélangées… pas logique !

Et c'est le "tout médica-ment" qui prime : tout le monde est sous traitement en psychiatrie./
C'est ainsi…

Les somnifères rendent ensuite les gens insomniaques à vie… c'est connu. Iatrogène…
Chercher la définition de ce terme IATROGENESE.

Les neuroleptiques créent des "impatiences" (piétinement d'un pied sur l'autre) et rendent
suicidaire.
Les neuroleptiques à gogo sont souvent administrés de force et avec violence, souvent en
surdosage !
Ces psychotropes puissants créent donc d'atroces "crises de dystonie" très impressionnantes
pour les autres patients qui en sont effrayés…

Pourquoi PAS de Musique vibratoire apaisante en psychiatrie ??


Pourquoi pas de massage ?
Pourquoi Pas d'art-thérapie ?
Pourquoi pas d'aromathérapie ? de Phytothérapie ? De Fleurs de Bach ?
Pourquoi PAS d'écoute ? Pas de compassion ? Pas de spiritualité ?
Pourquoi pas de visite en "service fermé" ?

L'isolement, la ceinture de contention, des gens sanglés à un lit et piqués de force par une
dizaine d'infirmiers musclés… Traumatisant !

Ils créent la maladie… pour "soigner" à tout prix !

Les "diagnostics" sont les mêmes pour la plupart des patients :


des étiquettes systématiques (mises à la va-vite par cochage d'items) : "schizophrénie",
"dépression", "cyclotimique", "magnaco-dépressif", "troubles de l'humeur", rien n'est précis en
psychiatrie.

Les "soignants" n'en savent RIEN.


Ils se fient au DSM : Diagnostic Statistique Manuel, ça vient des USA…

Les patients ne savent pas quand ils vont sortir de là, ce qui leur crée des angoisses
supplémentaires… Bref, c'est HORRIBLE.

Il est urgent de faire quelque chose !


Beaucoup pensent que la psychiatrie est dirigée par des satanistes…

Certain(e)s voient des "entités" ("parasites énergétiques") qui passent d'un patient à l'autre, ou
d'un soignant à un patient et vice-versa.

Qu'ils fassent entrer des shamans, des énergéticiens, des guérisseurs, des spirituels, des artistes,
des personnes de conscience en psychiatrie !!!
C'est URGENT.

La Psychiatrie Française détruit et divise les familles, elle crée des souffrances abominables et
durables.
C'est un vrai traumatisme que d'avoir été hospitalisé dans certains services en France.
En plus, quand les patient(e)s en sortent, ils sont comme bannis de la société, ils font peur et
peine à voir, ils sont gros et "ensuqués", et on les prend facilement pour des handicapés
mentaux de naissance , c'est "l'effet médicament" …

Les services sociaux le voient et le savent.


Pourquoi ne disent-ils RIEN ?

Les biologistes qui fabriquent ces drogues dures dans les labos (psychotropes) n'ont aucun
retour et ne vont jamais voir dans les services les effets des produits qu'ils ont mis au point.

Les infirmiers sont aux ordres des médecins


Et les psychiatres s'écrasent et ne disent rien.

La psychiatrie fait-elle donc partie de ce plan luciférien de dépopularisation de La Planète Terre ?


C'est en tout cas l'idée que cela donne.

Où sont les chiffres de décès en psychiatrie ou juste après ?


Les gens prennent leurs médocs (ou on leur injecte de force) puis on les renvoit se suicider
dehors… ou avoir un accident de voiture car on ne leur dit même pas de ne pas conduire…

Certains passent à l'acte (se suicident) et d'autres tuent tout le monde tellement ils ont la haine.

Bref, cette indifférence des gouvernements successifs face à ce BIG PROBLEM est exécrable et
détruit L'Espérance du Peuple Français.

Voilà… Clarine.
2
jerome balard
jerome balard
il y a 7 mois
clarine faure Coeur a prendre? Femme forte....
Pop Rock
Pop Rock
il y a 5 mois (modifié)
@clarine faure
Le stress détruit l'équilibre de la flore intestinale !
En réponse la psychiatrie prescrit des Psychotropes qui ? Détruisent la flore intestinale !
Quand on dit que cette institution est folle, elle fait tout le contraire de ce qu'il faut faire !
La psychiatrie provoque le déséquilibre de notre organisme __ je rappelle que l'intestin chez
l'Humain est aussi appelé "second cerveau" __ et déjà à ce niveau il faudrait la remercier du
service rendu ?
Lequel on se le demande, c'est du foutage de gueule !
Ça fait des années que je ne peux plus manger ce que je veux, les premières manifestations de
mon déséquilibre intestinale avec invasion de candidats albicans, c'est en psychiatrie qu'elles ont
eu lieu !
Encore que maintenant les choses s'améliorent parce que je me suis informée depuis, auprès
des autres médecines dites alternatives, pour remettre tout ça en ordre, mais ça prend du temps
parce que traumatisme après traumatisme c'est mon système immunitaire qui en a pris un sacré
coup !

Je me répète avec mes interventions pardonnez-moi pour ceux m'ayant déjà lu, mais qui peut
encore croire aujourd'hui que priver de liberté, de relation sociale et d'activité un humain, est-il
sain ?
Ce n'est pas seulement le personnel qui est déviant quand il l'est ( je ne suis pas aveugle non
plus), mais le fonctionnement même de la psychiatrie qui n'a pas de sens.
D'ailleurs, comment les actions du personnel peuvent-elles en avoir un dans un tel contexte ?
Pendant ce temps la médecine générale nous dit : mangez équilibré, sortez, pratiquez une
activité sportive !
Ce à quoi il faut ajouter la nécessité chez l'humain de prendre un bain de soleil de 5mn par jour,
le soleil rechargeant l'organisme en vitamine D, il participe au maintien d'une bonne santé
osseuse !
La psychiatrie n'est pas une médecine, mais une destruction de l'humain.
Seuls les vrais masochistes peuvent y trouver satisfaction.
Si les psys veulent les fouetter qui les fouettent lol, moi ce n'est pas mon délire.
Cooks Wanana
Cooks Wanana
il y a 1 an
C'est honteux de savoir que malgré l'évolution de notre société, la psychiatrie elle ne change pas
ses mauvais traitements sur les patients. Au lieu de les aider, elle les drogue et les laisse dans
leur malheur. Mais ou sont les droits de l'Homme?
49
Truth Hurts
Truth Hurts
il y a 1 an
Très juste....La France fait de beaux discours et se posent en donneuse de leçons un peu partout,
alors que sur son sol les pires traitements s'opèrent...La psychiatrie est l'un des points phares qui
représente un bon exemple. Et malheureusement cette discipline est un outil qui permet le
controle d'humains, en silence, à l'abri des regards, en toute impunité...ça n'est pas pret de
changer...
11
La Wassingue Réfractaire
La Wassingue Réfractaire
il y a 1 an
Cooks Wanana

Les profits de Sanofi ont plus de valeur que les droits de l'homme.
4
jean ferre
jean ferre
il y a 1 an
Cooks Wanana LE PIRE C QUE BEAUCOUP NE SONT PAS MALADES ...UN PSYCHOLOGUE 2 FOIS
PAR SEMAINE SUFFIRAIT A GÉRER UNE MAUVAISE PASSE .C FOU LA CAMISOLE CHIMIQUE QU"IL
LUI ONT DONNÉ. ...
1
La Wassingue Réfractaire
La Wassingue Réfractaire
il y a 1 an
@jean ferre

Malade ? Ça veut dire quoi dans ce cas là?

C'est un mal à l'âme. Que la pharmacochimie guérit en anesthésiant l'esprit et le coeur.


3
jean ferre
jean ferre
il y a 1 an
La Wassingue Réfractaire JE SIUIS SENSIBLE À TON PSEUDO CAR JE SUIS TRÈS RÉFRACTAIRE À LA
PSYCHIATRIE DANS TOUT CE QU"ELLE A DE DANGEREUX POUR LES LIBERTÉS PUBLIQUES ET CE
N"EST PAS ÉTONNANT QUE LES RÉGIMES DICTATORIAUX ( NAZIS, COMMUNISTES ) S"EN EST
SERVIT POUR INTERNER LES OPPOSANTS ...MAIS DANS LE CAS DE CRISE DE BOUFFÉES
DÉLIRANTES OU DE SCHIZOPHRÉNIE AVEC CRISE DE PARANO , SEUL UN PSYCHIATRE EST APTE À
SOIGNER ...ENSUITE C COMME PARTOUT IL Y A DES BONS ET DES MAUVAIS. ...J"AI UN AMI QUI A
ÉTÉ GUÉRI À ST ANNE APRÈS AVOIR PERDU 2 VOITURES ET SE RETROUVANT À DÉLIRER DANS
LES RUES ...CECI DIT SON FRÈRE NE L"A JAMAIS LÂCHÉ ET JE SUIS SÛR QUE ÇA L"A AIDÉ. ..IL
MELANGEAIT SUBUTEX EN SNIFF ET HASCHICH ....DONT ON SAIT QUE ÇA PEUT CONDUIRE À LA
SCHIZOPHRÉNIE. ...
1
laurent boutin
laurent boutin
il y a 10 mois
Quand tu parles d'évolution, tu veux dire dégénérescence ?
1
Sm0kusS
Sm0kusS
il y a 6 mois
+laurent boutin régression est plus approprié.
Marina dt
Marina dt
il y a 3 mois
Je suis tout à fait d'accord avec vos propos. Et chaque fois que j'entends parler des droits de
l'homme, force est de constater en France, que l'on utilise toujours ce terme lorsqu'il s'agit de
défendre des gens qui ont enfreint les lois. Ce pays devient vraiment pathétique dans bien des
domaines ....
Infoswinbuiz
Infoswinbuiz
il y a 1 mois
voilà bien parlé dit,par rapport à la psychose qui est irréversible!!
Player One
Player One
il y a 1 mois
le satannisme a son apogée
Martine Lesueur
Martine Lesueur
il y a 1 mois
+cooks wanana les droits de l'homme? il y en a plus c'été valable avant mais plus maintenant,
1
bloody soin
bloody soin
il y a 1 an (modifié)
plus tu t'énérve plus on te considéres comme fou , c'est du grand n'importe quoi le seul
diagnostique c'est ça , moi aussi on m'a interné pour une descente le lendemain j'avais plus rien
ils m'ont gardés 3 jours ... Pourquoi? parque le week-end il n'y a officieusement pas de sortie
prévu ! systéme pourri et incohérant (le coup des medocs et du psy c'est exactement la méme
chose j'ai pas pu parler ...)
46
jame moria
jame moria
il y a 1 an
Société de non violence ou des que tu montres des signes de violence on t'enferme
8
ludovic cagnac
ludovic cagnac
il y a 1 an
c'est ca ce monde fais peur c'est un truc de fou qd meme
4
Pop Rock
Pop Rock
il y a 6 mois
Des criminels se contrôlent très bien en tuant de sang froid ! lol
Par contre, le citoyen lambda qui se met en colère risque de se faire embarqué et piqué comme
un chien (euthanasie en moins) et devra obéir aux ordres.
Un jour ils finiront par l'euthanasier aussi.
Des psychiatres il y en a de toutes sortes ceci dit.
Le mouvement anti-psychiatrie a été crée par un certain nombre d'entre-eux.
Ils étaient et sont toujours ce que l'on appelle aujourd'hui des lanceurs d'alerte.
Si ça ne se passe pas en France, ça se passe à l'étranger.
Sinon il y a beaucoup de livres, beaucoup de témoignages de psychiatres et de patients qui
dénoncent les abus.
1
Elenya Tardy
Elenya Tardy
il y a 5 mois
C'est un jeu pour eux. Moi mon psy etait un sadique qui ma diagnostiqué schizophrène avec avis
contraire même. On ma gavé de médoc assommant et donnant la nausée j'ai même servit de
cobaye.
Elenya Tardy
Elenya Tardy
il y a 5 mois
Lorsque je me réveillais il jouait avec mes nerfs en me disant que j'allais sortir le lendemain, tout
ca pour que je menerve et pour qu'il me gave encore plus de médicaments.
Elenya Tardy
Elenya Tardy
il y a 5 mois
Le juge des liberté c'est juste pour être clean et pour leur conscience. Il n'écoute rien a tes
revendications. Ne faites jamais confiance en ces psychiatres ! Encore une fois je me bâts
toujours avec l'hôpital et même avec moi même pour enlever le mot schizophrène de mon
dossier et pour m'enlèver de la tête que je le suis parce qua cause deux une partie de moi le
croit que je le suis !
1
Pop Rock
Pop Rock
il y a 5 mois
@Elenya Tardy
En parlant de schizophrénie...
Les psychiatres font 11 ans d'études universitaires à l'issue desquelles les uns sont convaincus
que la schizophrénie existe et les autres du contraire !
Avec ça on a le choix !
Et tant mieux dans un sens, puisque ils sont tellement persuadés de détenir LA vérité qu'il suffit
de tomber sur le bon pour être tranquille !
Pop Rock
Pop Rock
il y a 5 mois (modifié)
@Elenya Tardy
Si cela peut vous rassurer ou vous aider puisque chez vous étiquette et remède vous font plus de
mal que de bien...
Sachez que depuis le temps que la psychiatrie existe, et je le dis justement plus haut, des tas de
gens se sont opposés à elle, l'ont remise en question et n'y ont jamais cru.
À commencé par des psychiatres !
Certes c'est paradoxale, mais ils se posaient certainement déjà des questions et se sont forgés
une conviction en pratiquant ce métier.
Certains ont même fini par démissionner.
Ce que je veux dire par là, c'est que vous n'êtes pas seule à douter et à rejeter cette médecine.
Mais il y en a d'autres de toutes façons, donc quand le remède est pire que le mal il ne faut pas
insister.
Que des gens en soient satisfait tant mieux pour eux, mais les autres iront voir ailleurs comme ils
l'ont toujours fait dans l'histoire.
Certes quand le remède pire que le mal à été justement traumatisant, que la personne n'a pas
été seulement victime d'un connard, mais d'une injustice, il ne faut pas hésité à réclamer justice.
Ce ne serait pas nouveau d'ailleurs, il y a eu de nombreux précédents.
La médecine dans son sens général n'est pas une science exacte, de ce floue les psys vous disent
oui, mais il en découle des choses exactes, venant de la part d'une médecine ne s'attardant que
sur des symptômes c'est d'autant étonnant !
Mais encore aujourd'hui, des psychiatres, des psychanalystes vous diront que la psychiatrie doit
se remettre en question.
Pourquoi alors les patients ne le feraient-ils pas d'autant qu'ils sont les premiers concernés, les
premiers à payer le prix d'un mauvais diagnostique ? Ça n'a pas de sens !
Bref, la psychiatrie ne vous a pas donné les réponses que vous recherchiez ?
Allez voir ailleurs, le monde ne vous attend pas il galope dans tous les sens, mais il est plein de
réponses à vos questions justement.
C'est dans cette effervescence qu'on toujours surgit et se sont exprimées d'autres intelligences,
d'autres sensibilités, d'autres entendements, le monde est vaste.
L'important est que vous vous y retrouviez et tout ira bien ! ;)
Dites-vous bien que LA médecine prétendant qu'elle est LA vérité, LA solution pour tous, (ici soit
disant tous les malades mentaux), ça n'existe pas ou alors elle est très arrogante !
Léna sur youtube
Léna sur youtube
il y a 2 mois
Pop Rock
Ivan Karczewski
Ivan Karczewski
il y a 11 mois
Très bon témoignage, très réaliste. Il m'est arrivé la meme experience a Montpellier. Je t'ai été
humilié par tous les psychiatres que j'ai rencontré en 10 ans d'expérience en tant que patient en
France et en Nouvelle-Zélande. Il s'agit d'un abus de pouvoir une corruption totale avec
l'industrie pharmaceutique. Révoltons-nous et agissons ensemble contre leur systeme de merde.
40
Truth Hurts
Truth Hurts
il y a 11 mois
Très juste Ivan! Ils veulent faire croire à des petits "loupés" alors que dans différentes villes,
établissements, ici comme à l'étranger des centaines de gens sont victimes de mauvais
traitements et d'abus de leur part! Ce qui permet de faire perdurer leur mascarade c'est que l'on
touche à l'abstrait donc difficultés de se défendre sans parler du "psychiatre intouchable" face au
patient qui part avec une crédibilité ras les pâquerettes!
Moi aussi j'ai un vrai recul pour parler de tout ça, ayant eu à faire à une quinzaine de psys et
plusieurs hospitalisations en enfer carcéral que sont ces hopitaux! Enfermer des gens comme
des bêtes, leur infliger une torture psychologique pour rajouter à leur mal être de base, les briser
davantage c'est au delà du supportable! J'ai été traumatisée par 5 mois d'enfermement sans
contact avec l'extérieur, ni téléphone, ni visites, ni courrier...où est la vertu thérapeutique là
dedans? !!
Personne ne paye pour ces traitements inhumains!
8
Truth Hurts
Truth Hurts
il y a 10 mois
Coucou ma Justine! Contente d'avoir de tes nouvelles...Je n'ai pas eu de mails de toi depuis un
bon moment...j'espère que ça va de ton côté..
Oui en lisant les témoignages qui s'enchainent sur ta chaine, on constate que beaucoup
souffrent en silence en espérant voir cette boucherie stopper. Mais difficile de s'unir
concrètement et ça joue contre nous ainsi que tous ceux qui sont enfermés actuellement..
6
cyclopette Atelier
cyclopette Atelier
il y a 2 ans
Je rajouterais. Méfier vous des jour de lunes et de pervers narcissique
24
sylviane gamez
sylviane gamez
il y a 9 mois
C'est quoi un pervers narcissique ?
sylviane gamez
sylviane gamez
il y a 9 mois
J'croit que j'ai affaire à ce genre de personnes mais j'en suis pas sur j'aimerais avoir plus d'info à
ce sujet pour en avoir le coeur net
clarine faure
clarine faure
il y a 7 mois
beaucoup de psychiatres dans les hopitaux de secteur sont des "PN" … et ils s'entendent très
bien avec les PN qui envoient leur conjoint, leur enfant, leur frère ou leur soeur en psychiatrie…
5
Patriciadragon
Patriciadragon
il y a 6 mois
Des jours de lune ?
sylviane gamez
sylviane gamez
il y a 6 mois
T'ai complètement cône....
Patriciadragon
Patriciadragon
il y a 6 mois
sylviane gamez Qui ça ?
ludovic cagnac
ludovic cagnac
il y a 1 an
c'est scandaleux de voir ca!!! bonne continuation merci pour ce temoignage!!!
33
Truth Hurts
Truth Hurts
il y a 1 an
Il faut le vivre pour mesurer pleinement cet enfer...même en relatant du mieux possible, on ne
peut retranscrire avec la même intensité ce qu'on endure..
10
ludovic cagnac
ludovic cagnac
il y a 1 an
C'est sur
3
ludovic cagnac
ludovic cagnac
il y a 1 an
C'est sur
1
Truth Hurts
Truth Hurts
il y a 1 an
Je t'ai envoyé un message privé sur gmail...
ludovic cagnac
ludovic cagnac
il y a 1 an
Ok
ludovic cagnac
ludovic cagnac
il y a 1 an
Ok
ludovic cagnac
ludovic cagnac
il y a 1 an
Truth Hurts Pk quel message ?
L'indompté
L'indompté
il y a 2 ans
Incroyable histoire! Une vraie spirale infernale! Ayons une pensée pour tous ceux qui subissent
ou qui ont subit ces abus, les conséquences sont violentes et peuvent pour le coup pousser au
pire! Il faudrait mettre en place, a chaque entretien entre le "malade"et son psychiatre une
personne neutre pouvant non seulement avoir accès au dossier, échanger seul a seul avec le
patient et assister aux rendez-vous, un organisme jouant le rôle de "garde-fou" en quelque
sorte! Je suis content que vous ayez pu vous remettre de cet horreur, cela ne doit pas être le cas
pour tout le monde. Prenez soin de vous et que Dieu vous garde.
32
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 2 ans
+l'indompter Merci pour votre commentaire et oui, ayons une pensée pour ceux qui survivent
dans ces services d'un autre temps... Bonne journée :)
14
François Albertini
François Albertini
il y a 1 an
Voyage En Psychiatrie merci d'avoir une pensée pour les gens qui l'on vécu, comme moi par
exemple !!
5
laurent boutin
laurent boutin
il y a 10 mois
"Ayons une pensée pour tous ceux qui subissent ou qui ont subit ces abus" Ayez un acte les
gars ! Faites quelque-chose !
1
Pop Rock
Pop Rock
il y a 6 mois (modifié)
Il est déjà difficile pour un patient de médecine générale (que nous sommes tous à un moment
de notre vie) de se faire entendre et d'obtenir justice...alors une victime de la psychiatrie !
C'est la seule médecine qui préconise l'inverse de toutes les autres !
À savoir, pour être en bonne santé :
- soyez et restez isolé !
- soyez et restez enfermé !
- aucune sortie, aucune rencontre, aucun divertissement !
- aucune pratique sportive ! (anti-stress naturel)
- aucune initiative personnelle tolérée, aucune indépendance.
Quel dépressif peut s'en sortir avec un tel régime draconien ?
De toute évidence, la psychiatrie à été inventée par des sadiques !
Ils ont même été plus loin :
- aucun mouvement (camisole)
- aucune fenêtre, aucune lueur du jour, aucune donc notion du temps et aucun bruit. (chambres
capitonnées), aucun repère sensoriel donc.
Il n'y a que dans les prisons et les bagnes que ce genre de pratiques existe !

La psychiatrie est-elle digne d'une démocratie ? Non !


Elle est appelée médecine, mais elle n'a rien d'une médecine !
Elle n'a pas été pensée pour la vie, mais le déni de celle-ci !
Aussi bien dans son fonctionnement que l'architecture des bâtiments.
Les humains qui y entrent sont du jour au lendemain totalement coupés du monde.
Et ceux qui y sont entrés par la contrainte, c'est-à-dire de force, l'ont été sans avocat, sans juge
et sans temps déterminé !
C'est le seul lieu d'enfermement au monde qui soit aussi arbitraire !
Vous ne savez pas pourquoi vous entrez, pourquoi vous restez et pour combien de temps.
C'est à rendre fou les gens !
Si on prend ne serait-ce qu'un ou deux détails :
Soleil = vitamine D
Ne pas être à l'air libre et ne pas recevoir de soleil sur la peau est déconseillé....il faut savoir que
le soleil est indispensable, car il apporte la vitamine D ! Et qu'il faut justement 5mn minimum de
soleil par jour !
Pratique sportive = anti-stress naturel
Tout le monde sait que ça fait du bien à la tête et au corps et tous les médecins vous le dirons
que faire de l'exercice est indispensable pour rester en bonne santé !
Il faut par exemple au moins marcher entre 30 mn et 1H par jour !
Au lieu de ça, la psychiatrie fait tout l'inverse, elle oblige les personnes à ne pas bouger et les
drogues de surcroît.

Il faut ajouter à ça ce qui est bon aussi pour la santé : la respiration consciente.
Elle est pratiquée depuis plus de 20 ans et tous les matins dans des collèges et lycées de
quartiers défavorisés aux États-Unis, les élèves sont plus détendus et donc plus concentrés,
l'agressivité a baissé et le taux de réussite augmenté.
Et pour tout le reste évidemment qui tombe sous le sens, c'est une aberration de priver des
humains de ce qui fait la vie et qui lui est indispensable pour son équilibre.
Les gens en psychiatrie sont moins bien considérés que les handicapés !
Ils sont vraiment traités comme des sous-humains.
1
Virginie Bressand
Virginie Bressand
il y a 6 mois
Merci de témoigner moi ma mère est dépressive depuis toujours elle demandait elle même à
être interné et comme tu le dit là bas ils sont blindé de médoc son état était pire qu avant de
rentrer la 1 ère fois que je l ai accompagné et que j ai été en âge de comprendre se qu il se
passait Elle arrivais dans un service où on pense que les gens sont tous fou jme disais ma mère n
à rien à voir avec eux et 3jours plutard quand je revenait la voir elle était dans le même état que
tous se sont des médicaments extrêmement lourd avec un système illogique qui détruisent les
personnes. Il serai temps que ça change il y a eut des efforts de fait c est indéniable mais il reste
beaucoup à faire surtout le manque d activités tous félicitations pour avoir reparlé à tes parents
moi j aurai porter plainte contre tous le monde .
11
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 6 mois
Merci pour ton message Virginie, j'espère que ta maman se porte mieux!
1
Virginie Bressand
Virginie Bressand
il y a 6 mois
Voyage En Psychiatrie non pas du tout. Elle est alcoolique je ne sais plus si je l ai précisé sur mon
message aujourd'hui elle a 60 ans et malheureusement entre les médicaments anti deppresseur
somnifères etc...Et l alcool depuis des années et des années elle est très malade et là par contre
elle ne veut pas se faire soigner elle devait faire une colloscopie et ne l à pas faite j ai tous fait
pour la faire se bouger sauf la faire internet de force car pour moi c est son choix je ne pourrai
jamais faire ça même si ça aurai pu la sauver .Et vu son état désormais ce n est qu une question
de temps c est dur et cru de dire sa mais elle choisi de vivre sa vie comme elle l entend. La vie est
dure on doit être fort même si ce n est pas simple et tout le monde a le droit de baisser les bras
de temps en temps se n est pas une honte c est juste la vie .gros bisous
2
Sylvie Conan
Sylvie Conan
il y a 4 mois
Virginie Bressand tu est vraiment courageuse les parents sont impuissants face à une hos
pitalisation puis ensuite un internement que l'on a pas signé comment réagir face à des gens d'
es humanisés eux mêmes et encore tu est jeune et désespérée alors pour les autres plus vieux il
reste quoi,? Mais je t écoute tu est une belle personne encore bravo on t'aime ét à ma fille je
l'aime plusque tout Merci pour ton témoignage on est tous fous et eux ,? Il y a des gens biens
il faut bien y croire ou comme
Caroline Berthet
Caroline Berthet
il y a 11 mois (modifié)
Idem. Suite à des problèmes de santé, j'ai vécu cet enfer et ce cercle vicieux de la psychiatrie qui
m'a amenée à une Hospitalisation sur Demande de Tiers en 2015. J'ai été enfermée 7mois et
demi dont 5 en chambre d'isolement ( dont 2 mois et demi dans un service pénitentiaire
psychiatrique, je ne suis ni une criminelle ni une personne agitée, dont la vidéosurveillance va
jusque dans les sanitaires des chambres d'isolement ).Victime d'un surdosage médicamenteux,
j'ai atterri en réanimation et depuis je vis avec un handicap ( pied paralysé ). J'ai été victime et
témoin de tant d'humiliations, menaces, maltraitances etc en tout genre ! par exemple, par trois
fois j'ai dû faire mes besoins par terre parce-que les soi-disant soignants ne voulaient pas
m'ouvrir la porte quand je demandais à aller aux toilettes, tout en m'envoyant chier ( C'est le cas
de le dire ! ). " Retenez-vous ça éduquera vos sphincters !", " On en a marre de vos caprices !"
etc. Impossible de faire reconnaître ces maltraitances devant un tribunal. Aucune preuve, à part
la vidéo surveillance de la chambre d'isolement. Il est bien entendu inenvisageable que les
soignants reconnaissent leurs faits et gestes sinon ils seraient immédiatement condamnés
devant la cour européenne des Droits de l'Homme. D'ailleurs parlons-en des Droits de l'Homme.
L' ONU, elle-même considère ces traitements ( isolement, contention, médication forcée )
comme tortures. La Contrôleure Générale des Lieux de Privation de Liberté, Adeline Hazan, a
elle-même édité un rapport sur les mises en isolement et contention qui dénonce une
recrudescence alarmante de ces pratiques souvent injustifiées ( manque de formation du
personnel, manque de personnel etc ). Bref, tant de choses à dire sur ce monde de fous
dangereux que sont les psychiatres ( souvent de connivence avec les médecins ), et leur toute
puissance !
31
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 11 mois
Je suis navrée de lire ton témoignage Caroline... Je sais que tu n'exagères rien et je comprends ta
rage! C'est juste honteux... Tu vois, ça fait des semaines que je n'étais pas connectée sur ce
compte, parfois j'ai besoin de me détacher de tout ça car c'est pesant. Et je venais dans l'idée
d'éliminer mon témoignage de la toile, je me disais en gros : bon, ça va là, tourne la page, pense
à toi, ça te fait du mal et ça te portera préjudice un jour... Et puis je vois ton commentaire et tous
les autres et en fait non, JE RESTE! Je ne la bouclerai pas encore, car on est trop nombreux à
avoir morflé et trop peu à dénoncer. Merci pour cette piqure de rappel et bon courage pour la
suite! :)
11
Caroline Berthet
Caroline Berthet
il y a 9 mois
Voyage En Psychiatrie je viens de voir ton message et je comprends tout à fait ton ressenti
( tourner la page, penser à soi, et puis ben non... Ça nous rattrape n'est-ce pas ? ), oui bien sûr il
y a toujours un risque de poster ce genre de témoignage : stigmatisation, le pouvoir insoupçonné
des psychiatres qui comme par enchantement vous sortent des détails de votre vie privée que
vous n'auriez jamais imaginé, ou encore prêchent le faux tout en sachant déjà le vrai... oui, il y a
toujours un risque que tout cela un jour ou l'autre nous revienne dans la figure. Mais bon, tant
que ces saloperies continueront de se faire derrière ces murs à l'abri des regards et sous
couverts des pouvoirs publics, il faut dénoncer. Car encore l'autre jour, sur France Inter j'ai
entendu Adeline Hazan parler de ce qu'il se passait cette fois dans le centre psychiatrique de la
prison de Château-Thierry, une honte ! Exercice de la psychiatrie plus coercitive qu'autre chose,
médication forcée à outrance etc. quand j'ai visionné ton témoignage il y a qq mois de cela, j'ai
pensé : « Bravo ! Enfin un témoignage concret et réel de ce qu'il se passe ! ». Car lorsque l'on est
enfermé dans ces murs sordides, nos familles, nos amis ne nous croient pas toujours quand on
tente de leur dire ce qu'il se passe réellement tellement cela semble surréaliste... Bien sûr, on ne
changera peut-être pas le monde, mais pour certains qui osent aller devant les tribunaux, cela
peut-être important. personnellement, j'ai fait une attestation de témoignage des faits que j'ai
subi et vu pour un ami qui porte plainte pour son frère autiste enfermé puis attaché et drogué
pendant vingt ans. Donc, les petites gouttes d'eau peut-être un jour, deviendront de grosses
vagues menaçantes.... Qui sait ?
6
Sam Sonnette
Sam Sonnette
il y a 6 mois
Caroline Berthet j'ai mal de ce que vous avez vécu pourquoi tant de haine je ne comprends pas
c'est inhumain
1
Pop Rock
Pop Rock
il y a 6 mois (modifié)
@Caroline Berthet
Et pendant ce temps les violeurs d'enfants sont relaxés par la justice !
À ce propos, beaucoup de victimes de viols sont encore aujourd'hui victimes de la psychiatrie.
Frapper à la porte d'un psy s'est souvent se la prendre en pleine face !
Ils ne sont pas plus formés que les juges et les avocats !
Il y a alors plusieurs scénario possible, vous dites la vérité, mais pour lui vous inventez et donc
mythomane vous avez besoin d'un traitement.
Vous dites la vérité, mais le psy écrira autre chose si vous ne lui faites pas une pipe et une fois
faite, pour lui vous avez inventé et donc mythomane vous avez besoin d'un traitement.
Il faut savoir que les traitements sont souvent très lourd et altère la mémoire et donc le
témoignage des victimes à court et à long terme.
Il faut savoir aussi que des associations en aide aux victimes vous conseillent des centres
spécialisés sous prétexte notamment qu'ils sont gratuits, alors qu'il n'en est rien en France.
Il faut en effet aller à l'étranger pour trouver des centres spécialisés totalement anonymes et
gratuits.
Et où aucun traitement psychiatrique n'est obligatoire évidemment.
Un psy peut vous dire qu'il pense que vous auriez peut-être besoin d'un traitement, mais vous
êtes libre de refuser.
Allez donc en France, dans un des centres de Salmona, psy spécialisé dans les viols, ce qui s'y
passe est dégueulasse.
4
Pop Rock
Pop Rock
il y a 5 mois (modifié)
@Voyage En Psychiatrie
La vie est un voyage, mais celui-ci de la psychiatrie serait plutôt du genre : Voyage Au Bout De
L'Enfer !
Mais rien ne vous oblige à poursuivre le combat, tout soldat a besoin d'une pause et de rentrer
définitivement chez lui un jour.
Votre témoignage et le nôtre sont déjà une participation courageuse et nécessaire, mais
il ne faut pas être téméraire et il faut savoir parfois effectivement tourner la page.
Et je sais ô combien ce n'est pas toujours facile.
Il est normal de se poser des questions, notamment celui du militantisme, celui de prendre des
responsabilités en temps qu'humain et citoyen, sur celui de la prise de risque à s'exposer et
s'exprimer contre un pouvoir.
Cette prise de risque est tentante quand on a soif de justice pour soi et les autres.
Mais il faut mesurer ce que cela coûte et penser en terme de priorités et d'efficacité.
Qu'elles sont mes priorités à court et long terme ?
Suis-je à ma place, serais- efficace si je m'engage dans cette voie ?
Et comment je m'y engage, avec quelle sécurité, quel appui ?

Personnellement je rêve de paix intérieure et je suis constamment en colère.


Je suis tiraillée entre deux voies possibles, le retirement ou l'affrontement.
Mère Térésa disait qu'il ne faut pas agir contre la guerre, mais pour la paix.
L'affrontement exige de l'énergie et des appuis, le retirement exige de faire la paix avec soi et les
autres.
Et ce dernier chemin est certainement un des plus difficiles.
Mais il n'est pas renoncer à aider les autres, mais à penser autrement à les aider .... un jour.

Si vous estimez qu'il est temps pour vous de vous retirer, vous avez toute ma bénédiction.
Peut-être est-ce l'âge qui me fait parler ainsi...et vous êtes bien jeune.
Le viol et la psychiatrie ont volé ma vie.
Une vie que j'essaye de me réapproprier.
Même si les faits sont derrière moi, je le paye encore aujourd'hui.
Et si j'en ai assez de cet enfer, je ne peux pas m'empêcher de réagir quand il y a un événement
dans l'actualité ou un discours pro-viol ou pro-psychiatrie.
Aussi parce que les médias ne montrent pas toute la réalité.
Et que ce silence à des conséquences.
Mais petit à petit je me tais.

12 ans que je suis sur Youtube tout de même à taper du poing sur la table (sous une autre
identité).
Une des premières (en français) à dénoncer ouvertement les trafics et viols d'enfants et la
psychiatrie etc
Hors Youtube en 2006 d'ailleurs, articles et blogs étaient inexistants sur ces sujets tabous.
Pour trouver le témoignage direct d'une victime de viol, j'ai dû allé chercher du côté du GOOGLE
Canadien.
Et là, je suis tombée sur un blog bilingue et un forum très documentés d'une personne
directement concernée.
Qui c'était posée les mêmes questions que moi et qui y apportait des réponses.
Depuis les choses ont bien changé sur internet comme ici sur Youtube où la parole se libère.
Mais je suis allée très loin, jusqu'à être victime de menaces de mort que je prends très au
sérieux parce que je m'en suis prise à des gens qui ont les moyens de les exécuter.
Je n'ai certes pas été prudente, mais je ne regrette rien (sans vous encourager à aller aussi loin
ce qui serait irresponsable de ma part).
J'arrive aussi à un certain âge maintenant, je suis fatiguée de tout ça et rassurée en même temps
que d'autres personnes prennent la parole et donc la relève d'une certaine manière.
Toutes les luttes ont gagné du terrain par la prise de parole.
Je suis donc confiante en l'avenir.
La lutte est toujours risquée et sera peut-être longue encore, mais l'essentiel est d'avoir
témoigner.
Le témoignage est un éclairage, une mise en lumière.
Sinon c'est l'obscurité...qui gagne du terrain.

Il y a des silences pourtant nécessaires, celui d'une retraite bien méritée après toutes ces
épreuves, celui du repos, de la reconstruction, de la méditation, celui qui consiste à se
ressourcer, à se re-consolider.
Et c'est conseiller à tous, il n'y a pas d'âge pour se faire du bien et ne penser qu'à soi, car nous en
avons tous besoin.
Donc agir oui, c'est une option pas une obligation, même si on se sent le devoir de le faire
quelques fois.
Mais de la mesure dans chaque chose !
Il y a un temps pour tout.

Je vous souhaite à vous et à tous les autres le meilleur du monde et une très bonne année 2018 !
;)
1
Kira Kiki
Kira Kiki
il y a 6 mois
Jai l'impression que la bas on te traite comme un animale cest horrible
11
tezzr zertyre
tezzr zertyre
il y a 5 mois
c'est le cas , si tu refuse de prendre les médicaments qu'ils t'obligent a prendre , il envoie les
renforts , une équipe de 8 voir 12 gars qui ont tous un sérieux problème de reconnaissance d'eux
même et qui n'hésite pas à te trainer par les cheveux si tu en as pour t'attacher à un lit pieds et
mains ligotés au lit pour te forcer à te résigner !
3
Kiri Kou
Kiri Kou
il y a 1 mois
Pourquoi se serait plus légitime pour un animal?
Quetzal sansidéefixe
Quetzal sansidéefixe
il y a 6 mois (modifié)
Le monde psychiâtrique, c'est juste l'enfer ! Bravo à toi pour ce témoignage. A 20 ans j ai eu une
psychiâtre qui m'a donné des traitements de cheval ( prise de 30 kg en 1 ans, hallucination,
tremblement, ...). Les psychiâtres n'écoutent pas: ils refilent des pills, uniquement. Ils n'ont
aucune humanité. Dans la chambre de l'hôpital ( Lyon ), on m'a sanglé sur un lit. Il n'y avait pas
de vitre aux fenêtres en plein hiver. J'étais shootée donc effectivement, pas besoin de
chauffage ! On sombre petit à petit dans la folie pour de vrai là-dedans.
9
Pop Rock
Pop Rock
il y a 5 mois (modifié)
La psychiatrie étant totalement dépendante des firmes pharmaceutiques et de leur lobby, vous
n'avez été qu'un consommateur/cobaye !
Il vous enferme à vie s'ils le veulent et vous payerez la note à la sortie !
Quoique à ce tarif là ce sera les pieds devant, mais s'ils veulent vous enfermer 6 mois ou deux
ans, ils vous attendent à la caisse même si vous n'avez rien demandé !
Ils sont des salariés se fichant bien de savoir d'ailleurs si vous avez encore les moyens de payer,
étant privé de liberté vous ne pouvez plus poursuivre vos études, plus travailler, plus payer votre
location et vos factures...
Et vous vous retrouvez SDF sans ressources !
Si ce n'est pas fou cette histoire !
On dit souvent des patients psychiatriques qu'ils sont irresponsables alors que dans bien des cas
de figure ce sont les porteurs de blouses blanches qui sont dingues.
Mais les médias étant une vitrine publicitaire pour les industriels de tout poil, ce n'est pas sur
eux qu'il faut compter pour en parler.
Mais sur des psychiatres et des patients ayant écrits des articles et des livres à ce sujet.
D'ailleurs, soit dit en passant le mouvement anti-psychiatrie existe toujours à travers le monde.
Ce n'est pas parce que les médias n'en parlent qu'il n'existe pas.
Il est né grâce à des psychiatres en colère qu'on appellerait aujourd'hui des lanceurs d'alertes.
Ils étaient en colère contre leurs conditions de travail et d'enfermement des patients.
Des traitements moraux et physiques infligés.
Certains étaient modérés, d'autres extrémistes.
Les uns voulant transformer et améliorer les hôpitaux en lieu de vie et les autres voulant
carrément leur suppression définitive.
Mais tous s'accordaient et s'accordent qu'il y a un problème et qu'il faut le résoudre.
2
Daniel Ghiotto
Daniel Ghiotto
il y a 1 an
Merçi mademoiselle pour votre témoignage qui pointe une fois de plus le manque de dignité
humaine.Dans votre cas d'autres solutions etaient surement beaucoup plus adapté.
Vous avez une grande force intérieure, ce ne sont pas les psychiatres, qui vous ont guérit, c'est
vous! bravo!
24
Truth Hurts
Truth Hurts
il y a 1 an
Je pense la même chose...Justine fait partie de ces âmes devant lesquelles on s'incline plutôt
deux fois qu'une...
7
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 1 an
Merci Daniel et Truth, vous allez me faire rougir ;)
6
Daniel Ghiotto
Daniel Ghiotto
il y a 1 an
Bonjour mademoiselle, vous n'avez pas a rougir, c'est au psychiatres de rougir de leur
comportements nazi, ma mère a comme vous été victime de la psychiatrie, elle a beaucoup
souffert de cette injustice dans le pays des droits de l'homme, je vous dit encore merçi pour
votre témoignage courageux
22
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 1 an
Merci Daniel! J'espère que votre mère a trouvé la force de s'en sortir et bravo à vous d'avoir eu
l'intelligence d'observer et d'oser remettre en cause ces pratiques qui clochent pas mal du côté
des "soignants".
2
Daniel Ghiotto
Daniel Ghiotto
il y a 1 an
Je vous remerçie pour votre message, non ma mère ne s'en ai jamais sortie car elle c'est suicidé
tellement sa vie n'était que souffrance est désespoir. Elle a passé la plus grande partie de son
existense dans les hôpitaux psychiatriques ou elle s'en ai même échappés car un fou a voulu la
tuer . Comme vous, elle n'avait rien a faire dans ces institutions dangereuses pour sa vie.
4
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 1 an
Je suis navrée d'entendre cela pour votre maman et je comprends votre rage et frustration. La
psychiatrie, telle qu'elle est pratiquée actuellement, pousse sans doute plus de patients au
suicide qu'elle n'en protège du passage à l'acte. Combien de suicides par an en psychiatrie?
Autant ou plus que que dans les prisons? Pourrait-on voir les chiffres? C'est honteux de fermer
les yeux la-dessus, la psychiatrie tue. Elle soigne peut-être certains patients (encore que...) mais
combien en perd-t-elle au juste?
3
Katia Buemi
Katia Buemi
il y a 1 an
Daniel Ghiotto Je suis profondément attristée, tellement déçu et dégoutée de ce qui c'est passé
pour ta maman. Sache que je partage entièrement ta souffrance!!! Et que je suis de tout cœur
avec toi car il n'y a rien de pire que de perdre une personne qu'on aime dans de tel situation
surtout quand on sait que ça aurait pu être évité.
2
Daniel Ghiotto
Daniel Ghiotto
il y a 1 an
Merçi, encore pour votre humanité,et je dois dire que lorsque j'allais voir ma mère dans diverses
institutions psychiatriques, je n'ai jamais vue, ni entendu dire que les traitements infligés aux
patients avait guérie ne serais ce qu'une personne, non on les endormait est ils n'été plus que
l'ombre d'eux mêmes.
1
Katia Buemi
Katia Buemi
il y a 1 an (modifié)
Daniel Ghiotto Mon Dieu Daniel
C'est très triste à dire mais c'est la pur vérité!!! D'ailleurs je rajoute que la situation dans tout ces
lieux pour les personnes qui veulent se soigner, je l'ai vu et vécu n'ont fait qu'empirer la
situation...Comme tu l'a dit complètement endormi par tout ces médicaments...moi n'ont plus je
n'ai jamais vu ou entendu qu'une personne avait été guéris dans ces établissements...tu sais je
pense fortement à toutes ces personnes qui sont abandonnés dans ces lieux et sont Seul!!! De
tout cœur Je te souhaite beaucoup de courage.
Henri FLO
Henri FLO
il y a 1 an
Ma mère aussi à subit ce genre de traitement .Au bout de trois jours je suis allé la chercher pour
la sortir de et enfer. Quand elle est entrée au centre de Béziers elle parlait correctement; deux
jours après, elle était méconnaissable.Le psy avait changé son traitement, elle pouvait a peine
parler , ne maîtrisait plus ses mouvement de tête, sortait la langue. Interrogé, le psy ma
expliqué qu'elle allait bien ... Je suis reparti avec elle à la maison . Ma mère était dépressive, et
l'enfer a commencé quand son médecin traitant à prescrit des antidépresseurs Cela à duré des
années a cause de la dépendance qui s'est installée. En plus de cela elle est devenue une manne
pour le pharmacien et le toubib, qui venait sans qu'on l'appelle, prendre une visite au passage.
Je pourrai en perler des heures, pour relater ce que j'ai vu ailleurs, car cela ne s'est pas arrêté là.
Je suis allé la chercher après des appels aux secours dans une clinique du Gard.Pour la faire
sortir , je me suis disputé sérieusement sur place quand j'ai vu ou elle se trouvait ,Je l'ai trouvée
dans un bâtiment qui ressemblait a s'y méprendre à une prison de haute sécurité .Alors que son
état ne nécessitait cet enfermement, je l'ai trouvé avec des malades en chemise de nuit ou
pratiquement nu qui hurlaient tous dans une vaste salle. Je me suis demandé si je vivais dans un
autre monde, mais c'était réel .Mon père était présent, il n'a pas pu ouvrir la bouche tellement il
était choqué...Je dirait que certains psychiatres sont de grands malades qui faute de soigner
tentent de soigner les autres pour trouver une solution à leur problèmes.
4
Chauvy Sandrine
Chauvy Sandrine
il y a 1 an
Personnellement j'ai une très piètre opinion des psychiatres !
22
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 1 an
J'aimerais dire "nous sommes deux", mais il serait plus exact de dire "nous sommes 200 000" :)
8
Sacha Traviata
Sacha Traviata
il y a 1 an (modifié)
Ya des gens qui ne peuvent pas vivre sans parler à un psychiatre toutes les semaines !

