You are on page 1of 7

DOSSIER DE PRESSE

Avec le concours de
Télérama et Mediapart

VINGT-SEPTIÈMES LECTURES SOUS L’ARBRE


Du dimanche 19 au samedi 25 août 2018

Sur le Plateau Vivarais-Lignon, entre Haute-Loire et Ardèche

Pays invité : l’Iran

Éditeur invité : le Castor Astral


Lectures, spectacles, rencontres,
balades, stages, musique, exposition Alexandre Hollan.

www.lectures-sous-larbre.com

Les points forts du programme 2018


1 - La poésie, pour tous !
À vous de jouer !
Balade-découverte Sur les pas de Francis Ponge et d’Albert Camus.
Poésie sur la place
Stage de découverte : Du manuscrit au livre illustré
Petite matinée persane en partenariat avec les bibliothèques municipales
La table des Lectures

2 - Pays invité : l’Iran

3 - Des soirées d’exception


Dans la maison de Simon Martin
Avec Marc Roger, comédien et Laurent Derache, accordéoniste.
La Nuit de Philippe Rahmy
Avec Denis Lavant. Présentation par Jean-Marie Barnaud.
Petites chroniques du quotidien
Avec Clotilde Mollet et Hervé Pierre de la Comédie-Française.
Textes de Jean-Marie Barnaud, Laetitia Cuvelier et Jean-Claude Dubois.

4 - Rencontre avec Le Castor Astral éditeur

5 - Exposition Alexandre Hollan

Intermèdes musicaux tout au long de la semaine des Lectures sous l’arbre


par Laurent Derache, accordéoniste.
Entre Haute-Loire et Ardèche, à 1000 mètres d’altitude,
au cœur de la région Auvergne-Rhône-Alpes,
toute une semaine de lectures et de rencontres
en pleine nature,
autour de la poésie contemporaine.

Francis Ponge témoignait déjà de l’affinité entre la poésie et les grands espaces du haut
Plateau Vivarais-Lignon. L’horizon toujours ouvert, la limpidité de l’air, la lumière
dorée de la fin d’été, la paix des lieux s’accordent pour que chacun s’abandonne, suivant
ses appétits, à la gourmandise de l’inconnu. Ainsi s’offrent des heures privilégiées pour
aller à la découverte de textes, à la rencontre de leurs auteurs…

Les lieux : Au bar à vins - librairie l’Arbre vagabond (au lieu-dit Cheyne),
au Chambon-sur-Lignon (Haute-Loire),
à Tence (Haute-Loire),
à Devesset (Ardèche),
à l’atelier de Cheyne éditeur,
et à Saint-Agrève (Ardèche),
ainsi que sur tout le Plateau Vivarais-Lignon :
entre Saint-Étienne, Valence et Le Puy-en-Velay.

Accès : 1h30 de Lyon et de Valence en voiture


1h de Saint-Étienne en voiture
TGV Lyon ou Saint-Étienne Châteaucreux.
Hébergement : Renseignements auprès des Offices de tourisme.
OT du Chambon-sur-Lignon tél. 04 71 59 71 56
OT Val’Eyrieux tél. 04 75 64 80 97
Partenaires : Le Ministère de la Culture / Centre national du livre,
La Région Auvergne-Rhône-Alpes,
Le Département de la Haute-Loire,
Le Département de l’Ardèche,
Les Communautés de communes du Haut-Lignon et Val’Eyrieux,
La Direction Régionale des Affaires Culturelles Auvergne-Rhône-Alpes,
Le Chambon-sur-Lignon, Devesset et Saint-Agrève,
Le Syndicat intercommunal de gestion du lac de Devesset,
Le Ciné Tence et le Cinéma Scoop du Chambon-sur-Lignon,
L’Association Française des Cinémas d’Art et d’Essai,
Les bibliothèques du Chambon-sur-Lignon et de Saint-Agrève,
Le Lieu de Mémoire,
La librairie Tison, l’Arbre vagabond et Cheyne éditeur,
L’Action culturelle de la Sofia, La Culture avec la copie privée,
Médiapart, Télérama.

