You are on page 1of 2

Atelier de compréhension de texte

6ème
Degré de difficulté : 2

ACT 1

L’enfance de Thésée

Pour la mise en œuvre, voir sur le site ROLL :


le guide rapide II.7
le guide détaillé II.2 bis
Le présent document propose un ACT sur un texte narratif inspiré du début de l’ouvrage de Nathaniel
Hawthorne, Le Minotaure.
Rappel du guide méthodologique
Les 4 étapes de l’ACT :
1. lecture silencieuse individuelle (5mn)
2. Expression des représentations, ce qu’on a retenu, ce qu’on a compris (sans le texte),
échanges (15/20mn)
3. Retour au texte, validations, lecture à haute voix du texte par l’enseignant. (15mn)
4. Bilan, métacognition « Qu’avons-nous appris à faire ? Comment l’avons-nous fait ? » (5mn)

Matériel par élève :

Le texte sera caché pendant la phase 2 de l’atelier.

Principaux points qu’on peut faire apparaître pendant les échanges et la vérification

Ces éléments ne constituent en rien des objectifs à atteindre de façon exhaustive ; ils peuvent aider
l’enseignant à développer l’aptitude au questionnement chez les élèves :

La mythologie
Les personnages :
o Deux personnages présents : Éthra et son fils Thésée
o Un personnage absent physiquement mais omniprésent dans le cœur des deux
autres personnages : Egée. L’importance du personnage nommé, « raconté »,
évoqué, admiré mais toujours absent.
Repérage des substituts lexicaux utilisés pour désigner Thésée, ce qui permet de situer le
personnage dans ses relations aux autres et de suivre son évolution, de l’enfant au jeune
homme :
un petit garçon qui s’appelait Thésée ; son petit-fils ; L'enfant ; mon cher fils ; son fils bien-aimé ;
son fils ; un tout petit enfant ; l'enfant ; Thésée ; le jeune garçon aux cheveux bouclés.
La chronologie ; le passage de l’enfance à l’âge adulte : de « un tout petit enfant » à « un homme »
l’espace du texte.

Ce texte correspond au début de l’ouvrage. La suite peut-être proposée en lecture cursive ou en


séances d’ACT.
ACT narratif – Thésée - Fiche élève

Dans l'antique cité de Trézène, située au pied d'une haute montagne, vivait autrefois avec
sa mère un petit garçon qui s’appelait Thésée. Il était élevé à la cour du roi Pitthée, son grand-père,
qui régnait sur cette région. Le souverain était considéré comme un bon prince et son petit-fils
profitait des sages instructions du monarque.
5 Sa mère s'appelait Éthra, mais il n’avait jamais vu son père. Il se souvenait que, dès son âge
le plus tendre, Éthra allait souvent dans un bois où se trouvait un rocher profondément enfoncé
dans la terre et recouvert de mousse. Là, elle le faisait asseoir à côté d'elle, et lui parlait de son
père. Elle lui disait qu'il se nommait Egée, que c'était un grand roi, qu'il régnait sur l'Attique et
résidait à Athènes, fameuse entre toutes les cités du monde.
10 L'enfant demandait souvent à sa mère pourquoi son père ne venait pas habiter avec eux à
Trézène.
« Hélas! mon cher fils, répondait Éthra en soupirant, le premier devoir d'un souverain est de veiller
sur son peuple. Votre père ne quittera jamais son royaume pour venir voir son fils bien-aimé.
- Alors, c’est moi qui irai rappeler au roi Egée que je suis son fils.
15 - Vous n'êtes ni assez grand ni assez fort pour réaliser un tel voyage. Vous n'êtes encore qu'un
tout petit enfant. Voyez si vous pouvez soulever le roc sur lequel vous êtes assis.»
Plein de confiance dans ses propres forces, l'enfant se cramponnait aussitôt aux irrégularités de
la pierre, tirait, poussait, mais le rocher demeurait complètement immobile.
« Vous le voyez bien, Thésée, il faut acquérir encore beaucoup plus de force avant de tenter
20 le voyage d'Athènes, et aller dire au roi Egée qui vous êtes. Mais, je vous le promets, aussitôt que
vous pourrez soulever ce rocher et me montrer ce qui se trouve dessous, je vous permettrai de
partir. »
Le jeune garçon aux cheveux bouclés renouvela alors fréquemment ses essais. Un jour, il
réussit à faire craquer un peu la terre autour du rocher. Un an plus tard, alors que sa mère venait de
25 lui raconter une nouvelle fois l’histoire de son père, Thésée essaya à nouveau de soulever la roche
immobile. Après une lutte acharnée, dans un dernier effort, il l’arracha, la retourna et la renversa
sur le sol.
Ethra le regardait, son visage laissait briller un sourire à travers ses larmes. Son fils n’était
plus un enfant. Elle lui expliqua qu’Egée avait caché quelque chose pour lui, sous ce rocher. Le jeune
30 homme découvrit un glaive à poignée d’or et une paire de sandales.
« C’est le glaive et les sandales de votre père, dit Ethra. Quand il devint roi d’Athènes, il
m’ordonna de vous traiter comme un enfant, jusqu’à l’époque où, soulevant cette roche, vous
montreriez que vous étiez devenu un homme. Vous pouvez désormais suivre les traces d’Egée, et
combattre les géants et les dragons comme il le fit dans sa jeunesse. »
Texte inspiré de l’ouvrage de Nathaniel Hawthorne, Le Minotaure, éd. L’école des loisirs

Related Interests