Donc ils aident aussi des gens.

La psychiatrie moderne ne se résume pas à interner des gens ou à les bourrer de drogues.
2
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 1 an
"La psychiatrie moderne ne se résume pas à interner des gens ou à les bourrer de drogues." Ça
reste à démontrer... Moi je trouve que c'est plutôt une bonne définition.
7
Sacha Traviata
Sacha Traviata
il y a 1 an (modifié)
De la psychiatrie moderne ?

Non car il y a un courant anti psychiatrie chez les psychiatres.

Avec l'idée que la maladie mentale n'existe pas en soi, que c'est liée à des normes et que c'est la
société qui provoque des symptômes car elle est trop rigide.

Il y a de moins en moins de gens internés, now quand tu fais une TS tu n'es pas forcement
envoyé en HP.

On va vers la fin des asiles. La psychiatrie ambulatoire.

Et tous les psychiatres ne donnent pas facilement des médocs.

Ya de plus en plus de recherches qui disent que médocs font plus de mal que de bien.

Tu as eu à faire à des psychiatres hospitaliers, pas certains qu'ils soient représentatifs car ya tous
les psychiatres qui sont en libéral qui sont plus open je pense.
Sacha Traviata
Sacha Traviata
il y a 1 an (modifié)
J'ai vu 3 psychiatres en libéral, 4 ans, 3 ans et 1 an et 4 mois : les 3 disent que je n'ai aucun
besoin de médocs, 1 dit que personne n'en a besoin !

Ma situation : je ne travaille pas depuis 14 ans (et je n'ai aucune envie de travailler), et je vis
avec mes parents (et je n'ai pas envie de partir), et je dis que je veux changer de sexe mais je me
demande si je suis trans, je m'habille en femme pour baiser avec des mecs en pensant que ce
n'est en rien du sexe gay et je parle souvent de me suicider.

Donc apriori j'ai plus de trucs qui peuvent faire penser que je suis malade mental que pas mal de
gens qui prennent des médocs. N'est ce pas ?

Pourtant, 3 psychiatres expérimentés disent que je ne dois pas prendre de médocs et aucun de
donne un nom de maladie !!! Un seul (le premier) a proposé de m'hospitaliser pour
"observation", j'ai refusé, il m'a proposé hôpital de jour, j'ai dit OK, et l'hôpital de jour m'a refusé
car pas assez malade, on m'a proposé thérapie de groupe, j'ai accepté et j'ai été virée après 2
ans car pas malade !

Donc pour finir enfermé et sous médocs c'est pas si simple !

C'est un debut de preuve ?


Pop Rock
Pop Rock
il y a 5 mois (modifié)
@Sacha Traviata
La psychiatrie a une histoire.
Et des millions de personnes entre ses mains depuis sa création.
Qui y transitent ou y restent et ce de part le monde.
Vous imaginez bien que si votre expérience et la mienne, bien que différentes, sont réelles et
donnent déjà un aperçu de ce que peut être la psychiatrie, elles ne la définie pas ni ne la résume.

La psychiatrie est un univers, un visage à deux profils.


L'un positif, l'un négatif et dont seule l'histoire donne réellement un début de réponse,
pourquoi ?
Parce que nous ne sommes pas la psychiatrie, mais une des conséquences de ce qu'elle
engendre !
C'est donc sous l'éclairage de son histoire, de sa raison d'être pour le Pouvoir que l'on
comprends qui elle est, pourquoi elle existe.
Et que l'on peut enfin définir les traits de son visage, sa part de Lumière (positif) et sa part
d'ombre (négatif).

La médecine n'est pas une science exacte.


Et la psychiatrie n'est qu'une spécialité.
Une spécialité ne convenant pas à tout le monde.
Bien que tout le monde s'y retrouve, des gens de tout horizon et qui n'ont parfois rien à y faire !
Elle est donc une solution pour les uns et une destruction pour les autres.
Et qui dit destruction ici dit traumatisme.
Or de cette réalité là les médias n'en parlent pas.
Comme ils ne parlent pas du mouvement anti-psychiatrie existant toujours
Un mouvement indispensable à toute démocratie parce que critique et apportant des réflexions
et des réponses aux victimes de la psychiatrie, à commencer par ceux justement qui n'avaient
rien à y faire !

Toute organisation, toute institution humaine à une part de Lumière et une part d'Ombre.
Tout être humain à une part de Lumière et une part d'Ombre.
Mais quand ces êtres humains sont traumatisés il faut les soigner dans le sens en prendre soin,
mais pas par ceux qui les ont traumatisés évidemment.
Qu'offre donc alors la société comme alternative ? RIEN !
Si ce n'est malgré elle une prise de conscience que c'est à nous victimes de créer notre solution
ou bien d'aller la chercher ailleurs dans d'autres spécialités médicales !
Oui, il est vrai que la société offre encore ce choix, mais quand elle ordonne d'enfermer
gratuitement une personne sans aucun procès, donc aucun avocat et pour une durée
indéterminée, cette personne n'a aucun choix.
Même celle qui y va de son plein gré pensant frapper à la bonne porte et qui une fois à
l'intérieur s'en mord les doigts ne peut pas reculer, parce qu'elle se retrouve piégée, sans plus
aucun contrôle sur sa vie, seuls les psys l'ont !

Les premières victimes de la psychiatrie sont donc celles ayant été internées de force sans raison
valable et celles n'ayant pas frapper à la bonne porte par ignorance certes, mais en ayant
toutefois la détermination de s'en sortir !
Une détermination parfois brisée par des traitements ultra-toxiques et choquants les envoyant
au cimetière.
Voir USA, procès contre le laboratoire LILI (Benzodiazépines).
Famille et ex-patients ont porté plainte et ont gagné le procès.
Les traitements poussaient les patients au suicide, cela a été démontré durant le procès !
Comment voulez-vous qu'un patient puisse défendre sa position de victime au sein d'un hôpital
psychiatrique, quand c'est l'hôpital qui le rend dépressif et suicidaire ?

Voilà ce que dénonce le mouvement anti-psychiatrie, dont des psychiatres non dupes de ce qui
s'y passe pendant que leurs collègues sont largement arrosés par les labos pharmaceutiques !

Perso, j'attends toujours que le scandale éclate en France et partout ailleurs concernant les
benzo toujours vendus en pharmacie et prescrits, en toute connaissance de cause, sur le long
terme alors que c'est formellement interdit !
Voyez comme ce n'est si simple la psychiatrie !
C'est tout un système dont une partie est corrompue.
Et en temps d'abord qu'être humain et citoyen nous n'avons pas à l'accepter !
1
Pop Rock
Pop Rock
il y a 5 mois
@Sacha Traviata
"Il y a de moins en moins de gens internés"
Pas sûre qu'en temps de crise économique et sociale cela soit vrai.
Le manque de formation et d'argent engendrent des carences et des défaillances.
Dont une politique sécuritaire renforcée qui engendre des enfermements inutiles.
En 2013 et en 2016 des rapports démontraient au contraire une forte augmentation des mesures
de contention et des hospitalisations sous contrainte.
En 2013, les hospitalisations sous contrainte avaient déjà augmenté de 50%.
2013 : http://www.liberation.fr/societe/2013/12/25/on-assiste-a-une-forte-derive-de-la-
psychiatrie_968916
2016 : http://www.liberation.fr/france/2016/05/25/un-rapport-fustige-les-derives-d-hopitaux-
psychiatriques_1455035
En 2018, qu'en est-il vraiment ?
1
WDWDS Serena
WDWDS Serena
il y a 1 an (modifié)
Bravo, honnêtement bravo, j'aurais aimé avoir le courage de faire ce que tu fais, comme toi j'ai
été hospitalisée sous contrainte "pour mon bien", après mon accouchement, à la demande de
mes proches, "pour mon bien", dans l'un des pires hôpitaux de ma région... J'ai subi : le
syndrome malin des neuroleptiques, aujourd'hui, j'ai peur des médecins(voilà bien plus de deux
ans que je n'ai pas vu de gynéco, de dentiste...), je n'ai plus confiance en eux.
Des psy de ville on essayé d'arrêter le traitement imposé par l'institution publique : résultat : une
dépression avec tentative de suicide.
Hier soir j'ai lu des articles, regardé des reportages dont celui sur Saint-Anne, besoin d'exorciser
ce qu'il s'est passé et les cauchemars de ce lieu sont revenus, j'ai entendu ses portes qui
claquent, retrouvé la peur de se faire voler quelque chose, qu'un autre patient entre dans ma
chambre, le besoin de se faire des amis, de tuer le temps en fumant dans le parc alors que j'étais
non fumeuse, ne pas pouvoir lire car trop shootée, ne pas oser leur dire les effets secondaires
des médicaments de peur qu'ils ne m'en donnent des pires.... Aujourd'hui je suis toujours sous
médicaments, j'ai pu aller dans une clinique privée où une phrase m'a choquée "Mais, vous êtes
une adulte, Madame, c'est à vous de dire vos ressentis, vos envies aux médecins ?" Ah, ah bon ?
L'humanité existe encore ici... Oui, en effet, lors de ma première crise je devais rester entre leurs
murs une nuit, le temps qu'une place se libère dans une unité mère-enfant, cela a durée près de
deux mois- dans l'unité mère-enfant la psy me dira "mais je ne comprends pas pourquoi ils vous
ont gardé si longtemps à ******, le travail aurait été beaucoup plus simple si on avait récupérée
avant". Jamais je ne pourrais oublier ça, les pyjamas bleus, les odeurs, les patients qui se
dénudent, qu'est ce que je fais là ? J'ai peur, j'ai peur, j'ai peur : mon médecin généraliste me dira
d'arrêter de le harceler, qu'il ne peut rien faire pour moi, ça ne sert à rien de l'appeler. Je me
résigne, je me plie aux règles. La psychologue de la maternité et une infirmière d'une douceur
incroyable de cet établissement pourri, m'ont conseillé si je voulais partir au plus vite de bien
prendre les médicaments (la psy de la maternité), de ne surtout pas accrocher de photos dans
ma chambre (j'avais mis une image de la chanteuse Jenifer que j'avais découpé dans un
magazine me disant que ça me donnerait de la force, l'infirmière m'a dit si tu veux sortir, arrête
ça). Et cette méthode a fonctionné. Aussi, le psychiatre n'était jamais disponible pour me
recevoir, j'ai dû râler, mon père aussi plusieurs fois pour le voir, souvent il était absent ou en
congés ou il avait mieux à faire. Autre chose : je me rappelle avoir eu des contractions, ce qui est
normal quelques jours après avoir accouché, avoir demandé un médicament et me dire on ne
peut pas le médecin nous a rien prescrit, j'ai descendu des escaliers en ayant très mal au ventre,
tant pis pas de prescription tu souffres. Un autre jour, tellement shootée par les cachets, lors de
la prise du repas je manque de m'endormir sur la table, un patient qui deviendra mon ami, me
rappelle à l'ordre et me dit de manger. Alors oui, après avoir docilement suivi mon traitement,
dire que je m'étais calmée au psychiatre, à partir de là j'ai pu participer aux activités, voir ma fille
plus souvent, pouvoir sortir avec elle et rejoindre même pas une semaine plus tard une unité
mère enfant, publique également, ou le traitement n'a pas été mieux non plus, hélas mais ou les
lieux étaient plus adaptés. Ces hospitalisations devraient être un choix et non une contrainte car
cette souffrance est indélébile. Et cela ne m'a pas été bénéfique puisque l'an dernier j'ai dû me
refaire hospitaliser. Alors, Bravo, bravo d'avoir survécu à tout ça en si peu de temps, bravo de ne
pas avoir honte d'avoir été internée en psychiatrie, ce qui n'est pas encore mon cas, tu peux être
très fière de toi !
21
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 1 an
Merci Serena de raconter ici un peu de ton histoire, tu vois, tu arrives très bien à témoigner
aussi! Ça libère un peu! Et tu vois je me retrouve parfaitement dans ton récit! Moi aussi j'ai
ressenti les mêmes craintes que celles que tu décris. Et moi aussi, (ce que tu soulignes là me
semble très intéressant), ce que me dictait mon instinct pour aller mieux (décorer ma chambre,
parler, rire, échanger avec les autres patients, danser, chanter, appeler au secours voire harceler
au téléphone certains proches pour qu'ils me fassent sortir de là) n'allait pas dans le sens de ma
"libération", au contraire, ça tendait à aggraver mon cas et à prolonger ma détention (car il s'agit
bien d'une détention, appelons un chat un chat). En cela ils ont totalement nié ma nature
profonde, mon instinct de survie, ma force. Pour sortir de là ils fallait que je m'adapte à LEURS
visions, LEURS traitements, LEURS règles. Et je l'ai fait, et je m'en suis sortie comme ça, en jouant
le jeu du plus con, en feignant que leurs méthodes étaient correctes, en les flattant et en
m'abaissant à leur vision étroite et unique. Et j'en suis fière! Pas simple de penser stratégique
quand on est shooté aux médocs! :P Tu peux être fière de toi aussi. Ta prochaine étape: lâcher
les médocs. Fais le progressivement, au bon moment, mais tu y arriveras, tu as fait le plus dur.
Bon courage et merci pour ton écoute et pour ton témoignage!
9
Stelie Rahard
Stelie Rahard
il y a 6 mois
Entièrement d accord avec ton témoignage !
2
Violette Masson
Violette Masson
il y a 11 mois
grand respect pour toi, j'ai vécu exactement la même chose. Sauf que moi j'ai prit leur cachet de
merde et impossible à arrêter! la psychiatrie c'est marquant. Bon courage à toi pour la suite
19
Pop Rock
Pop Rock
il y a 5 mois (modifié)
Quand on consomme une substance et que l'on ne peut pas arrêter, c'est qu'il a accoutumance
et qu'un sevrage est nécessaire !
Adicte à des "cachets de merde" , il est temps d'agir !
Rentrez en contact avec des personnes autour de vous vivant ou ayant vécu la même chose que
vous, dans votre ville ou aux alentours si vous ne trouvez pas à proximité, même internet est une
source d'infos et d'entraide.
Je le dis et je le répète des tas de gens sont passés par là avant vous, ils ont écrits des livres, des
articles, n'hésitez pas à vous informer : internet, librairie, bibliothèque...ce n'est pas ça qui
manque. ;)
2
Ak Zoulouw
Ak Zoulouw
il y a 6 mois
j ai taffer en psy et le manque d humanité me rendez fou a croire que le personnel est plus
malade que les patients , beaucoup des patients sont seuls ils ont juste besoin d attention et pas
forcement une médication lourde a par leurs péter le cerveau et les rendre amorphe j ai rien vue
de positif dans leurs traitements . On nous demande d être distant pour ne pas crée de lien se
que je peux comprendre mais de la a traiter des êtres vivants comme des meubles .....
15
Truth Hurts
Truth Hurts
il y a 6 mois
Az...du fond du coeur merci!! Merci d'aider à dévoiler cette mascarade, pire ce broyeur sans
nom! Beaucoup souffrent, crèvent dans ses trous à rat, ou s'éteignent à petits feux après des
passages entre leur mains! Drogués, perdant toute notion de réalité, repères, envies,
traumatisés ect...il FAUT que de l'intérieur le personnel prenne position, trop de drames se
jouent!
Il n'y a pas de mots pour qualifier ce qui se trame dans le plus grand des silences...merci à toi.
3
Louve Blanchâtre
Louve Blanchâtre
il y a 6 mois
Ak Zoulouw
Pas assez de personnel.
1
Louve Blanchâtre
Louve Blanchâtre
il y a 6 mois
lalie berté
Faut croire que si.
Marina dt
Marina dt
il y a 3 mois
oui, c'est vrai que c'est un peu facile comme excuse. Oui, il manque du personnel, c'est un fait, et
ça crée aussi une maltraitance institutionnelle, mais même comme ça on peut garder de
l'humanité et ne pas tomber dans la maltraitance en plus, soi-même, sinon ce métier n'est pas
fait pour vous ou n'est plus fait pour vous.... ça fait des années que c'est comme ça d'ailleurs, il
est grand temps de dire stop !
olivier roche
olivier roche
il y a 1 an
en psy , tu sais quand tu rentres , mais tu neux savoir quand tu ressorts , tu peux rester 10 jours
comme 10 mois comme 10 ans (et j'en ai la preuve) , la seule facon de sortir vite , c'est de faire
le canard , pretendre être bien , ne jamais gueuler contre leur facon arbitraire de savoir si tu vas
bien a leurs yeux ou pas (souvent les psy traite le patient comme un petit garcon perdu ) , jouer
leur jeux sans trop en faire , MAIS si par malheur tu te fais prendre en grippe par un interne ou
medecin , bah la , c'est lui qui mène la danse , et tu ne peux rien faire , rien !!!! donc la facon qui
est pour moi la meilleure , c'est de jouer avec eux , limite je me fous de ta gueule gentiment sans
que eux ne sans rendent compte , et jouer avec leur égo a fond !! Messieur Mesdame du DSM 4
voir 5 maintenant , je m'amuse avec vous et je vous prends a votre propre jeux , cordialement ,
olivier !!
19
clarine faure
clarine faure
il y a 7 mois
Il faudrait créer des associations de patients en psychiatrie pour s'aider entre ex-psychiatrisés car
il en existe mais elles ont été récupérées…
Et Caroline merci beaucoup pour ton témoignage à toi aussi…
Faudrait arroser la toile de tout cela !
Les gens doivent savoir car c'est la seule solution pour que ça change…
C'est une mission divine qui nous est donnée là.
Et je remarque que, comme par hasard, beaucoup d'ex-internés écrivent TRES bien !
Faut déposer plainte… s'entraider… prendre des avocats communs… créer un grand mouvement
national… ou des milliers de petits regroupements locaux coordonnés… Toute cette torture ne
doit pas restée impunie !
Sinon on va où ? Faut dénoncer en grand cet ENFER et le stopper net.
La France déprime et s'écroule à cause de La Psychiatrie !
Donc c'est NOTRE MISSION que de persévérer et de nous organiser. Prenez un Google+ que nous
puissions nous retrouver par hangout puis en privé… Faut S'ORGANISER et TEMOIGNER
PARTOUT !

Clarine
5
ratuslupus skullbones
ratuslupus skullbones
il y a 6 mois
tout a fait d'accord ! en hp regardez autour de vous! on pige vite!
3
wadshaw
wadshaw
il y a 11 mois
j'ai vécu 5 ou 6 hospitalisation d'office je m'en suis sortie à l'époque ce fut très difficile mais j'en
avais besoin étant malade mais comment vous expliquer l'inexplicable je ne regrette rien et
j'assume pleinement ma maladie c'est juste que la psychiatrie en France est en perdition depuis
25 ans restriction budgétaire et personnels incompétent voilà y paraîtrait que j'ai de la résilience
et du courage mais sa n'empêchera pas de déclarer pour rien au monde je voudrai y retourner
c'est pour sa je suis mon traitement avec rigueur
4
wimanatoruce PAROLE
wimanatoruce PAROLE
il y a 6 mois
Il y a d'autre moyen ou méthode de soigner cette maladie, mai pas a la façon nazi
Laurence Iriomote
Laurence Iriomote
il y a 4 mois
Merci Justine pour ton courageux témoignage.
Ma fille (32 ans) a eu des problèmes à l'hôpital ou elle travaille et s'en est pris à elle même
(coups de cutter sur le corps, brûlures de cigarettes également sur tout le corps, elle a même
perdu définitivement la vision d'un œil). Aux urgences, ils nous ont fait signer un papier toutes
les deux pour un internement volontaire. Elle y est restée 10 jours et reste traumatisée à jamais.
Fallait même qu'elle demande pour avoir du papier toilette. Cette déshumanisation est
scandaleuse ! Aucune empathie, le psy venant la voir tous les deux jours. Cette histoire est très
résumée. Tout çà pour te remercier Justine d'avoir pu parler à cœur ouvert. Tout ce que tu as
relaté est vrais . Maintenant ma fille va mieux.
Bon courage à ceux et celles qui ont témoigné ici ; un gros bisous à vous �����
Laurence 63 ans.
1
Wonder Wheel Woman
Wonder Wheel Woman
il y a 6 mois
Moralité : quand ça va mal que tu as des envies noires, mieux vaut les garder pour soi :/ merci
pour ce témoignage, ça va m’aider à ne pas en arriver là...
7
Truth Hurts
Truth Hurts
il y a 6 mois
Salut
ce n'est pas forcément garder pour soi, mais ce qui est certain c'est qu'il faut etre prudent, car
ça peut aller très vite, et tu peux rapidement perdre pied, te retrouver privé de tout, et te voir
décliner sans pouvoir agir, coupé de tes proches et drogué...Privilégier le naturel oui plutot que
se jeter dans la gueule du loup..;)
4
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 6 mois
Princess Wild j'opterai moi aussi pour la discrétion si je devais rechuter... Et jamais je ne me
tournerai vers la branche "médical" => j'ai vu, j'en ai bavé, je m'en suis sortie tant bien que mal...
merci, je me passerai de leur services désormais. En revanche je sais mieux vers qui je me
tournerai et c'est important je crois de pouvoir se confier. Et s'entourer de nature, c'est bien plus
efficace que toutes leurs théories à la con et traitements néfastes. Bonne continuation en tout
cas.
3
Truth Hurts
Truth Hurts
il y a 6 mois
Salut Andie
j'ai lu tous tes coms de la page...j'ai envie de te dire "toi tu sors du lot" ! lol
Je pense que justement les gens comme nous avec une certaine personnalité, subtilité d'esprit,
droiture ect..on est des cibles, on est leur opposé! Ils se sentent puissants car personne n'ose les
confronter, ils savent qu'ils manient de l'abstrait et se sentent intouchables!
Ta description des infirm-iers me rappelle bien des souvenirs...des scènes identiques! Agir
comme si nous n'étions pas là, sans cerveau ni émotion, manquer de respect comme si c'était
inné pour eux.. Prendre le peu dédié aux patients pour leur gueule! Ne rien foutre, lire des
magazines, mater leur portable, papoter comme si le taf était une pause en lui meme lol! Le
coup du pyjama tu m'as fait marrer..C'est sur que la nuit ils étaient bien au chaud à dormir plutot
que de réconforter d'éventuelles crises d'angoisses ou surveiller tout simplement... Faut surtout
pas les déranger c'est pas comme s'ils étaient ici pour ça hein...par contre le matin, les
claquements de porte à 6h du matin, les talons intempestifs ect là aucune gêne! Exactement tu
dis vrai: un boulot de planqués comme il en existe peu!! Si tu as lu mes coms un peu j'ai les
meme remarques que toi, quand j'entends évoquer le manque de moyens pour se disculper des
drames, je boue!! Plus de moyens pour faire mumuse et regarder l'horloge défiler?? Quelle
ironie!! "Tous ces beaufs au QI de chaise, ils sont nés pour rien leur mère aurait du les
avorter"...lol j'adore!

Oui comme tu dis la psychiatrie est la garderie pour grands enfants, ceux qui gênent, qui
souffrent, ect...un centre de redressement appelé malignement "soin" pour recadrer, faire
régner loi du plus fort et ainsi faire passer l'envie des "caprices"....car c'est bien ainsi qu'ils
considèrent la douleur psychique...raccorde à la volonté, borne et limite leur diagnostic à leurs
compétences limités pour ne pas dire inexistantes!

Juste avec ta conclusion, je ne suis pas certaine...du moins je pense que si les gens continuent de
combattre et témoigner alors le bouche à oreille alertera mais la psychiatrie et ses crimes ont
encore de beaux jours devant eux...c'est un outil puissant de controle, combien de personnes
qui se sont soulevés contre le système ont atterri là bas? Un moyen fatidique et discret de garder
l'emprise...Et contrairement à d'autres disciplines, les victimes ont beaucoup plus de mal à
témoigner, se lever, se sentir crédible, se disent "à quoi qui croira." souvent les propres proches
ne mesurent pas alors le reste.... dur de s'unir pour dénoncer et peser concrètement, donc
forcément quartier libre à ces détraqués! Combien de victimes, que ce soit de réels morts
comme des gens brisés qui se sont enchainées? Et pourtant sur le net où beaucoup de choses
sont balancées, on parle au final très peu de la psychiatrie, sujet tabou...on commence tout juste
à en entendre parler...à découvrir un morceau de l'iceberg..

En tout cas merci à toi et j'ai apprécié le ton sarcastique ;)


Au plaisir de te lire de nouveau!
Pop Rock
Pop Rock
il y a 5 mois
@Princess Wild
Temps que vous êtes en liberté, il y a le choix !
En médecine il y a des spécialités diverses et variées.
La psychiatrie est un univers particulier ne correspondant pas à tout le monde.
C'est donc une solution pour les uns et une destruction pour les autres, car particulièrement
violent pour eux.
Un Homme averti en valant deux, il est donc bon de s'informer avant de prendre toute décision.
Les témoignages de patients sont intéressants car directement concernés.
À vous ensuite d'aller vers ce qui semble vous correspondre le plus.
Et puis n'oubliez pas que vous êtes aussi votre médicament.
Vous pouvez donc déjà agir à votre niveau.
L'important étant de faire quelque chose.
Quelque chose vous faisant du bien et donc plaisir.
La vie vaut par le plaisir qu'on en retire.
Cela part parfois d'un petit rien.
Voici un blog, celui d'un médecin que d'autres professionnels condamnaient à une mort proche
et qui par ses recherches a gagner 20 ans de vie supplémentaire.
Il est très connu : David Servan-Schreiber
1 - http://www.guerir.org/david-servan-schreiber/billets-de-blog/index.htm
2 - http://www.guerir.org/videos/index.htm
Il était certes atteint d'un cancer, mais son expérience est aussi intéressante qu'enrichissante.
Puisse t-il vous inspirer ! ;)
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 5 mois (modifié)
Tout à fait d'accord, mais je rajoute aussi qu'il n'y a pas qu'une médecine! Les médecines
ancestrales ont beaucoup à apporter à notre médecine occidentale. Comme vous dites, les
spécialités sont nombreuses. On sépare les maladies mentales des maladies physiques pour
commencer, on oppose la science au spirituel... On soigne ses problèmes cutanés chez l'un,
dentaires chez l'autre, gastriques encore ailleurs... Jamais un gynécologue ne m'a invité à
comparer mon cycle menstruel au cycle lunaire... jamais un dermato ne m'a parlé de l'aloe vera
comme remède miracle pour soigner mes brûlures... En HP on m'a servis de la nourriture infame
et industrielle alors qu'ils devraient, avant de nous shooter aux médocs, s'assurer que notre
alimentation est fraiche, variée et saine. C'est la base! Bref, il y a d'autres médecines qui
cloisonnent moins, et qui pour ma part me parlent plus. Je pense au Yagé (médecine ancestrale
d'Amazonie) que j'ai eu la chance de découvrir à plusieurs reprises. C'est bluffant! On traite tout,
d'un coup! Le travail est à la fois physique, psychique, spirituel, énergétique, émotionnel... Cette
médecine est bien plus en avance que celle qui nous entoure, c'est très inspirant! Il y en a bien
d'autres encore, un peu partout sur terre que nous ferions bien d'imiter un peu. Nous perdons
toute connaissance des plantes et de leurs usages... Nous prenons de l'aspirine, du doliprane...
Dommage, nous ne savons plus nous soigner sans consommer... Preuve d'un déclin, car la
médecine elle est là sous nos yeux, dans la nature et nous ne savons pas faire...Plus faire...Pfizer
bonjour (les dégâts)..
2
Pop Rock
Pop Rock
il y a 5 mois
Je suis d'accord avec vous !
Nos sociétés sont déconnectées de la Nature où il y a plus de virtuel, moins d'espaces verts,
moins d'espaces tout court.

La psychiatrie va dans cette direction contraire à la vie.


Enfermement, privation de liberté, d'activité, de relation, d'émotions à cause des traitements.
Soit une couche de non-vie en plus !
La psychiatrie est la destruction de la vie à l'image de ces politiciens et industriels qui détruisent
tout !

D'ailleurs aujourd'hui les États sont au service des multinationales, comme le citoyen est au
service de l'Entreprise et non plus l'inverse.
BIG Tabacco, BIG Mosanto, BIG Pharmaco...toujours la même rengaine, le même mensonge, la
même politique destructrice.
Donc oui, il faut changer de direction et aller vers ce qui nous maintient en vie.
Et vers celles et ceux qui travaillent à protéger cette vie.
Et cela passe effectivement par un environnement et une alimentation saine.
Cela fait des années que les tribus menacées elles-aussi par les industriels qui polluent et
déforestent leurs territoires et des écologistes, mais aussi des chercheurs et des médecins tirent
le signal d'alarme, en disant si vous détruisez l'écosystème dont nous dépendons tous, vous
détruisez ce que le nature regorge de solutions comme de remèdes pour notre santé, notre
équilibre.

Les tribus sont les seules groupe humains à être restés en contact permanent avec la nature.
Elles ont effectivement une connaissance que nous avons perdu.
Et une force ...une force physique incomparable !
C'est-à-dire que sans aucune modernité, aucune industrie, aucune nouvelle médecine elles ont
traversées les siècles, les maladies, les catastrophes naturelles et comme nous elles ont survécu.
C'est une évidence qu'elles ont à nous apporter quelque chose.

J'ai vu deux émissions, la première consistait à confronter un groupe de sportifs/athlètes


américains et des membres d'ethnies africaines qui vivaient en contact permanent avec la
nature, donc sur place.
Et les Américains ne faisaient pas le poids !
La deuxième, des familles françaises étaient parachutées aux quatre coins du monde et devaient
vivre exactement comme les ethnies dans lesquelles elles étaient accueillies.
Et je me souviens d'un village, où la Loi exigeait qu'hommes et femmes soient séparés et que les
femmes travaillent dans les champs.
Et la mère de famille française après quelques pas et quelques coupes était morte de fatigue !

C'est-à-dire qu'on vit dans l'illusion qu'on est fort et en bonne santé, alors qu'on ne fait pas le
poids avec tout ces gens.
On est coupé de la nature, on bouffe de la merde industrielle et ces mêmes industriels nous
disent que c'est nous le problème, qu'il faut qu'on nous enferme pour avaler encore des merdes
industrielles !
Et je terminerais là-dessus, c'est la même logique que le lobby des armes aux États-Unis.
Il savait pertinemment qu'en vendant librement des armes, les premiers qui allaient courir s'en
acheter une seraient les criminels et qu'en réponse les autres suivraient.
Et ce système s'auto-alimente !
Donc oui, il faut aussi allé voir du côté des autres médecines qui ont fait leurs preuves depuis
longtemps !
Et sortir de cette folie imposée par les industries.
TAHITI MUSIC
TAHITI MUSIC
il y a 4 mois
tout ce dont j'ai retenu de cette vidéo c'est ta beauté....... mon dieu tu es vraiment belle
1
Mic Mic
Mic Mic
il y a 2 mois
TAHITI MUSIC et bien regarde de nouveau la vidéo et surtout écoute . Au pire tu caches l'écran

Grégory Buisson
Grégory Buisson
il y a 1 mois
Absolument et c'est d'ailleurs pour ça qu'il l'on sélectionné j'aurais tant à dire fais attention à toi
ça commence comme ça tu dois te méfier de ta famille te renseigner sur elle en profondeur
c'est du contrôle mental moi c'était il y a 30 ans j'ai eu une reprogrammation récente avec
exactement les mêmes symptômes j'ai oublié le nom du médicament désolé effectivement
c'était calculé pour que ça tombe pile devant le psychiatre et que je me ridiculise Ma langue
mon coup humiliations total et bien sûre impossible de paraître crédible il mon détruit il
continue dans ma vie privée mais je reste debout pour l'instant Y place sous programmation
mentale de belles personnes pour les services de charme en tant qu'enfant adopté nés sous X je
n'avais pas compris que mes parents adhérer à une secte Sataniste protège toi tu et formidable
écoute toujours ton instinct
THE BEST OF THE BEST
THE BEST OF THE BEST
il y a 7 mois (modifié)
QUE DIEU TE BENISSE. J ESPERE QUE TU VAS ALLER MIEUX ET OUBLIER CES MAUVAIS
SOUVENIRS . TU ES UNE FEMME TRES INTELLIGENTE ET COURAGEUSE SURTOUT.
14
la paix ou l'épée
la paix ou l'épée
il y a 1 mois
THE BEST OF THE BEST

elle a besoin de jesus christ pour vivre d'espoir


Frédéric Pernet
Frédéric Pernet
il y a 6 mois
je déteste les psychiatres,les psychiatre ces des criminels des pourris qui faut abattre.
14
Camille Renner
Camille Renner
il y a 6 mois
Tout à fait d'accord !
1
Infoswinbuiz
Infoswinbuiz
il y a 1 mois
tu fais comment pour traiter les psychotiques??
Skin LeS
Skin LeS
il y a 2 semaines
Infoswinbuiz les medocs
1
Infoswinbuiz
Infoswinbuiz
il y a 2 semaines
et oui pas le choix!
Fred Moi
Fred Moi
il y a 1 an
bonjour justine , Merci pour ton témoignage .
suite à un debut dépression ou je sentais que je commencer derailler suite au décès de mon
épouse ( insomnie ? de plus en plus de mal à aider mes enfants dans leurs propres souffrances ,
j avais demandé à être hopital en clinique psy ( c est un peu comme une maison de repos mais
avec des psy )
j ai moi même vécu cet enfer en 2012 .
je ne m en suis toujours pas remis !
A mon arrivée dans le service psy , j étais attendu par 4ou5 " soignants " plus les 2
ambulanciers ! ( j avais déjà été bien shooté avant que les ambulanciers ne m emmène. )
j etais donc plutôt calme !!
Mais comme n importe qui je pense j ai eu très peur de cet accueil ! je ne me suis donc pas laissé
faire . ( aujourd'hui si j avais su ce qui allais m arriver je ne me serais pas seulement débattu )
je me suis donc retrouvé en chambre d isolement . on m a déshabillé avec un total mépris m ont
mis leur pyjama , attaché comme si j étais un animal sauvage ! l enfer avait commencé !!!
Je ne comprenais pas ce qui m arrivais . j etais sous le choc !
Lorsque j appelais pour aller aux toilettes , aucunes réponses ! j hurlais pour qu on vienne ! je
finissais par me faire dessus ! Lorsque ils se décidaient enfin à venir , ils m e faisaient déshabiller
pour que je me douche et là aucune intimité , ils vous regardent avec un total mépris, pas un
mot rassurant , aucune discussion !!!
Et cela a duré tout le temps où j ai été en isolement !
j etais désespéré , j avais perdu ma dignité , méprisé !! et je ne savais pas pourquoi ! comme toi
pour la 1 ère fois de ma vie j aurais voulu mettre fin à mes jours tellement ce que je vivais étais
insoutenable !!!
Je ne sais plus exactement combien de temps j y suis resté entre 24 et 72 h00 peut etre ! je ne
sais plus !
lorsqu ils m ont enfin mis en chambre normale , ça été comme toi , faire la queue pour les
médicaments, et là toujours autant de mépris, pas de conversations à part " il en reste faut tout
boire ! "
et les repas .
lorsque j ai voulu fumer ma cigarette , j ai été pris de vertige ( A cause des médicaments ) ils m
ont traînés comme un sac de m...e jusqu à mon lit et m ont posé dessus , toujours bien sûr avec
autant de mépris !!
je.n avais pas droit aux visites au début.
lorsque la famille est venu me voir , je lisais leurs tristesses , leurs désarrois et leurs souffrances
de me voir ici !
ils savaient comme on que je n étais pas à ma place !! Malgres la quantité assez énorme de
tercian et d autres drogues j etais consciens de ce qui m arrivais, c étais horrible .
qu est ce que je faisais là avec des grands malades. ... Qui pour certains se vantaient d avoir
commis des choses horribles !! et d autres qui désiraient !
a ma sortie ma soeur m a demandé combien de temps je pensais y être resté , je lui ai dis 1
semaine ! mais en réalité j y suis resté 3 semaines !!!
Pendant le retour dans la voiture j alternais entre pleurs de soulagement et tremblements
incontrôlable , je sortais enfin de cet ENFER !
après quelques jours chez moi je suis répartis en clinique psy environ 2 mois !
j ai repris tout doucement la vie active , mais j étais brisé ! une partie de moi est restée dans
cette chambre d isolement
J avais fini par croire que j etais juste qu un dépressif ! perte de confiance .....
il y a trois ans j ai rencontré quelqu'un de formidable , tout se passait bien jusqu'à ce que mes
peurs mes angoisses ressurgissent ! je ne m en suis pas rendu compte Sur le moment . cela a
causé notre séparation !
lorsque je l ai revu avec son nouveau compagnon ça été un nouveau choc émotionnel
( électrochoc )
j j'avais compris les causes de la séparation , mes peurs mes angoisses...
Je n ai aucun souvenirs des 6 mois après la séparation. j en ai parlé à un psy qui a diagnostiqué
un stress post traumatique chronicité.
j ai passé 6 ans à croire que ma dépression me tournait autour et qu elle me sauverait dessus a
la moindre occasion !
c est en fait c'est traumatismes répétés qui en sont la cause et surtout celui de la chambre d
isolement !
6 années de perdu à ramer car je pensais que je ne valais rien , j avais honte de être comme ça !
je ne le sentais pas à la hauteur .... Quel gâchis !!!!
Je vais enfin soigner le vrai mal qui me rongé depuis toutes ces années : ce traumatisme qu a été
l enfer de la chambre d isolement !
je vais commencer l EDMR
voilà le lien , j espère qu il pourra aider les personnes qui ont vécu la même chose !

http://www.emdr-france.org/web/
14
Taunteur
Taunteur
il y a 6 mois
Je ne comprends pas ton témoignage. Pour quelle raison t'ont-ils mis en chambre d'isolement si
tu étais volontaire pour cette hospitalisation ?!
Billy-Rose Satine
Billy-Rose Satine
il y a 2 mois
Je te souhaite de reprendre confiance en toi ... courage et bon rétablissement �
Shirel BéniAmen
Shirel BéniAmen
il y a 6 mois (modifié)
J'ai vécu un sale moment dans une entreprise la même année que toi. Un matin je me suis
retrouvée aux urgences car j'étais très mal, je n'arrivais plus à respirer tellement ce que je vivais
au travail était anxiogène. Sur place on m'a déclaré je faisais une dépression et on m'a demandé
de patienter. On m'a ensuite demandé de me changer et d'enfiler une blouse jaune le temps que
je sois vu par le chef de service. Hagard je m’exécute, mais le temps d'attente s’éternisait. Au
bout de 5 heures, j'en peux plus et je veux rentrer chez moi. Je me rhabille et là une infirmière
ou un médecin (je sais plus) des urgences essaie gentillement de me convaincre de renfiler leur
blouse. Determinée je refuse, son ton se fait plus menaçant et j'apprends ensuite que d'après la
loi (quelle loi), je n'ai plus le droit de sortir et on me menace d'appeler la sécurité de l’hôpital.
Piégée, on me traine dans le bureau d'un psychiatre qui m'explique qu'on va me garder sous
surveillance quelques jours.
Lors du racompagnement aux urgences, j'ai profité d'un moment de foule pour me sauver sans
demander mon reste. Heureusement que javais pu me rhabiller. Une fugue en blouse jaune, ça
la fout mal quand même.
,Je n'ai plus eu de nouvelles de l’hôpital. J'avais changé de numéro. Cet épisode m'a traumatisé
et j'ai préféré gérer ma déprime du moment, seule. J'ai changé de boulot et je me suis mise en
libérale. Je suis maintenant hypno therapeute.
Merci pour ce témoignage. Ils sont rare et tabous, et en plus, jugés par la plupart des médias
comme suspicieux ou fallacieux. Je suis contente que tu t'en sois sortie. Bon route :)
14
djamel forestal
djamel forestal
il y a 1 an
quelle sensation indescriptiblement vertigineuse que celle de se sentir depossédé de sa propre
existence tout en se sentant lucide on atteint comme un point de rupture avec l'humain et quant
on s'en remet on est choqué comme un soldat en stress post traumatique qui revient de la
guerre, la communication est la clef de voute pour pouvoir esperer un recadrage du systeme
psychiatrique afin de sauver des vies des 2 coté de cette institution perfectible, liberté égalité
fraternité, merci a vous tous, prenez soins de vous pour pouvoir continuer a temoigner :)
14
Justine P
Justine P
il y a 11 mois
"sensation indescriptiblement vertigineuse": c'est tellement ça et tellement juste!... et
tellement injuste d'avoir à le démontrer encore et toujours, et à quémander pour un peu de
justice... que dis-je, d'humanité.
3
clarine faure
clarine faure
il y a 7 mois
Il faudrait créer des associations de patients en psychiatrie pour s'aider entre ex-psychiatrisés car
il en existe mais elles ont été récupérées…
Et Caroline merci beaucoup pour ton témoignage à toi aussi…
Faudrait arroser la toile de tout cela !
Les gens doivent savoir car c'est la seule solution pour que ça change…
C'est une mission divine qui nous est donnée là.
Et je remarque que, comme par hasard, beaucoup d'ex-internés écrivent TRES bien !
Faut déposer plainte… s'entraider… prendre des avocats communs… créer un grand mouvement
national… ou des milliers de petits regroupements locaux coordonnés… Toute cette torture ne
doit pas restée impunie !
Sinon on va où ? Faut dénoncer en grand cet ENFER et le stopper net.
La France déprime et s'écroule à cause de La Psychiatrie !
Donc c'est NOTRE MISSION que de persévérer et de nous organiser. Prenez un Google+ que nous
puissions nous retrouver par hangout puis en privé… Faut S'ORGANISER et TEMOIGNER
PARTOUT !