Réservations : 04 75 30 65 06 Courriel : lectures-sous-larbre@orange.fr


1 – La poésie, pour tous !

Bien loin de l’image élitiste de la poésie, les Lectures sous l’arbre défendent
depuis plus de vingt-cinq ans une poésie accessible partout et par tous, à travers
une programmation originale.

À vous de jouer !
Dimanche19 août, de 15 h à 18 h à l’Arbre vagabond. Offert.
Un « auteur mystère » à découvrir par petits groupes, grâce à une suite d’indices
tout au long d’une balade par les sentiers, entre bois et prairies.

Balade-découverte Sur les pas de Francis Ponge et d’Albert Camus


Lundi 20 août de 9 h à 17 h. 18 euros.
Balade par les chemins et les petites routes du Plateau et découverte des lieux
où ont séjourné les deux auteurs, emmenée par Nathalie Heinich, sociologue et
coauteur du topoguide Sur les pas des écrivains et penseurs autour du Chambon-
sur-Lignon, et par Brigitte Guedj, comédienne, qui lira des textes d’Albert Camus
et de Francis Ponge.

Poésie sur la place


Lundi 20 août à 11 h à Saint-Agrève. Offert.
Lectures de courts textes pour ouvrir l’appétit : au marché, sur la place du village,
à la bibliothèque, à la terrasse des cafés... par Camille Buès, comédienne.

Stage de découverte : Du manuscrit au livre illustré


Du mardi 21 au vendredi 24 août de 14 h 30 à 17 h 30. 10-15 ans. 60 euros.
Stage de découverte autour du livre de quatre après-midi animé par des professionnels :
atelier d’écriture suivi de la réalisation d’un mini-livre illustré (atelier d’illustration et
d’imprimerie), que les enfants emporteront à la fin du stage.

Petite matinée persane


Bibliothèque du Chambon-sur-Lignon. Vendredi 24 août à 10 h. Offert.
Lecture-découverte de poèmes et de contes persans par les bibliothécaires du
Chambon et de Saint-Agrève. Tout public.

La Table des Lectures


Toute la semaine, midi et soir, les Lectures sous l’arbre proposent des repas sur
place, sans réservation. Une belle occasion de partager un moment avec les
auteurs, les artistes invités et toute l’équipe des Lectures sous l’arbre.
2 – Pays invité : l’Iran

Inauguration des Lectures


Lundi 20 août à 17h30 à l’Arbre vagabond. Offert.
Lecture de Rubayat d’Omar Khayyâm par Razerka Ben Sadia-Lavant.


Une heure avec Rezâ Sâdeghpour
Vendredi 24 août à 15 h à l’Arbre vagabond. Offert.
Lecture-rencontre avec Rezâ Sâdeghpour, poète iranien, et ses traducteurs
Amin Kamran-Zadeh et Franck Merger. Autour de Le Bris lent des bouteilles
(Cheyne éditeur, 2018). Lectures bilingues et échanges.

Autour de l’Iran
Du mardi 21 au vendredi 24 août, quatre moments de rencontres
et d’échanges autour de l’Iran à travers quatre approches différentes.
• L’Iran d’aujourd’hui à la recherche • Iran : poésie, liberté infinie ;
de son identité. politique, liberté minimum.
Rencontre avec Yann Richard, Rencontre avec Jean-Pierre Perrin,
professeur émérite à la Sorbonne écrivain et journaliste indépendant,
nouvelle et sociologue. chroniqueur à Mediapart.
Mardi 21 août à 16h30 à l’Arbre vagabond. Vendredi 24 août à 16h30 à l’Arbre vagabond.
6,50 euros. 6,50 euros.

• Venue d’Iran pour vivre en France. • Poésie et musique de tradition


Rencontre avec Mina Bakhtiari. persane.
Mercredi 22 août à 16h30 à l’Arbre vagabond. Rencontre avec Shadi Fathi.
6,50 euros. Jeudi 23 août à 16h30 à l’Arbre vagabond.
6,50 euros.

