You are on page 1of 24

Formation des formateurs pour la gouvernance d’Internet

et des autres systèmes d’information - FFGI 2015


Ouagadougou
27 juillet – 31 juillet 2015

Monétique et mobilité : Promot, une innovation africaine

Nadet LAMBI-BIDZIMOU
info@prestadesk.com | www.prestadesk.com
Plan:

Définition de la monétique
Présentation du système monétique
Le gestion des flux
Les enjeux de la monétique
Monétique et mobilité : le Mobile Banking

 Les services offerts par le Mobile Banking


 Le Mobile Banking et les pays en développement
 Les principaux acteurs du Mobile Banking
 Les technologies pour implémenter le Mobile Banking

PROMOT : les logiciels de transferts d’argent et de paiements pour la Microfinance.

Présentation de PROMOT, PROMOT Mobile et PROMOT Mobile Banking

Le boom du Mobile Banking en Afrique


Monétique : c’est quoi au juste ?

La monétique c’est le domaine informatique regroupant l'ensemble des moyens mis en œuvre pour
l'utilisation de la carte bancaire. Elle permet les échanges d'argent de manière dématérialisée.

La monétique regroupe les domaines suivants :

 La création des cartes et leur personnalisation,


 Les systèmes "temps réel" permettant l'usage des cartes,
 Le matériel acceptant les cartes (automates bancaires, terminaux de paiement électronique),
 Les systèmes de traitement des transactions (compensation).

Le support physique de la monétique est une carte plastique équipée d'une bande magnétique et
le cas échéant d'une puce électronique. Les 3 types de cartes existantes sont les cartes de
paiement, les cartes de crédit, les portes monnaies électroniques.
Présentation du système monétique : partie 1
Présentation du système monétique : partie 2
La gestion des flux des systèmes monétiques

Il existe deux types de flux :

Les flux domestiques :

Il s'agit d'opérations faites dans un pays par des porteurs de carte émises par les établissements financiers
dudit pays. Ces opérations sont échangées entre émetteur et acquéreur via un système de compensation
(Système Interbancaire de compensation).

Les flux internationaux :

Il s'agit d'opérations faites soit :

 dans le pays même par des porteurs de cartes émises par des établissements étrangers avec un
acquéreur et accepteur du pays ;

 à l'étranger par des porteurs de cartes émises par les établissements du pays d'origine.

Ces flux, appelés outgoing et incoming, sont échangés entre banques via la passerelle des réseaux
internationaux telles que Visa et MasterCard.
Schéma des passerelles de systèmes monétiques
Les extensions de la monétique :

 La billettique
 La carte téléphonique
 Le prépaiement
 La carte cadeau dématérialisée (ou e-gift)
 Le DCC (Dynamic Currency Conversion)
 Le PME (Porte-Monnaie Électronique)
 Le paiement par téléphone mobile
 Le marketing monétique
 Le paiement sans contact (NFC)
Les enjeux de la monétique :

Avant la création des premières cartes de paiement, la majorité de la population gardait leurs fonds sur eux
ou à leur domicile. Or, ces sommes physiques pouvaient être volées et les victimes n'étaient pas
remboursées par un organisme financier. Ainsi, la réalisation d'achats n'était pas sans risque pour l'intégrité
de la personne et de ses économies.

De plus, si à un moment, un individu voulait effectuer un achat, il devait avoir la somme du montant de la
transaction pour qu'elle puisse être effective. Les transactions n'étaient pas aisées.

En outre, il était facile d'avoir des erreurs de calcul lorsque la monnaie était échangée. Les transactions
bancaires n'étaient pas répertoriées directement.

Aujourd'hui, la monétique permet de contrer ces risques grâce à la dématérialisation des moyens de
paiement. Elle permet de sécuriser les transactions. En effet, l'utilisation d'une carte signifie la saisie d'un code
identifiant, le code pin. Sans ce code, la carte est inutilisable dans la vente de proximité. Si toutefois, la carte
est dupliquée et utilisée d'une manière frauduleuse, les victimes sont assurées et seront remboursées.