Clarine
2
Pop Rock
Pop Rock
il y a 5 mois
@Oum
Notamment par les psys qui s'incrustent !
Et les sectes et les pouvoirs politiques.
Chaque fois qu'il y a un mouvement d'anticipation de victimes et ici de victimes de la psychiatrie,
ils rappliquent !
Mais cela ne doit pas décourager au contraire, il faut persévérer et arriver à ce que des tas de
groupes de défense se forment partout en France.
D'abord parce que nous sommes des êtres humains et que nous avons des Droits.
Nous sommes aussi des citoyens et que nous avons le devoir de réagir et de dénoncer.
Nous sommes également des consommateurs et nous avons aussi le devoir de réagir et de
dénoncer le pouvoir industriel et la supra-autorité psychiatrique quand ceux-ci nous obligent à
avaler et subir n'importe quoi au détriment de notre équilibre et notre santé.
Tout ça est une lutte légitime allant bien au-delà des croyances et appartenances religieuses et
politiques des uns et des autres.
D'ailleurs, le dernier DSM (bible des psy) ne fait plus l'unanimité chez eux.
Mais s'il y a eu un levé de boucliers à sa sortie, ils se sont vite rabattus et disparus dans un
silence assourdissant.
Espérons que dans les hôpitaux ces derniers tentent leur possible pour sauver des patients des
erreurs et abus médicaux de leurs collègues et chef !
Djody larvor
Djody larvor
il y a 1 an
ta vidéo me touche beaucoup moi aussi j’ai passé une semaine en hôpital psychiatrique.
13
ANGELA CANAL INDIGO
ANGELA CANAL INDIGO
il y a 6 mois
RESPECT A TOI BELLA
5
machiniste GB
machiniste GB
il y a 8 mois
J'ai admiré ton courage, j'ai aimé ta dénonciation à toute cette machination, cette grosse
escroquerie dite, psychiatrie, et qui n'est autre que l'administration de neuroleptiques au
bonheur des industries et des lobbys criminels qui en tirent profit...tu as dénoncé à bon escient
leur brutalité quand tu as parlé de l'aménagement de ton temps de sortie par le médecin, qui à
ce moment là n'a obéi qu'à sa propre disponibilité, et on le constate très clairement, la manière
avec laquelle ces voyous se foutent de la vie et de l'équilibre existentiel des "patients"...encore
merci, et bonne continuation, je te souhaite une vie épanouie et beaucoup de bonheur. Rachid.
12
adeptus astartes
adeptus astartes
il y a 7 mois (modifié)
C'est dramatique de voir que leur protocole d'internement soit aussi déshumanisé et que cela
provoque un traumatisme. c'est purement et simplement un scandale
10
Truth Hurts
Truth Hurts
il y a 6 mois
Si juste!! Non seulement ces déglingués n'apportent rien, ne guérissent pas mais pire nuisent,
broient les patients! Tu repars avec ton problème de base plus les traumatismes et autres
dommages collatéraux sur les épaules! Pure honte! Et ces gens là rentrent chez eux avec la
satisfaction du travail accompli, ont meme le culot de demander plus de moyens, alors que
l'éthique ne s'achète pas et qu'ils en sont cruellement dénués!
6
feraria1
feraria1
il y a 2 ans
bon courage!
11
David Abeillaud
David Abeillaud
il y a 1 an (modifié)
à partir du moment où tu dis que tu es consciente que tu essaies de t'en sortir que tu as des
relations avec l'extérieur ( petit ami), bah ça va pas trop mal, surtout que les femmes ont
tendance à dire des choses sans vraiment passer à l'acte a contrario des hommes

par contre c'est tes parents qui ont abusé en lançant toute cette machinerie
4
Truth Hurts
Truth Hurts
il y a 1 an
Même si ses parents ont "abusé", ce n'est pas le fond du problème! Le problème c'est que le
traumatisme vient de l'horreur vécue sur les lieux! Même s'il y a erreur, rien ne justifie ce qui se
passe entre ces murs! Parce qu'au final si elle y était allée mais que les conditions soient toutes
autres, qu'elle n'est, tout comme moi, pas subi l'enfer et été témoins de comportements
inadmissibles, de cette fumisterie générale, crois moi, que l'épilogue serait tout autre!
10
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 1 an
Merci Truth de me retirer les mots de la bouche... Vous êtes nombreux à vouloir culpabiliser mes
parents alors que pour ma part, pas du tout! Eux, qui ne sont pas médecins, ont passé un coup
de fil à SOS Psychiatrie car ils flippaient pour leur fille et ensuite tout s'est enchainé... Rien de
mal à cela, ils avaient confiance en cette discipline et ils s'en sont voulus par la suite. Moi j'ai
compris avec le temps qu'ils avaient fait pour moi ce qu'il considéraient être la meilleure option.
Ils étaient face à des "MÉDECINS"...aujourd'hui ils regrettent, ils savent. Vous pouvez les
considérer comme responsables, moi non. Ils ont fait ce qu'ils pensaient être le mieux pour moi,
ils ont cru pouvoir faire confiance à la "médecine"....
7
Jarod Ds
Jarod Ds
il y a 6 mois
Vos parents ont refusé d'écouter le premier psy qui leur suggéra de vous faire sortir dès le début.
C'est bien parce qu'ils étaient incapables de maintenir leurs rôles. Alors soit vous cachez des
choses sur votre état de santé , ce que je ne crois pas, soit ils ont jetés l'éponge et abandonner
leur fille. Votre discours est limpide sauf au début où vous êtes vague sur votre désespoir
J'aurais aimé plus de clarté.
Vous devriez être aujourd'hui extrêmement différente, car vous avez ramassé plus de
souffrances que les autres et devriez en être sortir plus forte. Comment allez vous ?
1 semaine d'isolement , 8 semaines d internement , HO je savais que j'entrais dans la mort, donc
je leur ai laissé tout faire, l'odeur de la lessive, la peur de tout même de se calmer, 3 patients
dirent que je n'étais pas malade. Mais les psys se force à ne pas vous écouter. Les infirmiers sont
encore plus sourd que les psys. Point important ! Ils se racontent leur vie à l'extérieur à côté de
vous , mais vous vous n'êtes plus rien, indescriptible en fait. Pire que des autruches ils se font
violences pour ne pas même vous ressentir. Et vous finissez par ne plus exister. Au bout du
premier mois le psy m'a laissé avec un tout petit traitement pour soulager sa conscience, je suis
resté un mois de plus pourquoi ? Rien n a changé. Je me suis demandé s'il me gardait parce que
je leur rapportait de l'argent, il m'a était reproché de pas avoir de médecin traitant, végétarien
avec jeun régulier depuis des années je ne connais aucune maladie.
Moi aussi traumatisé c'était mars 2017, dehors, les repères manquaient. J'ai essayé de travailler.
Ils m'ont tellement montré une partie sombre du système. Que je n'ai plus l'envie d'y participer.
Vous avez perdu vos parents en réalité. Vous êtes devenu grande. On a vécu un cauchemar en
toute lucidité. J'ai ri quand le psy vous a cru. Ils traiteraient des objets ça se serait pareil. Sincère
amitié.
2
Pierre Fabre
Pierre Fabre
il y a 11 mois
Fo vraiment que sa s'arrète car il détruise des vies.
11
wimanatoruce PAROLE
wimanatoruce PAROLE
il y a 6 mois
C'est au nivaux de l'état qu'il faut que sa bouge. Il faut que état supprime ce métier et crée un
autre métier adapter genre de situation. La nature les animaux peux faire quelque chose! La
reconnexion a la nature, régénère beaucoup de chose chez les humains. La nature et les
animaux ont des pouvoirs phénoménale pour guérir toute les maladies et traumatismes que
l'humain peux avoir. Le bien être et la paix c'est les chose que l'humain besoin pour son
existence. Leur méthode son terrifiante, ça fait penser au camp de concentration des nazi
2
Fred Moi
Fred Moi
il y a 1 an
Pour tous ceux qui ont vécu cela mais qui comme moi ne s en toujours pas remis plusieurs
mois ou années après ( pour ma part ça fais 6 ans que je " survis " avec ça ) Nous avons subi un
choc émotionnel intense , stress post traumatique !!
j ai commencé l EMDR , vous trouverez des informations sur ce lien .
http://www.emdr-france.org/web/ .
bon courage à tous , et merci justine pour ton témoignage.
j aurais aimer le faire aussi mais mes enfants sont trop jeunes pour leurs faire voir ce que j ai
vécu.
j ai donc seulement écris ce que j y ai personnellement vécu dans tes commentaires .
11
wimanatoruce PAROLE
wimanatoruce PAROLE
il y a 6 mois
Un jour j’espère que l'état va faire quelque chose ou supprimer ce métier et condamner ces
criminel
1
Khatla Wissem Eddine
Khatla Wissem Eddine
il y a 1 an
Bonjour,
Tout d'abord je tenais à vous saluer pour votre extrême courage quant à ce témoignage
inquiétant et brave à la fois. J'ai un ami qui a vécu un calvaire similaire et votre mésaventure,
excusez moi de le dire, m'est malheureusement quelque peu réconfortante... C'est vraiment
scandaleux de voir que ce genre de choses existent au sein de nos villes et parfois juste tout près
de nos murs... Ces méthodes et ces agissements salissent grandement la psychiatrie qui n'en
demeure pas moins une science noble : des gens souffrent réellement et cette discipline permet
de les soulager grandement... L'usage de médicaments reste toutefois récurrents et aggrave le
cas de nombreuses personnes mal-diagnostiqués ou parfois pas du tout (comme vous
également). Ce qui se passe dans ces hôpitaux est très grave mais malheureusement pas
nouveau... durant plusieurs années la population a trop longtemps été mise à l'écart de ces
pratiques douteuses et force est de constater que cela perdure actuellement... En tout cas
j'espère vraiment que vous ayez réussi à vous relever complètement et de manière saine tant
émotionnellement que professionnellement ! Vous n'êtes pas seule !
11
Khatla Wissem Eddine
Khatla Wissem Eddine
il y a 1 an
lalie berté Oui une science noble car je ne pense pas qu'il puisse exister d'autres types de
science ! L'objectif principal de cette discipline est de soigner et traiter de la manière la plus
efficace possible les troubles de l'âme et donc soulager ceux qui souffrent... Malheureusement
des pratiques inhumaines sont appliquées et ça ce n'est pas tolérable !
3
Khatla Wissem Eddine
Khatla Wissem Eddine
il y a 1 an
lalie berté Rassurez vous je suis pleinement d'accord avec vous : j'ai d'ailleurs écris que j'avais un
ami traversant une situation similaire (malheureusement) à celle évoquée dans ce témoignage.
Je ne défends pas les psychiatres mais la psychiatrie : c'est une discipline qui est du domaine
médical donc oui elle sert à soulager les patients (si celle ci est bien pratiquée). Mais je l'écris
encore : des dérives existent ! Mais vous m'accorderez le fait que cela est présent partout avec
plusieurs disciplines : la génétique aussi à connu son lot de problèmes d'éthique, la psychologie
avec les manipulations de masse ou encore en médecine avec des exemples extrêmes (je pense
au boucher le "Dr" Mengele ).... On voit donc que se sont les Hommes qui dévient de leurs voies
initiale qui n'est autre que de protéger leurs semblables : croyez moi je ne suis pas idéaliste mais
simplement réaliste ! Je suis tout autant scandalisé que vous.
Truth Hurts
Truth Hurts
il y a 1 an
Khatla...tu sembles "maîtriser" le sujet...pourrais-tu me dire, en prenant cet exemple concret, en
gros comment se déroule un protocole de soins concernant l'anorexie ou la boulimie? Quelles
sont tes infos là-dessus? Merci à toi.
Koussi Boy
Koussi Boy
il y a 1 an
Moi je pense que la phylosophie fais allusion à la nucléarité dimensionelle interconaelliatique , il
faut donc incristaliser,instaure,INNN intention le pédagogisme) pedagogenisame,pour la
cryptographie de la science noble qui est la psychoatrie intentionelle.Mon but finale est le
restacationalisationaxion de ce métier et la reflexologinisalisaxion de ce commentaire
inmposernilasamexion . mais oui c'est claire
Khatla Wissem Eddine
Khatla Wissem Eddine
il y a 1 an
Truth Hurts Bonjour,
Pour ce qui est de l'anorexie-boulimie les traitements diffèrent grandement selon les pays, je me
souviens d'ailleurs d'un voyage aux USA durant lequel j'ai pu découvrir des techniques encore
méconnues en France... L'anorexie possède des origines possibles multiples, ce qui rend son
traitement délicat...Mais je sais qu'ici en France une hospitalisation programmée peut être
décidée par le psychiatre référent (de préférence avec l'accord du patient) et ce dès que l'indice
de masse corporelle est inférieur ou égal à 15. Le protocole reste assez rigide... associant contrat
de poids (poids de sortie négocié avec le psychiatre) et isolement de la famille et des amis
(objectif de poids à partir duquel les visites seront autorisées) et permettant une "rééducation
alimentaire" mise en place en coopération avec des diététiciens notamment (plateaux de repas
équilibrés...) et une surveillance régulière du poids par l'équipe soignante qui tisse un dialogue
avec le patient. Une psychothérapie individuelle est également mise en place. Je sais aussi que
dans certains établissements des ateliers thérapeutiques sont mis en place pour permettre
d'intensifier la communication entre les patients. En cas de décompression dépressive des
antidépresseurs peuvent être administrés mais je sais que de nombreux établissements
n'hésitent pas à adopter un "protocole" basé sur un traitement neuroleptique pour "accélérer"
le processus de guérison (ces traitements sont généralement très dangereux pour les patients
mais malheureusement cela reste très répandu...). Pour ma part je pense que la famille devrait
jouer un plus grand rôle dans le processus de guérison notamment du fait que l'anorexie reste
liée à l'environnement social de la personne, c'est d'ailleurs le cas du traitement systèmique
(basé justement sur le rôle de la famille et des amis) mais malheureusement cela n'est pas
encore très généralisée en France : on privilégie trop l'usage de médicaments qui ne peut être
efficace que dans de rares cas d'antécédents psychotiques graves et encore !
J'espère en tout cas avoir pu répondre à votre question ! Je vous souhaite bon courage si vous
avez un proche qui traverse une telle situation ! Vous avez tout notre soutien !
Khatla Wissem Eddine
Khatla Wissem Eddine
il y a 1 an
Truth Hurts Bonjour,
Pour ce qui est de l'anorexie-boulimie les traitements diffèrent grandement selon les pays, je me
souviens d'ailleurs d'un voyage aux USA durant lequel j'ai pu découvrir des techniques encore
méconnues en France... L'anorexie possède des origines possibles multiples, ce qui rend son
traitement délicat...Mais je sais qu'ici en France une hospitalisation programmée peut être
décidée par le psychiatre référent (de préférence avec l'accord du patient) et ce dès que l'indice
de masse corporelle est inférieur ou égal à 15. Le protocole reste assez rigide... associant contrat
de poids (poids de sortie négocié avec le psychiatre) et isolement de la famille et des amis
(objectif de poids à partir duquel les visites seront autorisées) et permettant une "rééducation
alimentaire" mise en place en coopération avec des diététiciens notamment (plateaux de repas
équilibrés...) et une surveillance régulière du poids par l'équipe soignante qui tisse un dialogue
avec le patient. Une psychothérapie individuelle est également mise en place. Je sais aussi que
dans certains établissements des ateliers thérapeutiques sont mis en place pour permettre
d'intensifier la communication entre les patients. En cas de décompression dépressive des
antidépresseurs peuvent être administrés mais je sais que de nombreux établissements
n'hésitent pas à adopter un "protocole" basé sur un traitement neuroleptique pour "accélérer"
le processus de guérison (ces traitements sont généralement très dangereux pour les patients
mais malheureusement cela reste très répandu...). Pour ma part je pense que la famille devrait
jouer un plus grand rôle dans le processus de guérison notamment du fait que l'anorexie reste
liée à l'environnement social de la personne, c'est d'ailleurs le cas du traitement systèmique
(basé justement sur le rôle de la famille et des amis) mais malheureusement cela n'est pas
encore très généralisée en France : on privilégie trop l'usage de médicaments qui ne peut être
efficace que dans de rares cas d'antécédents psychotiques graves et encore !
J'espère en tout cas avoir pu répondre à votre question ! Je vous souhaite bon courage si vous
avez un proche qui traverse une telle situation ! Vous avez tout notre soutien !
Truth Hurts
Truth Hurts
il y a 1 an
Khatla, je pense que tu fais parti des "soignants"...Comment peux-tu à la fois t'offusquer et en
même temps balancer le plus normalement du monde ces méthodes de chantage, de privations
ect? J'ai pris cet exemple mais j'aurai pu en prendre d'autres...je ne suis pas concernée par cette
maladie, mais en 5 mois d'enfer carcéral j'ai pu voir la primitivité des "traitements"...Pour la
dépression, qui est mon cas, destruction des neurones sans concession, acharnement
médicamenteux, coupure totale de contact avec les proches, meme pas courrier! Servir de
cobaye est juste inadmissible! Ressortir dans un état pire que celui initial! Et te retrouver
impuissante ensuite... Le problème c'est que ce ne sont pas quelques cas isolés, cela représente
la grande majorité des patients, beaucoup de traumatismes, de souffrances cumulées, qui
viennent se greffer et faire déborder la coupe. Sur place se faire refuser la moindre demande
basique, il font monter la pression pour justifier de prendre des mesures et sortir l'artillerie
lourde! La chambre d'isolement n'est ABSOLUMENT pas réservée aux "cas graves", non non, des
gens complètement drogués et inoffensifs s'y retrouvent, ça s'apparente à de la punition, ça fait
parti de l'outil de "dressage"...d'ailleurs je l'avais entendu de mes propres oreilles "Carole on va
la dresser comme un chien"....!!!!! N'importe qui entend ça est choqué! Ils nous prennent pour
des animaux, des moins que rien! Je n'ai jamais eu de comportements violents, inadaptés, et j'ai
subi là bas les pires sévices! Ils fouillaient les affaires qu'on m'envoyait, mes sous vetements, ils
regardaient scrupuleusement tout!! De peur de trouver un seul mot de soutien! Vous vous
rendez compte?? Et pendant ce temps d'autres qui avaient droit à des permissions revenaient
avec du shit plein les poches mais ça ne gênait personne! Quant aux pseudos activités laisse moi
rire! La grande majorité des témoignages dénonce l'oisiveté sans nom qui y règne, arpentant les
couloirs comme des robots et attendant les repas qui rythment les journées...on perd toute
notion de réalité, toute connexion..le comble alors qu'on est censé "reprendre du poil de la
bete"! Pour revenir à la boulimie, les infirmiers psy fermaient l'accès aux toilettes pendant 1
heure après le repas, puis revenaient rouvrir persuadés d'avoir prodigué la panacée lol! Ensuite
les filles faisaient des vas et viens avec leur sac plastiques qu''elles avaient rempli auparavant et
vidaient tout ça en quatrième vitesse! Un pur folklo! Et ce petit jeu durait des mois....Mais ces
acharnés du boulot étaient convaincus des bienfaits de l'opération! Bref j'étais choquée de ce
que je vivais et de ce dont j'étais témoin...nombreuses images me hantent encore..les
hurlements des patients attachés criant d'aller aux toilettes, se faisant ignorer...traiter comme du
bétail..., la souffrance de se retrouver entre des murs, des fenetres barricadées pire qu'en prison
où l'on voyait à peine le soleil par une fine bande en hauteur...ect..
La psychiatrie n'est non seulement pas une science noble mais elle est l'une des plus grandes
mascarades de ces décennies...Qui est un fabuleux outil de controle et destruction
silencieuse....où l'on nuit mais ne paye pas...
8
Koussi Boy
Koussi Boy
il y a 1 an
Mais oui c'est clair
Khatla Wissem Eddine
Khatla Wissem Eddine
il y a 1 an
Truth Hurts Je ne sais pas ce que vous voulez dire par "faire partie des soignants" ? J'essayais
simplement de repondre a votre question qui portait sur les "protocoles" adoptés dans les
hôpitaux...Mais en tout cas sachez que vous tirez sur l'ambulance en vous attaquant à moi : je ne
suis absolument pas d'accord avec le type de traitement proposé mais vraiment ABSOLUMENT
pas ! D'ailleurs je ne comprends pas pourquoi on pense que je soutiens ou défend ce genre de
pratiques... J'ai même écrit à de nombreux centres hospitaliers pour dénoncer ces dérives et
surtout l'inutilité des protocoles proposés, j'ai également participé dans des associations de
soutien aux "rescapés" de ces centres et même dans des associations qui proposaient des
traitements alternatifs qui d'ailleurs donnaient d'excellents résultats ! Il faut savoir que
lorsqu'on s'attaque à ce genre de choses, à ces systèmes, la vie devient rapidement difficile
malheureusement... j'ai moi-même dû quitter mon service parce que j'étais devenu un
"frondeur" médical... Je ne suis pas resté sans agir et croyez moi je ne suis pas indifférent à ces
souffrances... mais là on affaire à des dérives qui n'ont pas leur place dans la psychiatrie ! Des
réussites ont existé et ce car des traitements plus respectueux des Hommes avaient été pensé.
Personnellement je pense que la psychiatrie est une discipline nouvelle dans l'histoire de
l'humanité : elle n'a que 2 siècles d'existence alors que la médecine moderne en compte 6 ! Des
progrès sont à faire et je pense que des personnes aussi récoltées que vous aideront à accélérer
ce processus d'évolution.
Je vous remercie en tout cas d'avoir pris le soin de lire mes commentaires.
Koussi Boy
Koussi Boy
il y a 1 an
Je pense que tout ça fais allusion au devellopement du valium , l'estime du savoir.des gens qui
connaissent beaucoup de choses . Ça fais aussi allusion à l'activisme et le diriisme des cinq sens
interdimensionnels cryptographique qui tournent , la nature et le hyemal hemal.neval,teval ,
niveal tout ça engendre la guerre ciptochinique , Je demontre par ce calcule tres complexe ma
TGO (theorie general des organistions) 2X-4p+e3=2Wpuissance 15
Ceci peut nous demontre que le portalomentique fais reference à la banane sacrée , oui la
banane du savoir ,, je veux faire instaurer ça dans tout le pays . Je ne peux plus regarder encore
cette harcelemisilation de ces vicitimes de la psyciatrie ,tout ca c de la prisonification de ces
pauvres maladoges qui finissent par avoir le probleme de HPE(Histoire peritographique
ethnique) pour finir tout ce que je dis est vrai : mon experionolanisation de ce projet . Mais oui
c'est clair. .MESSAGE ADRESSE A TRUTH
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 1 an
Merci à vous pour vos commentaires que je trouve intéressants mais j'avoue avoir sursauté à la
lecture du terme "discipline noble", car elle ne l'est pas. Nous ne dénonçons pas des cas isolés
qui pourraient malheureusement se présenter parfois comme dans toute autre discipline
médicale, nous parlons d'une réalité que la grande majorité des patients internés en HP subit
quotidiennement dans la plupart des établissements. Les cas isolés ce sont les cas de
"guérisons", les traitements jugés efficaces et les patients reconnaissants. La médecine, là où elle
fait fausse route, c'est en voulant séparer la santé dite "physique" et la santé dite "mentale".
Nous ne pouvons pas dissocier les deux, et les recherches concernant le "mental" en est à un
stade embryonnaire, ils ne savent rien, ils testent et ils nous détruisent au passage. Les
médecines ancestrales pratiquées par exemple par les chamans en Amérique latine trouvent
cette séparation parfaitement absurde et cette surmédicalisation (bien juteuse pour les labos
pharmaceutiques) parfaitement ignoble et dangereuse. Continuez à dénoncer, vous savez (je le
sens) que vous avez raison de le faire. Et laissons le terme de "noble" à d'autres disciplines qui le
sont. :)
2
Khatla Wissem Eddine
Khatla Wissem Eddine
il y a 1 an
Voyage En Psychiatrie Si c'est le terme de "noble" qui vous a tant dérangé alors je m'en excuses,
je concede que ce n'était pas le terme approprié et je ne voulais pas ça. Nous partageons le
même combat et les même idées et je ne voulais pas passer pour l'avocat du Diable !
Mais débattre ne peut nous faire qu'avancer ! Merci encore pour votre compréhension !
2
Koussi Boy
Koussi Boy
il y a 1 an
Mais oui c'est clair. Noble veut dire le papa de satan de la republique divine .
Truth Hurts
Truth Hurts
il y a 1 an
Khatla,

Je pense que l'expression "faire partie des soignants" est assez simple à comprendre, non? Tu dis
"pour ce qui est de l'anorexie-boulimie, je me souviens d'un voyage durant lequel j'ai pu
découvrir d'autres techniques..." ou encore "j'ai dû quitter mon service parce que j'étais devenu
frondeur médical"...ça met la puce à l'oreille...j'avais ce ressenti et apparemment je ne me suis
pas trompée...Si tu te dis révolté, si tu as échangé avec des patients victimes, vu les traumatisme
engendrés, les conséquences effarantes des hospitalisations, ect c'est paradoxal de,
simultanément, se montrer admiratif de la discipline, y porter encore crédit!... Ce qui me gêne
c'est l'ambivalence qui émane de tes propos...Trop de gens pensent que les abus sont une
minorité, des cas isolés par-ci par-là de personnels douteux, et se résument à cela, or ce n'est
pas le cas...ce qui est également révoltant ce sont les procédés eux memes! Le prétendu "soin"
proposé! Pire ces pratiques d'un autre age, malsaines et dégradantes font, et grand nombres de
témoignages le prouvent, partie intégrante du "soin"! On a l'impression qu'il faut museler la
personne, la considérer comme un gosse capricieux à qui il faut serrer la vice! Tout tourne
autour de ça! J'avais vu un témoignage d'un infirmier psy étudiant qui disait qu'on l'incitait à dire
"non"...qu'il fallait recadrer...Un patient atteint d'une maladie "physique", ça ne viendrait pas à
l'idée de le traiter de la sorte, alors pourquoi l'imposer pour des souffrances invisibles?? Nous
sommes autant vulnérables, avons besoin de soutien, d'aide sous diverses formes, et on se
retrouve à devoir encore puiser en nous pour faire face à l'inacceptable! On en vient à mettre de
côté notre état de base, notre mal être, tant la priorité devient ce que l'on endure sur les lieux!!
C'est un comble quand même! Notre idée première est de tenter de trouver un moyen de
s'échapper de cette prison, paniquer, se voir décliner à petits feux, et n'avoir aucun recours, on
nous prend notre corps, notre esprit, notre dignité...nos facultés en tout genre diminuent à vue
d'oeil, on sait au fond de nous que le temps joue en notre défaveur! On se sent comme dans un
labyrinthe, ne voyant plus l'issue, se sentant étouffé par cette machine à broyer! Il faut le vivre
pour le comprendre! Une sorte de compte à rebours se met en place, plus les semaines passent
plus on se dit que l'état dans lequel on arrivera au bout du compte sera épouvantable..! La
pression est bien moins grande en prison! D'ailleurs des détenus me l'ont confirmé sur
place..arrivant confiants, pensant avoir davantage de libertés car normalement moins restrictif
et au final halluciner de constater la réalité du terrain! C'est un fait, c'est normal?!
Merci Justine pour ce complément, cet univers psy usurpe la compétence, les connaissances,
avance à l'aveuglette, tout en faisant preuve d'assurance, d'arrogance et de fermeté dans les
prises de décisions! Jouant à la roulette russe et se foutant royalement des conséquences
désastreuses, des vies brisées,...se permettant tout, car sachant que le bouclier de "l'abstrait" les
protège, peu de comptes et résultats à rendre au final...tout bonnement écoeurant!
6
Koussi Boy
Koussi Boy
il y a 1 an
Mais tais toi .... tu es moche!!!!
1
Koussi Boy
Koussi Boy
il y a 1 an
ANARCHIE BANDES DE CHIENS , TRUTH HURT ON S'EN FOUT DE TA PSYCHIATRIE, SALE VICTIME.
1
Truth Hurts
Truth Hurts
il y a 1 an
KA Gaming...si tu t'en fous de la psychiatrie alors pourquoi t'es sur cette page? Qu'est-ce que tu
fous là à dégoiser des conneries incompréhensibles et insulter les autres?? Va te saouler
ailleurs!!
7
Pierre Fabre
Pierre Fabre
il y a 1 an
Tu t"en foutra jusqu'au jour ou il vont t"y mettre et t'attacher 3 semaine en chambre d'isolement
ta gavé de neuroleptique et te torturer ce jour la tu t"en foutra plus.
3
Jocelyn Beaudry
Jocelyn Beaudry
il y a 11 mois (modifié)
Malgré tout Khatla, pour ce qui concernerait la noblesse, cette notion daterait du Moyen Âge et
certaines personnes tueraient déjà pour ce simple mot à la limite fourre-tout. Je dirais plutôt
que la psy essaierait de faire son possible mais que ce serait justement les thérapeutes qui
feraient problème. Merci.
Mme Rêve
Mme Rêve
il y a 5 mois
Merci beaucoup pour ce témoignage. Mon amie de 18 ans est shooté aux médicaments et si elle
refuse de les prendre on lui injecte par piqure. Si elle fais une crise on l'attache dans une
chambre, dans un lit fixé au sol. Au lieu d'essayer de la calmer et de comprendre ses crises. Je
trouve ça indécent... merci pour ce témoignage à nouveau
7
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 5 mois
C'est indécent, le terme est juste! j'espère que ton amie s'en sortira, elle aura encore besoin de
toi car on met du temps à s'en remettre!
1
Nicolas Huron
Nicolas Huron
il y a 1 an
Je me reconnais totalement dans ton témoignage. Moi, ils m'ont tué en 1994.
11
wimanatoruce PAROLE
wimanatoruce PAROLE
il y a 6 mois
C'est des criminel et pas des médecins
1
Sar ah
Sar ah
il y a 1 mois
Qu’est ce que tu veut dire par « ils m’ont tué » ?
kyzerlyam masterghost59
kyzerlyam masterghost59
il y a 6 mois
Un grand respect a vous pour votre témoignage très touchant et sincère .
8
saladdequenelle
saladdequenelle
il y a 1 an
Quel cauchemard. Merci pour se temoignage poignant.
Beaucoup de bonheur a toi ❤
10
CLS 137
CLS 137
il y a 1 an
Je ressens beaucoup de courage. Merci pour le témoignage.
10
Djody larvor
Djody larvor
il y a 1 an
ton histoire me touche beaucoup!!
9
MrCreeperman 147
MrCreeperman 147
il y a 11 mois
sa fait peur...je suis jamais allé dans ces"HP" Mais sa fait très peur...
9
wimanatoruce PAROLE
wimanatoruce PAROLE
il y a 6 mois
C'est bien la peur fait réveiller l'esprit. Il dénoncer tout ces crime et que ces criminels payent
1
Stareangel 55800
Stareangel 55800
il y a 5 mois
MrCreeperman 147 je te deconseille la dedent ses des fous
Skin LeS
Skin LeS
il y a 2 semaines
Stareangel 55800 C'est le principe
Victor Geyres
Victor Geyres
il y a 2 ans
L'attitude de vos parents à votre égard m'a paru assez scandaleux, ainsi que l'intrusion dans
votre appart des pompiers et du "psychiatre"
9
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 2 ans
+Victor Geyres Un peu trash en effet... en fin de compte mes parents n'ont passé qu'un coup de
fil de désespoir, ils ne savaient pas que tout cela prendrait une telle ampleur. En ce qui concerne
les pompiers et à ce pseudo psy qui se sont introduit si violemment chez moi, je n'aurai qu'un
seul mot à leur égard : FUCK!
7
Hervé Fiori
Hervé Fiori
il y a 2 ans
Plus il y aura de personnes qui se « relèvent », plus ils seront contraints de cesser leurs dérives,
et plus les maladies avérées seront mieux soignées.
9
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 2 ans
+Hervé Fiori C'est vrai mais se relever n'est pas une mince affaire. Il faut être quand même assez
solide dans sa tête et équilibré pour parvenir à se libérer de la psychiatrie, dire non aux
traitements et croire en notre capacité à surmonter les épreuves sans cette "aide". Ce qui rend
complètement incohérent cette discipline d'ailleurs. Au détriment de ceux qui ont vraiment
besoin d'un accompagnement et de soins, ils anéantissent beaucoup d'autres personnes
fragilisées ponctuellement et finissent par les rendre paranos, agressifs, dépendants de leurs
substances dangereuses à long terme. Cette expérience me serait arrivée plus jeune, quand
j'étais moins sûre de moins, moins entourée et moins rebelle, je pense que j'aurais facilement pu
sombrer dans cet enfer des internements à répétition et traitements à vie. La plupart des
patients internés dans ces services rechutent, la psychiatrie ne les lâche pas, elle les convainc
qu'ils ont besoin de suivi pour mener leur vie "normalement". Du coup, vivotant entre chez eux
et l'HP, entre injections de médocs à forte dose et les crises qui s'ensuivent (angoisse, parano,
depression, violence, etc), ils terminent vraiment malades eux aussi, et parfaitement dépendant
de ces psychiatres (qui leur ont pourtant mis le nez dans cette merde...). Après, ce commerce
étant très lucratif et il faut refourger ces drogues légales et rendre les patients accros (CQFD).
7
Wattpad&Youtube
Wattpad&Youtube
il y a 6 mois
Les psys ne sont que des escrocs manipulateurs.
9
Infoswinbuiz
Infoswinbuiz
il y a 1 mois
tu fais comment pour traiter les psychotiques??
maria p
maria p
il y a 6 mois
salut , je trouve que tu a un esprit très évoluer pour avoir réussi a pardonner a tes parents parce
que c est bien eux qui on signés pour te faire interner ,je suis maman et jamais je ne ferais ca a
mon enfant ,et si mes parents avait fait cela pour moi je pense que je ne les aurait plus vus et
encore moins pardonner j espère que tu vas bien après se traumatisme émotionnel chapeau
pour ton courage je te souhaite une belle vie
6
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 6 mois
Merci María!
1
Jeanne CADET
Jeanne CADET
il y a 7 mois
J'ai 18 ans je veux faire psychiatre pour justement changer toutes ses dérives de ces personnes
qui se disent " médecin" mais ce sont juste des personnes qui mettent leur cruauté au service de
la " médecine"
4
wimanatoruce PAROLE
wimanatoruce PAROLE
il y a 6 mois
Je vous conseille de communiquer d’abord avec la nature surtout les arbres ils te donnerons des
bonne conseilles. Le métier de psychiatre devais même pas exister. A une époque sur terre les
chamanes soignais ce genre de maladie. Les chinois les hindous les amérindiens pratique encore
ce genre de thérapie. Il y a aussi un problème grave dans ces hôpitaux! ils mettent tout le monde
dans le même panier mal diagnostiquée
Truth Hurts
Truth Hurts
il y a 1 an
@ Lele20002: tu peux être fière de toi...la lâcheté dans toute sa splendeur!! Tu peux supprimer
tes coms ça ne change rien à qui tu es! Tu as la flemme de lire dis-tu? Encore un point
stratégique qui fait que tu as toutes tes chances en psychiatrie! La vérité c'est que tu ne peux
contrer mes propos tant ils sont vrais et mettent en évidence toutes tes incohérences, donc
plutôt que d'accepter et faire preuve d'humilité, tu supprimes tout, la solution de facilité et de
fuite! Tu te positionnes en donneuse de leçon alors que tu n'en as pas beaucoup dans le
pantalon! T'es une blague à toi toute seule....
Quant au fait de parler de ce qui ne me concerne pas...tu rigoles j'espère??! Tes propos je l'ai
prend en pleine figure, tout comme Justine! Ayant vécu ce calvaire pendant 5 mois, je suis très
bien placée pour te répondre et parler du sujet! Tes phrases d'amateurs je ne compte même plus
le nombre de fois auxquelles j'y ai été confrontée! Tous ces idiots qui ont une grande gueule
mais qui, sur le terrain, ne valent rien... Et qui ont grandement besoin de se faire remettre
d'équerre!

Sur ce, tu peux te barrer, tes inepties ne manqueront à personne...


8
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 1 an
Et voilà... elle critique, elle me traite de faible, d'instable et d'égocentrique et puis elle disparait
quand elle se rend compte que son discours est parfaitement incohérent... typique! Merci pour
ta réponse Truth Hurts, qu'elle aille se cacher cette Lele20002, elle ne brillait de toute façon pas
par sa répartie ni par ses arguments tordus...
6
clarine faure
clarine faure
il y a 7 mois
quand j'ai dit à une PN que j'ai croisée que j'avais écrit 70 vies de personnes qui avaient toutes
été hospitalisées abusivement en psychiatrie et maltraitée, elle m'a répondu : "faut vraiment
rien avoir à foutre" …
Alors que c'est surement la plus grande et belle chose que j'ai faite de ma vie. Même si j'ai
réalisé avant 40 films-documentaires sur les problèmes de société en France…
:)
2
Desmodontinae Farouche
Desmodontinae Farouche
il y a 4 mois
Ton récit est-il publique ? Ca m'intéresserait
Richard Gimeno
Richard Gimeno
il y a 1 an
Témoignage très bon.J'ai vraiment flippé.Tu es super.Bravo encore ,merci, et plein de courage.
8
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 1 an
Merci Richard!
3
Fox W
Fox W
il y a 6 mois
une nouvelle maladie à été inventé pour nous enfermé La non-conformité et la libre-pensée:
considérées comme maladies mentales hélas c'est vrai
8
Truth Hurts
Truth Hurts
il y a 6 mois
Exact! Les plus sains d'esprit sont considérés comme dangereux car lucides sur toute cette
mascarade! Les vrais mabouls sont protégés et les personnes "dérangeantes", droites,
conscientes...sont des vraies cibles...
5
Pop Rock
Pop Rock
il y a 5 mois (modifié)
@Fox W
Oh ce n'est pas nouveau !
C'est l'histoire même de la psychiatrie depuis son origine.
De tout temps celles et ceux qui dérangent pour x raisons le pouvoir ou dépassent des limites
imposées, à juste titre parfois, ont été pourchassés, enfermés et punis.

La pauvreté par exemple était considérée comme un crime en France.


Les misérables ne se retrouvaient pourtant pas enfermés en prison, mais à l'Hôpital Général sans
avoir commis aucun crime ni délit...autre que le fait d'être sans le sou ! (discrimination à
l'argent).
La Salpêtrière, Bicêtre, la Pitié, très connus de nos jours existaient déjà et étaient regroupés sous
une administration unique baptisée l’Hôpital Général.
Le but alors y était d'y enfermer tous les pauvres de Paris pour les éduquer et les mettre au
travail.
C'est de la médecine ça ?
Cette mission était confiée à des directeurs nommés à VIE !
Ils avaient tout pouvoir d’autorité, de direction, d’administration, commerce, police, juridiction,
correction et châtiment sur tous les pauvres de Paris, et tenez-vous bien....autant au-dehors
qu’au-dedans de l’Hôpital Général.
Et tout ça sur ordre de qui ? Du ROI !

Et à l'époque de l'Hôpital Général qui donnera la psychiatrie plus tard, 35 000 pauvres se sont
enfuis illico-presto de Paris pour se réfugier en province avant que des Hôpitaux Généraux soient
crées ensuite dans toute la France.
Si leurs objectifs n'avaient rien de médical, leur existence inspirera le XIXe siècle médical.
C'est-à-dire la création d'un instrument de contrôle !
Sous un prétexte fallacieux, celui de guérir !
C'est-à-dire de guérir tout citoyen n'étant pas heureux de la société offerte par le Pouvoir en
place.
Se plaindre de ce qu'il offre, c'est le remettre en question.
Si cette société ne vous satisfait pas, c'est vous qui devez être remis en question, pas la société,
pas le Pouvoir.
C'est donc vous à ses yeux qui êtes malade, car regardez les autres ne se plaignent pas !
Et le Pouvoir est simple dans ce cas là, il ne cherche pas à comprendre, il n'y a qu'à voir en
psychiatrie : pas de communication, mais l'obligation d'obéir !
Ce n'est pas de la médecine !

ÉLECTROCHOCS et AUTRES TRAITEMENTS


S’il est vrai que Pinel a désenchaîné les patients des asiles parisiens, il ne faut pas croire que cela
a signifié, en France, la fin de la contention à l’égard des patients psychiques. (Toujours
d'actualité)
Les patients sont souvent restés enfermés dans des asiles, avec une panoplie de traitements
empiriques plus ou moins sophistiqués pratiqués pendant tout le XIXe siècle.
Tels sont notamment les bains froids ou chauds prolongés, les purgatifs et émétiques, les
saignées, les irritants, le fauteuil rotatoire, le bain de surprise, les attachements, les isolements,
les galvanisations et autres électrothérapies.
Les médecins eux-mêmes ne craignent pas de le dire.
Bref, les pervers se sont bien amusés, mais le clou de cet odieux spectacle est ce qui suit :
Dans un ouvrage paru en 1859, un certain Dr Teilleux écrit :
"L’électricité offre aussi l’avantage immense de pouvoir être employée comme agent de
coercition.
Depuis notre séjour à Maréville, nous nous sommes très bien trouvés des électrisations que
nous avons données avec l’INTENTION DE RÉAGIR CONTRE L'ESPRIT D'INDISCIPLINE"_ .

Hélas, @Fox W comme vous le comprenez vous-même "La non-conformité et la libre-pensée"


ont toujours été considérées comme indiscipline et donc maladie par le Pouvoir !
L'indiscipline ça l'emmerde parce que sous une certaine forme elle peut-être une menace pour
lui.
Bref, quand on s'informe sur l'histoire de la psychiatrie on ne peut plus plus la considérer comme
une médecine, mais bel et bien comme un instrument de contrôle du Pouvoir.
1
Philippe Grincourt
Philippe Grincourt
il y a 3 mois (modifié)
en fait, ce sont eux les fous!!!!
4
Rémi O.
Rémi O.
il y a 2 ans
Votre geste ma profondément touché . Je trouve sa horrible les traitement qu'on fait suivre aux
personnes internées, vous en avez eu du courrage quand même ! Jespère que tout vas bien pour
vous maintenant , je vous souhaite une bonne et heureuse année ! :)
7
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 2 ans
+SnaKez Merci :)
1
Rémi O.
Rémi O.
il y a 2 ans
+Voyage En Psychiatrie De rien , si ce n'est pas trop demander , est ce que vous vous êtes remis
de cette horrible "aventure" ou plutôt mésaventure ? :)
2
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 1 an
Oui je m'en suis remise! Mais je n'oublie pas
3
David matadi
David matadi
il y a 2 ans
Bonsoir courage tout pleins et surtout prend soin de toi ... et te laisse pas faire Bisous
7
clarine faure
clarine faure
il y a 7 mois
Il faudrait créer des associations de patients en psychiatrie pour s'aider entre ex-psychiatrisés car
il en existe mais elles ont été récupérées…
Et Caroline merci beaucoup pour ton témoignage à toi aussi…
Faudrait arroser la toile de tout cela !
Les gens doivent savoir car c'est la seule solution pour que ça change…
C'est une mission divine qui nous est donnée là.
Et je remarque que, comme par hasard, beaucoup d'ex-internés écrivent TRES bien !
Faut déposer plainte… s'entraider… prendre des avocats communs… créer un grand mouvement
national… ou des milliers de petits regroupements locaux coordonnés… Toute cette torture ne
doit pas restée impunie !
Sinon on va où ? Faut dénoncer en grand cet ENFER et le stopper net.
La France déprime et s'écroule à cause de La Psychiatrie !
Donc c'est NOTRE MISSION que de persévérer et de nous organiser. Prenez un Google+ que nous
puissions nous retrouver par hangout puis en privé… Faut S'ORGANISER et TEMOIGNER
PARTOUT !