Cycle de cinéma iranien : 4 films


Du dimanche 19 au mardi 21 août,
dans les cinémas de Tence et du Chambon-sur-Lignon.

No Land’s Song d’Ayat Najafi


Taxi Téhéran de Jafar Panahi
Une séparation d’Asghar Farhadi
Persepolis de M. Satrapi et V. Paronnaud
Projection en VOSTFR. Tarifs : 6 euros et 6,70 euros

La Librairie des Lectures


Librairie de 125 m2, sous chapiteau, avec plus de 300 titres de
littérature persane  : traductions et livres bilingues, romans, poésie,
beaux-livres, bande-dessinée, livres jeunesse, cuisine...
3 – Des soirées d’exception

Dans la maison de Simon Martin


Mercredi 22 août 2018, 21h
Salle des Arts de Saint-Agrève
Création 2018

Marc Roger lit Qui es-tu?, Comment je ne suis pas devenu peintre et Dans ma maison de
Simon Martin. Musique par Laurent Derache, accordéoniste.

Entrée : 22 euros - Moins de 26 ans, chômeurs, stagiaires : 11 euros.

La Nuit de Philippe Rahmy


Jeudi 23 août 2018, 22h
Salle du lac de Devesset
Soirée réaliSée en partenariat aveC la Commune de deveSSet
et le SyndiCat interCommunal de geStion du laC de deveSSet (Sigld)

Lecture en hommage à l’auteur : Mouvement par la fin et Demeure le corps par Denis
Lavant. Présentation par Jean-Marie Barnaud.

Entrée : 20 euros - Moins de 26 ans, chômeurs, stagiaires : 10 euros.

Petites chroniques du quotidien


Vendredi 24 août 2018, 21h
Salle des Arts de Saint-Agrève
Création 2018

Clotilde Mollet et Hervé Pierre de la Comédie-Française lisent Le Poète et la méchante


humeur de Jean-Marie Barnaud, Pipi, les dents et au lit de Laetitia Cuvelier et Les Petits
Malheurs de Jean-Claude Dubois.

J’ai prévu trois alarmes


Une à 5 h 30
Si j’ai le courage
D’écrire un peu avant le jour
Une à 6 h 30
Si j’ai le courage
De me lever déneiger la voiture
Une à 7 h 30
Si j’ai le courage de tout faire
En moins d’une demi-heure.

Pipi, les dents et au lit de Laetitia Cuvelier (Cheyne, hors collection, 2015)

Entrée : 22 euros - Moins de 26 ans, chômeurs, stagiaires : 11 euros.


4 – Rencontre avec Le Castor Astral éditeur

Samedi 25 août 2018, 10 h30


À l’Arbre vagabond
Entrée libre

Rencontre avec les éditeurs Jean-Yves Reuzeau et Marc Torralba qui présenteront
la maison, son histoire et ses choix.

Le Castor Astral - Les éditions Le Castor Astral ont été créées à Bordeaux en 1975
par deux étudiants en «  Carrières du Livre  », Jean-Yves Reuzeau et Marc Torralba.
Aujourd’hui, cette aventure éditoriale est menée par deux équipes, une à Bordeaux
(Bègles), l’autre à Paris (Pré-Saint-Gervais). 
Le catalogue est principalement axé sur la poésie contemporaine, sur la littérature
française et étrangère (notamment flamande), ainsi que sur la musique. Il se distingue à
la fois par une grande exigence de contenu et un soin tout particulier apporté à l’objet
livre. Tout est maîtrisé en interne, dans un esprit artisanal, du manuscrit aux fichiers
remis aux imprimeurs. La production est d’une quarantaine de livres par an, diffusés en
librairie par Volumen / Interforum.
La maison d’édition attache autant d’importance à la réhabilitation d’auteurs majeurs qu’à
la publication de textes méconnus d’auteurs classiques (collection « Les Inattendus »),
ainsi qu’à la découverte et la défense d’auteurs contemporains. Le Castor Astral publie
avec passion et plaisir, cherchant à instaurer des liens privilégiés avec ses auteurs et ses
lecteurs.

Le Castor de papier et d’encre est un animal curieux, têtu et farouchement indépendant. 