En outre, quiconque qui possède un carte de paiement peut effectuer un achat sans avoir à posséder la
somme exacte de la transaction sur lui d'une manière physique. La monétique facilite ainsi les transactions
bancaires.
La monétique et la mobilité: le Mobile Banking

Le mobile banking, au sens strict du terme, désigne les services financiers par téléphone
portable, offerts par les banques. Il s’agit principalement dans ce cas de services de
consultation de solde, de paiement de factures, de transfert d’argent, des alertes…

Au sens large, le concept s’étend à l’ensemble des services financiers pouvant être offerts
avec ou sans compte bancaire, via mobile, par tout établissement agréé à cet effet.

Les services financiers sur mobile sont disponibles dans la quasi-totalité des pays du
continent, et permettent aux populations non bancarisées de réaliser des opérations
financières autrefois réservées aux détenteurs de comptes bancaires.

L’abonné souscrit au service dans les agences de l’opérateur, chez les distributeurs agréés
(qui font office de guichet pour les dépôts et retraits d’argent liquide), ou auprès de la
banque dont ils sont déjà clients.
Les services offerts par le Mobile Banking
Le Mobile Banking et les pays en développement

Bien que présentes dans les pays développés, les banques mobiles sont majoritaires
utilisées dans de nombreuses régions démunies d'infrastructures, surtout les régions
éloignées ou rurales.

Elles sont donc très populaires dans les pays dont la plupart de la population manque
de compte bancaire (taux de bancarisation faible) et où les banques physiques ne se
trouvent que dans les grandes villes (dû à l’absence d’infrastructures de base).

La banque mobile vise aussi à lutter contre l’exclusion bancaire et la thésaurisation.


Les principaux acteurs du Mobile Banking

Les acteurs traditionnels et dominants du mobile banking sont les


opérateurs de téléphonie mobile en association avec les grands
groupes bancaires.
Exemple d’un modèle de système mobile banking
Les technologies du mobile banking : partie 1

Les technologies suivantes sont utilisées pour le mobile banking : serveur vocal
interactif, SMS, Internet mobile, USSD, NFC, code QR, bluetooth, NSDT, JavaCard, TPE...

1-Application Internet mobile 2-Application USSD


Les technologies du mobile banking : partie 2

3-Application SMS banking 4-Application NFC (sans contact)


Les technologies du mobile banking : partie 3

5-Application Code QR 6- JavaCard application

7-TPE : terminaux de paiement électronique


PROMOT : les logiciels de transferts d’argent et de paiements
pour la Microfinance.

www.prestadesk.com
PROMOT : Logiciel de transfert d’argent via Internet

Fonctionnalités :

Gestion des agences, des zones géographiques, des


tarifications, utilisateurs et groupes, des ordres de transferts
d’argent (validation et retraits), gestion des réclamations clients
et édition de rapport en ligne

Administration : Pour effectuer toutes les opérations


d’administration courantes et complexes.

KYC –Know Your Costumer : Collecte des informations sur la


personne et les transactions pour lutter contre le blanchiment
d’argent et le financement du terrorisme.

Sécurité : code unique de transfert d’argent et code unique de


paiement, accès à l’application par un login et un mot de passe
Les licences d’utilisation disponibles crypté, contrôle des droits d’accès aux modules, opérations
réservées et traçabilités.
par nombre d’utilisateurs
PROMOT Mobile : logiciel de transfert d’argent via réseaux de téléphonie mobile GSM

Transfert d’argent instantané : Offrez à vos clients un service fiable et ultra-


rapide,

Faible coûts d'acquisition et d'exploitation : Supprimer les coûts


d’abonnement Internet, d’achat et de maintenance des équipements de
connexion réseau (routeurs, pare-feu, points d’accès, droits…),

Économique : Profitez des promotions de recharge de crédits de vos


opérateurs de téléphonie mobile favoris. Dans certains pays, cela vous
coûtera 1 FCFA pour la transmission des données de transfert d'argent par
SMS.