Clarine
1
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 5 mois
Complètement d'accord!
Guerrier de Vérité
Guerrier de Vérité
il y a 6 mois
Commissariat ,prison ou la dass ,c'est toujours le même goût de pisse...Pris dans le rouage,ont
ressent tres vite que ce n'est pas le bien de l'Homme qui est rechercher mais sa destruction .Une
pensée a tous ceux qui y ont connu la mort d'une manière ou une autre.
L'Ignorance s'accroit,le mal augmente.Jour après Jour
A tous ceux qui pensent que les gens seront traité avec respect ,indulgence ,compassion et
justice .Voyez l'illusion dans laquelle vous vivez...
Merci d'avoir traduit en acte ,ce que tu avais sur le coeur.
Nous ont ne s'en fout pas...
7
Truth Hurts
Truth Hurts
il y a 6 mois
Merci à toi pour ton beau message! Tout à fait juste le bien de l'humain n'est pas recherché, on
le fait passer pour affabulateur, lui ote tout crédit alors que l'on tue à petit feux dans la plus
grande injustice et impunité! Et tu te rends compte, impuissant de cette descente aux enfers,
que tu ne peux stopper! Ce sujet est tabou et intouchable, ils jouent de toucher à l'abstrait et de
pouvoir se dédouaner en claquant des doigts et faire porter les torts au patient! Comment
peuvent ils se regarder dans un miroir après de tels comportements?? Se satisfaire du "travail"
accompli? Je ne comprendrai jamais et garde une amertume sans nom dans la gorge..
Non comme tu dis on ne s'en fout pas..
3
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 6 mois
On ne s'en fout pas, on n'oublie pas!
2
Pop Rock
Pop Rock
il y a 5 mois
Message d'espoir tout de même car en effet ON est beaucoup !
Beaucoup à être victime d'une médecine de plus en plus inhumaine.
Bien que la psychiatrie de par son histoire peut-être considérée comme un instrument de
contrôle du Pouvoir et non comme une institution médicale.
Bref, elle est les deux dirons-nous et que quoiqu'il arrive l'espoir réside toujours dans la nature
humaine malgré tout, ayant toujours lutter pour sa liberté même dans les pires conditions.
Car si là où il y a des êtres humains, il y a des prédateurs et des victimes, il y a aussi des humains
n'étant ni l'un ni l'autre, mais néanmoins conscients et bienfaisants.
Car oui, il faut le rappeler l'anti-psychiatrie est née grâce à des psychiatres lanceurs d'alertes qui
existent toujours de part le monde, toujours prompts à dénoncer les erreurs et les abus.
Comme c'est le cas dans n'importe quelle autre entreprise ou corps de métier.
Certains veulent transformer les hôpitaux psychiatriques en des lieux de vie et d'autres les
supprimer, mais il n'en reste pas moins que tous sont conscients que la psychiatrie n'est pas ce
que que les médias en font.
Il existe une littérature "anti-psychiatrie" permettant de garder justement un esprit critique sur
la question.
Ce que les médias ne donnent pas, c'est à nous d'aller le chercher.
Bien des témoignages de psys et d'ex-patients sont intéressants.
1
Flore .A
Flore .A
il y a 1 an (modifié)
J'ai envie de te dire, encore heureux que tu ais un fort caractère, comme le dit ce cher médecin!
Car pour survivre (et non pas vivre) à ce qui tu as vécu, il en faut de la volonté! Bravo à toi! Ton
histoire me fait penser à l'une des vidéos de VoxMakers sur ces cas d'incarcération en
psychiatrie. Des personnes totalement saines, ayant juste une dépression passagère qui sont
envoyées de force dans ces lieux pour leurs plus grands bonheurs.. Ou pas.
7
Virginie Noroy
Virginie Noroy
il y a 10 mois
Vécu similaire, de mes vingt et un à vingt-trois ans.... une abomination! un traitement
terriblement lourd: Xanax, Tertian, Clopixol, Anafranil, et j'en oublie, le tout associé, j'étais
devenue une épave, avec le seul désir de "crever", ça ne s'appelle pas mourir!
Un seul internement d'une semaine en HP et j'étais dégoûtée de tout, et de moi-même, avec
mes kilos en trop, mes grimaces, mes crampes partout, mes cauchemars, mes tocs, mes
obnubilations..... je ne me lavais plus, je ne voyais plus aucun intérêt à rien, alors que j'aimais
tant de choses, tricoter, la cuisine, la musique, la lecture..... plus rien n'avait d'intérêt..... le
comportement désastreux des médecins et personnels soignants, cet abandon à la douleur, les
angoisses, les crises d'étouffement, et les moqueries, les pati-pris, ont eu raison de ce que j'étais
avant de connaître ça..... j'ai eu une grande chance de m'en sortir, plus de vingt ans après ma vie
n'est pas parfaite, mais je suis ce que je suis, et on ne peut modeler un esprit, ni en extraire les
caractères par la simple volonté et le carcan chimique!!!!!
7
wimanatoruce PAROLE
wimanatoruce PAROLE
il y a 6 mois
L'état est complice de ces crimes
2
Aurélie Giraud
Aurélie Giraud
il y a 2 ans
Tu es géniale! J'ai vécu exactement la même chose que toi et comme toi j'ai vu de drôles de
choses et de réels abus envers moi et d'autres patients. Ce milieu est tous sauf un endroit pour
guérir. Ces médecins, aide-soignants et infirmiers (à part certains, es), ne sont pas
professionnels. Et surtout on est de retour comme tu dis, à une époque de la psychiatrie version
19ème siècle ou début 20ème, ou "Vol au dessus d'un nid de coucou"! Et on est au 21ème siècle
en 2016!! ça fait très peur! Honte à la France pour ça!
7
Danielle
Danielle
il y a 7 mois
Témoignage poignant qui fait réfléchir et qui fait peur aussi.
7
fak fak
fak fak
il y a 2 ans
respect !!!!!!!!!!!
7
julie cassagnes
julie cassagnes
il y a 10 mois
on est d'accord tout ça n'est pas normal. bize
7
Iza Ni
Iza Ni
il y a 6 mois (modifié)
Touchant témoignage ! Un grand merci à toi!
Et oui, nous sommes nombreux à être victimes de la psychiatrie.

J'ai été mise sous traitement à l'adolescence car j'étais légèrement anorexique et delà, ce fut
l'horreur car je ne supportais pas du tout les médocs.

Puis sont venues les hospitalisations. Au départ dans une infâme clinique miteuse où j'étais
internée régulièrement et où à chaque fois on me rajoutait une couche de médocs.
Je devenais véritablement folle, suicidaire, ingérable. Je me retrouvais dans des relations très
toxiques, je perdais tout espoirs, je ne savais plus comment me dépêtrer de cet enfer. Violence
conjugale encore moins prises au sérieux vu que j'étais "folle".

Puis, un internement suite à une TS à 400 bornes de chez moi, dans le sud.
Passé la première semaine, j'ai fait un coma, retour au CHU. Retour à l'HP, puis nouveau coma.
Le personnel soignant m'accusait de me droguer et pensait que je faisais des overdoses. Ils me
hurlaient dessus pour savoir ce que j'avais pris, je n'avais pris que leur cachetons.

Alors chambre d'isolement où je suis restée en tout 14 jours dont 3 jours attachée dans mon
urine.

Je n'avais pas d'eau, j'ai fait une infection urinaire qui est remontée dans les reins.
Je passais des heures dans mon urine à hurler pour qu'au moins ils me changent de pyjama et
me lavent et surtout me soigne!

Je n'avais plus de notion du temps, n'ayant ni l'heure ni de fenêtre, que de la lumière artificielle.
Là oui j'ai déliré mais c'est un peu normal non??

Ils ont finit par me laisser sortir et m'ont dit que j'avais été en isolement car je troublais les
autres patients à force de pleurer.

Bien entendu, ils ont fait des analyses concernant les deux comas. Lorsque que je suis allée
demander les résultats (pour au moins savoir ce que j'avais eu, sachant que je n'avais rien pris
d'autre que Leurs drogues), on m'a jeté un " énigme médicale". Voilà, j'ai manqué de mourir
deux fois dans cet hôpital sans en connaitre les raisons.
J'ai été violé par un patient mais on ne m'a même pas écouté.

Ce qui m'a aidé à survivre, c'était certains compagnons d'infortune.

Certains aides soignants humiliaient très clairement les patients. Un aide soignant me faisait
régulièrement des avances salaces (sachant que la cause de mon mal être venait à la base de
traumatismes sexuels étant très jeune).

J'y suis restée quatre mois dans cet HP, en pavillon fermé, puis rapatriée dans un HP de ma
région où je suis restée un mois.

À ma sortie, je n'étais plus que l'ombre de moi-même. J'avais perdu 12 kilos, j'étais très affaiblie
physiquement et dévastée mentalement. Un zombi, je n'arrivais plus à rien, même plus à me
faire à manger, comme toi.

C'était il y a trois ans, je n'en suis toujours pas remise. Je suis traumatisée.

J'ai arrêté les médocs et je vais de mieux en mieux, je ne suis plus "folle", je prends soin de moi,
vois une psychologue et ai des activités mais je n'arrive plus à reprendre une activité
professionnelle.

Dans la clinique où j'allais régulièrement, ma collègue de chambre s'est pendu (dans notre
chambre). Le psychiatre était clairement un gros pervers: il invitait ses patientes au resto, nous
faisait des propositions pour ensuite nous en mettre plein la tronche.

Voilà, la psychiatrie française. Je ne sais même pas combien de molécules ils ont testé sur moi,
j'étais un rats de laboratoire.

Quand j'étais malade physiquement, on me disait à chaque fois : "c'est psychologique".

J'ai perdu tous mes amis, une grande partie de ma famille, mon travail.

J'ai réussi à rebondir grâce à ma moitié et je me reconstruits petit à petit mais la route est longue
et je dysjoncte par moment car en sevrage de benzo (une horreur!).

Je me suis refaite quelques ami.e.s heureusement mais suis très isolée.

Ah et j'ai fait une hépatite médicamenteuse, j'avais pris 25 kilos, perdais tous mes cheveux, avais
(et j'ai toujours) des problèmes à un rein.

J'ai perdu foi en l'espèce humaine pour de bon et le sentiment d'injustice est immense. J'ai
perdu 12 ans de ma vie pratiquement. J'ai 31 ans et l'impression que je sors de l'adolescence
alors que j'étais une enfant précoce.

Je suis prête à témoigner, informer, parler, enfin. Seulement maintenant ! Il le faut, je me dois
de le faire.

J'ai rencontré deux très bons psychiatres qui ont totalement réfuté les diagnostics de bipolarité .
6
Nathalia
Nathalia
il y a 6 mois
Eh bah IZA NI, ton histoire m'a fait pleuré, parce que j'ai connu des personnes qui ont été
internées contre leur gré, qui sont ressorties avec pas mal "de dégats" de part leur saloperies de
médocs très dangereux, mais jamais ils sont restés aussi longtemps que toi, tu fait très bien de
dénoncé toutes ces supplices, maltraitances, inhumaines et pas que cela, Je t'admire pour ton
courage, tu est une battante çà se sent, et avec le temps tu reprendras totalement confiance en
toi, pourquoi n'écris-tu pas un livre sur ce que tu a enduré, ce serait une belle revanche, sur tes
années perdues, je suis certaine que tu en est capable, tu m'a l'air très intelligente.
..............Reste forte, tu à déjà parcourus beaucoup de chemin, plus les années s'écouleront,
mieux tu te sentira, je te le souhaite de ton mon cœur. Un grand merci pour ton courage, et pour
toutes les personnes qui sont "passées" dans des HP quelque soit la durée.
1
Green Chrysalid
Green Chrysalid
il y a 6 mois
Vraiment choquée que ça puisse arriver, waw. Etant en études de psychologie, on a tellement de
principes à respecter, je sais pas si c'est la même chose étudiée en psychiatrie, ou si les gens
oublient qu'on est des humains... n'importe quoi ! Tu as raison de témoigner
3
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 5 mois
Merci pour tes encouragements! Je me suis souvent demandée si en psychiatrie ils avaient une
initiation à la psychologie et à la déontologie médicale? Ça porte à sourire mais mon
interrogation est réelle!
2
Christophe Chris
Christophe Chris
il y a 1 an
Merci pour votre témoignage! Nous vivons dans un monde où le mal est considéré comme le
bien, et le bien est considéré comme le mal. Les poles sont inversés.
Les gens qui font le mal, tous ces docteurs qui "tuent" des patients dans le silence en toute
impunité et "jouissent" d'un malin plaisirs ne savent pas ce qui les attends, mais s'ils savaient...
8
wimanatoruce PAROLE
wimanatoruce PAROLE
il y a 6 mois
Bien vue CHRIS tout a fait d'accore. Et pourtant il existe des méthodes bien adapter et qui existe
depuis la nuit des temps. Il est temps que cela change a tout prix
MmeHulotte rigolotte
MmeHulotte rigolotte
il y a 2 ans
Bonjour, à la fin de votre témoignage vous dites avoir eu du mal à pardonner à vos parents.. mais
pardonner quoi au juste ... puisque vous êtes responsable des sms suicidaires que vous leurs
avez envoyés... ils ont essayé de vous protéger de vous même y'a pas de quoi leur en vouloir ...
ceci dit vous faites preuve de beaucoup de courage de témoigner comme ca.. du reste je vous
rejoins sur le fait que les psychiatres abusent des traitements avec leurs patients.. je peux même
rajouter qu'un particulier qui se rend dans un cabinet de psychiatre se voit systématiquement
prescrire des anti dépresseurs même si il dit qu'il ne ressent pas le besoin d'en prendre ... j'ai
moi même du suivre une psychothérapie pour des raisons personnelles je voyais un psychologue
toutes les semaines qui m'a fait beaucoup avancer en revanche à coté de ca je devais voir un
psychiatre tous les mois qui me prescrivait du séroplex 1mg par jour au début 1.5 par la suite
puis 2 mg par jour . Je disais au psychiatre que je les prenais bien tous les jours ce qui était faux
je ne les ai jamais pris et je vais très bien !!!
6
Charles Dupont
Charles Dupont
il y a 6 mois
mettez cinq psychiatres ensembles ,ils n'y en auras pas un seul qui aura le meme diagnostique
,en fait ce sont eux qui sont
réellement atteint ,mais surtout faut pas les contrariés ces tarés car c'est la douche froide qui
vous tombe dessus !! je pense que vous avez tous vu le film superbe avec J NICHOLSON " vol au
dessus d'un nid de coucou ",c'est exactement ce que nous decrit cette belle justine qui est
reflechie ,normale ,avec des propos tout à fait juste a leurs égards car ces tristes sirs de soi disant
psychiatres ,sont en fait constamment dans le déni soumis aux lobbys pharmaceutique qui brise
les personnes en ne les écoutant jamais et les transformant au fil du temps en "zombies " ,les
mettant sous tutelles abusives les empechant de vivre
normalement pendant qu'eux s'engraissent indument car 'le ver est dans la pomme" ,donc
difficile de l'en sortir puisque la pourriture est là , ,c'est un systéme gangrené à tous les niveaux
lorsqu' une sté ne rempli pas son role mais pourrie la vie des gens normaux comme celà !!! tout
est vrai justine et le peuple doit comprendre tout çà !!! gros bisous justine mon angel adorée !!
charles de verdirat
9
Shann Shui
Shann Shui
il y a 6 mois
Une honte ce qu'ils vous on fait !
6
pimi
pimi
il y a 2 ans
J'approuve.Bravo à cette personne qui ose témoigner !C'est même pire que ça mais bon.Un
détail important des pompiers qui sont venus chercher madame.La psychiatrie utilise des
personnes ignorantes de la réalité comme des pompiers pour leur besoin. Faut montrer aux
pompiers ou aux policiers ou aux autres personnes ce qui se passe réellement dans un HP.
6
Stelie Rahard
Stelie Rahard
il y a 6 mois
Oui les pompiers font trop confiance à mr le psy expert !
Aline Coquelet
Aline Coquelet
il y a 9 mois
J'ai connu sa , et je compte bien temoignee comme toi quand je serais sortie de mes soucis . J'y
suis allee a 2 reprise .... sa m'a traumatisee .
6
laurent boutin
laurent boutin
il y a 8 mois
Sort de tes soucis très vite ! Le monde à besoin de toi.
2
Nihil Nihil
Nihil Nihil
il y a 7 mois
Putain.. J'ai été en asile psychiatrique, oui je dis bien asile. Le pire de mon secteur. J'avais 11 ans.
Contre mon gré aussi. Shootée. Attachée. Chambre d'isolement. J'entends encore les cris des
patients, le bruit des portes qui claquent, du bruit des clés. Aucune activité. Walking dead. Juste
le rythme des repas, des crises, et des médocs. Ça été le début de la fin pour moi. À ma sortie je
me souviens être dans mon jardin face au couché de soleil, et là je vois une rose, j'arrache une
épine et l'enfonce violemment dans le bras. Le sang. Pour la première fois. Maintenant à 23 ans,
diagnostiqué troubles de la personnalité multiples et troubles de la personnalité borderline.
L'épine de rose est devenue des lames, des brûlures de cigarettes, sur mes bras, mes mains.. Et
rien ne s'arrange. Toujours pas. Alors je me laisse aller. Je suis sur un petit bateau, j'attends mon
port d'attache. Je ne sais pas pourquoi j'ai écris tout ça d'un coup. Excusez moi.
6
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 6 mois
Ne t'excuse pas, c'est bien que tu racontes un peu de ton histoire... Moi je trouve que pour une
"malade" diagnostiquée ci ou ça (que des conneries) tu t'exprimes très bien avec beaucoup de
sensibilité et de poésie. Reste bien amarrée quand ils chercheront à te couler, et reprends le
large dès que tu t'en sentiras capable. Ta beauté intérieure, ta force et ta lucidité te sauveront.
Ecoute ta petite voix, crois en toi, suis ta vague, et accepte ce que tu sais déjà : ces gens là qui
prétendent te guérir ne t'aident pas, ils sont loins derrière toi!
3
Nihil Nihil
Nihil Nihil
il y a 6 mois
Voyage En Psychiatrie Merci tellement.. Je n'ai pas les mots.. Merci..
3
Sm0kusS
Sm0kusS
il y a 6 mois
+Nihil Nihil un peu pareil, j'avais 14ans, en pavillon pour adultes, HDT puis placement d'office. Au
total 4 piges là-bas. On va pas se mentir, je suis ressorti je craignais plus personne j'avais peur de
rien j'étais devenu dur et sauvage. J'ai tout réapprendre, tout... Bref, coucou les potes d'asile ^^
Je plaisante mais... Pas tant que ça .
3
Sm0kusS
Sm0kusS
il y a 6 mois
Désolé fautes d'inattention.. *j'ai dû tout réapprendre
2
Seb Jake
Seb Jake
il y a 6 mois
Très d’accord . Une véritable prison . Des gens dangereux . Des drogues degueulasses .
6
Lola Zillah
Lola Zillah
il y a 6 mois
Merci pour ton témoignage, sobre, concret et très touchant. J'ai constaté les mêmes pratiques
psychiatriques pendant ma formation durant mes stages en psychiatrie. Je suis infirmière. Belle
vie à toi.
6
Truth Hurts
Truth Hurts
il y a 6 mois
Bonjour Lola,
merci de ton commentaire...c'est très important des vies se jouent...il faut que ça parte de
l'intérieur, que les infirmiers qui ont une conscience et ne peuvent plus supporter de faire subir
cela, se mobilisent aussi, nous soutiennent, tiennent tete à leurs collègues sur place, dénoncent,
car les enjeux sont vitaux!
De tels carnages ne peuvent plus durer! C'est un crime qui se déroule en silence!
2
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 6 mois
Merci Lola! Tu n'imagines pas le respect et la tendresse que je garde pour ces quelques
infirmiers qui sortaient du lot et donnaient un peu d'humanité à ces services. Ceux là étaient
bons avec tous les patients et ils allaient à contre courant des pratiques établies. Je rejoins Truth
dans son commentaire, c'est vraiment important de pouvoir bénéficier de témoignages comme
le votre. Merci encore!
5
smxx49
smxx49
il y a 2 ans (modifié)
Si ça ne tenait qu'à moi ces gens seraient massacrés sans procès !!!! Les vrais fous dangereux
c'est EUX !! Les psys !!!!! Fous dangereux et près à tout pour se faire du pognon en DÉTRUISANT
COMPLÈTEMENT LA VIE DES GENS !!!! Je sais de quoi je parle !!! Ils m'ont complètement foutu
en l'air pendant 3 ans et prétendu m'aider à chercher de la réinsertion pendant 2 ans, MON
CUL !!!! 5 ans d'enfer au total !!! Ces gens là doivent etre sévèrement punis sans aucune pitié
par une vraie justice menée par la population !!! À MORT !!! TUEZ LES !!! DÉNNONCEZ LES !!! ILS
MÉRITENT LES PIRES CHATIMENTS !!!!! LES PIRES !!!!! J'ai vu comment ils traitaient les gens et
j'ai apprit la mort de certaines de ces personnes !! LES PSYCHIATRES SONT DES FOUS
DANGEREUX !!!!!!!!!!!!!!!!
Il faut TOUT FAIRE LES DETRUIRE !!! POUR FOUTRE EN L'AIR LEUR SYSTÈME D'ENCULÉS !!!! J'ai
juste aucun mot pour les décrire ni aucun mot pour dire ce que j'aimerai leur faire subir pour
leur faire payer tout leurs crimes !!!!!
6
Pop Rock
Pop Rock
il y a 5 mois
Je comprends votre sentiment d'injustice et de révolte.
Il est bon de l'exprimer, mais surtout ne vous y enfermez pas, car une telle énergie peut servir à
faire le bien en vous et autour de vous.
Car oui, nous avons besoin de vous, nous autres victimes !

Le cerveau est neutre, c'est de l'énergie que vous guidez vers un objectif constructif ou
destructeur.
Ce pouvoir est entre vos mains et dans votre cœur.
Vouloir détruire celui qui vous a détruit est un sentiment normal, commun à tous, mais la
destruction ne va jamais loin parce que c'est la mort = impasse.
Alors que vous vous rendriez service si vous alliez du côté de la vie et non de ceux qui vous on
fait du mal. ;)
Eux n'attendent que ça que vous soyez encore enfermé, c'est leur job, leur salaire, leur bouffe !
Eux représentent l'obscurité, la destruction, vous le voyez bien que ce n'est pas vôtre chemin
sinon vous auriez apprécié le sort qu'ils vous ont fait subir.
C'est bien parce que vous êtes différent de ces gens-là que vous réagissez ainsi et que je garde
espoir vous concernant.
Vous méritez le meilleur, ne leur donnez donc pas raison dans le sens où leur seule expérience
de vie est celle de psy, pas de patient psychiatrisé.
Ils peuvent donc toujours se prévaloir d'une connaissance, mais elle est partielle.
Et c'est nous qui détenons l'autre partie et elle est essentielle !
Ils craignent comme les violeurs qu'elle leur pète un jour à la figure.
Mais il faut s'y prendre avec intelligence et sagesse = patience !

Car l'ex-interné psychiatrique qui tue sera toujours en tort dans le regard du public.
Il ne se sera non seulement pas rendu service, car personne ne reconnaîtra jamais son statut de
victime, mais tous retiendront son statut de criminel, or ce n'est pas l'objectif bien au contraire
et il n'aura pas rendu service à la communauté des victimes de la médecine notamment
psychiatrique.
Parce que croyez-moi si on prend tous les cas d'erreurs médicales et d'abus, ça fait un sacré
paquet d'hommes et de femmes en colère qui comme vous souhaitent que justice soit faite.
Mais c'est une guerre sur le long terme, avec des batailles que l'on perd et que l'on gagne.
Ne vous détournez pas du chemin de vie qui vous attends, à chaque instant ce chemin est
saisissable.
C'est un choix, aussi difficile sont les conditions dans lesquelles on le fait.
Je suis vielle maintenant, enfin j'ai encore du temps, mais écoutez ceux qui sont passés par là
avant vous. ;)

Bonne année 2018, plein d'amour et de joie dans votre jeune vie !
1
michel L
michel L
il y a 1 an
Dans l'antiquité , les fous étaient vénérés tels des Dieux , ont leur attribuaient des pouvoirs
surnaturels !! En Europe , en France , ils étaient traités pire que des chiens !!! Attachés ,
enchainés , ont les laissés dans leur puanteur , leurs urines et excréments , jusque morts s'en
suivent !!!
6
Jocelyn Beaudry
Jocelyn Beaudry
il y a 11 mois (modifié)
Ce n'est pas tout michel L. On pouvait payer pour aller voir ces gens qui n'en étaient plus selon
eux, ou, plutôt, à cause d'eux d'une certaine façon.
1
wimanatoruce PAROLE
wimanatoruce PAROLE
il y a 6 mois
On est vraiment descendus le bas possible de la civilisation humaine
Janis Jones
Janis Jones
il y a 6 mois
Quelle courage de faire ce témoignage face cam. J'ai vécu aussi des choses similaire en HP il y a 2
ans. On a forcer mon conjoint a signer la feuille d'admission obligatoire. J'ai étais interner dans
un service ou on me sangler car je pété les plomb de ne voir que 4 murs sans mes fringue, sans
visite, sans portable, sans tablette pour regarder des films pour passé me temps ... On m'a foutu
du xsanax, deroxat, et tercian ainsi qu'un sirop rose dont je ne me souviens pas le nom dans la
tronche. Ma seule préoccupation étais de trouver un moyen de m'enfuir. Je suis toujours
marquer par cette période mais je suis fière de dire que depuis 6 mois j'ai complètement arrêter
tous mes traitement car je devenait très méchante envers mon conjoint je ne l'explique pas je
n'étais pas moi même. Et depuis cette expérience j'ai décider de travailler en séjour adapté pour
personnes handicapées qui ont vécu les même choses que moi. Je n'ai trouver que cela pour
''combattre'' cette ''maltraitance'' thérapeutique en donnant de mon temps a ceux qui ont vécu
et vivent cette situation. La psychiatrie est vraiment une médecine business. En tout cas j'aimerai
avoir ton courage de témoigner comme ça. Je le fais quelques fois lors de mes séjours mais on
est vite juger par les collègues. Merci infiniment pour cette vidéo
4
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 6 mois
Et bien tu vois tu l'as ce courage car tu témoignes ici! Merci à toi
1
terry rats
terry rats
il y a 6 mois
les hopitaux psychiatriques ou comment devenir dingue pour de bon 10 séjours plus ou moins
longs mais je m en suis sorti merci pour ton témoignage .les psychiatres nous bourrent de
drogues légales
5
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 6 mois
Merci à toi, il faut nous faire entendre!
3
terry rats
terry rats
il y a 6 mois
c est un peu beaucoups david contre goliath
2
terry rats
terry rats
il y a 6 mois
et tu en est ou maintenant tout est rentré dans l ordre depuis tout ce temps
Truth Hurts
Truth Hurts
il y a 6 mois
C'est ça Terry, des drogues légales! Ils tuent en silence! En 10 séjours tu as du en voir des
choses....
4
terry rats
terry rats
il y a 6 mois
ho que oui beaucoups de zombies dont moi maintenant je sais de quoi je souffres (bipolarité) je
prends juste du lithium qui régule mon humeur
Truth Hurts
Truth Hurts
il y a 6 mois
Comme tant d'autres, ils t'ont fait passer par toutes les cases imaginables? Tu as beaucoup
d'effets secondaires?
terry rats
terry rats
il y a 6 mois
maintenant non ce traitement est le meilleur je suis stable depuis que je le prends
1
Pop Rock
Pop Rock
il y a 5 mois (modifié)
@terry rats
Les psys sont des dealers !
Cela fait longtemps que c'est reconnu parmi les chercheurs, les psys et les patients.
Les benzodiazépines sont l'équivalent de l'héroïne.
Rares sont les sites sur les drogues où elles ne figurent pas !
Le problème c'est que beaucoup de gens, dont des consommateurs de drogues, n'ont pas
encore intégré que les benzo ne sont pas seulement dangereux avec la prise d'héroïne, mais
qu'elles ont à elles seules un pouvoir destructeur.
Il est plus difficile de sevrer les patients des benzodiazépines que de l'héroïne !
Ce sont des substances ultra-toxiques autant pour les animaux que pour les humains, elles
engendrent même la démence et sont justement strictement interdites sur le long terme.
C'est-à-dire au-delà de 3 semaines ! (ce qui est déjà beaucoup pour une telle m....)
Les psys continuent pourtant à les prescrire pendant des années !
Alors que le signal d'alarme est tiré par les chercheurs depuis au moins les années 80 !
Bref, les psys sont des criminels, des dealers et des corrompus, car faut-il rappeler que comme la
plupart des médecins hélas, ils sont arrosés par les labos pharmaceutiques !
Et ce au détriment non seulement de notre santé, mais de celle de nos familles.
Scandaleux !
2
terry rats
terry rats
il y a 5 mois
par contre ils ne veulent pas les tester sur eux
nigrum angelus
nigrum angelus
il y a 6 mois
deja bravo a toi d'avoir le courrage dans parler tous le monde ne la pas

et pour ma par 'y suis jamais allez mais je trouve honteux de comment on vous traite

si je peut me perméttre je trouve que tes parents non pas était trés intélligent car moi perso
j'aurez prix tes menaces de suicide pour un besoins aides et je t'aurez jamais envoyer dans un
hopitale psychiatrique car c'est pas la solution car la bas a par te bourré de cacher pour t'assomé
c'est tous qui save faire

c'est se que je dit on te boure de cacher pour te faire fermé ta gueule c'est vraiment honteux
mais oui ta raison on te choute carrément de medicament c'est tous et quand tu pense que des
gens comme toi qui non pas lui étre la on les gardes emprisonné , alors que des tueurs violeurs
eux on les laisse sortir on les garde pas , la france est un trés beau pays mais putain on est
remplis de connard

et ta raison rentré la sans méme le vouloir peut te faire tourné trés trés mal au finale

je suis ravis que tu soit sorti de cette merde


3
Truth Hurts
Truth Hurts
il y a 6 mois
Merci de ta lucidité! Et oui nous sommes nombreux à avoir fait les frais de cette médecine de
fumistes! Bousiller des gens biens et les vrais ordures les laisser s'épanouir en toute quiétude!
Surréaliste! Des criminels en blouse blanche! Des dealers légaux!
3
nigrum angelus
nigrum angelus
il y a 6 mois
oui toute a fait des tueurs delear moi je suis allez a esquirole mais pour une desintoxication et
ben c'etait moins pire mais c'est pareil il mon donné des caché qui m'avait fait prendre 70 kg
sans méme me prévenir que sa me frait grossir car si j'avait su sa j'en aurez jamais pris j'ai quand
méme mis 7 ans a revenir a mon point a peut prés normal et il s'occupe a peine de toi a par
une petite reunion ou tu parle de tes probléme une fois par semaine
alors en psychiatrie j'imagine méme pas horreur que sa doit étre dit étre enfermé car nous aussi
on etait enfermer malgret que tu etait bien tu etait enfermé alors il y avait une petite cour de 5
m carré et méme la tu pouvez sortir quand les fumeurs avait envie de fumé mais les fumeurs se
qui s'occupé de nous sinon non tu etait bloqué a interrieur enfin comme tu dit c'est vraiment
des criminels
et toi quand tes en liberté tu vas acheté de la drogue pour avoir une vie plus belle et la tu fini en
prison si on te chope avec 1 gramme et eux c'est de la drogue pareil il te la fond prendre sans
méme que tu le veuille mais c'est normal entiérement normal mais comme etat gagne de argent
dessus alors c'est bon quel honte
3
Djamel Rayan
Djamel Rayan
il y a 6 mois
La psychiatrie est terrible, j'ai eu un traitement pour schizophrénie alors que je suis dépressif
sévère. J'ai pris 15 kilo
5
Pop Rock
Pop Rock
il y a 5 mois
Les diagnostiques foireux et les traitements inadaptés ce n'est pas ça qui manque hélas !
Les médecins en général se cachent derrière le prétexte que l'erreur est humaine.
L'horreur aussi comme dirait l'autre...
À un moment donné il n'est plus possible de laisser passer, et ce quelque soit ce que l'on à vécu,
parce que nous avons tous en temps que citoyen le devoir de défendre nos propres intérêts,
surtout quand il en va de notre santé.
1
Virginie Bacha
Virginie Bacha
il y a 1 an
bonjours pour quoi pas montee un assos dans ce sent pour demontrer a touts le monde ce que
tu a vécue
5
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 1 an
Bonjour Virginie, des assos qui dénoncent les abus psychiatriques il en existe déjà des centaines.
Je soutiens d'ailleurs leurs actions comme je peux en offrant mon témoignage. Mais peut-être
qu'un jour, tu as raison, j'en monterai une autre, histoire de réaffirmer, encore et toujours, mon
dégoût pour leurs pratiques moyenâgeuses.
6
Dany Leyet
Dany Leyet
il y a 6 mois
tu ma l air pertinente des gens meur ils se trouve que se sont les miens j ai de quoi retourner l
HP donne moi un coup de pouce je te le rendrai w
wimanatoruce PAROLE
wimanatoruce PAROLE
il y a 6 mois
Très bonne idée de crée une association pour dénoncer et protéger les gens qui ont besoins de
soins
Janis Jones
Janis Jones
il y a 1 an
Bravo pour ton témoignage. Nous ''acien patients psychiatrique'' ne sommes pas assez entendu.
La maltraitrance psychiatrique n'est pas assez médiatisé.
J'ai étais hospitalisé d'office (l'hopital a forcé mon conjoint en pleure a signer lrur papier) il y a
quelques années dans une ailes de l'hopital où les patients étais des internet d'office pour crime
ou viol (d'ailleurs par crainte je suis rester des mois enfermé shouter dans ma chambre dans le
noir et les infirmieres se demander ce que je fouter la) ils m'ont mis sous traitement lourd et cela
fais que 1 semaines que je ne prend plus de médocs car j'étais devenu accro et je n'avait aucun
suivi psy je l'ai fais moi meme rn devenant animatrice en Séjour adapter pour personnes
handicapées mentale et ils me donnent ts l'amour et La joie que je n'ai jamais eu ds ma famille.
Et cette été direction l'Autriche avec de super vacznciers pour leurs faire oublier le quotidien des
foyer et hosto.
En tt cas j'espere que tu t'en es sorti Merci pour ton témoignage.
5
wimanatoruce PAROLE
wimanatoruce PAROLE
il y a 6 mois
JANIS JONES votre histoire nous a briser le coeur mon fils et moi. Le tout puissant veille sur vous
depuis qui vous est venus dans ce monde brutale et t’oublieras jamais. . Ce monde a perdus son
âme et il y a toujours espoirs quelque par, quant on cherche on le trouve. Armez vous d'amour
de compassion de respect et d'humour son aucun doute vous allez trouvez la paix antérieure
Victor Geyres
Victor Geyres
il y a 2 ans
Bonsoir, j'ai été très touché et atterré par votre témoignage! Avez-vous réussi à parler de ce que
vous avez vécu à vos parents et votre soeur ? Je fais partager votre vidéo. Je vous souhaite bon
courage pour la suite.
5
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 2 ans
+Victor Geyres Oui ils ont été les premiers à recevoir mes multiples témoignages! Aujourd'hui on
s'adore et nous nous comprenons. Aucune rancoeur, juste de le tristesse et de l'impuissance face
à cette machine qui nous à tous dépassée....
1
vince2point1
vince2point1
il y a 6 mois
Tu racontes bien et décrit en faisant bien ressortir le sentiment d'injustice. Ce que tu racontes est
très symptomatiques des hopitaux psychiatriques de secteurs
5
Subiza Ana
Subiza Ana
il y a 1 an
Mes parents ont voulu aussi "m´aider" de la même façon mais j´ai eu la grande chance de
tomber avec un psychiatre jeune et éthique il paraît (une exception?) et j´ai gardé toujours la
calme, parce que je savais que des réactions agressives joueront contre moi.
Je suis très contente d´avoir échappé à ça. J´ai eu vraiment de la chance
5
Dazed Maestro
Dazed Maestro
il y a 6 mois
Ils ne soignent rien aux hôpitaux psychiatriques, ils te rendent encore plus fou ( souvent on
enferme des gens qui ne sont pas du tout fous)
5
SAIDI MOHAMED
SAIDI MOHAMED
il y a 6 mois
les malades psychiatriques sont considèrès socialement morts et deviennent des objets
derangeant auxquels il faut ajouter les cas violents rebels a la prise en charge.le deficit de
couverture complique la donne.
4
magnetique12
magnetique12
il y a 6 mois
L'hospitalisation ou les soins psy à la demande d'un tiers ou tout simplement la possibilité de
neutraliser, humilier, décrédibiliser, et de réduire au silence n'importe qui de manière arbitraire
et corrompu sans passer par la justice! La France est le seul pays au monde à autoriser de tels
actes, et ce pays critique la Russie pour, soit disant, les mêmes choses. La France est une
dictature caché et hypocrite derrière le nom démocratie, des organisations des droits de
l'homme et les Nations Unis pointe ce pays du doigt, sans effet, les médias sont muselés ou
corrompus. Les médicaments sont un marché rentable et les industries pharma tirent les ficelles
du gouvernement et des médecins, c'est vrai malheureusement.
4
Camille Renner
Camille Renner
il y a 6 mois
Exact ! Quand en sort de taule, il arrive parfois que l'on soit blindé et plein de gloriole. C'est le
retour au buisness, avec toutes les combines apprises en prison ! Alors que quand on sort de
psychiatrie, on est laminé, épuisé par les traitements neuroleptiques, et surtout, plus personne
ne vous prend au sérieux, car tout le monde croit que vous êtes FOU ! Quand à la France, c'est
effectivement une république bananière, dont les bananes sont les médicaments et les vaccins
obligatoires des lobbies pharmaceutiques à Macron !
3
Truth Hurts
Truth Hurts
il y a 5 mois
"Quand on sort de taule il arrive qu'on soit blindé et plein de gloriole....alors qu'en psychiatrie on
est laminé détruit"...parfaitement! Beaucoup se sentent pousser des ailes après une
incarcération alors qu'en psy on est brouillé! Et en toute impunité! Y a de quoi se foutre en l'air
quand on voit les répercutions et dégâts causés!!
3
Game Over
Game Over
il y a 6 mois
Tout a fait d'accord.ce sisteme d'internement est la pire des calamité c'est fait pour detruire la
santé mentale du patient j'en fait même les frais...
5
Jean-Philippe Jameu
Jean-Philippe Jameu
il y a 1 an (modifié)
merci a toi tu résume très bien les abus de la psychiatrie et ses effets pervers ! tu as su voir le
système des gens qui ne te comprenne pas ! certaines personnes sont dans l'équipe médicale
des malades à enfermer! une vie est faite de haut et bas et on peut tous s'en sortir!RESPECT À
TOI
5
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 1 an
Merci pour ton écoute :)
1
freelive6922
freelive6922
il y a 6 mois
Témoignage très réel. Les psy ont détruit ma vie, ont détruit la vie.
4
Truth Hurts
Truth Hurts
il y a 6 mois
Bonjour

peux tu détailler un peu plus? Qu'as tu enduré?