Jean-Yves Reuzeau - Né à Laval en 1951. Il coanime les éditions Le Castor


Astral (1  200 titres au catalogue) avec Marc Torralba et Richard Bégault. Ces
éditions, qui ont fêté leur 40e anniversaire en 2015, ont notamment publié les
œuvres complètes du prix Nobel de Littérature 2011, Tomas Tranströmer. Le
catalogue se partage entre poésie, littérature et livres sur la musique. Jean-Yves
Reuzeau a parallèlement travaillé une dizaine d’années dans l’édition musicale
(Warner, Elektra, Atlantic). Poète lui-même (Ces empreintes au bord de la ville ;
Imiter la vie), il est par ailleurs le biographe français de Jim Morrison et Janis
Joplin (Gallimard).

Marc Torralba - Né à Pau en 1954. Il a fondé les éditions Le Castor Astral,


avec Jean-Yves Reuzeau, en 1975. Et les coanime depuis cette date, tout en
mettant également ses compétences de «  fabricant  » de livres (composition,
impression, achats de papier, suivi de fabrication…) au service de divers éditeurs.
Il est également très impliqué dans des associations d’éditeurs et des structures
interprofessionnelles.
5 – Exposition Alexandre Hollan

Sous l’arbre

À l’Arbre vagabond
Du 1er août au 8 octobre 2018
Entrée libre

Le motif isolé (séparé du paysage) de l’arbre à feuillage persistant, chêne vert ou olivier,
est plein d’enseignement car il conjugue l’immobilité du tronc et des grosses branches avec
l’incessante mobilité des feuilles et ramilles : une impression de très grande force et stabilité
avec le sentiment d’une vie foisonnante. Une fois ce motif choisi, il faut voir l’intensité, la
concentration avec lesquelles Alexandre Hollan l’aborde : sa main qui tient le fusain ou
le pinceau semble d’abord errer sur la feuille, sans orient, sans certitude, lentement mais
sans trop d’hésitation ni longs arrêts non plus, parce que guidée, dirait-on, par une sorte
de magnétisme — et il y a quelque chose de presque fatal dans son avancée. C’est de l’arbre
lui-même, ou plutôt d’une difficile et lente plongée du regard en lui, au delà de tous ses
aspects extérieurs, que l’œuvre naît peu à peu. Pour mieux oublier ces aspects, l’artiste préfère
d’ailleurs ne pas travailler en plein jour, en pleine lumière, mais quand le soir vient et avec
lui les premières ombres de la nuit ; un tel choix suffirait à révéler sa méfiance à l’égard des
apparences ; car il y a assurément une beauté de l’arbre dont il ne veut pas, qu’il tient pour
fausse ou trompeuse.
Alain Madeleine-Perdrillat

Alexandre Hollan est né à Budapest en 1933. Il vit en France depuis 1956 et a suivi
à Paris l’enseignement des écoles des Beaux-Arts et des arts décoratifs. Il partage son
temps entre les garrigues du Languedoc et ses ateliers de Paris et Ivry.
Il interroge le mystère du regard et de la couleur à travers deux grands thèmes : les arbres
et les « vies silencieuses ». Dans cette recherche, ses notes sur la peinture accompagnent
son travail sur le motif (Je suis ce que je vois, tomes 1 et 2, éditions Le temps qu’il fait).
Yves Bonnefoy lui a consacré plusieurs textes  : L’Arbre au-delà des images (éditions
William Blake & Cie) et une monographie La Journée d’Alexandre Hollan (éditions Le
temps qu’il fait).
Le dialogue du peintre avec des poètes tels Jacques Ancet, Philippe Jaccottet, Claude
Louis-Combet, Luis Mizon, Salah Stétié, Pierre-Alain Tâche, Jong N. Woo, Louise
Warren... a donné lieu à plus de quarante publications de livres d’art et livres d’artistes.

Vernissage le lundi 20 août, 18 h, à l’Arbre vagabond.


Rencontre avec l’artiste :
le mardi 21 août à 10h30, à l’Arbre vagabond.

Related Interests