Large couverture des régions : Transmission des données via les réseaux de
téléphonie mobile GSM,

Sécurité & Lutte contre la fraude : Contrôle efficace de la conformité de


toutes les opérations et traçabilité,

Interface intuitive et ergonomique : Prise en main rapide du logiciel et


amélioration de la productivité,
Les licences d’utilisation disponibles
par nombre de sites Mise en œuvre facile : En moins de 15 minutes, le serveur de transfert
d’argent est configuré et opérationnel sur un site.
PROMOT Mobile Banking : plateforme de transfert d’argent et de paiement via téléphone mobile
 Dépôt et retrait d’argent,
 Consultation de solde du compte,
 Transfert d’argent de particulier à particulier:

 Annulation de transfert d'argent,


 Verrouillage de transfert d'argent lors d'un achat de marchandise,
 Suspension et rétablissement de transfert d’argent,

 Changement de mot de passe,


 Blocage de compte (en cas de perte de téléphone portable),
 Paiement de factures (téléphone, électricité, eau, télévision…),
 Paiement marchand (chez tous les commerçants accepteurs : boutiques, restos, hôtels…),
 Gestion des agents (fournisseurs de services dans les localités dépourvues d’agences).
Les agents peuvent effectuer à distance depuis leurs téléphones portables les opérations
suivantes:

 Déposer de l'argent dans un compte Mobile Banking,


 Retrait d'argent d'un transfert d'argent,
 Vérifier un transfert d'argent,
 Créer des nouveaux comptes Mobile Banking.
Les licences d’utilisation disponibles
 Business Intelligence : outils de suivi de votre activité,
par groupe de fonctionnalités  Gestion des quotas des montants de transactions,
 Authentification de transactions,
 Aide en ligne pour effectuer une opération ou s’informer sur les frais de services
Fonctionnement de PROMOT Mobile Banking
Le boom du mobile banking africain en quelques chiffres

Jusqu’en décembre 2014, 23% des lignes mobiles en Afrique subsaharienne étaient liées
à un compte de mobile banking. Cependant, en Afrique de l’Est, les chiffres sont tirés
vers le haut par le Kenya. En effet, pour la même période, presque 50% des lignes
mobiles y étaient liées à un compte mobile money. L’an dernier, des transactions d’une
valeur de $ 26,3 milliards ont été effectuées via les téléphones mobiles au Kenya. -
afriqueitnews.com

Selon des statistiques récentes, M’Pesa compterait maintenant quelque 17 millions


d’abonnés – soit un Kenyan sur trois – et plus de deux millions de transactions
quotidiennes, celles-ci représentant en une année environ 1/10ème du Produit Intérieur
Brut (PIB) national. - lesechos.fr

Orange annonçait un volume annuel de transactions gérées supérieur à 2 milliards


d’Euros en 2013. lesechos.fr

Selon une étude du département de recherche de la banque panafricaine Ecobank, les


revenus des services financiers sur mobile dans les pays situés entre le Sahara et l’Afrique
du Sud (une zone appelée Afrique du Milieu par Ecobank) pourraient croître de 657
millions de dollars en 2012 à 3,53 milliards de dollars en 2017. - jeuneafrique.com

« Il y a une croissance remarquable dans le secteur du mobile banking. Les derniers


chiffres montrent qu’il y a 19 à 20 millions de clients sur une population de 24 millions
d’habitants. Ce chiffre représente un taux de pénétrations d’environ 83% qui est
nettement supérieur à celui des banques qui est de 14%. Cela démontre que le besoin
qui existait auparavant est en train d’être satisfait.», aurait déclaré M. Diarrassouba,
Président de l’Association des professionnels des banques et établissements financiers de
Côte d’Ivoire en janvier 2015. - afriqueitnews.com
Merci pour votre attention

PRESTADESK Informatique pour la Microfinance


8 rue M’Pokolo, petit séminaire St Gabriel, Brazzaville, Congo
Tél. : +242 06 892 47 47, +242 05 579 89 82
Email : info@prestadesk.com, +info : www.prestadesk.com Skype : prestadesk
Suivez-nous : twitter.com/PRESTADESK