On est tellement impuissant face à cette machine de guerre silencieuse...
freelive6922
freelive6922
il y a 6 mois
Truth Hurts C est quelque chose dont je ne parle jamais. Mais grâce à un psy, à qui moi et mon
époux à l époque avons fait confiance, un décès à eu lieu. Malheureusement pour des raisons
que j'ignore, ce psy est lui même décédé et je n ai pu avoir aucun recours juridique contre lui.
Moi j ai été réduite à l état de légume durant 7 années. J ai tout perdu. Tout.
Le point de départ étant une petite dépression dû à une rupture sentimentale. Médecin, psy,
"pilules du bonheur " (tranxene, lexomil, lysanxia, prozac...etc..etc) puis hospitalisations. Etc.
On tombe dans un puit sans fond, un cauchemar qui n a pas de fin. J ai vécu l horreur... alors
que j avais une vie classique avant de tomber entre leurs mains. Ces gens sont maléfiques. Ce
sont des assassins. J ai fait des tentatives de suicide. Non pas parce que j étais suicidaire, mais
parce que les cachets rendent suicidaire, en retirant les barrières psychologiques de ce qui est
bien ou mal, de ce qui se fait ou ne se fait pas.
Si quelqu' un me lit, n avalez pas leurs poisons, vous irez encore plus mal après.
2
Truth Hurts
Truth Hurts
il y a 6 mois
Merci à toi..
Pour une problématique initiale qui n'est pas la folie, on se retrouve pris au piège, enchainant les
diagnostics, traitements, psys, ect...Tout est fait pour tuer la personne à petits feux en
silence...sous couvert de "pour son bien"....auquel souvent les proches croient! Ne voyant pas
les ordures qui sont à l'oeuvre derrière.
Oui les hospitalisations te font tomber très bas, tu perds contact avec la réalité, ne sais plus ou tu
en es, vas de plus en plus mal, mais si tu oses revenir sur tes médicaments, on prend ça pour un
caprice, une rébellion qu'il faut recadrer, non coopération..moi on m'a meme dit "si ça marche
pas c'est qu'il faut encore augmenter la dose"!!! Je ne tenais déjà pas debout, ils sont
irresponsables, dangereux et inhumains!
C'est certain ces médicaments ont l'effet inverse, de part les effets dévastateurs te poussent au
suicide, te font perdre controle, ou te rendent insensible au danger...L'histoire de Michel Prévidi
relate parfaitement ça...sa femme et ses deux filles se sont suicidées en se jetant sous un train à
cause de ces raclures et leur pouvoir!
Je te souhaite le meilleur, si tu veux en parler n'hésite pas.
Bises!
1
Jigsaw
Jigsaw
il y a 5 mois
Waaaah! Les psy devrait être eux même internés �
3
Jarod Ds
Jarod Ds
il y a 6 mois
Vos parents ont refusé d'écouter le premier psy qui leur suggéra de vous faire sortir dès le début.
Ils ont refusé C'est bien parce qu'ils étaient incapables de maintenir leurs rôles. Alors soit vous
cachez des choses sur votre état de santé , ce que je ne crois pas, soit ils ont jetés l'éponge et
abandonner leur fille. Votre discours est limpide sauf au début où vous êtes vague sur votre
désespoir J'aurais aimé plus de clarté.
Vous devriez être aujourd'hui extrêmement différente, car vous avez ramassé plus de
souffrances que les autres et devriez en être sortir plus forte. Comment allez vous ?
1 semaine d'isolement , 8 semaines d internement , HO je savais que j'entrais dans la mort, donc
je leur ai laissé tout faire, l'odeur de la lessive, la peur de tout même de se calmer, 3 patients
dirent que je n'étais pas malade. Mais les psys se force à ne pas vous écouter. Les infirmiers sont
encore plus sourd que les psys. Point important ! Ils se racontent leur vie à l'extérieur à côté de
vous , mais vous vous n'êtes plus rien, indescriptible en fait. Pire que des autruches ils se font
violences pour ne pas même vous ressentir. Et vous finissez par ne plus exister. Au bout du
premier mois le psy m'a laissé avec un tout petit traitement pour soulager sa conscience, je suis
resté un mois de plus pourquoi ? Rien n a changé. Je me suis demandé s'il me gardait parce que
je leur rapportait de l'argent, il m'a était reproché de pas avoir de médecin traitant, végétarien
avec jeun régulier depuis des années je ne connais aucune maladie.
Moi aussi traumatisé c'était mars 2017, dehors, les repères manquaient. J'ai essayé de travailler.
Ils m'ont tellement montré une partie sombre du système. Que je n'ai plus l'envie d'y participer.
Vous avez perdu vos parents en réalité. Vous êtes devenu grande. On a vécu un cauchemar en
toute lucidité. J'ai ri quand le psy vous a cru. Ils traiteraient des objets ça se serait pareil. Sincère
amitié.
4
Jana Boubou
Jana Boubou
il y a 6 mois
Ah moi aussi j'ai servis de cobaye. Enfermée attacher 7jsur7 et 24h sur 24 et drogué par injection
à ce retrouve 7 fois en réanimation
4
Truth Hurts
Truth Hurts
il y a 6 mois
Salut Jana
je compatis à ta souffrance et au drame vécu...si tu veux détailler plus je suis à ton écoute, ayant
vécu cela pendant 5 mois interminables je peux comprendre...Quel age avais-tu? J'imagine les
traumatisme de cet acharnement psy!
Jana Boubou
Jana Boubou
il y a 6 mois
Truth Hurts avait 14 ans
vernet yvon
vernet yvon
il y a 1 an
merci de votre témoignage!!!!on aurait pu s"y croisés.ai vécu moi aussi l"enfer des HP....
vous avez vraiment posée les mots sur cet enfer :d"oû ma réponse
"pourquoi autant de maltraitance ;de négligence du personnel;de brimades et mépris du
personnel psychiatrique ""payé(e)s à rien foutre...les représailles pour un mot de travers;
ma question:pourquoi le personnel psychiatrique est ils si mauvais en regard de la médecine
normale,,,,classique:hôpitaux normaux....personnels aux petits soins et attentifs à la souffrance.
7
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 1 an
Bonnes questions... Si vous trouvez des réponses, faites-moi signe :) Je rajoute une question à
votre liste : si nous sommes si nombreux à avoir ressenti cette même gène et incompréhension
face aux pratiques employées et à en arriver des années plus tard aux mêmes conclusions : "ils
m'ont fait bien plus de mal que de bien", pourquoi l'Ordre des Médecins pour ne citer qu'eux, ne
font rien pour faire évoluer l'univers des HP? J'imagine que les enjeux économiques (voir
pénaux) sont énormes, mais à tant vouloir protéger les dérives, abus, mauvais traitements et
inefficacités de cette discipline, c'est tout le corps médical qui en pâti et qui se discrédite.
7
Jocelyn Beaudry
Jocelyn Beaudry
il y a 11 mois (modifié)
Rebonjour Voyage En Psychiatrie. Oui, je semblerais peut-être avoir apporté des éléments de
réponse plus haut sous Graziella... et si tu n'aurais encore déjà lu. Heureux de t'en avoir
informée. Bye.
Pop Rock
Pop Rock
il y a 5 mois (modifié)
@vernet yvon & Voyage En Psychiatrie
L'histoire de la psychiatrie vous donne la réponse.
Par qui est-elle créée ?
Le Pouvoir en place de l'époque !
Quelle est la raison de sa création ?
Le contrôle !
Qui doit-elle contrôler ?
Celles et ceux que le Pouvoir veut discipliner !
Qu'il considère "malades" et dont la "guérison" consiste à remettre dans le rang.
Le dépressif aujourd'hui représente le mécontentement d'une société qui ne le rend pas
heureux.
Il représente une critique du Pouvoir !
Et de toute autre autorité qu'elle soit familiale ou professionnelle.
Or pour le Pouvoir, la société rend heureux bien des gens et il ne va donc pas se remettre en
question lui, ni sa création/organisation et ceux qui en sont satisfait, il va remettre en question
l'individu qui "souffre" de la situation ou de l'environnement qu'il subit.

Il arrive que des psychiatres, sans être anti-psychiatrie, reconnaissent ouvertement cette réalité.
Il y en a notamment un sur internet qui avait naturellement répondu à une mère de famille que
son fils souffrait bien de l'environnement dans lequel il vivait, mais comme il était impossible de
le changer c'était à lui de prendre des médocs !
C'est-à-dire de continuer non seulement à subir, mais à avaler des médocs qui ne lui sont pas
destinés, puisque non malade sinon d'un environnement inadapté !
Et c'est lui au final qui sera perçu comme un inadapté à la vie sociale !
Aucune guérison possible donc, puisque le patient ici n'est pas malade mais risque de le
devenir !
C'est comme dire à une victime de viol qu'elle doit continuer à subir, mais que pour rendre le
supplice moins pénible elle devrait se shooter !
La psychiatrie démontre ô combien ici son impuissance à résoudre les maux de la société et pour
cause !
La psychiatrie ne s'en prend pas aux raisons, mais AUX CONSÉQUENCES !
On ne le répétera jamais assez, elle est une médecine superficielle, arbitraire qui se contente de
relever des symptômes !

Le Pouvoir ne lui en demande pas plus, surtout pas de comprendre ni de communiquer, mais de
faire obéir.
Le Pouvoir a créé un instrument de contrôle où le citoyen n'a plus le contrôle !
Ni celui de faire respecter les Droits de l'Homme que le fonctionnement même de la psychiatrie
bafoue.
Enfermement arbitraire à durée indéterminé, sans avocat ni juge !
Privation de liberté, privation du libre arbitre...etc...obligation d'obtempérer à l'injonction
d'obéir.
On remarquera aussi que les patients psychiatriques sont tout aussi inconsidérés que les
enfants !
Jamais pris au sérieux, systématiquement discrédités.
La psychiatrie déresponsabilise !
Elle tue socialement l'individu qu'elle est sensé réinsérer en le privant de tout, de sa liberté et de
toute relation et activité, ce qui est le comble de l'absurde ! ...du point de vue santé !
D'autant que la très grande majorité des "psychiatrisés" ne représente aucun danger.
1
Zazor White
Zazor White
il y a 6 mois
Je suis allée aussi en HP.cétait l'enfer...on est traités comme des enfants capricieux alors qu'on
demande juste a etre traités en tant qu'humain.on en a marre d'etre enfermés et surveillés H24
et on se fait chouter par la piqure alors qu'on demande juste a aller fumer ou autre.on
pleure,parce qu'on en a marre,piqure parce qu'ils veulent pas prendre le temps de t'écouter,la
piqure,ca va plus vite.pas le droit de téléphoner parce que le psy veut que tu sois concentrée sur
ton hospitalisation.tu rentres la bas,tu n'es plus considéré comme une personne.jai vécu un
calvaire....pour au final "erreur médicale".et meme la,bah faut attendre que la paperasse se
fasse pour pouvoir sortir....et je n'ai meme jamais eu aucune excuse....cest répugnant.et pareil,
tu t'habilles,tu te maquilles,tu souris un peu chez le psy....on m'a dit "on voit que vous etes
mieux,que vous vous reprenez en main etc....du grand nimporte quoi
3
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 5 mois
Merci pour ton témoignage
1
isouh lou
isouh lou
il y a 6 mois (modifié)
Merci infiniment pour ton témoignage. J'ai vécu un enfer, j'en suis ressortis anéantie, j'étais plus
mal après qu'avant. Qd je suis arrivé jai vu le psy 5 min et on ma collé des traitements... 5
minutes ! On m'a donné des cocktails de médocs sans même me connaître au final qui me faisait
faire pipi au lit, j'avais l'impression de ne plus pouvoir rire ni pleurer, ma tete tournait, je
marchais plus droit, un jour j ai saigné du nez et je suis tombé dans les pommes c'est seulement
à ce moment là qu'il ont changé mon traitement (apparemment on me croyais pas avant quand
j'expliquais que ma tete tournait, que ca n'allait pas du tout) mais j'étais toujours shootée et tout
comme toi il m'a fallut mentir pour sortir. Les psy n'écoutaient pas, j'étais pas prête à sortir
point. Pas d'explications. Rien. Je les voyais 5 min et c'est comme si je parlais au vent.
J'ai été traumatisée de ce que j'ai pu voir, certains patients, les bagarres auxquelles j'ai assisté, le
monsieur qui voyait des monstres partout et que je m'efforçais de rassurer, il arrivait au
personnel de fermer les portes des chambres la journée pour être sûr qu'on dorme la nuit.
Fumer, la télé, rien d'autre comme occupation. Ces endroits ne sont pas sain.
D'ailleurs le psychiatre que j'ai vu derrière (en libéral après ma sortie) n'a pas compris
(bizarrement je voulais savoir, j'en avait besoin, pourquoi on m'avais fait ça ?... J'étais réellement
folle? Il fallut que je comprenne) Les psy ds les hôpitaux n'ont rien à voir avec ceux de
l'extérieur. Il m'a immédiatement sevré des médicaments et m'a fait comprendre que c'était pas
la solution pr moi et que malheureusement le manque de personnel faisant ils gerent parfois
mal leurs patients dans les hp.
Personnellement je pense aussi que certains manquent tout bonnement d'humanité et qu'ils ont
raté leur vocation !
J'y pense encore, ça va oui mais il m'arrive d'y penser c'est comme si c'était impossible a oublier.
Oui ça m'a choqué et marqué. Pourtant ça fait 10 ans... Je n'y suis plus jms retourné depuis.
Heureusement.
Je suis désolée que tu ai du passé par là.
Encore merci pour ce témoignage.
4
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 6 mois
Merci à toi aussi de raconter un peu de ton histoire, c'est important pour nous mais aussi pour
les autres, nous nous sentons moins seuls! Tu parles de ce monsieur qui voyait des monstres et
que tu tentais de rassurer et je me souviens de cette patiente espagnole dans mon service qui ne
parlait pas français ou très mal. Un jour je suis allée la voir et je lui ai parlé dans sa langue. Son
visage s'est illuminé, j'ai eu l'impression que personne n'avait capté qu'elle ne parlait pas
français! Parfois elle délirait, j'allais la voir, je lui parlais en espagnol, je la fais sourire, la calmais,
lui chantais des chansons de chez elle... et je sentais que j'étais bien plus utile pour elle que tout
le personnel médical réuni. Bref... Je suis désolée aussi pour toi que tu sois passé par cette
épreuve, mais nous en ressortons plus fortes! Bonne continuation!
Pop Rock
Pop Rock
il y a 5 mois (modifié)
@isou lou
"Les psy ds les hôpitaux n'ont rien à voir avec ceux de l'extérieur."
Bien au contraire, ils ont fait les mêmes études, lu les mêmes bouquins, mais tout dépend
effectivement sur qui les gens tombent.
Et dans quel état ils se présentent aux psy extérieurs.
Parfois, ils sont tellement shootés et choqués qu'ils ont des difficultés à s'exprimer
normalement, ce qui est pris souvent hélas pour un handicap mental ou un manque
d'intelligence !
Ceci est dû à plusieurs facteurs, le premier étant l'ignorance !
Nombreux médecins toutes spécialités confondues se contentent des bouquins avalés durant
leurs études, sans se soucier des nouvelles recherches et découvertes notamment dans d'autres
domaines de la médecine.
Ils ne se posent aucune question et ne progressent pas.
Pire, les labos pharmaceutiques arrosant les médecins, ces derniers ne remettent rien en
question au détriment de la santé de la population.

En 2016, Médecins du monde est censuré pour ne pas fâcher le lobby des labos !
Une campagne de communication contre les tarifs exorbitants fixés par les laboratoires pour des
médicaments contre le cancer ou l'hépatite C a été refusée par les propriétaires de panneaux
publicitaires.
Putain, des gens meurent alors en ce qui concerne les patients psys déjà inconsidérés dans la
société...
Si à la moindre enveloppe les médecins tournent les yeux au lieu de prendre leur
responsabilité...
Bien sûr que des médecins sont dignes de leur profession, intègres et volontaires, mais dès qu'ils
dénoncent des dérives le LOBBY de l'Ordre des Médecins leur coupe le sifflet jusqu'à leur retirer
le droit d'exercer.
S'il est indispensable qu'il y ai une autorité de contrôle, il est tout autant indispensable qu'elle ne
soit pas corrompue !

Autre info, la majorité des psychiatres, psychothérapeutes et psychologues ne sont en rien


spécialisés dans le VIOL et dans la SURDOUANCE.
Cela veut dire que jusqu'à aujourd'hui, des milliers de personnes se sont adressées à des
professionnels IGNORANTS qui n'ont jamais eu l'honnêteté de le reconnaître, empochaient
l'argent et soignaient ces gens pour des maladies qu'ils n'avaient pas !
C'est toujours d'actualité !
Alors que parallèlement par exemple, des recherches ont été menées à Harvard ayant démontré
que l'extraordinaire faculté d'adaptation des surdoués les protégeait de la maladie mentale.
Pourtant les psys continuent de les confondre avec des "psychotiques" qu'ils ne sont pas !
Pourquoi ? Parce que les psys sont formés à ne prendre en compte que la surface : symptômes.
Partant de là toutes interprétations est possible et comme les surdoués sont ultra-sensibles,
leurs expressions paraissent aux yeux des autres disproportionnées alors qu'ils sont les plus
connectés à la vie !
Leurs réactions est donc au contraire le témoignage de cette vie, si intense parce qu'ils la
ressentent beaucoup plus.
D'où tout enfermement et shootage au médoc et surtout électrochocs sont un cataclysme qui
les marquent à vie !

En ce qui me concerne, je ne dis pas qu'il faille supprimer la psychiatrie, mais changer son regard
sur des personnes qui n'ont rien à y faire !
On sait aussi que les autistes en font partie et bien d'autres.
Anne abe
Anne abe
il y a 4 mois
Salut,la sensibilité n est pas une pathologie sur la chaîne Anne abe plus comprendre là
schizophrénie. Ici bas,nous vivons dans une arène économique ou la sensibilité est médicalisé....
1
François Albertini
François Albertini
il y a 1 an (modifié)
moi aussi ont m à enfermer pendant 2 mois dont 1 semaine en chambre d isolement.. sous
contrainte en plus. j ai servis de cobaye... ( abilify . tercian zoplicone Xanax et d autres
saloperies)...tout ça pour avoir insulter les infirmiers lors d'une crise d angoisse. je n avais que 17
ans sauf que moi ça s est passée à l'hôpital militaire de Toulon et en plus j étais livré à moi
même. cette hospitalisation ressemblait vraiment à la prison pure.....
5
le dragon d'aether 74
le dragon d'aether 74
il y a 7 mois
d'après ton discours et mon expérience propre,
on a vraiment le sentiment que l'univers de la psychiatrie s'acharne à te prendre qui tu es (ton
essence), à te changer, te faire douter et pourrir de l'intérieur.
c'est encore pire lorsque ce sont tes parents qui t'abandonne à cet univers;
personnellement c'est ma mère qui m'y a littéralement abandonnée,
alors même qu'elle savait très bien que le psychiatre dont elle m'a laissé entre les "griffes" était
un fou psycho-rigide et cachetoneur professionel.
j'étais un peu perdu à la fin de l'adolescence, un peu paumé, pas vraiment de référence d'adulte
stable et bienveillant;
le comble c'est que ma mère, ne voulant pas jouer ce rôle là,
a préférée me confier aux bons soins de gens qui sont encore plus tarés que leurs patients...
4
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 6 mois
Oui c'est super perturbant quand ceux qui sont censés croire en toi, t'aimer et te vouloir du bien,
préfèrent écouter et croire les soit-disant professionnels de la médecine... et ta voix, ton
discours, tes cris de détresse n'existent plus. J'ai pardonné et compris mais j'en garde une belle
cicatrice interne.
1
le dragon d'aether 74
le dragon d'aether 74
il y a 6 mois
moi je n'ai pas oublié, c'était il n'y a que 12 ans de ça; c'est encore frais dans ma mémoire
(sachant que je me rappel le jour de ma naissance).
de plus, ça ne me servirait à rien de pardonner puisque ma "mère" est une femme nihiliste,
manipulatrice et anti-sociale, qui serait, encore aujourd'hui, prête à me refaire le même coup
sans jamais avoir d'empathie à mon égard, ni apprendre de ses erreurs.
Je ne me suis pas contruit grâce à mes parents, mais bel et bien malgré eux; un père pervers
narcissique et une mère anti-sociale ne sont pas vraiment ce dont un adolescent a besoin pour
s'épanouir en toute quiétude...
1
Stef B
Stef B
il y a 6 mois
Touchant... Je me demandais justement jusqu'à 26:19... Merci pour ton témoignage émouvant.
1
Cey Liah
Cey Liah
il y a 6 mois
C'est du délire... C'est vraiment très grave ce qui se passe dans certains hôpitaux psychiatriques.
Mais ce qui l'est d'autant plus c'est que rien n'est fait contre ce fléau. Justine, je n'imagine pas ce
que tu as enduré en étant là-bas, je te trouve malgré tout assez forte car beaucoup auraient
flanché. Pour t'en sortir tu as étais obligé de sortir la carte de la manipulation. Sans ça, ton
séjour aurait était forcement plus long et je trouve ça vraiment dramatique. J'en profite aussi
pour dire la "dépression" n'est pas une maladie comme ont voudrait nous le faire croire. Je suis
passé par là, mon psychiatre ma convaincu que j'étais dépressive donc malade. Je l'ai cru bien
évidemment. J'ai pris des médocs pendant des années sans réel changement. 6 ans. Jusqu'au
jour où je me suis rendu compte que je n'étais absolument pas malade et que surtout je ne
l'avais jamais étais. Sachant qu'on m'avait dit que je viendrais surement à prendre des médocs
tout au long de ma vie. J'avais 14 ans. Voilà, faites attention à vous les gens, ne laissez pas
d'autres vous dire que vous avez un tel problème, alors qu'en réalité tout va bien. Nous sommes
dans une société où les gens mélangent tout.
4
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 6 mois
Merci pour ton commentaire, je partage parfaitement ton point de vue!
Anastasia Caillet
Anastasia Caillet
il y a 6 mois
Ils ont fait ça devant ton ancien copain ? C'est vraiment honteux
Sans ton accord
4
Truth Hurts
Truth Hurts
il y a 6 mois
Et encore c'est pas le pire! Ca on s'en remet! Si on avait pu filmer tout ce que qu'on a enduré là
bas les gens seraient sur le cul et choqués!
3
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 6 mois
Tu m'étonnes (j ai quelques vidéos d'ailleurs, je sentais qu'un jour ça me servirait :) pas folle la
guêpe!)
2
Jaqline Lacreuse
Jaqline Lacreuse
il y a 6 mois
Abus à tous les niveaux ils faut s’unirent en collectif et faire entendre les droits en tant qu’être
humains et ensuite en tant que malade c’est inadmissible faite vous indemniser pour préjudice
morale et atteinte à vos libertés et droits en tant que personne vivantes
4
Just Me
Just Me
il y a 5 mois (modifié)
C'est un peu tard au vu de la date de la vidéo mais je te soutiens à 100% , j'ai connu un
internement d'urgence pour une bda à 21ans , ensuite on a décidé que j'étais schizophrène
depuis toujours ... Aujourd'hui j'en ai 43 et je n'ai plus de traitement depuis cinq ans , si je
n'avais pas décidé l'arrêt du traitement moi-même je serais resté un zombie pour le temps qu'il
me restait à vivre . Je peux affirmer une chose pour ceux qui y croient sans l'avoir vécu eux-
mêmes : la camisole chimique c'est du pipeau , la part comportementale est inhibée ( on bave ,
on ne cause plus aucun problème ) mais on souffre d'autant plus en vivant dans une prison de
chair pendant que les infirmiers vous gèrent comme un paquet tout en vivant leur vie et en
rigolant entre eux , la conscience est toujours là mais à un niveau inférieur . Le tour de force
d'une médecine objectiviste qui nie l'humain pour préférer des idées séduisantes a été de faire
accepter collectivement que les clés de votre conscience ou de votre souffrance appartiennent à
des psychiatres , neuro-psychiatres et autres " psycho-électroniciens en herbe " qui peuvent
moduler ou régler vos fonctions comme on règle une machine , ce que je peux vous dire c'est
que dès lors que l'on vous considère comme une chose vous ne vous appartenez plus , en
pratique on vous possède " comme une chose " sans vous reconnaître un droit sur votre propre
vie . Depuis ce Zoo je n'ai plus confiance en aucune science qui confond une qualité de la vie
avec un processus organique visible ni en aucun humain qui veut savoir ce qu'est une chose qu'il
a devant les yeux .. peu importe ce que c'est je m'en tape : ça ne justifie rien d'un pouvoir
légitime sur autrui .
4
Camille Renner
Camille Renner
il y a 5 mois
"Prison de chair" c'est exact ! Ayant été neuroleptisé sous contrainte pendant plus d'un an, je me
suis senti moi-même prisonnier de mon propre corps !
4
Nol Wenn
Nol Wenn
il y a 6 mois
J'espère vraiment que ton discours se fera entendre
4
Etienne Bon
Etienne Bon
il y a 6 mois
Tu es une tres belle personne
4
Chris Doublier
Chris Doublier
il y a 5 mois
Bravo et merci pour ce témoignage particulièrement sobre.
4
Steve Gasson
Steve Gasson
il y a 1 an
Salut, c'est horrible ce que tu as vecu. Ont ils voulu te faire des électrochocs?
4
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 1 an
Non heureusement, nous ne sommes pas arrivés à ce stade! Je rappelle que je n'ai jamais eu de
phases de délires ou autre. Mais ils m'ont confirmé que parfois ils "devaient" (selon leurs dires)
en pratiquer dans le service... Quand le patient par exemple se faisait du mal à lui-même. Mon
médecin me parlait notamment d'une patiente qui se retournait les ongles (aie) quand elle était
en crise et que les électrochocs étaient la seule chose qui permettait de la calmer...
3
clarine faure
clarine faure
il y a 7 mois
ils font cela aux dépressifs… le résultat est atroce : un mal de tête horrible…
Mlle Look
Mlle Look
il y a 5 mois (modifié)
Sincèrement sa ma fait pleurer, je t’écoute parler à Ta du vivre un réels enfer. Personnellement si
mes parents me font sa je leur en voudrait toute ma vie et sincèrement à la minute où je serais
rentré et vu je l’es aurais frapper.
Je suis encore mineur, mais sa me touche vraiment. Toute les personnes qui sont rentrer la bas
on dû être déconstruit. La vie dois leur être amer J’aimerais vraiment qu’ont se révolte contre sa.
Si un jour y’a quelque chose à faire je le ferais avec plaisir.
4
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 5 mois
Merci Mlle pour ton écoute et pour ton message! J'étais très très énervée contre mes parents et
effectivement quand ils sont venus me rendre visite la première fois ça s'est très très mal
passé!!! Depuis nous avons retrouvé des rapports excellents et je ne leur en veux plus du tout!
Ce ne sont pas eux les fautifs et ça a été difficile pour eux également. Merci encore pour ta
sensibilité et compréhension de la gravité du sujet!!
2
Mlle Look
Mlle Look
il y a 5 mois (modifié)
Voyage En Psychiatrie
Je te remercie pour m’ouvrir les yeux sur se sujet sensible.
Je te souhaite un bon rétablissement.
J’ai conscience de la gravité de leur acte et donc du sujet mais les ( médecin qui s’occupent de la
psychiatrie) n’en payeront rien pour le mal qu’il font. Malheureusement il n’existe encore rien de
concret pour dénoncer tous sa.
Mais vous avais mon soutien!
Et encore une fois si il y’a quelque chose à faire je le ferais!
Camille Renner
Camille Renner
il y a 5 mois
Mlle Look - Justine a raison : les parents veulent le meilleur pour leurs enfants. S'ils ont
l'impression (à tort ou à raison) que leur enfant va dans la mauvaise direction, ils feront tout
pour l'aider. Ils ne se rendent pas forcément compte qu'ils peuvent fourrer leur enfant encore
d'avantage dans le pétrin.

Comme je l'ai expliqué dans un autre commentaire, j'étais moi-même tombé dans l'engrenage
de la machine infernale des Soins sur Décision du Représentant de l'Etat (SDRE), suite à un
simple coup de fil de ma mère aux services de psychiatrie de ma ville.

J'en ai été sous camisole chimique pendant plus d'un an, et il m'a aussi été très difficile de
pardonner à mes parents. Mais je me suis également rendu comte qu'il m'aurait été impossible
de vivre éternellement avec une pareille rancune, et heureusement, la thérapie familiale dans
laquelle je nous ai engagés tous les trois, nous a aidé à renouer progressivement les liens.

Ma mère m'y a notamment expliqué qu'elle voulait seulement m'aider, et qu'en aucun cas elle
ne se doutait que j'allais subir l'enfer de la camisole chimique, ni même que j'allais être
hospitalisé sous contrainte en SDRE. Et que pour eux aussi, cela a été très difficile !
Mlle Look
Mlle Look
il y a 5 mois
Camille Renner je comprend tous t’a fait mais après je suis quelqu’un de très rancunière et
malheureusement très orgueilleuse.
Niveaux caractère c’est explosif.
Après sa passe avec l’affinité qu’ont entretient avec nos parents.
Personnellement j’aurais réagi de la façon d’ont je l’es dis, car j’entretiens un mauvais rapport
familial.
Mais au-delà de sa je peut comprendre votre réaction qui est le pardon.
Bergeron Jean Pierre
Bergeron Jean Pierre
il y a 6 mois
Bravo pour ta sincérité, j'en ai fait les frais. Accrochée à ladecision de ma soeur complétement
déboussolées, j'ai passé 3 mois et demi dans cet enfer. Les patients, ou plutot pronniers, sont
complètement mixés, pour une dépression on se retrouve avec des cas trés lourds.
Médicaments à outrance, j'ai passé 2 mois en isolement , on enfermait des personnes rétissante
dans une chambre avec lucarne, nu, attachée au lit pendant 24,48 voir 72h. Des médecins qui
vous regardent comme de la merde, enfin, depuis j'ai reconstruit ma vie mais attention, ca peut
arriver à n'importe qui
4
Truth Hurts
Truth Hurts
il y a 6 mois
Exactement Jean Pierre! C'est un tout un tas de folies une fois sur place qu'on se prend en pleine
figure! Ce qu'on voit est surréaliste! Si seulement j'avais pu filmer ce que j'ai subi et ce dont j'ai
été témoin...je n'ai que mes mots comme outils c'est très dur!
L'humiliation est le mot d'ordre de ces raclures, l'éthique? Connais pas!!
Contente que tu aies pu t'en sortir...moi j'ai vécu ça à 16 ans, ils m'ont anéanti, je suis restée 5
mois entre leurs mains!
4
Norbert Laurent
Norbert Laurent
il y a 6 mois
Mon oncle psychiatre m'a confié un jour 'Nous les psychiatres, sommes devenus des tueurs en
série'. Étonné, je lui ai demandé 'Vous tuez quoi?' , il m'a répondu ' Nous tuons la personnalité'.
'Aprés on attends qu'ils nous remercient'. J'ai demandé à mon oncle 'pourquoi ils vous
remercient?', il m'a répondu 'Nous dressons des êtres humains comme d'autres dressent des
animaux'. Mon oncle est parti.
4
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 6 mois
Moi aussi j ai entendu des propos similaires de psychiatres retraités! Ils "tuent la personnalité",
c'est exactement ça, ils anéantissent la résilience propre à chacun. Les patients qui remercient la
psychiatrie ou réclament leur aide, sont déjà morts ou presque.
1
Camille La rêveuse
Camille La rêveuse
il y a 6 mois
Bonjour, j'ai vécu quelque chose de similaire j'ai été attachée car je ne voulais pas être en
chambre d'isolement . on m'a laissé attaché sans eau ni possibilité d'aller aux toilettes pendant
48 H j'ai du hurler a plusieurs reprises que j'avais envie d'aller aux toilettes pour qu'enfin une
infirmière m'autorise a y aller puis me laver , à partir de la j'ai pu être dans une chambre "
normale ". Je tiens a dire qu'ils n'ont pas vérifiés si je m'alimentais pendant tout mon séjour.
C'était le cas tellement le fait d'être hospitalisée me coupais l'appétit je me rendais pas au self et
c'est passé inaperçu . Ca et le fait d'être complètement choutée aux medocs incapable de parler
ou même de me déplacer donc je restais au fumoir à fumer clopes sur clopes jusqu'à qu'on me
dises au bout de 3 semaines que j'ai rien à faire la et que je puisses rentrer chez moi. Merci à toi
de dénoncer ce qu'il se passe dans les HP tout cela est destructeur rien de positif pour aller de
l'avant et s'en sortir...
4
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 6 mois
La chambre d'isolement => le cachot! quelle horreur, que de maltraitance!!! Moi aussi ce sejour
m'a coupé la faim... j'y ai perdu 7 kilo et ça n'a inquieté personne...
Alchimiste de l'Un-i-vers
Alchimiste de l'Un-i-vers
il y a 6 mois
Merci���� �
4
point denonretour
point denonretour
il y a 6 mois
Histoire vraiment touchante et horrible a la fois ! La façon que tu parle et fascinante et très
clair ...si je peu me permettre sors un livre de ton histoire !
4
Dlorha1
Dlorha1
il y a 6 mois
Merci beaucoup pour ton témoignage. Force et courage à tous ceux qui sont victimes de ce
système
4
Truth Hurts
Truth Hurts
il y a 6 mois
Merci on en a besoin! Si le message pouvait passer de toute part et interpeller ceux qui ne sont
pas familiers de ce milieu afin que l'on soit uni contre ce système destructeur..Tout le monde
peut atterrir la bas un jour, un proche, ect...ça va très vite! Et avec la meme réciprocité de
lenteur pour en sortir..
3
Misora Matsuko
Misora Matsuko
il y a 5 mois
J'en reviens ! Je comprends parfaitement ! J'ai du me battre de malade pour sortir...c'etait
quelque chose !!!!
4
Truth Hurts
Truth Hurts
il y a 5 mois
On est traité pire que des criminels c'est une horreur! Tous nos droits les plus basiques sont
bafoués! J'espère que tu vas mieux..
2
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 5 mois
Bravo!!
stefy momo
stefy momo
il y a 1 an
merci pour ton témoignage
4
Hermance Bouchard
Hermance Bouchard
il y a 7 mois
C'est un témoignage très touchant! Les victimes sorties de cet enfer doivent dénoncer! Le
personnel de ces établissements qui ne parle pas est considéré comme complice. Parmi tous
les employés qui travaillent certains d'entre eux ou de leurs proches se retrouveront un jour ou
l'autre dans cet enfer à se faire torturer par ces monstres de la médecine! Vous avez
l'obligation de rendre ces témoignages affichés sur tous les réseaux sociaux afin que le public
connaisse la vérité et puisse dénoncer l'horreur des traitements . Bravo à toi Justine! Ton
témoignage est parfait ! Bon courage et ne lâche
4
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 6 mois
Merci!
Rose Lyly
Rose Lyly
il y a 1 an
quelle temoignage !
4
Dany Ledon
Dany Ledon
il y a 6 mois
Flipant pire que la prison
4
Raphael B
Raphael B
il y a 10 mois (modifié)
Pour parler des zones de non droits en France, on évoque les prisons et les zones de réfugiés.
Mais on ne met jamais le projecteur sur les hôpitaux psychiatriques. C'est que la corporation des
médecins-chirurgiens-professeur est encore relativement intouchable (même si les gestionnaires
commencent à imposer leur loi, ce qui n'est pas forcément mieux, mais c'est un autre sujet).
Pourtant, on enferme des personnes qui sont en situation de dépendance totale envers un
personnel médicale tout puissant, comme le dit l'auteur de cette video. Toutes les dérives sont
alors permises (violences psychologiques, physiques, etc) de la part de personnels dépassés ou
je m'enfouisse, voire pervers. Ces derniers exerçant dans ces lieux de non droits pour justement
assouvir leurs penchants (de même que les pédophiles choisiront des professions qui les mettent
en rapport avec des enfants). Ceux-ci représentent certainement une minorité, mais qui peut
toutefois se sentir toute puissante si la direction est complice.
Les journaux et médias sont de moins en moins indépendants et financièrement aux mains de la
finance. Il n y a donc plus ou quasiment plus de journalisme d'investigation. On se croit donc
informé, alors qu'on l'est de moins en moins.
Quand j'étais étudiant il y plus de 20 ans, je me souviens d'une copine d'un ami, infirmière en
psychiatrie qui se vantait de prendre plaisir à attacher un malade et qui ajoutait que certains et
certaines frappaient des patients en évoquant même des châtiments corporels. Une amie à elle
qui était infirmière, mais pas en psychiatrie, avait même affirmé que les infirmières de nuit était
"toute comme ça" (les sévices en moins, mais qui prenaient plaisir à voir attacher un malade, ce
qui peut arriver pour des raisons logiques, notamment, afin d'éviter q'un patient au sortir du
réveil d'une opération n'arrache ses pansements et perfusions).
Voilà c'était en France, à la fin du XXème. c'est donc encore aujourd'hui au XXI ème. La majorité
des soignants fait certainement ce qu'elle peut, au prise avec une recrudescence de
comportements déviants et de personnes à la dérive soumises à des désordres psychiatrique, le
tout dans un contexte d'économie. Mais, aujourd'hui, savoir que certaines dérives sont encore
étouffées est révoltant.
Il y aurait un grand ménage à faire dans tous ces établissements et institutions. Mais ce n'est
malheureusement pas pour demain, car il faut faire des économies. Et surtout, pas de scandale,
d'autant que la profession est puissante.
4
wimanatoruce PAROLE
wimanatoruce PAROLE
il y a 6 mois
Pourquoi des médecins-chirurgiens-professeurs sont intouchable? Par ce que l'état est complice
autrement il serre a quoi? Seul le gouvernement peux changer les lois, les parties politiques
actuellement élus internet est vraiment un outil géniale.
Christophe Guénichot
Christophe Guénichot
il y a 6 mois
merci pour votre témoignage !!!
4
CLET Romaric
CLET Romaric
il y a 6 mois
Les fous(psychiatres) ont pris le contrôle de l'asile.
3
thomas leclercq
thomas leclercq
il y a 2 ans (modifié)
bonjour je vie la même chose que toi a se jours mes parent mon interné tout comme toi j'était
coérant et je dise la vérité il mon drogué avec des médicament j'avais du mal a parlé le psy disé
que j’allais mal il ma dis que j'avais un double comportement sur la défense que j'avais peur de
quelque chose il mon interné avec un traitement tout les deux semaines du clopicsol pour soi
disent que j'avais des trouble psychique mes je suis voyant medium profaleur et tout sa n'a rien
avoir avec les trouble psychique il disé que c'était de la paranoïa et que j'était fou je vie de l’abus
de faiblesse et de l'abus de pouvoirs j'ai porté plainte dans une association des droit de
l'homme et ces en cour par ce qu'ils mon fait des électro choque aussi et les personnel été
agressive avec moi et menacent
4
Kris S
Kris S
il y a 6 mois
Quel courage d'avoir témoigné, bravo. Je vous souhaite le meilleur �
3
alex
alex
il y a 1 an
je confirme , les psychiatres sont totalement irresponsable malgré mes 16 ans j'ai eu droit au
service adulte et tout ce qui va avec isolement attaché au lit quand tu tape à la porte de
l'isolement cet tout ca Parce que je suis soit disant schizophrène et que j'ai un sale caractère .....
pour pas se casser la tête avec moi en plus des cachetons habituel (jai eu de tout deroxat
temesta risperdal abilify et meme du catapressan normalemt prevu pour lhypertension quon
me donnait pour mempecher de faire quoi que ce soit je tenais a peine debout avec des vertiges
de malade...) et des 5 tercian par jour a 15 xanax oui 15 ...... donc bien évidemment quand on
me les à enlevé après ma sortie je suis tombé dans la drogue ..... j'étais à 3g de beuh ou shit par
jour plus un rail de coke quand ca me stonais trop et que je devais faire des choses ou que j'avais
des rdv médicaux. ... a causé de ce passage la bas mon année scolaire a été perdue et
évidemment des que je repenses a tt ca ou qu'il y a des bruits qui ressemblent au bruits qu'il y
avais la nuit la bas bah je suis pas bien en sueur et j'ai les jambes qui tremblent fort et un peu les
mains .....

bien joué la psychiatrie moderne tu rentre la bas déprimé tu ressort brisé avec des souvenir a vie
.....
4
Truth Hurts
Truth Hurts
il y a 1 an
Hello Alex,

ton histoire me touche beaucoup, ayant vécu cet enfermement à 16 ans aussi...en pleine
construction ça laisse énormément de traces, tant de traumatismes qui nous collent à la peau et
qui nous font sentir terriblement seuls du fait qu'on ne puisse être compris et mesuré
pleinement...
Comme tu le dis pour ne pas "se casser la tête", ils choisissent la facilité, distribution
disproportionnée de médocs, fermés à double tour et rien à foutre des dégâts!!
Nous rendre malade comme des chiens, ne plus tenir debout, se sentir perdre le contrôle de soi,
de son esprit, de ses facultés, ect c'est une torture sans nom!
Je vois avec tristesse qu'ils ne t'ont pas loupé non plus! Et oui à la suite de cela beaucoup ne se
relèvent pas, tombent dans des addictions, drogues, alcool.. ont bien du mal à se remettre, ayant
été totalement déglingués..C'est une honte et ces gens méritent les pires sévices! C'est très dur
ça aussi de voir tous ces rats passer à travers les mailles du filet, achever des personnes déjà bien
affaiblies, et ne rien payer, continuer à gagner leur vie et ne pas avoir le millième de nos
épreuves...Bref ce qui te donne envie de rendre justice toi même au final.
La scolarité qui part en fumée, ça aussi ils en ont rien à foutre! Eux savent tout et tu dois te plier
sans broncher sous peine que l'on augmente les doses et te détruise encore plus!
Ca fait beaucoup à supporter et à digérer pour un seul être humain..
J'espère que tu iras mieux, que tu réussiras à trouver tes marques.
Courage et grosses bises.
5
wimanatoruce PAROLE
wimanatoruce PAROLE
il y a 6 mois
Le monde moderne est tisser de toute genre d'obstacle. Il faut savoirs faufiler entre pour trouver
son destin. Et le destin a toujours été mal comprise par une partie de nous
Henri Faure
Henri Faure
il y a 7 mois
Merci pour ce témoignage. Il montre bien les effets d'un internement sur le présumé malade
indépendamment des troubles existant éventuellement avant l'enfermement.
Contrairement à ce que disent les psychiatres, ils ne sont pas du tout obligé d'enfermer, même
en cas de demande écrite d'un membre de la famille. Le rôle du psychiatre, précisément, c'est
d'évaluer l'état de la personne qu'ils ont en face d'eux, et de la faire sortir illico si aucune raison
sérieuse ne motive cet enfermement.
L'hospitalisation sous contrainte - à part dans quelques cas minoritaires - ne sert strictement à
rien, et en plus elle cause au prétendu fou des dommages irréversibles dans sa vie sociale, dans
son travail, dans ses relations avec autrui. On peut en effet souffrir de maladie psychiatrique et
se soigner (ou non) sans grosses conséquences, mais les 'soins sous contrainte' déglinguent
définitivement la personne qui les subit. Dès lors, tous le monde est au courant que vous avez
fait de l'asile et systématiquement ce fait vous est renvoyé au visage, par la plupart des
administrations, par la plupart des médecins, de l'entourage etc . . et vous traînerez ce boulet
longtemps . . longtemps. Probablement à vie, sans compter qu'un internement est un ticket
gratuit pour être réinterné encore et encore.
4
magnetique12
magnetique12
il y a 6 mois (modifié)
Il faut tout dénoncer, avec les preuves comme le dossier médical, aux ONG et en justice, voir les
assos, il faut que ça change. Remarque, les mineurs peuvent être internés contre leur gré par
leurs parents sans conditions et tout n'est pas dit. Demander réparation du préjudice en civil et
au pénal, pour ce temps, le travail et l'appart perdu par exemple.
3
gulbey ekrem
gulbey ekrem
il y a 6 mois
Merci
3
Laurianne Blanc
Laurianne Blanc
il y a 6 mois
Moi je dis bravo pour ta dénonciation !!!
3
Laurianne Blanc
Laurianne Blanc
il y a 6 mois
Salut je te conseille d'aller jeter un œil sur ma chaîne qui parle beaucoup de ça...il faut continuer
à dénoncer !!!
3
Florence Flo
Florence Flo
il y a 6 mois
Bravo pour ta force, ton courage et intégrité! <3
3
Pifrond
Pifrond
il y a 6 mois
Incroyable d'entendre ce genre de truc en 2017 !!! de toute façon ce sont les psychiatres et
psychologues auxquels ils manquent des boulons la plupart du temps ils appliquent une
médecine du temps de Molière c'est horrible !!!!! Comme quoi il y a des trucs qui n'ont toujours
pas évolués en 300 ans .
3
Katia Buemi
Katia Buemi
il y a 1 an (modifié)
Sincèrement bravo Justine d'avoir eu La force et le courage de partager ton témoignage...moi
aussi j'ai vécue deux mois dans une clinique psychiatrique et je peux confirmer que c'est un
enfer! Ils m'ont donné toutes sortes de médicaments qui ne me convenait absolument
pas...surtout quand les médecins et les infirmiers était au courant que je ne supporte pas le
dosage élevé. J'étais dans un état pitoyable complètement droguée par ces médicaments, je
vomissais en continuation, tremblement dans tout mon corps, palpitations, angoisses et j'en
passe...j'étais complètement choquée et pas prise du tout au sérieux comme tant d'autres
d'ailleurs en plus de toutes les horreurs que j'ai vu et vécue dans ce lieu complètement
inhumain. Je remercie le Seigneur pour La force qu’il m’a donnée de quitter cet enfer. Ça c’est
passé quand une infirmière est venue me trouver dans la chambre en me disant comment je me
sens, alors que j'étais très mal, elle me dit ne vous inquiétez pas il faut juste augmenter la
dose!!! Alors que j'étais dans un état catastrophique. Par ces paroles j'étais hors de moi... j'ai
attendue qu'elle quitte la chambre, j'ai fait mes bagages et j'ai quitté ce lieu d'enfer. Je suis très
déçue et dégoûtée de voir que tout ces établissements psychiatriques ne soigne absolument
pas...et ne vont pas au cœur du problème ...toutes les personnes et sincèrement des personnes
avec un Grand cœur ... dans une immense Tristesse et dans une terrible souffrance que j'ai
connue dans cette clinique, certaines n'ayant aucune visite de leurs familles ne s'inquiétant pas
de leurs souffrances, seuls, abandonnées n'ayant personnes pour les écouter et encore moins
pour les comprendre...personnes pour les aider ni pour les soutenir.
21
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 1 an
Merci Katia! Ça fait du bien de nous retrouver si nombreux au travers de ces témoignages. Nous
ne dénonçons pas des cas isolés. Nous parlons d'abus réels, systématiques et d'un autre temps.
C'est affligeant de voir qu'il faille passer par de tels traumatismes en tant que patients pour
prendre conscience de la gravité des horreurs que nous dénonçons. C'est frustrant qu'en tant
que patients ou ex patients, nos appels au secours, à la raison et à la justice ne soient pas pris au
sérieux comme ils devraient.... Bon courage à toi et merci encore!
3
Sacha Traviata
Sacha Traviata
il y a 1 an
Tu es sadique ?
Katia Buemi
Katia Buemi
il y a 1 an
Voyage En Psychiatrie Bonjour Justine et Merci pour ton message, tu as tellement raison je
partage entièrement ton avis, malheureusement on vit dans un monde d'injustice qui concerne
énormément de Vie...tant de dégoût et De mépris c'est complètement inhumain, mais la roue
tourne pour tout le monde...je te souhaite de tout cœur le meilleur pour ta Vie que tu sois
complètement restaurée et ceci pour chacun de nous. Excellente journée et encore Merci
Justine courage!
1
Katia Buemi
Katia Buemi
il y a 1 an (modifié)
Voyage En Psychiatrie Encore une chose Justine qui m'a beaucoup touchée c'est que encore
aujourd'hui beaucoup de personnes n'osent pas en parler parce qu'ils sont terriblement choqué
et c'est important de les mettre en confiance , j'ai remarqué que c'est on racontant notre propre
histoire que les gens autour de nous s'ouvrent, et non plus peur de raconter leurs propres vécu...
ils ouvrent leurs cœurs pour sortir toutes les souffrances les atrocités les peines ,leurs solitude
profonde d'incompréhension face à ces situations terrible de mal traitance. Mais tout comme Toi
je ne lâche pas prise et je ne perd pas espoir!!! Vraiment Bravo Justine pour ton témoignage et
ton Si Grand Courage✨
2
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 1 an
Oui c'est tout à fait vrai, je le remarque aussi. Quand on commence à raconter nos histoires
d'internements abusifs et leurs lots de douleurs et de sentiments d'injustices et
d'incompréhensions diverses, les langues se délient! Ça nous confirme que nos ressentis ne sont
pas juste le fruit de délires, psychoses, rancoeurs ou autre (comme ils aiment le faire croire),
mais bien une réalité que beaucoup de patients ont expérimenté et finalement tenté d'enfouir
en eux, d'oublier, de cacher. C'est trop facile de faire croire aux (ex-)patients qu'ils sont tous
incapables d'avoir le moindre discernement sur leurs expériences en HP. Merci de ne pas lâcher
prise, merci pour eux! Et merci aussi pour tes encouragements, ta gentillesse et commentaires
sincères et si justes. Tout le meilleur pour toi Katia, restons en contact! �
5
clarine faure
clarine faure
il y a 7 mois
Voyez cet homme Tal Schaller et son asso Santé Globale, il est super et connait les abus en
psychiatrie…
vidéo : https://youtu.be/7I991VPN2xM
son site : http://www.santeglobale.info/maladies-psychiatriques-inventees/
Très utile quand on a subi La Psychiatrie !
<3
Clarine
Louve Blanchâtre
Louve Blanchâtre
il y a 6 mois
Katia Buemi
Moi, on as voulu m interner parce que je suis lesbienne et que j aime licher des moules à la
chaîne...je m en suis vraiment sortie de justesse !!
Sm0kusS
Sm0kusS
il y a 6 mois
+Louve Blanchâtre regarde moi cette grosse pute de dégueulasse foutue salope attardée chienne
alcolique sale crasseuse ah bordel ça ne tiendrait qu'a moi je te renvoie a l'asile directe grosse
truie.
Sm0kusS
Sm0kusS
il y a 6 mois
+Louve Blanchâtre t'as pas pris ta dose de queue et d'alcool aujourd'hui salope? On est en
stress? Grosse pouilleuse
Sm0kusS
Sm0kusS
il y a 6 mois
+Louve Blanchâtre le batard c'est pas le gosse que t'as mis au monde et qui a claqué quelques
temps après tellement il était mal formé? Le pauvre... Pas sa faute, suffit de voir la putain de
crasseuse attardée qui l'a MISE BAS mdr chienne t'accouche pas toi tu MET BAS. Chiennasse.
Conne d'alcolo de merde putain qu'on la remette a l'asile bordel
Katia Buemi
Katia Buemi
il y a 4 mois
Louve Blanchâtre ce que tu fais de ta vie ne m’intéresse absolument pas tu es libre de faire ce
que tu veux. Sincèrement je crois que tu t’es trompée de site. Ton message et complètement
déplacé et n’a aucun sens sur le sujet.
1
jean-pierre Duchemin
jean-pierre Duchemin
il y a 6 mois
Merci et bravo pour ce temoignage.
3
PS- RAS
PS- RAS
il y a 5 mois
Courage à toi ma belle
3
Johanna Hand
Johanna Hand
il y a 6 mois
Esquirol, j'ai connu aussi. Les champignons sur les murs des douches, les gémissements la nuit,
le mélange des pathologies qui ajoutent des angoisses, l'autorité, le manque d'activité. J'ai
connu 3 hopitaux, celui-ci fut un enfer pour moi. Je suis sortie pour me faire aider en clinique
privée, ça a été enfin un vrai repos.
3
Diégo MANUEL
Diégo MANUEL
il y a 6 mois
bravo Justine pour avoir témoigné, moi je n'en ai ni le courage, ni l'envie, & surtout j'en aurai
trop à dire, mais sache que tu n'as pas vécu le pire , sache qu'avoir une bouteille d eau minerale
en entrant est un immense privilège en psychiatrie, la norme c est de boire au robinet de l'eau
tiède javelisée, aussi que tu as eu droit aux visites, moi on m'a coupé à 100% du monde
exterieur, je respirais 2 fois par semaine l'air pur si les infirmieres voulaient bien m
"accompagner", si elles en avaient envie; en gros ils ont essayé de me casser de me briser, de me
mater, de m'écraser, j'ai vécu un viol mental & j'en suis resté traumatisé
honte aux intervenants de la psychiatrie publique qui sont complices & se déresponsabilisent en
disant qu'ils ne font qu'obéir aux médecins (comme les gardes ss ukréniens disaient obéir aux
ordres des gradés allemands)
pour ceux qui doute de nos temoignages, un reportage france2 les infiltrés "hopital
psychiatrique*** les abandonnés" sur you tube ; la preuve en image qu'en psychiatrie on ne
soigne pas, on distribue des médocs en guise de toute therapie, les malheureux qui ne peuvent
pas se defendre de par leur handicap mental sont vraiment des oubliés oui;
3
Truth Hurts
Truth Hurts
il y a 6 mois
C'est sur Diego, il y a une barbarie de haut niveau! Certains étaient meme contraints de boire
l'eau des toilettes! Pure honte! Alors qu'on est censé etre dans un environnement aidant, fiable,
protecteur...On se confronte à des actes inqualifiables qui nous traumatisent encore plus!
Moi aussi 5 mois sans visites, courrier, appel téléphoniques rien! Un enfer! Je ne pouvais ni
ouvrir la fenetre de ma chambre floutée, grillagée, ni aller dehors, c'était interdit! Rester
enfermée de la sorte quand on ne va pas bien, comment peuvent ils croire une seule minute que
ça va aider le patient?? Se retrouver comme des lions en cage, perte de notion du temps, des
repères, à la merci du bon vouloir de ces raclures! Ce n'est pas à l'entrée qu'on est fou mais on le
devient!
Je comprends ton traumatisme, mal etre et besoin de justice, c'est tellement odieux! D'accord
aussi avec toi, ils parlent du manque de moyens, trouvent mille et un prétextes pour se disculper,
des supérieurs ect, alors que l'éthique ne s'achète pas! Ils refusent volontairement des besoins
et droits élémentaires, jubilent de dresser, recadrer, sont payés à rien foutre, j'ai vu tellement de
réactions inadmissibles, ou ils disaient non alors qu'ils avaient le temps, que tout était calme en
service, de la maltraitance à l'état brute!
Ce reportage des infiltrés est édifiant malheureusement comme tu l'as dit, ils ne sont pas à cours
d'imagination pour nuire, et on est loin de pouvoir tout filmer et livrer en preuves de leur
cruauté!
Je te souhaite de te remettre de ton mieux de tout ça.
Bises!
4
Matthieu dml
Matthieu dml
il y a 6 mois
NE FAITES JAMAIS CONFIANCE A CES ORDURES DE MEDECINS CORROMPUS
3
guitarZhero
guitarZhero
il y a 1 an
Merci pour ce témoignage, j'ai vécu ce genre d'expérience. Les psys y'en a des très mauvais mais
y'en a quand même certains qui sont plus ouvert d'esprit et à l'écoute. Pour amener un peu
d'espoir sur ce sujet, je vous recommande ce documentaire sur une toute autre approche de la
psychiatrie que celle d'ici, sans médicaments et où le patient est considéré comme un être
humain. Le documentaire est sur youtube : cherchez « Dialogue ouvert », un moyen alternatif
de guérir la psychose (Open Dialogue, French subtitles)
3
Shalom Xi
Shalom Xi
il y a 6 mois (modifié)
Ma pauvre, c'est horrible ce que tu as vécu ! Tu n'as pas eu de chance, il ne faut pas généraliser.

J'ai moi-même une (vraie) maladie mentale, et certes, j'ai aussi rencontré une psychologue et un
médecin qui ont tout fait pour m'enfoncer au lieu de m'aider, un infirmier psychiatrique qui a été
très gentil mais incompétent, oui ça arrive. Mais j'ai fini par trouver de l'aide, non pas en
hospitalisation, mais dans un centre de santé et chez un psychanalyste. Quand tu es MALADE, les
traitements ADAPTÉS fonctionnent. Outre ce que je vis, il y a de multiples exemples dans mon
entourage de personnes qui, comme moi, sans aucun traitement, auraient fini par se tuer à
cause de la maladie, que ce soit par suicide (volontaire) ou par comportements à risque
(involontaire, type troubles du comportement alimentaire par exemple).
3
vernet yvon
vernet yvon
il y a 1 an
terrible témoignage;;;comme vous le dites "à visage découvert"...les représailles quand on est
derrière "leurs murs et camisoles chimiques et physique" sont réellement rudes dans un pays et
continent qui se prétendent civilisés.!je jette pas la pierre mais comme vous:j"ouvre la brèche de
cet univers inconnu(e)s et pourtant...je jette pas l"éponge.il n'y as pas assez de contrôles de ces
maltraitances en HP...du personnel psychiatrique.de ce mépris de la personne
humaine.hospitalisé(e)s nous sommes entres leurs murs;barreaux;traitements psy...celà n"est
pas normal :ce mépris du personnel psychiatrique envers les patient(e)s.
5
kirbite 54
kirbite 54
il y a 2 ans
cette histoire tu l'avait pas raconter sur internet ?
3
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 2 ans
+antibatclash Oui, dès le début j'ai dénoncé et j'avais raconté mon expérience dans un
témoignage écrit
3
Philip Blanco
Philip Blanco
il y a 6 mois
Merci pour ton témoignage!
Il est clair qu'il se passe des atrocités en ces lieux ou les gens sortent pire qu'ils sont entrer
choquer a vie meurent ou n'en sortent jamais,moi j'ai une question simple,pourquoi étant
donné que c'est soit disant un lieu de rééquilibrage 'a les entendre' (et oui des personnes
perdent la raison)il n'y a pas de camera vidéos qui filmerait pas que le matériel ou les entrées
sortie mais bien le travail effectuer les résultats et si la dignité et bien respecter (comme pour
les maisons de retraite par exemple) il y a des pervers et des gens malsain dans tout les corps de
métier qui se cache pour exercer et expérimenter leurs vices et pour aller plus loin montrer
l'attitude et le résultats des soignants et des soignés pendant des groupes de paroles et en cas
de demande pour expliquer et visionner les actes ,mon cousin y est entrer un soir a 17h le
lendemain matin il était mort sans autre explication bref on reste dans l'incompréhension,mon
frère aussi y a était mis de force,ils sont allé chez lui entre midi et deux a sa pose déjeuner
Il s'est énervé en demandant des explications la réponse a était camisole et électro choc
3
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 6 mois
Oufff ça craint... je suis désolée pour ton cousin :( Mettre des caméras serait effectivement une
très bonne initiative! La-bas je n'avais pas le droit d'avoir mon portable mais j'ai réussi à le
récupérer parfois, en les embrouillant. J'ai pris des photos, des vidéos... :O Quand je les regarde
je me remémore et réalise que tout ça était bien réel, bien horrible! J'ai tout gardé. Sinon tu finis
par te dire que tu exagères, que ça n'était pas si terrible. Mais si ça l'était. Merci pour ton
commentaire et ton idée de caméras! C'est pourtant simple, on en met partout, pourquoi pas là
où elles auraient vraiment raison d'être?
3
Philip Blanco
Philip Blanco
il y a 6 mois
Merci beaucoup et pour ta réponse, essaye de pardonner sois plus grande que tout!!Toujours se
relever si ont le peut,je pense que c'est facile pour personne et qu'on a encore, beaucoup a
apprendre.
1
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 5 mois
J'ai pardonné. Mais je veux que ça change! ;)
Mayou 712
Mayou 712
il y a 6 mois
Très bon témoignage, les médecins te voient juste pour des prescriptions de traitement, tout
type de pathologies ci trouvent et au lieu d’aller mieux on nous enfonce.... Moi j’ai eu la chance
d’avoir été transféré dans un Hp avec de meilleurs conditions et ça a été bénéfique. Je souhaite
beaucoup de courage à ceux qui sont en train ou qui vont vivre ça, et la seule personne qui
puisse changer les choses c’est sois même �
3
--
--
il y a 6 mois
Les hôpitaux psychiatrique sont plutôt des prisons psychiatrique une fois las bas vous n'avez plus
AUCUN droit ni aucun contrôle sur votre vie !
3
Camille Renner
Camille Renner
il y a 6 mois
Exact ! En psychiatrie, vous ne vous appartenez plus !
2
Truth Hurts
Truth Hurts
il y a 5 mois
On est leur jouet! Ils en jouent car la moindre remarque est prise pour rébellion, explosion
potentielle! On est traité comme des criminels qui n'ont plus leurs facultés et doivent etre
drivés! Une honte! Tu rentres malade et malheureux tu en ressors encore plus bousillé et avec
une haine incommensurable.
2
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 5 mois
Parfaitement vrai! Et cette perte de contrôle et de crédibilité totale est d'une violence
insoutenable!
1
Christine Lisse
Christine Lisse
il y a 6 mois
J'écoute ton témoignage et j'ai l'impression que c'est mon histoire que tu racontes mot à mot à
la différence du tiers qui était mon fils. On m'a administré un médicament qui est destiné à la
schizophrénie (évidemment je me suis renseigné sur ce médicament)alors que je ne le suis mais
pas du tout. je n'ai jamais eu de voix, je n'ai jamais eu d'hallucination. Parfois il m'arrive d'être
triste mais sans que ça arrive à la dépression, ça arrive à un peu tout le monde.
Malheureusement je n'ai aucune visite pendant ce temps d'hospitalisation là alors je me suis
rapprochée des autres patients...Nous fumions des cigarettes (alors que j'avais arrêté de
fumer)c'est la seule activité qu'il y a dans un HP. Ton témoignage me réconforte et je vais faire en
sorte de faire une vidéo bien posé et la poster ici si tu veux. Je tiens à te dire merci merci merci
3
Truth Hurts
Truth Hurts
il y a 6 mois (modifié)
Hello Christine! Oui on a besoin de personnes qui livrent leurs traumatismes! Tenter de stopper
cette machinerie destructrice. Tu es une énième preuve qu'on voit le patient rapido, lui attribue
une pathologie, les médocs qui vont avec, pour les doses on y va à l'aveuglette, et puis on
continue jusqu'à ce que le patient soit secoué! Y laisse les plumes!! Une honte! Moi j'avais 16
ans, je suis restée 5 mois sans visites, téléphone, rien!! Un enfer indescriptible. J'ai aussi été
témoin de ce que tu décris, l'oisiveté qui ronge, les fumeurs qui fument jusqu'à plus soif...pour
dire les détecteurs de fumée se mettaient en route plusieurs fois par jour, les couloirs étaient
embrumés! Une horreur pour quelqu'un qui ne fume pas, j'ai respiré de force toute cette fumée,
dans ces lieux fermés, très peu aérés, mes poumons ont bien trinqué...mais aux yeux du reste
que j'ai subi on peut dire que c'est un "détail"..
Merci à toi et hate d'écouter ton discours!
1
Christine Lisse
Christine Lisse
il y a 6 mois
Merci, c'est clair j'attendais une réponse, je pense que nous sommes nombreux dans ce cas là,
moi je n'y suis pas restée 5 mois mais juste 17 jours mais c'est déjà assez pour te briser, m'étant
bien renseignée j'ai demandé à voir le juge des libertés mais ce sont les patients qui m'ont
donné le renseignement et en aucun cas l'équipe médicale à chier d'ailleurs.
2
Grégory
Grégory
il y a 6 mois
Salut, je connais bien ça, j'ai été souvent hospitalisé, et victime aussi
3
Truth Hurts
Truth Hurts
il y a 6 mois
Salut Grégory, moi aussi j'ai été hospitalisée plusieurs fois et ai vu et subi l'horreur...si tu as envie
de développer plus, c'est avec plaisir que l'on te lira...Je sais que beaucoup gardent en eux
sachant que parler à des proches ou amis c'est se heurter à l'incompréhension...
4
Primaëlle Crausaz
Primaëlle Crausaz
il y a 1 an
contactezmoi sur facebook :) Vous avez tout pour me trouver. Je vous transmets l
'association qui traite
les abus psychiatriques.
3
stefdedoria
stefdedoria
il y a 6 mois
bravo pour votre courage !tant que l on est pas passè par cet enfer ,on ne peut pas savoir !
3
Truth Hurts
Truth Hurts
il y a 6 mois
Aucun mot ne peut retranscrire l'enfer subi. Même les proches ne sont pas en mesure de
comprendre le degré de souffrances causé...On se sent bien seul dans son combat...peu soutenu.
2
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 5 mois
Ces proches, ceux-là même qui t'ont fait interner qui te disent : "mais pour nous aussi ça a été
terrible, tu ne réalises pas l'enfer que ça a été de notre côté aussi!"... Ahahahahaha! On croit
rêver! Qu'attendent-ils? Des excuses? De la compassion? Ça me laisse bouche-bée...
2
stefdedoria
stefdedoria
il y a 5 mois
il faut ecouter ce que dit christian tal sheller sur les psychiatres et les labos et ce "gentil " monde
"delicat" et plein d entrain qu est la psychiatrie!!!!!
taper tal sheller sur le tube !et ecouter ........
1
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 5 mois
Génial ce mec! je vais partager, merci pour cette découverte!
1
stefdedoria
stefdedoria
il y a 5 mois
oui cela laisse bouche bée
,mais ton courage ,ton intelligençe et cette vraie part d humanité que ton magnifique regard
degage doit t amener a pardonner
,savoir pardonner a l incompréhension et au manque de ""mode d emploie" de tes proches ,de
façon a reconquerir cette part de vie qu ils t ont volè
pardonne .
et penses que sans doute ils etaient dans le dénie "d ecoute" involontaire et pousser par le
besoin de """""bien faire""""!!
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 5 mois
Merci pour ton adorable message!!! Ça m'a touché!!! :) Je leur ai pardonné depuis longtemps, ils
arrivent d'ailleurs demain chez moi pour quelques jours de vacances ensemble!! et je suis tout
excitée de les voir, on habite très loin et il me tarde de les prendre dans mes bras!
stefdedoria
stefdedoria
il y a 5 mois
Je suis heureux pour toi que ton intelligence est sue passer outre la rancœur (bien naturelle d
ailleur au vu de ce que tu as vécue)
Ta vie va énormément changée en positif.
Je me permets de te faire un bizou.
Stef
Vero Feve
Vero Feve
il y a 1 an
Bonjour à tous , je vous félicite pour vos témoignages,
je vous comprends quand vous dites que vous vous sentez mal en milieu psychiatrique, surtout si
vous êtes conscients de votre situation.
je vais sans doute vous choquer , mais le milieu psychiatrique est fait pour ceux qui sont dans la
névrose ou psychose , cela fait 7 ans que je suis en arrêt maladie, j ai le trouble de la
personnalité ,j ai été hospitalisée 16 fois en même pas 2 ans et demi, je peux vous dire , que l
hospitalisation m a beaucoup aidé et m a permis de rester vivante,je suis soigner par le meilleur
groupe des hôpitaux de Paris, et je peux vous dire que c est une véritable prison, les personnels
sont respectueux, quand on a pas le choix et on souffre énormément ,voulant nous couper du
monde,se suicider,s acharner dans l automutilation, l hôpital est un remède! croyez moi pour ce
qui souffre véritablement comme moi, l isolement fait partie de la discipline psychiatrique, pour
maîtriser le malade, après c est vrai si on est pas atteint par une maladie mentale,la vie en milieu
psychiatrique est un enfer, j espère que depuis tu regardes vers l avant, ce fut une expérience
terrible pour toi et pour certains, malheureusement, pour ceux qui souffrent véritablement d
une maladie mentale, nous ne voyons pas les choses comme vous.
bonne continuation à tous
3
Vero Feve
Vero Feve
il y a 1 an
Bonjour à tous , je vous félicite pour vos témoignages,
je vous comprends quand vous dites que vous vous sentez mal en milieu psychiatrique, surtout si
vous êtes conscients de votre situation.
je vais sans doute vous choquer , mais le milieu psychiatrique est fait pour ceux qui sont dans la
névrose ou psychose , cela fait 7 ans que je suis en arrêt maladie, j ai le trouble de la
personnalité ,j ai été hospitalisée 16 fois en même pas 2 ans et demi, je peux vous dire , que l
hospitalisation m a beaucoup aidé et m a permis de rester vivante,je suis soigner par le meilleur
groupe des hôpitaux de Paris, et je peux vous dire que c est une véritable prison, les personnels
sont respectueux, quand on a pas le choix et on souffre énormément ,voulant nous couper du
monde,se suicider,s acharner dans l automutilation, l hôpital est un remède! croyez moi pour ce
qui souffre véritablement comme moi, l isolement fait partie de la discipline psychiatrique, pour
maîtriser le malade, après c est vrai si on est pas atteint par une maladie mentale,la vie en milieu
psychiatrique est un enfer, j espère que depuis tu regardes vers l avant, ce fut une expérience
terrible pour toi et pour certains, malheureusement, pour ceux qui souffrent véritablement d
une maladie mentale, nous ne voyons pas les choses comme vous.
4
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 1 an
Salut Véro et merci pour ton commentaire. Je suis toujours ravie et soulagée d'entendre des
témoignages favorables à la psychiatrie, ils sont si rares! Ça rassure de lire que parfois, ça sert à
certains. Evidemment je parle de mon cas, de ce que ça a produit comme dégâts, dommages et
dégoûts chez moi et ceux que j'ai côtoyé dans le service où j'étais. Je ne peux pas parler au nom
de tous. Et vraiment, je suis apaisée quand je lis des témoignages de patients qui défendent la
discipline et les méthodes en place. Tu es le deuxième témoignage favorable à la discipline que
je reçois de la part de patients (ou ex patient)... En 5 ans, sur environ 1000 témoignages reçus, ce
n'est pas enorme, mais c'est déjà ça! Bon courage et bonne continuation à toi!
4
Primaëlle Crausaz
Primaëlle Crausaz
il y a 1 an (modifié)
possible de me contacter en privé ;)? Je suis entièrement d'accord avec vous! Vous serrez
contente ;)
3
Truth Hurts
Truth Hurts
il y a 1 an
Bonjour Primaëlle...moi aussi ça m'intéresse.. on peut se contacter sur gmail?
Tonton Tata
Tonton Tata
il y a 1 an
+Truth Hurts charmante cte petite ya moyen davoir son facebook ou koi ???merci
Tonton Tata
Tonton Tata
il y a 1 an
+Truth Hurts alo jte parle merde
Primaëlle Crausaz
Primaëlle Crausaz
il y a 1 an
jevous la donne par messenger ok ? / facebook.c om
Tonton Tata
Tonton Tata
il y a 1 an
+Primaëlle Crausaz c koi son f
Primaëlle Crausaz
Primaëlle Crausaz
il y a 1 an
Si vous taper Primaelle Crausaz vous me trouvez ;) Ou donnez moi le votre ?
noel dufay
noel dufay
il y a 9 mois
ne prends plus de médicament, sauf doliprane et autres mais les drogues, parce que se sont des
drogues que donnent les psy "soit disant"
3
laurent boutin
laurent boutin
il y a 8 mois
Psy "soit disant" Cela se dit : prêtre de la secte Freud C'est une filiale de la franc-
maçonnerie.
1
Volutebleue
Volutebleue
il y a 7 mois
Oui tout le mal nous vient de cette fratrie ...plus les iiluminatis qui sont une des branches , il y en
a d'autres et tous se cachent derrière différents postes à haute responsabilité de manière à être
intouchables et protégés par les leurs ...j'espère que cela prendra fin pour eux , très bientôt ...ils
font tant de mal sur cette terre...(certains francs maçons ne savent même pas à qui ils prêtent
serment.....lors de leur entrée , yeux bandés corde au cou ...etc , c'est à Lucifer tout
bonnement ...
1
wimanatoruce PAROLE
wimanatoruce PAROLE
il y a 6 mois
Il faut sortir et allez dans la foret. Un nouveaux calment C.B.D la solution que les gouvernement
français ne veux surtout pas autoriser en France. Ca prouve bien que les gouvernements
successive participent au génocide. Sarkozi, hollande et maintenant macron pour les lobbys
pharmaceutique. Alors le C.B.D est du cannabis sans T.H.C qui soigne des cancers et autre
maladie etc ... Est ce qu'il faut une révolution pour que sa change?
adjo azd
adjo azd
il y a 6 mois
Ils agissent ainsi dans tous les hôpitaux que soit psychiatrique ou non, pour nourrir leur démon
�. Il n'aime que le désarroi, la violence, la peur, et tous autre type de torture psychologique et
physique.
3
Aline Letable
Aline Letable
il y a 7 mois
Bravo l!!! es psychiatres sont eux mêmes d fous. Je suis outrée par le documentaire que g vu
avant..c facile d'assommer les gens médicalement parlant..
3
luba ibanez
luba ibanez
il y a 6 mois
Merci, même genre d'expérience sur une hospitalisation volontaire. A savoir : quand vous vous
faites volontairement interner le fait de sortir ne dépends plus de vous mais du psychiatre... !!!!!
3
cleha bailly
cleha bailly
il y a 6 mois
Bonjour je viens de voir ton témoignage cela ma énormément touché. J'ai connu ça les
traitement choc pour vous casser etc les psy irrespectueux la souffrance en plus le choc tout ça
tu as un énorme courage de témoigné je suis très admirative bravo à toi pour t'a forcé et ton
combat
3
nsl
nsl
il y a 2 ans
bravo et merci pour ton témoignage.
Les travaux de M. Foucault sont éclairants sur le rôle que joue la psychiatrie dans notre société si
"rationnelle".
http://m.ina.fr/audio/PHZ04018895/raison-et-folie-audio.html
"Histoire de la folie à l'âge classique" de Michel Foucault
3
a lost teen
a lost teen
il y a 6 mois
Tellement vrai et horrible tout sa et ils croient quon est en sécurité moi je me mutilé avec les
punaises sur les tableau donc ou est la sécurité javais 14ans
2
PIERORAZIO MARC
PIERORAZIO MARC
il y a 3 mois
Moralité de ce témoignage:vaux mieux faire confiance a son chien ou chat pour s'en sortir que
des pseudo. médecins du mental!!
3
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 3 mois
Nous sommes bien d'accord! Plus j'ai connu la psychiatrie, plus j'ai remercié le ciel d'avoir un =^-
^= et de pouvoir compter sur sa présence :P ! (mon chat, avec 0 année d'étude à son actif,
m'aura fait incomparablement bien plus de bien que tous les psychiatres que j'ai rencontré -par
erreur de parcours-...)
renaud gasser
renaud gasser
il y a 6 mois
ils ont forcement raison, nos paroles sont forcément mensonges ou délires, paranoïa, angoisses,
plus rien qui sort de nos bouches n'est digne d'êtres crus. ils catalogue et range dans des cases,
c'est leurs but, trouver absolument une pathologie, un syndrome, n'importe quoi qui justifie
l'hospitalisation. si vous êtes privé de tout, traité comme un enfants, vous ne seriez pas énervé?
vous ne craqueriez pas? eeet baaaaaaam!!! syndrome paranoïaque, angoisse, psychotique,
dépression ( créé par le manque de liberté individuel ), vous rentré sur "décision" (je dirais plus
angoisse d'autrui) d'un tiers, vous sortez détruis et avec le passer graver dans leur fichier.
résultat, quand vous allez au urgence pour un genou niqué, ont vous rassure comme un enfant
qui c'est cogné, limite il souffle sur votre "bleu", vous donne une ordonnance pour du doliprane
et ciao. ( plus tard vous lisez dans le compte-rendu les absurdité de votre passer psychiatrique,
puis comprenez que plus jamais vous ne serez pris au sérieux. vous êtes adultes, mais reconnus
en temps qu'enfant :) )
3
Truth Hurts
Truth Hurts
il y a 6 mois (modifié)
Merci pour ton commentaire si juste! La phrase "tout ce que vous direz sera retenu contre vous"
n'a jamais été aussi vraie qu'en psychiatrie! Peu importe notre état, nos mots, notre manière de
l'exprimer, tout est toujours falsifié, déformé, ect...ils veulent nous faire rentrer des leurs cases
plutot que d'avouer ne pas savoir gérer, etre limité dans leurs outils et compétences! Et comme
on touche à l'abstrait, ces fumiers n'ont aucun devoir absolu de résultat, trouvant toujours le
moyen de se dédouaner..de la médecine de bricolage, de l'enfumage total!
Comme tu le dis, dans des conditions si précaires, drastiques, éprouvantes pour une personne
déjà mal en point, fragilisée, plus les pathologies des autres patients avec lesquelles composer,
nos traitements aux effets secondaires dévastateurs, les attitudes humiliantes du personnel, les
"NON!!!" à tout bout de champ pour des requetes basiques, nous obliger à trainer en pyjama,
nous infantiliser, y a de quoi péter un plomb meme en étant de nature calme et posée!
Exact on entre avec des problématiques mais non seulement ils ne nous apportent rien mais
nous rajoutent des maux à gérer...quel comble!
L'étiquette qui colle aussi, le regard inquisiteur des gens qui ne te donnent pas de crédibilité,
pensent que tu enjolives en relatant les faits, on se sent bien seul et incompris...ce sujet est
tabou et les patients se disent qu'il est inutile voir dangereux d'en parler, car c'est le combat de
David contre Goliath....que les dès sont pipés...et les carnages se poursuivent en toute
impunité....et pour les gens comme nous, droits et avec une conscience on ne peut garder en
nous, savoir que d'autres vont endurer cet enfer...et qu'il est urgent de stopper ce cirque..

PS: "c'est limite s'il souffle sur votre bleu"...lol j'ai ri^^
4
nathalie toure
nathalie toure
il y a 2 mois (modifié)
Je suis agent hospitalier .en psychiatrie.JE CONFIRME de ce quelle afirme
3
paul quantic
paul quantic
il y a 6 mois
quelle belle femme
2
Micaël JeSuis
Micaël JeSuis
il y a 4 mois (modifié)
Moi, un mois sous contrainte ! Connu même état d'arrêt du moins quand ils m'ont mis au service
psychiatrique de l'hôpital et mis parmi "les fous" ! J'en ai perdu ma famille ! Je suis tombé dans
une dépression grave ! et depuis plus de 6 ans je ne sort que très peu, ce n'est pas que j'ai peur
du monde mais je ne supporte plus les gens, toute cette hypocrisie, déni, occultation... tous
laissons faire ce système corrompu et scélérat de tout abus, parce que je ne pense pas comme la
masse, non conforme à la pensée unique et par là nous soporise, le mouton noir n'est pas
accepté, il est mis en marge de cette masse mougeons !? C'est pas des effets secondaires, c'est
les effets d'un traitement fort et donc qui nous paralyse à donf, c'est simplement voulu pour
mieux géré "les fous" ! Si tu es mougeons, alors OK, t'es bon pour cette société, sinon mouton
noir et internement ! Et au final j'en veux pas de leur norme, leur conformité de moutons ! Je te
soutiens chère amie, même si je ne te connais pas, courage t'es pas seule ! Bien à toi !
2
great xerox
great xerox
il y a 6 mois
les psychiatres sont des incapables et des nazes qui sont tout juste bons à bourrer les personnes
incarcérés de médocs pour les abrutir. et en fait, pour sortir, il faut être tout gentil et aller dans
leur sens et les brosser dans le sens du poil. et surtout ne pas trop parler, afin qu'ils n'aient rien
sur quoi rebondir qui leur permettrait de prolonger l'incarcération. Le pire c'est que si l'un
d'entre eux établit un diagnostic bidon, les suivants partent du principe que celui qui s'est planté
avait raison et comme il y a mimétisme, ils suivent. Le seul moyen de s'en sortir c'est d'être
absolument neutre, et dire oui, se faire oublier. et au final ils se lassent et comme il y a de la
demande, on peut sortir.
2
Mucki der Hase
Mucki der Hase
il y a 6 mois
Garder un fusil de chasse à portée de main, au cas où.
2
Truth Hurts
Truth Hurts
il y a 6 mois
lol si tu veux jouer les gardes du corps c'est ok!
Mucki der Hase
Mucki der Hase
il y a 6 mois (modifié)
En tant qu'avocat pénaliste, je joue déjà les gardes du corps face aux menaces qui émanent du
soi-disant état de droit - avec les moyens que j'ai à ma disposition, qui sont malheureusement
limités (le fusil de chasse, je l'avoue, n'aurait d'autre effet que de faire rappliquer les CRS, qui
sont mieux entraînés à ce genre d'exercice).
1
stigapop
stigapop
il y a 6 mois
ces ouf
2
ilander2
ilander2
il y a 10 mois
Bonjour. J'ai écouté ton témoignage et lu une bonne partie des commentaires, et je me dois de
vous dire ce que j'ai sur le cœur en faisant un peu de "hors sujet". Tout d'abord, j'ai connu un
passage très grave de ma vie qui a faillit me conduire en HP, et cela aurait été justifié. Je sais
donc ce que c'est qu'un descente aux enfers, ça a faillit me mener à la mort. Mais pour ceux qui
connaissent la dépression puissance 1000 savent de quoi je parle, ceux qui n'ont pas connu ça ne
peuvent pas comprendre. Je ne vais pas m'étaler la dessus. Je veux juste vous dire que lorsque
vous êtes au plus bas, demandez à Dieu de se révéler à vous, de vous aider, n'importe quelle
petite demande. Faite le avec le cœur, je vous assure qu'il vous répondra. Je sais de quoi je parle.
Procurez vous un nouveau testament, ça coûte rien, lisez le, parlez et demander à Dieu..... Voilà,
Dieu vous bénisse tous.
2
STL- SbienL
STL- SbienL
il y a 6 mois
Il vaut mieux prendre plusieurs mutuelles et partir dans le privé ou si ce n'est pas possible aller
dans l'alternatif... Ces endroits sont tellement devenus inhumains.... pas seulement par manque
de moyens mais avec leur formation freudienne ils ne disposent que de peu de moyens... à par
la branl... intellectuelle et leurs réunions intéressantes qui ne servent que certains égos...... Bon
courage
2
Nanou 2512
Nanou 2512
il y a 6 mois
Bonjour !!! Je viens de tomber sur votre vidéo très spéciale . J'ai vécu la même chose que vous ,
il y a 20 ans et après avoir perdu bcp monde ( décédés ) , et hélas , moi aussi j'ai dû supporter
les médicaments ( camisole chimique ) et ils disent bien qu'il ne faut pas arrêter ce traitement
tte seule . Mais lorsque je me suis rendue compte que je n'étais plus moi-même avec ce
traitement que je prenais depuis 1 an , j'ai tt arrêté qd-même , je me suis écoutée et il m'a fallu
bcp de courage et de force pour continuer tte seule et aujourd'hui , je vais bien mis à part les "
bobos de la vie comme tt le monde . Merci pour votre témoignage . Amicalement !!!
2
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 6 mois
Merci Nanou, et bravo de vous en être sortie également! Mais ça marque à vie, la preuve.
Amicalement!
3
Richard Raueiser
Richard Raueiser
il y a 2 ans
Merci pour votre témoignage.
2
PAKO 7
PAKO 7
il y a 5 mois
Tu as été courageuse de ne pas leur avoir fait avaler leur cachets eux même ! J"aurais craqué...
2
Truth Hurts
Truth Hurts
il y a 5 mois
Crois moi c'est pas l'envie qui nous manque mais on est sous leur joug, le moindre faux pas et
c'est l'isolement et punition, cachetons doublés, ect...
1
billy69005
billy69005
il y a 5 mois
Je suis le psy qui t’a interné,et tu viens de me dévoiler que tu nous as mentis ??? Pas bien
vraiment pas bien,je prépare tes jolies petites pilules roses et j’arrive ! ���
2
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 5 mois
jajajja viens me trouver (bon courage! ;) )
1
billy69005
billy69005
il y a 5 mois
Voyage En Psychiatrie,je vais venir te chercher mais j’accepterai de fermer les yeux si
t’accepteras de me laisser t’inviter à boire un café �� sinon c’est la camisole attention �
2
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 5 mois
Ça aurait été avec plaisir mais je suis psychiatrophobe (DSM-6)... Incurable
par définition... �
2
billy69005
billy69005
il y a 5 mois
Pour toi je suis prêt à devenir Kiné �
2
Truth Hurts
Truth Hurts
il y a 5 mois
Billy on touche pas à ma femme lol!
2
billy69005
billy69005
il y a 5 mois (modifié)
Truth Hurts je te défie en duel moussaillon dès la prochaine aurore devant les yeux de ma
douce! Et tu trépasseras,car elle ne peut accepter que l’élu de son cœur qui est son tendre et
cher billy ! ���
2
Truth Hurts
Truth Hurts
il y a 5 mois
Mdr! Je ne suis pas un mec et je plaisante lol! En revanche si tu n'as pas à avoir peur de moi tu
risques d'avoir un grand nombre d'autres rivaux ^^ Good luck lol!
1
billy69005
billy69005
il y a 5 mois
Truth Hurts faut il préciser que je plaisante ??
1
Truth Hurts
Truth Hurts
il y a 5 mois
MDR mais moi aussi! J'avais envie de te taquiner parce que tes coms m'ont fait marrer ;)!
1
billy69005
billy69005
il y a 5 mois
Ah ok on est donc sur la même longueur d’onde niveau déconne � du coup comme tu es une
femme je vais faire de toi mon allié� pourrais-tu m’aider à conquérir cette jolie fleur ?
1
Truth Hurts
Truth Hurts
il y a 5 mois
Tu m'as l'air d'etre un expert lol nul besoin de mon aide ;)
billy69005
billy69005
il y a 5 mois
Un expert?�� pourquoi pas un coureur de jupons pendant qu’on y est � nan je demande ton
aide en tant que femme,qu’est-ce qui ferait craquer une femme pour un homme qu’elle ne
connaît pas voir qu’elle n’a jamais vu?
1
Truth Hurts
Truth Hurts
il y a 5 mois
Bonne question...son humour, sa finesse d'esprit, subtilité...peut etre ^^
Les memes choses probablement qui charmeraient un homme en réciprocité.
1
billy69005
billy69005
il y a 5 mois
J’ai tout ça en stock � on parle on parle,mais la principale intéressée répond même pas �
j’crois qu’elle doit s’éclater de rire à chaque message. Elle doit se dire,ils sont incroyables ces
mecs, je poste une vidéo ou je dénonce les abus dans le milieu psychiatrique français,et ta un
gars qui vient me faire du rentre dedans l’air de rien ��.Honnêtement j’me dirais la même
chose. Mais c’est pas de ma faute si elle m’a plu �
1
Truth Hurts
Truth Hurts
il y a 5 mois
"J'ai tout ça en stock"...lol! Avec un soupçon de modestie bien entendu lol!
Je te comprends on ne croise pas ce genre de pépites à tous les coins de rues, elle est géniale.
Ce sujet est très grave, et pour l'avoir vécu aussi j'ai le meme but qu'elle...donc comme tu dis on
plaisante un peu, on s'accorde des petites parenthèses lol, mais nous ne perdons pas de vue
l'objectif essentiel ;).
billy69005
billy69005
il y a 5 mois
Ta vécu la même chose ? Wahou ça devait vraiment être un foutu cauchemar cette expérience !
Ils sont vraiment comme elle le dit dans la vidéo ou c’est juste un cas isolé ?
1
Pilooka M
Pilooka M
il y a 6 mois (modifié)
Je ne sais pas si ca cest passé ya longtemps mais ne peux tu pas leur envoyer cette video ? Je ne
sais pas s'ils seront capables de l'entendre mais cest tellement GRAVE. (on peut toujours avoir
l'espoir que ça puisse les faire évoluer ou au moins s'interroger). Et cest tellement plus courant
quon ne le croit.. Enfin si cela ne te remets pas en danger denfermement potentiel.. . Encore
bravo pour ton immense capacité de regenerence, ton bon sens, ta lucidité, ta force et tes mots
justes et précis. Et surtout MERCI. Ca me fait tellement de bien d'entendre ces mots mis sur ce
que j'ai moi aussi vécu quasiment exactement dans les mêmes conditions et pour les mêmes
raisons !! En revanche je suis surprise du nombre de personnes qui ont vécu cela, je ne pensais
pas que c'était si courant, je croyais à une défaillance du au fait quici nous sommes en province
et que peu de médecins veulent venir et quils se contentaient donc des seuls médecins quils
avaient sous la main. Les '' pratiques pseudo medicales'' de cet etiblissement sont les mêmes
que celui où tu as été et il faut beaucoup de ressources pour ne pas sortir de là plus cassée que
quand on y est entré. Jai moi aussi adopter la même stratégie pour sortir puisque je voyais bien
quon ne m'écoutais ni même quon ne m'entendais pas (comme toi on m'y a mis sans que je my
attende, pour les même raisons en plus et exactement de la même façon avec le smur et en
venant me chercher chez mon copain de l'époque. Jai de suite compris quil allait falloir être
calme et subtile mais en effet cest extrêmement difficile face a ces injustices terribles. J'imagine
que beaucoup dautres établissements sont bien mieux et n'ont rien à voir avec ces pratiques
mais ca existe et ça existe encore beaucoup et youtu.be est une des clefs qui peut aider à faire
évoluer les choses en communiquant le plus possible sur ces dysfonctionnement aberrants. Car
des personnes y sont et y seront encore et beaucoup n'auront pas toujours la force de passer à
travers tout ça. Et puis ceux qui auraient vraiment besoin dun suivi, quil soit leger ou plus lourd,
ne sont pas mieux lotis puisque le bon sens prouve par lui même quil est incohérent de croire
que des pathologies ou même un simple mal etre passager peut se soulager de cette sorte, bien
au contraire !!!!! Bref, Une dernière fois MERCI a toi. Et puis je te souhaite plein de bonne choses
quand même ☺
2
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 5 mois
Merci à toi pour ton écoute et pour ton commentaire! Le service où j'étais, les psychiatres et
cadres et mes proches ont été les premiers à recevoir cette vidéo et mes autres témoignages ;)
1
Pilooka M
Pilooka M
il y a 5 mois (modifié)
Voyage En Psychiatrie tu n'as eu aucune réponse... Voir aucune excuse et/ou remise en question
de leur part ? Si ça nest pas lr cas j'espère au moins que dans leur intimité cela en a fait réfléchir
au moins un quand à eux même
1
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 5 mois (modifié)
Alors, en réponse à la vidéo... Mes parents, contre toute attente, m'ont félicitée et encouragée à
laisser la vidéo sur la toile. <3 De l'hosto rien, mais je vais relancer ce dernier psychiatre qui m'a
suivi et que j'apprécie beaucoup car il a toujours répondu et fait face à mes interrogations
(même si nos points de vue divergent sur plusieurs points, on s'est quand même mis d'accord
sur certains). J'espère que oui ça les a fait réfléchir, aucun doute ils se souviennent de moi, dès le
début je les avais prévenu que nous n'en resterons pas là. Promesse tenue! Bisous à toute
l'équipe au passage, sans rancune ;)... Je serais contente d'entendre vos commentaires,
manifestez-vous!
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 5 mois
Quand à l'Ordre des Médecins rien : ni un "bien reçu" alors que je les ai sollicité pas mal de
fois...L'administration d'Esquirol, rien non plus, silence radio, il semblerait qu'ils n'aient rien à
dire.... A bonne entendeur, de mon côté je suis ouverte au dialogue. A la base c'est quand même
censé être moi qui devrait me cacher et me taire! ...
Celine Fion
Celine Fion
il y a 6 mois (modifié)
Cest vrai c'est l'enfer nous sommes des cobayes a leurs yeux ça été très dur pour moi aussi mais
enfin libéré courage a ceux qui y sont encore et parlez parlez ça fait du bien moi aussi rentré
pour dépression a l'époque courage !
2
Jana Boubou
Jana Boubou
il y a 6 mois
Et ça pendant 2ans
2
Adaméel, à l'aube de la sixième race
Adaméel, à l'aube de la sixième race
il y a 6 mois
merci à toi miss, faut beaucoup de courage pour partager ton expérience.... salutation.... ^^
2
Siham Nouri
Siham Nouri
il y a 6 mois (modifié)
Bonjour, très bon témoignage à partager qu elle horreur c fou ��. On rend les patients
zombies quoi.�
2
Khibit Nabil
Khibit Nabil
il y a 6 mois
Je salue votre courage, merci d'avoir publier votre témoignage
2
bill rock
bill rock
il y a 4 mois
un ami m'a parler de se monde HP qui dénonçais aussi comme inhumain
2
David G.
David G.
il y a 6 mois
ça va un peu dénoter, mais moi j'avais fait une tentative de suicide (à 18 ans), résultat je m'étais
retrouvé une semaine et demi en HP
et j'avais l"impression de revenir en colo: petit déj (j'en prends jamais), jeux de société, journées
à glander et à se promener, rdv avec des psys (incroyable: le test de QI démontre que j'ai de
fortes capacités et une intelligence légèrement supérieure à la moyenne!), discussions au soleil
quand je suis sorti j'avais de la peine. après j'étais dans un pavillon ouvert...

Aujourd'hui j'ai un traitement à vie (on a découvert que j'étais psychotique), et je vis
parfaitement bien. La seule différence c"est qu'à cause des cachetons je suis passé de 75 kg à
120kg, mais bon on y peut rien.

Après solidarité pour ceux qui sont en pavillon fermé, mais il fallait que je dise que le peu où j'y
ai été, j'ai bien été traité
2
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 6 mois
Merci David pour ton commentaire, c'est rassurant d'entendre des témoignages de personnes
qui ont ressenti une amélioration à leur état. C'est tellement rare!
Patrizia Zanichelli
Patrizia Zanichelli
il y a 6 mois
partagé sur ma page FB
2
Abdelaziz Ghali
Abdelaziz Ghali
il y a 6 mois
Il y'a des psycologue si vous avez des problème pourquoi envoyer un SMS de menaces de suicide
a vos parants ?
3
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 6 mois
Ne perdez pas votre innocence c est trop mignon....
2
benjamin
benjamin
il y a 7 mois
j'ai aussi vécu ça dépression T,S et toxicomanie enfermé deja a 16 ans je me suis retrouvé
avec toute sorte de malade ,avec tout les médoc qui vont avec, tercian, xanax, lexomile,
tranxene, stilnox et imovane ou encore zoloft effexor norset prozac methadone et sa, se sont
ce, d'on je me rappelle du nom .
finalement y en a un qui marche vraiment bien sur moi (zoloft) le problème c'est qu'il ont du
essayer toutes les autre molécule avant de trouver la bon
2
Melvin Beignet
Melvin Beignet
il y a 6 mois (modifié)
C'est une honte pour l'état cette bande de dégénérer qui vote les lois. Et une honte 100 fois pire
pour tes parents, ça m'énerve tellement c'est inhumain !!! C'est l'enfer sur terre alors rajouter
pire que l'enfer c'est chaud!
2
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 6 mois
Mes parents ne savaient pas dans quoi ils mettaient les pieds... Ils ont passé un coup de fil pour
dire qu'ils s'inquiètaient pour moi et tout c'est enchaîné très vite... Eux aussi ont été victimes
d'une certaine façon (je réalise que j'ai pris beaucoup de recul pour en arriver à dire ça, mais
aujourd'hui je le pense)
Matthieu dml
Matthieu dml
il y a 6 mois
LES TRAITEMENTS PRESCRITS EN PSYCHIATRIE NE DEVRAIENT JAMAIS ETRE PRIS PLUS D UN
MOIS MEME S ILS TE DISENT QUE C EST A VIE
2
martine yourte
martine yourte
il y a 6 mois
tu es courageuse Justine que ton chemin sois remplie de bonnes choses et d"amour
2
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 5 mois
Merci!
1
N!coVnR
N!coVnR
il y a 6 mois
monde de merde :)
2
Foxy Nyu
Foxy Nyu
il y a 6 mois
Je suis allé en hp aussi, contre mon gré et celui de mes parents. suite à une dépression suite à
des décès comme toi. C'était horrible. On m'a foutu dans un hp, on m'a fait des perfs
d'antidépresseurs à 17 ans. Je me souviens qu'on voyait le psychiatre 1 fois par semaines
seulement même pas 20 mn. . parfois c'était à 21h. . Le reste du temps ils nous gavaient de
médicaments. J'ai vu une gamine de 15 droguée de médicaments à ne plus pouvoir se lever où
parler. On était à trois dans la chambre, avec une dame qui ne se lavait pas et qui sentais la
mort.., repas ignoble, seul chose à faire fumer, j'en fumer entre 40 et 60 par jours vraiment, y
avait que ça a faire. On mettait des jeunes filles comme moi avec des hommes hypers malsains
de 40/50 ans voir plus, je vous laisses imaginer le stress avec les mains au cul, les tentatives de
viol au sens de l'hp avec ce genre de patients autour de jeunes adolescentes fragiles. Bref pareil
aucun notions de liberté de son traitement, de tout. Les filles ne pouvaient pas sortir seuls dans
le parcs à cause des autres patients hommes, psychiatre absolument pas présent, gavage de
médicament, mélange de pleins de pathologies ce qui donne un énorme bordel et peut
traumatiser des gens ayant des pathologies "mineures" ( je ne sais pas comment le dire
autrement alors pas de petage de câble dans les commentaires). Je suis sortis encore plus
déprimée et addict aux antidépresseur, antipsychotique et antianxiolitique à 18 ans. j'étais plus
rien avec leurs effets secondaires de mer de ( tremblement , mal de ventre horrible, fatigue,
cauchemar, incapacité de lire, vision brouillée..). Quand je suis sortis le traitement me fatiguant
tellement que je passais tout mon temps à dormir mais j'étais accro ( médicaments
extrêmement addictifs.. C'est de la drogue vraiment ), j'ai finis par faire une overdose de merde
pour qu'on me dise à l'hôpital, au urgence que le traitement qu'ils m'ont foutus était totalement
inadapté. J'ai arrêté d'un coup les médocs et tout les rdv psychiatrique à 19 ans. Le sevrage à été
dur mais je ne me suis jamais sentis mieux que sans mes médicaments. J'ai 20 ans j'ai pu
reprendre les cours maintenant que j'ai arrêté ce traitement . La psychiatrie française ne m'a pas
aidé, elle m'a enfoncé. Et encore je vous racontes pas tout, ni le pire.
2
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 6 mois
Quelle horreur Foxy, je suis navrée que tu aies du passer pas là, et si jeune... Ce que tu décris je
le visualise et ça m'écoeure. C'est ignoble ce qu'il se passe entre ces murs. Bravo à toi pour le
recul que tu as face à la discipline (qui aurait pu t'achever) et bravo d'avoir arrêté ton traitement,
tu t'en sortiras mieux sans eux, j'en suis sûre. Bonne continuation!
1
Flavia Picarde
Flavia Picarde
il y a 6 mois
Voyage En Psychiatrie ton témoignage me touche c'est un fait. Mais Moi je côtoie pas mal de
gens qui serai morts si il n'y avait pas Les HP ma propre soeur qui est schizophrène serait morte
si mon père ne l'avait pas fait interner et encore il a attendu longtemps avant de se résoudre à le
faire , Mais heureusement qu'il la fait , je me rappelle ce jour où ma soeur suppliais mon père de
ne pas faire ca ( c'était à Maison Blanche à Paris) je regardais autour de moi Et Moi meme je
disais à mon père " c'est pas possible regarde autour de nous, ont peux pas la laissait la" le
psychiatre qui me regarde et qui me dit "madame votre soeur est aussi malade que les gens que
vous avez vu" enfin bref pas le choix. Ma sœur y est rester deux mois Elle est sorti
métamorphosée pas guérri bien sûr mais totalement remise sur pied Et Si il fallait le refaire Et
bien nous le referions certe ton cas n'est peut être pas le même Et certainement que dans ce
milieu il y de gros abus qu'il faut dénoncer , Mais j'ai autour de moi quelques cas où le seul
recours qu'il y ai pour eux sont les HP
andrew wiggin
andrew wiggin
il y a 6 mois (modifié)
Merci, mais un seul défaut, tu n'es pas claire sur la période de temps pendant laquelle tu as été
enfermée.
2
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 6 mois
Je le dis pourtant clairement dans la vidéo (21:40mn) j'y suis restée 42 jours, 5 semaines.
Emi Bouuh
Emi Bouuh
il y a 6 mois (modifié)
Je suis tout à fait d'accord avec ton témoignage pour avoir passé 3 ans en psychiatrie et fait 4
hôpitaux différents. De mes 16 ans à mes 19 ans. Jais mis un an à me sevre de tout leurs
médicaments. Ils ont tester des médicaments sur moi à l'âge de mes 16 ans ils l'ont reconnu
après j'ai aux total passer 6 mois en isolement (en accumulant tout les hôpitaux) et j'ai fait 6
tentative de suicide la bas suite à ce qu'il mon fait subir. Bref merci d'avoir témoigner. Pour
montrer à ceux qui envoient leur enfants de comprendre ce qu'il vont endurer.
2
christian desayes
christian desayes
il y a 6 mois
merci pour ton temoignage fait petit sejour il y a lomgtemps en slip et pyjama par moins 5
degres 3 fois par jor pour fumer une clope!! les infirmiers ouvrent et ferment des portes se
foutent de la gueule des patients et plusieurs compagnes se reveillait le matin haut et bas de
pyjama baisses imagine le reste bisous et coirage a toi!
1
Stelie Rahard
Stelie Rahard
il y a 6 mois
Salut merci pour ton témoignage,je confirme que l’abus des traitements sadiques imposés aux
patients sont terriblement stressant et on est prêt à tout accepter pour échapper au pire
(électrochoc,isolement et piqûre de force au lepticure)que les effets secondaires des médocs
bouche déformée,pression des mâchoires,matin comateux,baisse de tension avec le tercian et
enfermement dans leur locaux nous rendent complètement abrutis,nous paraisse moins
douloureux!!
Pfff oh oui !on est des cobayes pour le bénéfice des industries pharmaceutiques et c’est sure les
médecines douces devraient rentrer dans ce genre d’établissement!
Heureusement que mr le savant fou est partie en vacances,pour que tu sortes de la,j
hallucine,moi pour sortir ils m’ont fait un chantage de curatelle,et un suivi à l extérieur!
Et c est pas fini,je suis enceinte de 4 mois et demi et ils m’imposent de prendre du lithium qui
me filent des nausées et dhiarrés surtout que quand on lit la notice de ce médoc il est contre
indiqué pour les femmes enceintes, font du mal au foetus,et m’oblige de rentré dans un hôpital
psychiatrique spéciale femme enceinte car ces messieurs dames ont des inquiétudes!
Je suis diagnostiqué pour un trouble psychosocial et ils me tendent encore un piège pour me
prendre mon enfant,ou me rendre encore plus mal...
Je sens le traknar arrivé de la sage femme de la pmi en passant par les psys et la justice...
Je me sens impuissante face à ce fonctionnement qui se dit m’aider alors qu ´ils me
détruisent,ou sont nos droit comment faire pour me protéger même mon avocate est de leur
côté à me demander un certificat de suivi psy...marre et peur,du soutient help!
2
Stelie Rahard
Stelie Rahard
il y a 6 mois
Pas normal non plus qu ils nous interdisent nos portable comme si ils avaient peur qu on les
filme pendant qu ils nous infligent leur horreur !
SOS psychiatrie service de maso!
2
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 5 mois
Quelle horreur ma pauvre! Tu ne peux pas juste les éviter? Ne vas plus à tes RV, fais-toi
confiance, prends soin de toi en t'alimentant au mieux !?? Je sais que tout le monde te dirait le
contraire mais moi à ta place c'est ce que je ferais... C'est ce que j'ai fait d'ailleurs! Ecoute les
besoins de ton corps, ceux de ton bébé et je suis sûre que tu t'en sortiras bien mieux sans ces
"béquilles" qu'ils te proposent et qui finalement t'enfoncent à petit feu... Reprends ta vie en
main, tu as les idées claires, il faut juste croire en toi, tu as toutes les ressources dont tu as
besoin! Le corps humain est merveilleusement bien foutu, tu verras! Bon courage en tout cas!!
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 5 mois
Oui je pense aussi que c'est pour ça qu'ils interdisent les portables! J ai réussi à le récupérer
parfois et j'ai vite pris en photo en en vidéo ce qui m'entourait! Je savais qu'un jour ça me
servirait!
1
Pixi Mimi
Pixi Mimi
il y a 5 mois
Je pense que tous le monde est d’accord qu ils sont eu torrent de pas t écouter
Et ont pense tous que tu es courageuse
2
Yasmine All
Yasmine All
il y a 6 mois
Ca m'arrache le cœur ton témoignage jai un membre de ma famille qui es atteinte de maladie
mentale ..
2
Soaf Benh
Soaf Benh
il y a 5 mois (modifié)
Merci pour ton temoignage, Bravo. Il faut que le ministere de la sante puisse sanctionner les
abus des medecins envers les patients, certains hopitaux publiques en Frances sont une honte
absolue en terme de methodes c est une catastrophe
2
lune turquoise
lune turquoise
il y a 6 mois
faut bien que Big pharma vende sa merde, financé par nos impôt bien sûr, un grand merci pour
ton témoignage
2
Etienne Bon
Etienne Bon
il y a 6 mois
Je bos a chs et j ai mal d entendre ca moi ont me reproche d etre trop pret des patients trop
proche tt ca parceque de temps en temps je prend le temps de discuter et j offre une clop a ceux
qui n en n ont pas alors oui je ss comme ca et je devrais peu etre quitter je sai pas
2
Truth Hurts
Truth Hurts
il y a 6 mois
Qui te le reproche Etienne? Tes supérieurs? Selon eux ça fait parti du "soin", de dire non, créer
frustration ect...alors que les personnes hospitalisées ont de façon générale bien plus besoin de
soutien et douceur dans la manière d'aborder les choses que de comportements méprisants....
Ce n'est pas toi qui est "anormal" d'avoir cet élan , c'est ce système merdique qui est à changer
de fond en comble!
Chris Doublier
Chris Doublier
il y a 5 mois (modifié)
A 19' j'ai ri.
2
Maingard Isabelle
Maingard Isabelle
il y a 11 mois
Merci pour ton témoignage et ta lucidité, merci de dénoncer.
5
Dylab Mnt
Dylab Mnt
il y a 6 mois
bonjours belle vidéo mais tu ma rien appris. j'ai était hospitaliser plus de 10 ans dans des
hopiteaux psychiatrie j'ai vécu l'enfer que tu na jamais vue ou vécu toi tu y a était 5 semaines
c'est rien du tout sa... je ni vais plus sa fait 3 ans maintenant mais je nike tout c'est fdp de
psychiatre c'est des gros bâtard... j'ai des grosse penser a toute les personne qui sont toujours
enfermer la bah. jespere qui'l vont sens sortir..
2
spirit movement
spirit movement
il y a 9 mois
bon lé gas vou savé se qil vou reste a faire de qe vou voyé lé camions qi fons pinpons avec un
symbole de peti trou cu bleu adopté le signe nazi pour lé salué sur la route, ca leur fera cho o
ceur a sé fis de pute. a mor lé pompeflouses é otres flics de la pensée. bienvenu en sous-france
2
laurent boutin
laurent boutin
il y a 8 mois
Cé oune supé idé, la pro chaine fois que je lé voi je le fé. Je fais vite un tour sur ta chaine mon
frère, je sens que toi tu sais tout. Je te donne un petit pouce bleu du commentaire le plus
intelligent qu'il m'ait été donné de lire depuis très longtemps.
laurent boutin
laurent boutin
il y a 8 mois
Je suis allé faire un petit tour sur ta chaine. Tu as un très bon niveau de conscience. Ce n'est pas
une raison pour ne pas être joyeux, continuer dans la difficulté, mais dans la bonne humeur. Met
de la musique le matin et passe ton temps à dire des trucs aux autres pour les faire marrer, je
sais pas. Dans la video que j'ai vu tu semble être si bas que maintenant ça ne peut plus que
remonter. Je ne te demande pas de positiver, pense à toi pour le moment, tu penseras aux
autres, dans quelque temps quand tu te tiendras en surface sans boire la tasse. Un bon soldat du
bien, c'est un soldat en forme. Je me tiens à ta disposition pour discussion.
Ketty Bptst
Ketty Bptst
il y a 6 mois
Tu es restée courageuse, moi j'en serait devenue folle bordel c'est inadmissible!
Conclusion: Comment devenir folle ?
Force à toi.
2
Yann Bd
Yann Bd
il y a 5 mois
Tu décris exactement ce que j’ai moi même vécu.Ta vidéo est super. Perso ma psy m’a interné
uniquement parce que je lui ai parlé théorie du complot et un peu d’ésotérie.Je lui en ai parlé
sans imaginer une seule seconde qu’elle prenne ça pour du délire,quelle erreur j’ai fais. J’y suis
resté 3mois,shooté comme toi,attaché deux jours,isolement 4jours,diagnostiqué schizophrène
juste parce que je réfléchis sur la franc maçonnerie.Quelle honte.Mes parents sont des nazes qui
ne regretteront jamais,ils me forcent encore à me faire piquer,heureusement j’ai réussi à faire
diminuer les doses petit à petit en rusant comme toi face à la psychiatre. Merci encore pour ton
témoignage,c’est très touchant quand tu as toi même vécu ça.
2
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 5 mois
Merci pour ton témoignage, ça a du être un enfer! La psychiatrie et la clairvoyance/sensibilité ne
font pas bon ménage, on retient! :)
1
stefdedoria
stefdedoria
il y a 6 mois
heureusement tes yeux sont toujours superbes ............meme apres ce que tu as vecue!
2
Paula Da Costa
Paula Da Costa
il y a 6 mois
wouah, tu fais très bien de parler de tout ca. ils se croient tellement au dessus des passients,
mais nan,je suis desolée nan, nous sommes tous egos, et même si c'est leurs "metier", ils n'ont
absolument pas le droit de traiter les gens ainsi. c'est innadmicible.
2
noel dufay
noel dufay
il y a 9 mois
tu as jouéeee un jeu pour sortir, ilsss jouent un jeu aussi les soient disant """psy""
2
Lepoutre Camille
Lepoutre Camille
il y a 6 mois
Merci.
2
alexxeus
alexxeus
il y a 6 mois
chapo
2
Christian Pierron
Christian Pierron
il y a 5 mois
Et c'est vrai sa met arrivé et va l'arrivé car quand vous que ils faut savoir quand vous y allez vous
y retourner à chaque fois que on veut hospitaliser pour rien
2
Christian Pierron
Christian Pierron
il y a 5 mois
J'y suis resté en tout 4mois et demie dont 5 semaines attaché en tout dans le noir
1
krimax enTmx
krimax enTmx
il y a 7 mois
Lève vous et vous laisse pas faire par des chiens d'infirmier et des chiene d'infirmière comme ça
un jour moi je dis anarchie contre les hôpitaux psicatrique il faut leur mètres le feu avec eux
dedans
2
Diabolica-ghost
Diabolica-ghost
il y a 7 mois
quelle bande d'enfoirer
2
Claude Lavallée
Claude Lavallée
il y a 6 mois (modifié)
Moi ont m’a bourré de médicaments genre antipsychotique, calmement , en raison de ma
surprise quand mon employeur me fait arrêter par la police après qu’une employée a vue des
armes de sur mon téléphone portable laissez là sur une table pendant que j’étais au
toilettes,des armes jouets à bouchons,à plombs et qui peuvent tirer des billes de plastiques
jaunes,elle pense que c’est des vrais armes et le dit à mon patron ,après dix ans de travaux dans
l’entretien ménager, mon patron envoie la police chez moi pour menasse de mort , sous le choc
durant deux mois durant le temps que je passe devant le juge , durant un an de temps,mon
avocate m’a suggéré d’être en présence d’un trouble de comportement en raison d’avoir une
collection d’armes jouets,où répliques des vrais armes, alors j’ai été vue par des psychiatres qui
m’on bourré de psychotrope,antidépresseurs,antipsychotiques, pour par la suite passer des
examens d’intelligences? Je bavais et problème d’élocution moi aussi, je m’en suis sorti
heureusement de cette enfer.
2
Mae stich
Mae stich
il y a 5 mois (modifié)
Ma grand mère est décédée entre leurs mains, je le hais. Et bientôt ils veulent que j'y retourne
en psychiatrie.. (dépression, troubles du comportement alimentaire, phobie scolaire..)
2
lucifer light
lucifer light
il y a 5 mois
tu en a peux etre besoin ! faut pas voir le mal partout ! ta grand mère est décédé c'est triste
certes mais ce n'est pas de leur faute !
Mae stich
Mae stich
il y a 5 mois
lucifer light Je sais bien mais je ne sais pas, j'ai peur que sa s'empire..
lucifer light
lucifer light
il y a 5 mois
ce genre de videos et commentaires ne sont que des cliches moyenâgeux de la psychiatrie !
lucifer light
lucifer light
il y a 5 mois
la psychiatrie n'est pas du tout comme ça et fait tout son possible pour soulage et apporté
stabilité et équilibre dans la vie de leurs patient ! tout comme le fait la médecine somatique avec
leurs patient
Antoine Toine G minimaliste et anti main stream
Antoine Toine G minimaliste et anti main stream
il y a 6 mois
'Qu'est-ce je fous là ?' est une question de toute éternité lol!

la folie est la raison du psychotique,


la raison est la folie du psychiatre.
Et toi, tu n'étais et n'est pas folle

C'est comme l'école, un enfermement dans les 4 murs de la raison.

Vol au dessus d'un nid de coucou est un film qui m'a sauvé en partie.
Gros merci pour ta vidéo. Moi j'ai été fou et plus j'évolue, plus je comprends que tout le monde
l'est un peu et que la 'Raison' 'cartésienne' nous tuera.
Au plaisir !,..
2
Mathias Ollivier
Mathias Ollivier
il y a 2 ans
Chanson : "le pavillon des sans amour" > du baume sur le cœur des internés > :
https://youtu.be/8A3OgPdRj5s
2
veronique thomas
veronique thomas
il y a 6 mois
merci
2
Ray Catherine
Ray Catherine
il y a 7 mois
Je n'arrive à regarder votre vidéo , tant ça remue des horreurs en moi . Je m'appelle Catherine ,
je suis une enfant battues , tombée malade à l'adolescence (1993) : anorexie , boulimie . J'ai été
hospitalisée à st jean dieu (lyon) ou le dr briant m'a dit que j'étais skyzophrène , il me disait que
j'étais handicapée du cerveau , et , tout en prenant des livres pour me prouvez mon handicape.
Je ne l'ai jamais cru . Car socialement , j'étais bien insérrée.

De plus , ce grand médecin avait recruté des infirmiers de nuit qui abusaient des patientes.
Ce grand médecin avait vu que j'étais sois disant "handicapée" mais il avait même pas vu qu'il
avait dans son services des infirmiers qui violaient les patientes !!!! Je l'atteste sur mon honneur.
J'étais shootée par les médicaments , je bavais , je n'arrivais à garder ma langue dans ma bouche
, je souffrais le martyre.
A 20 ANS, j'ai été obligée de porter des couches, je me pissais dessus!
J'ai réussi à m'enfuir dans le coffre d'une voiture grâce à un ancien patient . Et j'ai guéri , j'ai
pardonné à mes parents , mais pas à la psychatrie , la haine brûle en moi!!!!!!
2
Nathalia
Nathalia
il y a 6 mois
RAY Catherine...................Suite à ton commentaire torturant que tu a subis, j'ai lu que tu as
beaucoup de haine en toi, et moi je suis aussi par là, mais Dieu soit loué, sans la case psychiatrie,
à cause de bien trop de connaissances ordurières qui se prétendait etre ami, et Est-ce que tu est
croyante, parce que il faudrait que tu évacue une bonne partie de ta haine qui ne peut que te
faire du mal, crois-moi, puisque je suis passée par là aussi, et je voudrais te proposer une chose
intéressante qui est totalement gratuite qui se passe à Lyon, si tu habite lyon, bien sur. Moi la
première fois que je m'étais rendu à cette chose bénéfique, mon existence à totalement
changée. ........Bon j'espère que tu trouvera mon message , et j'attends ta réponse. A +
Ray Catherine
Ray Catherine
il y a 7 mois
Bravo , dénonçons en 2017 on pratique encore la sismothérapie , c'est une aberration!!!!!
2
Rose aimée Cimper
Rose aimée Cimper
il y a 1 an
ils sont incapables t'écouter avec une grande base beaucoup de manque de patience c'est le
commerce qui prime et ils payée par l'assurance et les contribuables de millions de chiffres
d'affaires pendant que on se défonce pour travailler très dure !
2
valbisdubois
valbisdubois
il y a 2 ans
Des violences conjugales qui aboutissent à des internements abusifs cautionnés par des
magistrats : http://www.france2.fr/emissions/c-est-au-programme/diffusions/12-11-
2015_433178
2
dadou 71
dadou 71
il y a 6 mois
Je confirme la plupart de tes propos je ne comprends pas le terme hôpital pour moi ce sont des
maisons de redressement une prison- les psychiatres sont des charlatants ils n'ont en réalité
aucune idée de comment fonctionne le cerveau et te gave de toute sorte de médicaments mais
surtout pour que tu restes tranquille, bravo pour ton témoignage
2
Hamerley Maximus
Hamerley Maximus
il y a 6 mois
J'ai vécu la même chose! courge à toi ma belle, tu es magnifique!
2
koleate z
koleate z
il y a 7 mois
ho putain dsl vraiment car je ses ce que c'est j'ai aujourd'hui 13 je vais avoir 14 et dans ma
famille sa ce passe pas très bien car j'ai je eu des tromatisme quand j'étais petite avant d'être
adopter est fin le mal être je les rejeter sur ma famille à l'école et j'étais suivie par des
psychiatres des psychologues ... et quand j'ai je 12 ans on m'a en psychiatrie presisement au
foiye des trois logis un cadre pour ados personne était vraiment fou donc sa aller mais tout le
monde avait commeme des problèmes comme anorexie boulimie .... je n'avais aucun symptôme
de cela j'étais "normal" et je me suis une copine qui était anorexique .et ces là où sa commence
on était scolarisés et fin ma copine qui avait des problèmes de santé assez grave .on n'a
commence à faire des fugue vraiment tout les 4 matin donc pour "" me canalise il mon mit un
médicament prescrit ma un psychiatre que j'avais l'impression qu'il me rabesse avec ses manière
on n'a commence à 5 goutte de (tercian) puis 10, 25,45,et à la fin j'étais rendue à 100 goutte de
tercian car je fesais des fugue pour partirez de la bas en ne parlons pas des picure dans les faisse
des mansonge de la maltraitance oui car on me crois pas mais tout le monde le ses la bas et je
les vécu je suis d'accord d'efoi je poussez le bouchon un peut loin en répondant plus toute les
hospitalisations dans un cadre fermer (Tony laine )(Poitiers ) des unité fermer ou la il y avais
vraiment des fou mais de moin de 18 ans .mais fin voilà donc je ne peux pas encore t'émoinier
mais fin depuis je mes parent on bien vue que s'était pas adapté pour une enfant de 12 ou plus
la psychiatrie il nous prennent comme si on n'était insensible et nous boure médoc et "ce serve
de nous pour testé des truc vraiment "illégal mais personne ne le sera j'ammai car on n'ai
telmment chouter que on n'ai cloué et quand on sort de se millieu on n'ai renferme sur nous
même car je le ressens encore et fin ne plus penser au problème que les médecins m'avez
inflige je suis devenue "à moitié anorexique car oui nourriture vraiment dégueulasse les locaux
moi sa aller mais franchement sa nous tromatise à vie depuis il y a 5 personne qui son partie
dans la même période que moi août septembre également ma copine ... voilà j'espère que sa
arrive aussi au ados mais je ses que chez les adultes ses beaucoup p!us grave oui je te fait des
bisous de courage pour t'en remettre si tu lit ce message je voulais de dit que ses vraiment très
bien ce que tu a fait et que tout ce qui sont là bat leur plun grai battez vous pour votre vie .
2
clarine faure
clarine faure
il y a 7 mois
merci pour ton témoignage et bon courage pour la suite… Tu as le droit au Libre-Arbitre. Si tu te
sens abusé, persécuté, injustement traité, dépose plainte en écrivant au Procureur de La
République, et fait vérifier ton courrier par un(e) ami(e) ou une assistante sociale en qui tu as
confiance avant de le poster : une personne officielle qui n'a rien à voir avec la psychiatrie et les
médicaments, biensur… Bisou à toi. <3 Clarine
koleate z
koleate z
il y a 7 mois
clarine faure merci d'avoir répondu :).
Stéphane Morice
Stéphane Morice
il y a 4 mois
Vous avez bien raison de les dénoncer, il m'est arrivé exactement la même chose que vous suite
au décès de mon frère. C'est lamentable de voir à quel point les médecins et infirmiers ont le
pouvoir de supprimer la liberté d'autrui. La colère est interdite avec eux, sinon c'est la piqûre et
l'enfermement !!! Les vaches...
2
Daniel Delunel
Daniel Delunel
il y a 3 mois
Le personnel est plus malade que les patiens..... en tant qu ancien aide soignant j'ai vu comment
ils ont traite un mec qui avait pris une cuite, et qui avait demande d'aller a l'hopital, plutot que
d'aller en cellule de degrisement...... Arrive aux urgences ils lui ont fait une prise de sang donc le
gars positif...... Ils ont des papiers signes par le prefet pour une HO, et on dit au gars tu vas en
psychiatrie et la debut de l'enfer pour lui...... Il s'enerve et ne veut pas y aller puis il se debat
alors la ils veulent le piquer avec un neuroleptique, et la il se mais a vouloir tape et la camisole
de force et pique..... Arrive en psychiatrie chambre d'isolement....attache sur un lit et
rechoute........ Je confirme ton temoignage on est dans la maltraitance..... Pour ton cas je pense
que cela a meme ete traumatique........ LES GENS QUI SONT"" SOIGNES"" DANS CES HOPITAUX
DE TORTURES finissent avec leur ames cassees merci pour ton aveux
2
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 3 mois
Merci à toi!!
Camille Renner
Camille Renner
il y a 6 mois
Un grand merci pour votre témoignage.

J'en suis bouleversé, tout simplement parce que j'ai vécu EXACTEMENT la même chose ! Cela
s'est passé en Septembre 2015. Il faut dire que mon père était devenu maltraitant envers ma
grand-mère, qui vivait en maison de retraite, et que cela m'était insupportable.
Et un soir, alors qu'il me gueulait dessus à son sujet, je me suis défendu en parant un couteau
devant moi...

Dans les jours qui ont suivi, alors que je ne me doutais de rien, ma mère a alerté les services de
psychiatrie de la ville de Mulhouse. Et un beau matin, vers 8H, alors que je venais de me
réveiller, cinq policiers entrent dans ma chambre et encadrent mon lit, matraque sortie ! Il y
avait également deux ambulanciers et un médecin psychiatre avec eux.

Immédiatement, prise de tension, un peu élevée (tu parles !), et ils m'emmènent dans
l'ambulance. J'ai même droit à une palpation corporelle de la part du chef des policiers, et zou !
À l'hôpital psychiatrique le plus proche !

Là-bas, on m'explique d'abord que, suite au signalement de la part de ma mère aux services de
psychiatrie de mon secteur, le médecin référent de cette unité a transmis ce signalement à la
préfecture du département du Haut-RHin. Préfecture, qui elle, a ordonné mon placement en
SDRE (Soins sur Décision du Représentant de l'Etat).

Je suis ensuite interrogé, tel un suspect placé en garde à vue, sur ma relation avec mes parents,
ma grand-mère, ma passion pour le tir sportif et les armes à feu, et même mes opinions
politiques ! Ma mère leur avait absolument tout dit sur moi... Ah la famille !

Je leur fait immédiatement par de ma volonté d'être assisté d'un avocat. On me fait comprendre
que je pourrais en voir un, mais uniquement lorsque je verrais la juge des libertés, c'est à dire
pas avant une quinzaine de jours... On est loin, très loin, des 48 heures règlementaires lors d'une
garde à vue.

Au fil du temps, alors que je cherchais à en savoir un peu plus sur ma situation, les infirmières
me rappelaient sans cesse que j'étais en observation, étant suspecté d'un trouble du
comportement agressif. Et à chaque fois, je leur répondais qu'elles perdaient leur temps, qu'elles
ne trouveraient pas chez moi de comportement agressif.

Et lorsque je suis effectivement passé devant la juge des libertés au bout de quinze jours, celle-ci
m'a bien évidemment maintenu ! En fait, la juge se fiche royalement de votre dossier ou de
votre état de santé mentale. Si un psychiatre lui demande de vous maintenir "pour de plus
amples observations", vous restez !

Comme beaucoup, au début, je croyais que j'allais tomber dans un repère d'égorgeurs et de
violeurs. Mes craintes ont très vite été apaisées et j'ai fini par sympathiser avec mes autres
compagnons d'infortune. Il y avait certes des patients délirants et agressifs, mais j'en restais très
en retrait.
Quand aux occupations, elles se limitaient effectivement à faire les cent pas dans le couloir,
condamné à écouter à longueur de journée du Maitre Gims - "Sapés comme jamais", du Lefa -
"Quelques minutes", ou encore du Rock City - "If I got locked away". Certes, allez-vous me dire,
le contexte s'y prêtait ! Sauf que primo, je ne suis pas un grand amateur de Rap, secundo, la
radio qu'ils avaient placé dans le couloir était extrêmement stridente !

J'ai heureusement pu me contenir, pendant cinq semaines moi-aussi, sans jamais déraper !
J'avais gagné mon pari avec les soignants ! Mais j'étais tellement stressé qu'ils ont du me donner
un bêta-bloquant contre la tachycardie ! Mais tout cela n'était absolument rien à côté de ce qui
va suivre.

Le plus dur, en psychiatrie, reste effectivement les traitements neuroleptiques que l'on vous
force à avaler. Leurs effets secondaires sont tout simplement affreux. Tremblements,
impatiences, fatigue, baisse de la vue... Et lorsque vous êtes en soins sous contrainte, le but est
clairement de vous incapaciter, et non plus de vous soigner !

Après donc cinq semaines d’observation et une batterie de tests médico-psychologiques, dont le
test de Rorschach, ils ont fini par comprendre que je n'avais pas de pathologie mentale
particulière, et ont décidé de me laisser sortir. Ils ont même demandé au préfet la levée de mon
obligation de soins SDRE.

En effet, il faut savoir que le programme de soins obligatoires SDRE continue, même après
l'hospitalisation ! Et que si l'on ne le respecte pas... Hop ! Retour illico en service fermé !

Malheureusement, la préfecture a demandé une contre-expertise, qui m'a été complètement


défavorable. J'en ai été à nouveau contraint d'avaler des neuroleptiques, mais cette fois-ci à des
doses beaucoup plus fortes, sous peine justement d'être réinterné. Alors même que je venais
d'être libéré des quatre murs du service fermé !

La période qui s'en est suivie a été très difficile. Beaucoup plus difficile que les cinq semaines en
service fermé. Les effets secondaires des neuroleptiques étaient particulièrement virulents.
Tellement virulents que j'ai failli me SUICIDER !

Je leur ai même dit que je préférais être remis en service fermé plutôt que de vivre seul, au
quotidien, dans cet état !
Ce qui m'a été REFUSÉ !

Au bout d'environ six semaines (je n'aurais pas pu tenir plus longtemps), ils ont quand-même fini
par me donner un autre neuroleptique. C'était certes plus supportable, mais cela s'est tout de
même soldé par une prise de poids de près QUINZE KILOS, en seulement neuf mois...

Allais-je devenir obèse ? Cardiaque ? Diabétique ?


Novembre 2016. J'ai finalement du demander de moi-même une deuxième expertise, favorable
celle-ci, pour que mon injonction de soins s'arrête et que tout finisse par redevenir à peu près
normal, à l'exception de quelques kilos en trop. A ce jour, cela fait treize mois que je ne suis plus
soumis à cette camisole chimique, treize mois que je ne prends plus de traitements, et je m'en
porte que mieux !

Mais impossible de porter plainte, de leur faire un procès ou quoi que ce soit ! Mon avocat le dit
lui-même : tout a été fait dans les règles, selon les procédures et la règlementation en vigueur.

Alors, chers amis, BATTONS-NOUS contre la psychiatrie répressive. Son but est clairement
d'incapaciter et non pas de soigner. Et bien que nous ne soyons pas en Union Soviétique, celle-ci
a pourtant encore bel et bien lieu, en France, en 2017 !

Encore merci Justine pour votre témoignage !


2
loulou lou
loulou lou
il y a 6 mois
Bonjour
Votre témoignage est bouleversant , j'ai un ami en HP avec un traitement de cheval par piqûre et
je n'ai plus le droit de le voir car j'ai été véhément concernant leur façon de faire .Ce sont des
monstres inhumains .Comment je peux l'aider. Aidez moi svp
1
Camille Renner
Camille Renner
il y a 6 mois
Bonsoir,

Je vous recommanderais personnellement d'écrire au Juge des Libertés et de la Détention du


Tribunal de Grande Instance dont votre ami dépend. Exemple : pour moi qui habite Mulhouse,
j'avais écrit au JLD du TGI de Mulhouse.

Expliquez dans cette lettre que vous trouvez que les soins sous contrainte dont fait l'objet votre
ami sont totalement injustifiés.

Appuyez votre argumentation sur les effets secondaires des traitements médicamenteux qu'il
subit, et sur le fait que, selon vous, il se portait bien mieux avant de prendre ces médicaments !

Dites ensuite que, en conséquence, vous demandez la levée de ses soins sous contrainte, en
vertu de l'article L-3211-12 du Code de la Santé Publique.
C'est comme ça que j'ai procédé !

Ce n'est pas une méthode miracle, et le JLD demandera sans doute une expertise juridique,
surtout si votre ami est en SDRE (Soins sur Décision du Représentant de l'Etat, en l'occurrence, le
préfet du département, ou à Paris, le Préfet de Police).

S'il est en SDT (Soins à la Demande d'un Tiers), vous pouvez parallèlement essayer de convaincre
ce tiers de retirer sa demande !

Toujours s'il est en SDT, vous pouvez aussi aller voir un médecin psychiatre exerçant en libéral, et
prendre le temps de lui exposer le cas de votre ami, afin qu'il puisse intercéder auprès des
médecins du service hospitalier dans lequel votre ami est maintenu, et leur demander de lui
lever la contrainte. Mais il ne pourra pas prendre la décision à leur place.

En clair :

-En SDT, la contrainte peut être levée : soit par le tiers ayant fait la demande, soit par le praticien
hospitalier qui prend en charge votre ami, soit par le JLD après expertise juridique.

-En SDRE, la contrainte ne peut être levée uniquement par le préfet (pouvoir exécutif) ou le JLD
(pouvoir judiciaire), et seulement après expertise juridique. Le praticien hospitalier ne peut que
suggérer cette levée. C'est ce qui s'était passé pour moi la première fois, mais cela avait raté.

Quel que soit le mode de soins sous contrainte, vous pouvez également vous adresser à la
Commission Départementale des Soins psychiatriques, qui dépend de la préfecture de votre
département. Ils sont censés veiller à ce qu'il n'y ait pas d'abus en psychiatrie. Théoriquement !
Car ils ne sont composés que de trois membres (un psychiatre, une infirmière et une secrétaire)
et ne se réunissent que 3 à 4 fois dans l'année. Ils peuvent également suggérer la levée de la
contrainte au JLD, mais vous gagnerez un temps précieux en le faisant vous-même !

Il existe aussi une association indépendante qui se bat contre la psychiatrie sous contrainte. Il
s'agit de la Commission des Citoyens pour les Droits de l'Homme (CCDH). Mais je dois vous
avertir qu'ils sont affiliés à l'Eglise de Scientologie. Voilà pourquoi, dans mon cas, je n'ai pas
donné suite.

Quoi qu'il en soit, si vous avez des questions, n'hésitez pas ! Vous avez frappé à la bonne porte !
2
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 5 mois
Merci Camille pour vos conseils précieux!!! Ils aideront sans doute plus d'une personne!
1
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 5 mois (modifié)
Effectivement Camille nos expériences sont assez similaires! Merci pour voss encouragements, je
continuerai donc à me battre à vos côtés, ça doit vraiment changer!!!
1
loulou lou
loulou lou
il y a 4 mois
Bonsoir Merci beaucoup pour votre long message et le temps que vous avez pris à me répondre
. J'aimerai entrer en contact avec vous pour étayer son cas . Merci d'avance.
1
Camille Renner
Camille Renner
il y a 2 mois
Bonsoir,

Veuillez excuser ma réponse tardive, je n'ai pas été automatiquement prévenu par email de
votre réponse. Vous pouvez sans souci me contacter à mon mail perso :
camille.renner@gmail.com
1
Little Kitten
Little Kitten
il y a 5 mois
chaud!! Je n'aurais pas aimé être à ta place grand soutient à toi et au autre de ma part
2
lucie léanne
lucie léanne
il y a 6 mois
Malheureusement c 'est une procédure normale pour une hospitalisation sous contrainte. On
est déshumanisé, maltraité et bourré de calmants, interné en compagnie de personnes folles et
ou bien souffrant de pathologies variées. Merci pour votre témoignage car l'internement
psychiatrique est un sujet tabou, encore en France. Beaucoup de personnes se suicident après
un internement psychiatrique.
2
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 5 mois
Merci pour tes encouragements, le sujet est effectivement bien trop tabou....
1
jackie michel
jackie michel
il y a 6 mois (modifié)
@Voyage En Psychiatrie : Tu m'aurais dis ça il y a deux ans je t'aurai traité de folle que ça c'était
avant; sauf que depuis que mon petit frère s'est fait diagnostiquer schizophrène et es rentré en
hôpital psy lors de sa première crise, j'y crois. J'ai vu et entendu la manière dont certaines
infirmières parlent aux patients,comme à des merdes.
2
Truth Hurts
Truth Hurts
il y a 6 mois
Oui meme en étant proche des patients il est bien difficile de mesurer l'ampleur des dégats et de
mesurer ce qui se déroule là bas dedans.. Tu dis que ton frère est en psychiatrie, j'espère que tu
suis de près, et est prudente quant aux traitements...
Enial Edam
Enial Edam
il y a 6 mois
ba ma grande, c'est tout a ton honneur, car si on m'enferme de force, je jure que je marche ds
leur sens pour sortir, mais je tuerai jusqu'au dernier des impliqués ds mon enfermement, proche
y compris...
2
Truth Hurts
Truth Hurts
il y a 6 mois
Merci de ton com, toi au moins tu es compréhensif! Certains minimisent cela, n'imaginent pas le
degré de détresse et horreur qu'ils infligent! Dur de vivre cela et ne pas etre cru, mesuré en plus
en sortant! Une double peine et injustice folle! Beaucoup se taisent car se heurter au jugement
et incompréhension fait beaucoup de mal.
3
FM 884
FM 884
il y a 2 ans
Voice l'histoire de la psychiatrie:
Nurie en quelque sorte au patient,c'est une version du modèle original ou l'on enchainait le
patient telle une bete.
Si vous faite cela a quelqu'un parceque vous voulez qu'il change,et que vous le faite en quelque
sorte en serrant la vis:
psychotropes contention,c'est de la torture.
En gros la Psychiatrie na fait que torturer les gens.
2
defré dioxy6tem
defré dioxy6tem
il y a 7 mois
malheureusement un sujet toujours d'actualité ,
un témoignage very intéressant merci a toi!!
2
patricia pk
patricia pk
il y a 6 mois
merci infiniment Justine.vous êtes courageuse et forte.vous transformez positivement cette
épreuve .bonne continuation dans votre combat.cdlt.
2
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 6 mois
Merci Patricia
1
nico ruper
nico ruper
il y a 6 mois
des nazie c'est tous on est des justes des animaux pour eux
2
Sophie ESCH
Sophie ESCH
il y a 5 mois (modifié)
incroyable !!! il faut savoir que c'est cette société qui est malade sérieux ça craint
2
khargrar
khargrar
il y a 2 ans
Franchement, bravo à toi de ne pas avoir réduit en cendre la maison de tes parents le lendemain
de ta libération.
2
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 2 ans
+khargrar Tu m'étonnes, merci de le comprendre! L'idée m'est bien venue en tête, mais tu
comprendras que cela n'aurait pas arrangé mon cas. Du coup je les ai haïs un temps, puis écouté
et enfin pardonné, vraiment. Aujourd'hui je les comprends, mes parents ne sont ni idiots ni
haineux, et ils sont également tombés de haut! Ce ne sont certainement pas les coupables, eux
aussi avaient (avant ça) confiance en ces services. Et aujourd'hui ils me soutiennent dans ces
démarches qui visent à dénoncer et prévenir.
1
Nath 09
Nath 09
il y a 6 mois
Les + gros malades sont les psychiatres eux mêmes.. médecins, certains "soignants" qui ne le
sont que de nom.. incompétents et imbus de leur personne. Comme tu l'as si bien dit : aucune
écoute ni empathie, aucune humanité.. des traitements qu'on ne donnerait même pas à des
animaux. Une injustice connue de tous et couverte par ceux qui travaillent au sein de ses
structures.. COMPLICES pour la plupart.. par l'Etat lui même. Honte à la "France d'en haut"
passéiste et archaïque.. incapable et pas qu'à ce niveau de se remettre en question.. incapable
de faire la différence entre des pathologies graves et dangereuses avec d'autres plus bénignes et
traitées de la même manière. Tu as bien raison.. rien n'a changé depuis tout ce temps.. et ca
n'est pas demain la veille. Merci pour ton témoignage. J'espère que tu vas bien. ������
2
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 6 mois
Mille merci à toi Lucie de m'avoir écoutée et comprise. Le changement n'est, comme tu dis, pas
pour demain la veille, mais moi vivante, j'y travaillerait! Et oui je vais super bien aujourd'hui,
vraiment!
Laura Oupas
Laura Oupas
il y a 6 mois
Je suis totalement choqué...Tu devrais porté plainte,c'est intolérable et pas humain de faire sa
alors que tu n'as rien demandé!!!
2
Pierre Tombale
Pierre Tombale
il y a 6 mois
tu sembles avoir bien plus besoin de calme que d'un suivit psychiatrique . ils doivent manquer de
patients pour combler les chambres , çà doit être çà
1
Pierre Tombale
Pierre Tombale
il y a 6 mois
en même temps, on ne rigole pas avec les messages suicidaires. ils ne doivent jamais être
ignorés
Pierre Tombale
Pierre Tombale
il y a 6 mois
dans un hôpital bien plein, hors contrôle, qui déborde, les demandes de subventions
supplémentaires deviennent justifiées... pour bien remplir les poches des dirigeants :)
Lucie Minadeo
Lucie Minadeo
il y a 2 semaines
C'est une expérience extrêmement traumatisante...
1
Patchouli
Patchouli
il y a 6 mois
Je me suis laisser "mourir de faim" pour qu'on me laisse sortir je prenais leurs médocs je
dormais sur une chaise dans une salle commune car je n'avais pas l'autorisation de monter dans
ma chambre (ils avaient pas de chambre dans l'aile adéquat à ma dépression)
Ils m'ont laisser sortir car j'étais sois disant d'accord pour y aller.
1
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 6 mois
Quelle horreur, je vous crois! Moi aussi j ai pensé un temps à faire une grève de la faim.... Bon
courage pour la suite!
François Albertini
François Albertini
il y a 1 an
Coucou , je veut simplement te dire que tu es très courageuse de témoigner de cette façon . Moi
même je n'y arriverais pas je pense... Comme je l ai dis dans mes précédents commentaires, j ai
vécus une expérience similaire alors que je n avais que 17 ans . C étais il y a 1 ans . Je peut te dire
que je n arrive vraiment pas à tourner la page . Mais ça mes proches ne le comprennent même
pas . Je n arrive pas a m en remettre à cause du fait que je ne comprends pas pourquoi ces
criminelles ce sont acharner à ce point sur l'adolescent fragile que j'étais . Et pourquoi ces nazis
qui se prétendent être des "militaires" ne sont pas en prison à l'heure qui l'est ???? Des
questions qui resteront à jamais sans réponse....
2
Zouina Gasmi
Zouina Gasmi
il y a 6 mois
Je dis que les psychiatres sont les vrais dingues! j'ai fait une détresse psychologique et ils ont
voulu me garder chez eux! Heureusement que ma fille s'est portée garante sinon je partais pour
3 semaines d'HP..
2
JoeyRex KAMS
JoeyRex KAMS
il y a 6 mois
T'as tout résumé "Il sont en train de me foutre en l'air complètement", j'ai vécu la même chose,
moi c'est encore plus cocasse, j'ai fait une intoxication alimentaire et j'étais super tendu, les
mains brûlante le cœur brûlant aussi je comprenais que j'avais bouffé un truc mauvais et ça
m'avais vraiment mis sous tension, j'arrive au urgence, toujours très tendu, en plus le médecin
de service ne c'est pas empêché de me faire une remarque raciste, enfin après 30mn un
infirmière me demande si je voulais être hospitalisé, moi pensant que j'allai passer la nuit à
l'hosto sous surveillance je dit oui, et bin 5mn plus tard j'étais dans l'ambulance direction
l'hopitale psychiatrique, j’essaie d'expliqué qu'il n'ont pas bien compris ma demande, j'arrive
devant le médecin de service, posément je lui explique que je n'est rien à faire ici et qu'il m'ont
mal compris, le médecin m'as répondu "si vous êtes ici c'est qu'il y a une raison". Voilà 20 jours
de shoot médicamenteux, tout pour te casser. Je crois que certain médecin s'en foute
complètement et va savoir s'il ne prennent pas des gros bakchich pour tester des nouveau
produit.
2
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 5 mois
Ouah quelle histoire! Je suis que c'est vrai car c'est comme ça que ça se passe... Les psychiatres
en général ne touchent pas trop aux merdes qu'ils prescrivent. Mais qu'est ce qu'ils picolent!!
1
db marclaud
db marclaud
il y a 6 mois
Je ne suis pas étonné. Bravoi pour le temoignage...les infirmiers et infirmières que l on
ensencent
à mon avis se foutent des patients..je ne crois pas à l humanité dans des lieux clos!!
2
Truth Hurts
Truth Hurts
il y a 6 mois (modifié)
"Ces infirmiers que l'on encense se foutent des patients".....excellent! Merci pour ta lucidité!
Quand je vois ces fumiers chialer misère pour des pésos en plus alors que le minimum humain et
éthique ils ne l'ont pas, je boue!! Autant j'ai du respect pour grand nombre d'infirmiers
d'urgence, d'hopitaux basique autant eux sont la honte supreme! Aucun devoir de résultats, des
places en or, ou la glandouille est le maitre mot! Inadmissible.
2
Jean Luc
Jean Luc
il y a 4 mois
Chapeau à toi
J'ai vécu le même enfer, à St Antoine, St Anne et le pire à villejuif il y a 35 ans, cela a détruit ma
vie et encore maintenant, j'accuse cette société pourri de rendre les gens comme des animaux.
Ou pire, et dire qu'il y en a qui dise, oublie c du passé, faut être passé par là pour savoir,
Je suis fière de ton courage
Bonne continuation �
2
Ana Paula Soares Mendonça
Ana Paula Soares Mendonça
il y a 3 mois
Ton témoignage m a beaucoup touché. J ai regardé il y a quelques jours une vidéo de la vie dans
un hôpital Psy qui m a choqué qui montre tout ce que tu as raconté. C est monstrueux pour un
être humain d avoir à subir.
1
cédric dumont
cédric dumont
il y a 2 mois
comment vas tu aujourd'hui ?
1
Gege Haffy
Gege Haffy
il y a 6 mois
Bravo à toi pour ton courage.
La psychiatrie une science totalement inexact.
Traitement complètement inadapté.
Il faudrait enfermer les psy. Pas les patients.
2
Pierre Fabre
Pierre Fabre
il y a 11 mois
je vais surement faire un site pour dénoncer les abus de la psychiatrie.Je veut le nomer
information sur la psychiatrie....et répertorié tout les abus de tt ceux qui y on été ..et qui on été
torturé. Ptetre que sa fera bouger les chose loL.....
3
Pierre Fabre
Pierre Fabre
il y a 11 mois (modifié)
si y'en a qui programme et qui on du tps sinon je le ferai moi ou le ferai faire moi.
1
clarine faure
clarine faure
il y a 7 mois
très bonne idée !

Tu peux te servir de ce texte :


et si tu as une page sur "Google+", je vais voir…
A+!

mon texte :

Qu'ils fassent entrer les soins énergétiques et naturels en psychiatrie !

Le stress est la cause de pratiquement toutes les maladies en France par l'acidité qu'il crée dans
chaque cellule du corps.
Or, en psychiatrie en France, dans les HP de secteur, le stress est à son comble
• pour les patients évidemment (qui sont enfermés à la merci du désir d'un soignant de les
piquer d'une seringue avec ils ne savent quel produit) et les effets secondaires sont en général
désastreux.
• pour les soignants également puisque le règlement est stricte et sévère, avec peu de temps
pour le mettre en place. Certains infirmiers zélés courent de l'1 à l'autre, d'autres papotent sans
fin dans leur bureau, ça dépend des services et des "soignant(e)s" …

Les "patients" sont, la plupart du temps, livrés à eux-mêmes :


personne ne s'occupe d'eux !
Aucune "psychothérapie", aucune écoute en psychiatrie de secteur.
C'est la triste réalité !
Certains hurlent du matin au soir qu'ils veulent mourir : horrible.
Tous les âges et toutes les "pathologies" sont mélangées… pas logique !

Et c'est le "tout médica-ment" qui prime :


tout le monde est sous traitement en psychiatrie./
C'est ainsi…

Les somnifères rendent ensuite les gens insomniaques à vie… c'est connu.
Iatrogène…

Les neuroleptiques créent des "impatiences" (piétinement d'un pied sur l'autre) et rendent
suicidaire.
Les neuroleptiques à gogo sont souvent administrés de force et avec violence, souvent en
surdosage !
Ces psychotropes puissants créent donc d'atroces "crises de dystonie" très impressionnantes
pour les autres patients qui en sont effrayés…

Pourquoi PAS de Musique vibratoire apaisante en psychiatrie ??


Pourquoi pas de massage ?
Pourquoi Pas d'art-thérapie ?
Pourquoi pas d'aromathérapie ? de Phytothérapie ? De Fleurs de Bach ?

Pourquoi PAS d'écoute ?


Pas de compassion ?
Pas de spiritualité ?

Pourquoi pas de visite en "service fermé" ?


L'isolement, la ceinture de contention, des gens sanglés à un lit et piqués de force par une
dizaine d'infirmiers musclés… Traumatisant !

Ils créent la maladie…

Les "diagnostics" sont les mêmes pour la plupart des patients : des étiquettes systématiques
(mises à la va-vite par cochage d'items) : "schizophrénie", "dépression", "cyclotimique",
"magnaco-dépressif", "troubles de l'humeur",
rien n'est précis en psychiatrie.
Les "soignants" n'en savent RIEN.
Ils se fient au DSM : Diagnostic Statistique Manuel, ça vient des USA…

Les patients ne savent pas quand ils vont sortir de là, ce qui leur crée des angoisses
supplémentaires…

Bref, c'est HORRIBLE.


Il est urgent de faire quelque chose !

Beaucoup pensent que la psychiatrie est dirigée par des satanistes…


Certain(e)s voient des "entités" ("parasites énergétiques") qui passent d'un patient à l'autre, ou
d'un soignant à un patient et vice-versa.

Qu'ils fassent entrer des shamans, des énergéticiens, des guérisseurs, des spirituels, des artistes,
des personnes de conscience en psychiatrie !!!
C'est URGENT.

La Psychiatrie Française détruit et divise les familles, elle crée des souffrances abominables et
durables.
C'est un vrai traumatisme que d'avoir été hospitalisé dans certains services en France.

En plus, quand les patient(e)s en sortent, ils sont comme bannis de la société, ils font peur et
peine à voir, ils sont gros et "ensuqués", et on les prend facilement pour des handicapés
mentaux de naissance , c'est "l'effet médicament" …
Les biologistes qui fabriquent ces drogues dures dans les labos n'ont aucun retour et ne vont
jamais voir dans les services les effets des produits qu'ils ont mis au point.

Les infirmiers sont aux ordres des médecins


Et les psychiatres s'écrasent et ne disent rien.

La psychiatrie fait-elle donc partie de ce plan luciférien de dépopularisation de La Planète Terre ?


C'est en tout cas l'idée que cela donne.

Où sont les chiffres de décès en psychiatrie ou juste après ?


Les gens prennent leurs médocs (ou on leur injecte de force) puis on les renvoit se suicider
dehors… ou avoir un accident de voiture car on ne leur dit même pas de ne pas conduire…

Certains passent à l'acte (se suicident) et d'autres tuent tout le monde tellement ils ont la haine.

Bref, cette indifférence des gouvernements successifs face à ce BIG PROBLEM est exécrable et
détruit L'Espérance du Peuple Français.

Voilà…
Clarine
corinne Pino
corinne Pino
il y a 2 semaines
mais pourquoi vos proches ont décidé ça pour vous? n'ont ils pas culpabilisés? vous ne leur en
voulez pas?
1
Louis Cyphre
Louis Cyphre
il y a 6 mois
Merci pour ton témoignage, ne jamais faire confiance aux psychiatres pour ma part suite a un
burn out et d'une déprétion une sale pute de spychiure m'a mit sous traitement de choc
noctamide depakote risperdale alprazolam pendant six ans. cette merde a été remplacer et c'est
son remplaçant qui m'a apris que je n'avais pas eu un traitement en adéquoition avec ma
pathologie et que j'étais tombé dans le piége spycho bisness, que maintenant il allait m'aider a
décroché mais que sera long ,j'ai pris dix kilo et je suis désiocialisé. ce sont des torsionnaires en
blouses blanches. dr marcon benedicte spychiure de lyon .
2
nadir bilal
nadir bilal
il y a 1 an
l psychiatrie a ete inventee par les nazis.et tout ce qui vient des nazis n est pas bon pour l
humanite.les psychiatres sont des gens extrement dangereux rien que le mot psychiatrie inspire
la terreur.en belgique en 2016 une personne internee contre son gre a poignarde a mort 4
personnes travaillant dans la psychiatrie.
2
wimanatoruce PAROLE
wimanatoruce PAROLE
il y a 6 mois
Exacte les nazis ont inventé la psychiatrie le problème ils sont encore là! IL faux les supprimer a
tout prix
THE BLACKBIZON
THE BLACKBIZON
il y a 3 mois
Tu dois contacter Rachel Fortun, elle t'aidera à réparer ce qu'ils t'ont réellement fait.
1
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 3 mois
Merci pour le contact, son travail à l'air intéressant effectivement. En ce qui concerne la
"réparation", j'ai pris le combat à bras le corps (non sans mal au début) et me suis reconstruite,
beaucoup d'ailleurs grâce à des médecines et pratiques thérapeutiques "parallèles" dirons-nous
et en m'éloignant de la médecine occidentale qu'on me proposait et qui me détruisait à petit
feu. Cependant, je ne souhaite en rien oublier les dommages qui resteront gravés dans ma
mémoire. M'en remettre => c'est fait; Pardonner => c'est fait; Oublier => (ça en arrangerait plus
d'un) mais ça n'arrivera pas! La réparation par recours à la voie légale ne m'intéresse en rien :
une procédure longue et fastidieuse pour obtenir quoi? Un dédommagement financier pour me
faire taire et qu'ils se dédouanent? Très peu pour moi, je passe. Mon histoire est une histoire on
ne peut plus banale, ça arrive tout le temps et elle se perd parmi une quantité d'autres,
largement plus dramatiques et traumatisantes que la mienne. Les témoignages ci-dessous (pour
ne citer qu'eux) en attestent. Si je poursuis mon combat et laisse en ligne mon témoignage ce
n'est pas dans le but de me faire plaindre, ni de recevoir de éloges, ni pour demander de l'aide
pour m'en "remettre". Ce que je veux c'est du CHANGEMENT! Moi je me suis sauvée, la
psychiatrie n'aura pas eu ma peau. Je parle au nom de ceux qui ne peuvent pas, n'osent pas ou
qui ont trop à perdre en le faisant. Et ils sont nombreux! Pour "réparer ce qu'ils m'ont vraiment
fait", il faudra en passer par une totale remise en cause de la discipline et de ses pratiques
actuelles. C'est ça ce que je recherche. Mais merci en tout cas pour votre écoute et
recommandation.
Mpalexsae alex
Mpalexsae alex
il y a 6 mois
et quand ils te virent ils te laissent dans la nature à n'importe qu'elle heure
1
Truth Hurts
Truth Hurts
il y a 6 mois
Tellement vrai! Presque comme si tu n'avais jamais été malade! Considéré la veille comme un
criminel en puissance et le lendemain oust dehors circulez y a rien à voir! Quels enfoirés! Si une
nouvelle proie débarque, on peut virer le légume produit tranquille!!
1
Kitty Ljungberg
Kitty Ljungberg
il y a 6 mois
mais c est flippant�on voit bien que tu n as ou n avais rien à faire la bas!!!
1
Nathalia
Nathalia
il y a 6 mois
Merci d'avoir dénoncéé toutes vérités "inacceptables, inhumaines, intolérables, " et j'en passe,
j'ai connu quelques personnes qui ont été internées contre leur gré sans que ces personnes ne
se doute de quoi que ce soit, soit de la famille, soit par des voisins, ou services sociaux et toutes
ces personnes ont été énormément choquées, traumatisées de la façon violente, et brutale,
honteux vis à vis du voisinage, lorsque le ou les Médecins accompagnés d'infirmiers venaient les
chercher à leur propre domicile. Lorsque ces personnes ressortaient ils et elles étaient "brisées"
de part les chocs émotionnels, très traumatisants et bien trop abimés par les médicaments à qui
certain ont laisser des séquelles graves. .Merci pour votre grand courage d'avoir "osé"
dénoncé, ces pratiques inhumaines.
2
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 6 mois
Quand les pompiers sont venus chez moi avec ce "psychiatre" odieux et m'ont embarqués de
force, je voyais mes voisins qui mataient la scène depuis leurs fenêtres, la honte... Ce n''était que
le début de la descente aux enfers. Bref, heureusement que c'est loin derrière pour moi. Merci à
toi Natalia d'avoir pris le temps d'écouter mon témoignage!
Nathalia
Nathalia
il y a 6 mois
Merci surtout à toi d'avoir le courage de dénoncer ces pratiques inhumaines à visage découvert,
je te tire mon chapot, vraiment !!! Je voudrais rajouter que quand "ils" décident une
hospitalisation d'office et que cela se passe à la vue de tout le monde, moi je dis que ce devrait
etre interdit, les gens catalogue la personne pour le restant de sa vie, alors qu'il s'agit de la
réputation de autrui, ce qui n'est absolument pas normale, de plus c'est assez traumatisant pour
les personnes qui y assiste, donc pour ce problème, il faudrait qu'ils soient plus discrets, en fait
çà n'à pas changer du tout de l'époque de Camille CLAUDEL, c'est ahurissant. Moi j'ai une voisine
qui avait été internée, sans qu'elle ne se doute de quoi que ce soit, nous habitions le meme
quartier, et mon logement donnait derrière le sien , et elle m'avait appeler, en larmes, c'était très
touchant de l'entendre, pour me dire qu'elle avait été internée, le matin meme, la Police, des
infirmiers, et un psychiatre, avaient débarqués le matin à 8h30, d'une manière très violente, ils
ne lui avaient à peine laisser le temps de s'habiller et de prendre quelques affaires de rechange,
et nous avions une cour ou tout l'immeuble surplombait, çà elle ne l'à jamais digérée d' etre
embarquée de cette manière, devant tout le quartier, tout cela parce qu'elle avait laisser un
message vocale à sa mère ou elle disait "je vais allez voire un Marabout qui va te faire crever"
bon bah ce n'était que des paroles en l'air, mais de là à réussir à la faire internée, j'avait trouvé
cela choquant comme bien d'autres personnes à qui c'est aussi arrivé. Et j'ai remarqué aussi que
toutes les personnes que j'ai connu qui ont été internées de cette manière sont toujours des
gens intelligents , c'est bizarre tout de meme. Est-ce que d'écrire un livre ne t'est pas venu à
l'esprit ? Ce serait une belle revanche sur "ces mois de torture", enfin c'est une idée qui me
vient, mais si cela te perturbe tu m'en excuse.
Lucas Bueno
Lucas Bueno
il y a 6 mois
Dans les hôpitaux les soignants et les psychiatres sont complètement fous. Ils n'ont aucun bon
sens... C'est vraiment très courageux comme témoignage. BRAVO!!!
2
Marina dt
Marina dt
il y a 3 mois
Au final, on voit que la psychiatrie n'a pas vraiment évoluée, votre histoire me rappelle un
passage du film "l'échange' avec Angelina Jolie, quand elle est internée, ce film est une histoire
vraie, qui date maintenant, mais visiblement qui est encore d'actualité. Sauf que maintenant ils
utilisent plus les camisoles chimiques. Je ne suis pas étonnée non plus que certains soignants,
jouissent de leur statut. Mais les retours de bâtons viendront pour eux, en tout cas je leur
souhaite. Bravo pour votre témoignage, je suis sure que vous n'êtes pas la seule dans ce cas
malheureusement.... Il y a de plus en plus de vérité, qui se mette à jour, et de plus en plus de
personnes qui ouvrent leurs yeux !
1
kyzerlyam masterghost59
kyzerlyam masterghost59
il y a 6 mois
Bonjour Justine , bravo pour votre témoignage , en prison j ' ai connu des détenus qui ont subi le
même traitement que toi et je peux te dire que la plupart était presser de rentré en maison d'
arrêt suite au mauvais traitement gavage de cachetons anti depresseur benzodiazepine ect c
etait devenu des zombies .
1
Truth Hurts
Truth Hurts
il y a 6 mois
Oui meme les plus "costauds" y laissent des plumes, en ressortent choqués et dévastés...il faut
un sacré mental pour tenir le choc. J'ai connu des détenus qui préféraient les conditions de
prison que celle d'hopital..tout est dit, le comble!
3
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 6 mois
Véridique : dans mon service, 3 avaient fait de la prison, et les 3 m'ont dit avoir préféré la prison
à l'HP :O Ça laisse songeur....
2
kyzerlyam masterghost59
kyzerlyam masterghost59
il y a 6 mois
Bon dimanche a vous justine que DIEU vous preserve . amen
1
abinadvd
abinadvd
il y a 4 mois
C'est qd meme papa maman qui l'ont envoyé !
Alors moi je vois un conflit important niveau familial. Alors on enferme papa-maman ou fifillle
avant que ca tourne au drame ?
1
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 4 mois
mouais, moi je ne vois pas ça... avec mes parents tout va bien aujourd'hui! Le drame pourtant
continue sans moi et sans mes parents, tous les jours, derrière les murs de ces HP morbides.
1
Steff baricz
Steff baricz
il y a 3 mois
Voyage En Psychiatrie Bravo, je salue ton courage et ta lucidité.
J'ai bientôt ''rendez vous '' en psy. , afin d'évaluer mon degrés de cyclothimie.
Ça fait 30 ans que je ''m'autogère''...un entourage ''toxique'' qui soit, est dans le déni de mes
''maux'', soit ''on'' joue avec mes failles... Authentique!
'''Je te propose d'ouvrir un groupe de discussion, destinés à tous ceux qui ont témoigné ou réagis
ici, mais peut être pas sur Fcbk. En tout cas mon compte c'est '' steffbaricz '' .
Au plaisir de te lire, j'ai beaucoup d'interrogations concernant les Séjours en Psychiatrie.
'''BIENVENUE À TOUS ''' dans ce monde de OUFFFS ,
''Bienvenue parmi nous ''' Miiaaouu...
Elisabeth Ollivier
Elisabeth Ollivier
il y a 2 mois
Qu'elle honte cette psychiatrie!
1
Mystère Mystère
Mystère Mystère
il y a 3 mois
En fait ils sont dominé par leur ego. Dans la psychiatrie, ne voir égocentriquement qu'à travers sa
petite personne c'est un symptôme de maladie. Si ils enferment les gens c'est uniquement parce
que dans leur réalité personnelle (c'est à dire en eux-mêmes) c'est rempli de névrose et de
psychose � Bravo à toi pour ta fuite �
1
Franck VeilledeSanté
Franck VeilledeSanté
il y a 6 mois
Merci de ton témoignage très dur et touchant, c'est malheureusement toujours d'actualité !
Et encore plus et souvent pour certaines personnes qui découvrent leurs capacités
médiumniques non acceptées par leur entourage :(
Au plaisir d'échanger, et bon courage, continu de témoigner c'est essentiel !!!
MERCI
1
JP DOLI
JP DOLI
il y a 5 mois (modifié)
Ce qui ne tue pas rend plus fort, tu es forte et belle bon courage
1
tOny V
tOny V
il y a 6 mois (modifié)
en gros il rendent encore plus dingues des dingues, et dingues des gens avec une petite déprime,
le monde de la psy sont beaucoup de charlatant, même la psy Freudienne avec son complexe
d'oedipe est completement à la masse... mais bon il faut être quand même assez paumé pour
envoyer un message sucidaire a ses parents, ils ont paniqué c'est compréhensible...
1
Rose Mafia
Rose Mafia
il y a 4 mois
la psychiatrie c'est une veritable horreur, il baffoue les droits du patient pour des besoins
corruptif sans problème. c est triste a dire mais c'est vrai, c un véritable abattoir et puis avec la
merde qu"il file au patient leur fameux neuroleptiques c une ecatombe le truc, meme le sujet
sain morfle la liste des effets est impressionant pas assez de tuer la tete, ça bousille la santé
severement et puis c ultra violent l'addiction à ces merdes... pfff ça me file la nausée
1
Jean Pierre Miternique
Jean Pierre Miternique
il y a 3 mois
Merci pr ton témoignage te il est bon que tu soit vite sortie de la en leur fesant entendre se
qu'ils voulaient !
Ont pas à l'abri d'une galère comme cela les proches ne sachant que faire devant un mal être
évident !Bravo à toi et espère que t'es soucis te passeront au dessus de la tête ! !!gros bisous jp
1
X Dey
X Dey
il y a 4 mois
Merci du fond du cœur pour ce témoignage.
1
Thierry Leborgne
Thierry Leborgne
il y a 7 mois
Bonjour mademoiselle, je vous ai écouté avec attention pouvons-nous correspondre en mp?
Bien cordialement, thierry.
1
EMMA BREF
EMMA BREF
il y a 6 mois
J'ai entendu un docteur dire un jour " parfois l'état peut s'empirer avant de s'améliorer " mais
desfois celà n'en sameliore pas , un jour jai dis à mon psy Que la psychologie/psycatrie n'était
pas une science sûre , il était daccord Avec moo en plus mais ma dit Que cetait la seule façon de
savoir certains trucs , mzus desfois meme si un patient n'est pas daccord en tant que " humain "
et non en tant que " malade " et tatacheront et tt , et je crois que les certains médecins psy ne
savent pas faire la différence
1
L'Oeil de Nana
L'Oeil de Nana
il y a 6 mois
Merci pour ton témoignage , je te souhaite du bonheur
1
Pentagon Wave
Pentagon Wave
il y a 4 mois (modifié)
Merci pour ce beau témoignage! Ca me donne plus de force pour continuer notre projet pour
rechercher et mettre en oeuvre des alternatives non médicamenteuses en santé! C'est pour ça
que je lutte!
1
ND A
ND A
il y a 2 semaines
merci pour ce témoignage, le pouvoir de le psychiatrie en France est inadmissible, pour une
pseudo science c'est vraiment un comble ! Un véritable scandale qui perdure en silence sous très
haute Médication !

Mise en garde aux parents, un seul établissement est en mesure de vous aider : "La Maison de
Solènn"

évitez toute autre structure sous peine de détruire votre enfant et votre Famille à VIE.

===>>> http://www.mda.aphp.fr/
1
Brigitte Garcia
Brigitte Garcia
il y a 6 mois
Moi en 2010 j'ai fais une TS et y suis restée 3 mois en psychiatrie et j'ai bien été soignée. La
dame s'est retrouvée dans un centre fermé. Le mien je pouvais sortir dehors et me promener.
J'avais des activités peinture piscine etc... Pour les cachets ils sont très forts on est comme saoul
1
Vivelapaix95
Vivelapaix95
il y a 1 jour (modifié)
Les psychiatres(les 3/4 de ces praticiens sont inexpérimentées voir atteint de folie "parallèle"
sévère mais dissimulé par leur fonction).Ils prescrivent des médicaments à des patients atteint
de pathologie minime(l'anxiétés par exemple)des traitements inappropriés qui peuvent
provoquer,chez certains,des dégâts cérébraux irréversibles ou au mieux une addiction à
vie....Merci à toi pour ce courageux témoignage aussi terrible que vrai car tu résume bien la "vie"
au sein de ces établissements... Un vrai enfer.En psychiatrie la guérison parait"impossible"car
elle amplifie leur maladie au lieu de l'atténuer.
1
stephanie
stephanie
il y a 3 mois
C'est courageux de témoigner sur ce sujet, je connais
1
enki- éa
enki- éa
il y a 6 mois
Quel truc de fou de se faire enfermer par une tierce personne...
Tu t'en ai bien remis, félicitation à toi pour ton esprit combatif..
1
Yuna ri1afer
Yuna ri1afer
il y a 3 mois
Salut à toi ! ha bravo de t'en être sortie ! Tu as été victime de ce que l'on appelle la psychiatrie
abusive, oui, les parents veulent toujours le meilleur pour leur enfant au détriment de sa liberté
parfois. On sait que la psychiatrie est utile pour les "grands" malades mentaux du style
skyzophrenes etc... si tu t'interesse un peu à l'histoire de la psychiatrie (lobotomies, traitement
par électro-chocs et autres réjouissitudes...) tu verra que c'est loin d'être une science exacte. Je
t'invite à télécharger le DSM-4 qui est un manuel de diagnostique des troubles mentaux. Tu
t'apercevra vite que un psy un peu fou peut faire interner n'importe qui sur le simple fait que tu
ne sais pas mettre 2 chaussettes aux couleurs identiques à tes pieds. Tous les raccourcis de diag
psy peuvent être employés par vos psy pour dire que vous etes skyzo et bons à enfermés, c'est
çà la psychiatrie. Ha savoir que sur simple demande au préfet ou comme dans ton cas sur
document signé par un de tes proches tu peux te faire enfermé !!! Et comme tu dit à ton corp
défendant, ton avis contre celui du psy qui t'a enfermé ne compte pas, nulle zéro, pourquoi ?
Parce que tu es un citoyen "lambda" alors contre un psy ou un medecin qui à fait plusieures
années d'études devant un juge tu pourras dire ce que tu veux çà ne changera rien. Bonne
reprise à toi sur ce chemin boueux. En te souhaitant vraiment un bon courage !! Et mefie toi des
psy maintenant !
1
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 3 mois (modifié)
Pas si folle la guêpe, jamais je ne referai appel à la psychiatrie ;) J'en sais trop! (mes parents aussi
ont été vacciné!). Je partage entièrement votre avis. Pour ma part (et j'aimerais que nous soyons
plus nombreux dans mon cas), du chemin boueux dans lequel ils m'ont laissée en détresse après
m'avoir enfoncé encore plus la tête dedans, j'en suis finalement ressortie plus forte que jamais :)
Un grand merci pour votre écoute et commentaire si juste!
david polakospanisch
david polakospanisch
il y a 6 mois
Je vais en faire une prochainement version belge! J'ai vécu identiquement...la même épopée que
toi.. sauf que j'ai pas pris durant le long de la mise en quarantaine des medocs...
1
Truth Hurts
Truth Hurts
il y a 6 mois
On écoutera avec attention David! Ces scandales doivent etre mis à jour!
1
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 6 mois
Oui, partage ton expérience! Maintenant que le mal est fait c'est tout ce qu'on peut faire
1
Danse avec moi
Danse avec moi
il y a 5 mois
Quel courage ! Merci pour votre témoignage �
1
François Veilleux
François Veilleux
il y a 5 mois (modifié)
Je suis fils de médecin , né dans une petite municipalité au Québec en 1961. Je vis une enfance
normale. Soudainement en 1981, je décide d'interrompre les études universitaires que je
poursuivais. Ce qui est fréquent et acceptable dans les autres familles Québécoise que je
connais. Immédiatement de retour à la maison pour la première fois de ma vie, mon père
manipulé par sa corporation professionnel, sent que son autorité est menacée. Il organise en
Katimini un complot contre moi. Je le cite: "Donner à manger à un cochon, il va chier sur votre
perron" . Puis des plaintes au bureau du psychiatre surgissent. ........ Puis la machine du système
s'en met plein les poches. Elle m'a fait perdre mon temps, ma santé durant 15 ans passant d'une
institution à une autre passant 24 hrs sur 24 hrs à cotoyer une multitude d'autre patients et plus
encore les employés de l'État qui sont là moins de 8hrs/ jour, 5 jours semaines. Les médecins,
partis en vacance à des Congrès pharmaceutiques . ne sont jamais disponible N.B. Les autres
employés psychiatriques doivent tellement se concentrer pour détecter les coupures de leurs
gouvernements afin de défendre leurs avantages sociaux,, pensez -vous vraiment qu'ils leurs
restent du temps pour la classe hiérarchique inférieur, les sois-disant "déficient mentaux". Je
regrette mais Il n'y a aucune différence de traitement entre la déficience mentale et de la
maladie mentale. Finalement je sort de ce calvaire en février 1996 grâce à un contact extérieur,
une infirmière congédié. Mais les complots de mon père recommencent immédiatement, les
plaintes échouent cette-fois-ci de justesse car la loi au Québec a un peu changé depuis1981. En
2001, mon père meurt. Je pleurs la mort de mon bourreau.
1
Voyage En Psychiatrie
Voyage En Psychiatrie
il y a 5 mois
La citation de votre père => génial! ça résume sans doute assez bien le personnage! Paix à son
âme, Vive votre Liberté retrouvée! :) Je pensais qu'au Canada la psychiatrie était plus humaine
qu'en France... Je me trompe peut-être! Merci d'avoir partagé ici un peu de votre histoire.
François Veilleux
François Veilleux
il y a 5 mois
Je suis content qu'en France qu'il existe des reportages où le patient s'exprime. Au Québec, les
reportages ne contiennent que la version des proches et de la collaboration ou non de la mafia
médical. Au Québec, la version du patient est totalement ignoré. Même phénomènes dans les
groupes de soutiens des ex-psy, O.S.B.L. dont les employés ont tellement peur des coupures.
Aussitôt que tu commences à t'intéresser à un groupe de soutiens. Les employés n'ont qu'un
seul intérêt, te retourner dans la machine pour s'en mettre plein les poches. Consolation, en
2003 dans ma ville actuelle Trois-Rivières,, moi, plusieurs centaines d'ex-psy , plusieurs dizaines
d'ex-employés d'O.S.B.L. congédiés ont dénoncé le systèmes d'abus des O.S.B.L.. Qui fait en
sorte qu'un employé qui n'humilie pas un ex-psy se fait automatiquement congédié par l'échelon
supérieur.
Vivian Cassimally
Vivian Cassimally
il y a 2 mois (modifié)
À tous les patients, pour faire valoir vos droits,demandez vos dossiers médicaux,il y a des lettres
types relatives à ce sujet sur Internet car il faut mentionner dans la dite lettre un article de loi
(l'article L1111-7 du code de la santé publique).De plus,demandez absolument les feuilles de
consentement éclairé car nous avons droit à une information (du "médecin")claire et loyale.la
seule façon de démontrer que nous ne sommes pas informés (concernant les effets secondaires
tres fréquents des traitements psychotropes)est de demander ces feuilles de consentement
éclairé (et je peux vous assurer que personnes n'en signe en france).faites passer.

=============================================================================
58:23
Je vis avec un malade mental ! (1/2) - Reportage
imineo.com
286 k vues
18:23
DÉPRESSION, JE RENTRE EN HÔPITAL PSYCHIATRIQUE !!!
Cécilia Pascal
756 k vues
1:32:17
Vivre avec le RMI - Reportage
imineo.com
107 k vues
57:20
Femmes SDF en France *** Vivre dans la rue
5 STARS Prod
1 M vues
14:37
Vlog 1 : Mon expérience de l'hôpital psychiatrique
Elyôn - Tiffaine -
6,8 k vues
1:04:49
Service psychiatrique réservé aux patients les plus dangereux - Reportage
Urgences
209 k vues
3:15
un malade mental dit toute la vérité sur la psychiatrie
Tal Schaller
46 k vues
26:12
Les urgences psychiatriques de l'hôpital Charles Perens à Bordeaux
Urgences
50 k vues
1:09:57
La France du Faux et des Combines - Reportage
Documentaire Société
174 k vues
23:53
JE M'INFILTRE DANS UN HÔPITAL ABANDONNE ! (URBEX INTERDIT) �
McSkyz
1,3 M vues
57:32
Tics, TOC et Tourette : des troubles mystérieux
36.9
107 k vues
1:47:08
Hôpital Psychiatrique *** Les Abandonnés
5 STARS Prod
342 k vues
1:18:18
DSM - Le coup de poker le plus funeste de la psychiatrie
CCDH ASS.
28 k vues
34:13
HARCELÉ pendant 2 ANS puis ENFERME en PSYCHIATRIE témoignage......
Alain Plaisant
17 k vues
59:51
Schizophrénie : ils lèvent le tabou ! - REPLAY #touteunehistoire
Toute une histoire | Officiel
252 k vues
1:28:07
Reportage: Psycho-Hospital "Sainte-Anne" (FR/DE)
-ZeitgeistExplorateur-
137 k vues
18:39
MON JOURNAL D'HOPITAL - Je me livre à vous. ♥
ESFIR KHAN
76 k vues
38:12
Pour en finir avec la psychiatrie ! - www.regenere.org
Regenere / Thierry Casasnovas
106 k vues
54:03
Temps Présent - Une vie de jeune en psychiatrie
Temps Présent
84 k vues
52:12
Folie, agressions, violence : Les urgences sous pression - W9 Enquete d'Action
Documentaire Société
197 k vues
1:38:08
The Family une secte australienne
Cédric
174 k vues
8:46
JE PARS EN PSYCHIATRIE ! #VL23
Caarl
22 k vues
58:23
Urgences Psychiatriques (1/2) - Reportage
Urgences
54 k vues
15:52
Arnaque psychiatrique : tous responsables !
L'aphoriste
735 vues
1:57:29
L'anti psychiatrie
Christian Mrasilevici
11 k vues
1:35:16
La France qui triche - Reportage
Documentaire Société
377 k vues
1:41:01
Enquête de Santé - La schizophrénie
jabbybe
422 k vues
19:37
LA PSYCHIATRIE: MON HOSPIT , L'AUTO MUTILATION, MON EXPERIENCE
Lea Beauty/delires 2
26 k vues
Calm Piano Music 24/7: study music, focus, think, meditation, relaxing music
relaxdaily
2,7 k spectateurs
ACTUELLEMENT EN DIRECT
4:48
Hospitalisation sans consentement : quelles conditions ?
Europe 1
1,3 k vues
7:02
Urgences psychiatriques : quand faut-il hospitaliser ? - Le Magazine de la santé
Allo Docteurs
10 k vues
2:04:32
Comment vivre avec la folie ? - Ça se discute
Ça se discute - Chaîne officielle
44 k vues
2:43
Hôpitaux psychiatriques : François Ruffin tire la sonnette d'alarme
Brut
3,4 k vues
2:02:44
Ma vie aux Urgences Grenoble S01E03
grozalex
217 k vues
1:35:48
Graines de violence
cdb
73 k vues
1:45:12
Dans les yeux d'Olivier - Portés disparus
Dans les yeux d'Olivier
261 k vues
12:36
LES PSYCHIATRES UTILISENT DE LA KETAMINE ???
Le PsyLab
29 k vues
36:03
Dub Garden - Doctor Wind (Full Album)
Seven Beats
Recommandée pour vous
1:22:14
Conflits : quand les familles se déchirent
Les docs de votre vie
154 k vues
51:56
Folie, violence : au coeur des urgences psychiatriques - Reportage choc 2017
Miguelito Aubert
90 k vues